Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Toiture végétalisée : avantages et prix

Vous aimeriez créer une toiture végétalisée sur votre toit de maison ou sur la terrasse de votre duplex ? Découvrez comment la réaliser dans cet article détaillé : les coûts, les avantages et inconvénients pour une toiture pas comme les autres !
Le , par Aude
tout savoir sur la toiture vegetalisée

Vous possédez un toit plat ou légèrement en pente ?

Vous envisagez de faire construire votre maison, en optant pour une toiture à faible pente, voire plate ?

À moins qu'un projet d'extension bois avec toiture plate ne soit en cours de réflexion ?

Si vous ne souhaitez pas l’aménager comme toit terrasse, misez sur la toiture végétale appelée aussi éco-toit ou toit vert.

Que votre maison soit passive ou non, ce type de couverture utilise la terre et les végétaux à la place des matériaux classiques comme les tuiles.

Qu'est-ce qu'une toiture végétalisée ? Comment réaliser une toiture végétalisée

Quel est le prix au m2 d'une toiture végétale ?

Comment entretenir une toiture végétalisée ?

Découvrez ce toit atypique et profitez de ses bénéfices !

 

Qu’est-ce qu’un toit végétalisé ?

Elles vous plaisent beaucoup ces toitures plates qui sont ornées de végétaux ? C'est vrai que c'est agréable à regarder, que cela apporte un peu de vert et lorsque l'on se penche sur leurs avantages, l'on a envie d'avoir également une belle toiture végétalisée.

Découvrez ce que vous pouvez faire pour votre toiture actuelle, à venir et encore à l'étape de projet pour un prix moyen de 60 euros le m2.

toiture vegetale intensive

Copyright © Fotolia

 

Quels sont les avantages de la toiture végétalisée ?

Une toiture végétalisée est composée de plusieurs éléments. Tout comme pour les couvertures classiques, le toit plat possède une structure qui supportera les charges du toit vert. Notre article sur les toits terrasses reprend les éléments nécessaires à sa création.

La toiture végétale dispose, elle, en plus du matériau isolant, d’un film anti racine, appelé aussi bidime. Une couche de drainage avec parfois des réservoirs intégrés et un tissu filtrant, complètent le tout.

Le substrat - soit une couche de terre végétale d’une épaisseur moyenne de 5 cm (10 cm tout au plus) soit sans terre (sphaigne, terreau, terre noire) - permet la plantation des végétaux.

Côté isolation, le toit vert se place très bien, car si les toitures classiques peuvent monter à plus de 60°C en plein été et descendre en dessous de 0°C l’hiver, la toiture végétalisée se maintient entre 10 et 25°C !

Une excellente isolation thermique dont vont bénéficier les pièces directement situées sous le toit.

La toiture végétalisée offre également un excellent confort phonique puisqu’elle absorbe les bruits.

Elle retient également les pollens, poussières et pollution tout en participant à la photosynthèse en rejetant de l’oxygène.

Elle résiste au feu et au vent mais nous pouvons lui trouver un inconvénient : si vous êtes intéressés par la récupération d’eau de pluie, celle-ci sera moindre qu’avec une toiture classique, puisque le toit vert retient entre 50 et 80% d’eau de pluie.

 

Une toiture végétalisée en pente

Le toit vert est possible avec des pentes de toit allant jusqu’à 35°.

Cependant avec une pente trop importante, le choix du substrat et des végétaux devra être adapté.

Il ne vous sera pas toujours possible de choisir les végétaux que vous souhaitez.

 

Trois types de toiture végétalisée

 

La végétalisation extensive

C'est la technique la plus simple à mettre en place, avec une épaisseur de terre commençant à 6 cm.

Les plantes sont de faible hauteur, avec un entretien faible puisqu’elles n’ont pas besoin de beaucoup d’eau.
Lorsque les plantes sont bien installées, il n’est plus nécessaire de fertiliser.

L’entretien se limitera une à deux fois par an au désherbage, à l'éventuelle taille et au contrôle de la membrane d’étanchéité.


La végétalisation semi-intensive

Souvent rencontrée sur les toits terrasse, elle se nomme ainsi lorsqu’un gazon, des buissons et petits végétaux sont plantés pour aménager un coin détente.


La végétalisation intensive

La hauteur de la terre sur le toit est au minimum de 20 cm, le choix des végétaux étant plus orienté sur les arbres, arbres bonzaï, arbustes avec un entretien important et des besoins en eau conséquents.

Il existe pour ces différents types de végétalisation des solutions toutes prêtes, permettant d’apposer des substrats déjà pré-semés, sous forme de dalles par exemple ou des caissons emboîtables et pré-végétalisés avec ou non réserve d’eau.


Consultez plusieurs professionnels des toitures végétales pour discuter de votre projet et choisir le plus adéquat par rapport à vos envies.


Sachez que la structure de votre maison et ses fondations doivent pouvoir supporter la future charge que votre toit vert va apporter. Seuls des professionnels peuvent estimer et chiffrer le calcul des charges. Ne sous-estimez pas cette étape capitale.

toiture vegetale extensive

Copyright © Fotolia

 

 

Le Conseil Habitatpresto !

Pourquoi ne pas installer une ruche sur votre toit ? Vous participerez ainsi à la biodiversité !

Laissez également pousser les variétés de végétaux qui se sèment suite à la pollinisation naturelle : votre toit s'intégrera ainsi parfaitement à son environnement.

Écologique grâce à la production d'oxygène, le toit végétal vous apportera également un espace de détente et de bien être dès lors que vous l'aménagez en terrasse à vivre.

N'hésitez pas si vous le pouvez, à réserver une petite partie de votre toit végétal au potager pour y cultiver des fraises, framboises, tomates, courgettes, etc...

Votre havre de paix saura vous ressourcer à tout moment !

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter