Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Définition et fonctionnement de l'énergie solaire passive

Qu'est-ce que l'énergie solaire passive et quel est son fonctionnement ?

Qu’est-ce que l’énergie solaire passive ? Comment la mettre en place chez vous ? Nous faisons le point pour connaître ses principes. Aménagement de la maison, choix des vitrages, des isolants, orientation du bâtiment, on vous dit tout !
Le , par Aude
energie solaire passive

Si vous avez le projet de construire votre maison et souhaitez opter pour une solution de chauffage alternative, consommant peu d’énergie, il est possible que le chauffage solaire passif soit LA solution idéale. Faites des économies avec l’énergie du soleil et donnez vie à votre futur nouveau bâtiment solaire passif !

On ne va quand même pas vous mentir. Aménager sa maison à l’énergie solaire passive peut entraîner un léger surcoût de construction (5 à 15%).

Mais rassurez-vous, ce sera votre seule et unique dépense. Vu que les rayons du soleil ne sont pas encore vendus à l’unité, profitez-en pendant qu’il est encore temps pour les capturer, et réchauffer votre maison gratuitement et naturellement ! 

Quels sont les principes de base de l’énergie solaire passive, peut-on se passer d’un chauffage d’appoint ou relais, et comment la mettre en place ? 

Après l’énergie solaire photovoltaïque qui utilise le soleil pour produire de l’électricité, et l’énergie thermique pour chauffer l’eau sanitaire, on vous présente les définitions et le fonctionnement d’une maison à énergie solaire passive.

 

Qu’est-ce que l’énergie solaire passive ?

Vous avez envie de participer à l’effort de protection de l’environnement ? Vous pouvez apporter votre pierre à l’édifice. Vous souhaitez que votre maison s’intègre d’avantage dans l’environnement ? Ou vous voulez limiter votre empreinte carbone ?  

L’énergie solaire passive ou chauffage solaire passif est basé sur le principe de l’utilisation d’une partie du soleil, de sa luminosité et de sa chaleur, grâce à l’orientation de votre maison et de ses surfaces vitrées, entre autres.

Cette énergie est appelée passive, car elle est gratuite et ne nécessite pas la mise en place d’installation de traitement de l’énergie pour chauffer un logement. Pour illustrer cette faible consommation d’énergie, sachez qu’une maison passive utilisera en moyenne maximum 15kWh/m² par an. Une aubaine naturelle en ces temps climatiques compliqués. 

Votre maison, configurée afin de bénéficier au mieux des rayons du soleil, se réchauffe, via les vitres, les planchers, les murs, et vous apporte un confort agréable sans aucun geste de votre part.

 

maison solaire passive

Copyright © Fotolia

 

 

Quels sont les principes du chauffage solaire passif et comment cela fonctionne ?

Le chauffage solaire passif est basé sur une architecture et une étude de la configuration de votre futur terrain.

L’architecte spécialisé, le constructeur ou le maitre d’œuvre vont, suivant une étude de la localisation, proposer une certaine orientation de la construction pour bénéficier au mieux des rayons du soleil.

Les vitrages seront orientés au sud, les vitres orientées au sud–ouest ou sud-est bénéficieront d’un bel ensoleillement mais le rayonnement sera inférieur de 25% pour la même vitre orientée plein sud. Les vitres orientées à l’est ou l’ouest perdent 40% du rayonnement solaire.

La disposition de votre future maison sera faite en fonction des apports énergétiques du soleil, le nombre de fenêtres et baies vitrées sera calculé pour fournir le plus de chaleur possible et les matériaux choisis permettront une exploitation maximale de celle-ci.

La bonne isolation de la maison est importante, celle-ci contribuant à diminuer les déperditions de chaleur.

L'énergie solaire est exploitée passivement grâce à une conception architecturale qui utilise l'orientation du bâtiment, les murs, les fenêtres, les planchers, le toit pour capter l'énergie thermique et la conserver sans appareil sophistiqué afin d'apporter chauffage et éclairage.

 

Fonctionnement et avantages de l'énergie solaire

En pénétrant par les fenêtres, la lumière est absorbée par les murs, les planchers, les meubles et libérée sous forme de chaleur. Les fenêtres orientées au sud doivent représenter près de 8% de la surface du plancher. La chaleur ainsi captée est conservée grâce à des fenêtres à triple vitrage par exemple ; l'espace entre les panneaux est rempli d'un gaz inerte et le verre est traité. Ces fenêtres réduisent de 50 à 75% les pertes de chaleur. La chaleur est distribuée dans les pièces par un simple ventilateur ou un générateur-pulseur.

L'isolation du bâtiment est assurée par le choix des matériaux des murs et des planchers ayant une masse suffisante pour absorber la chaleur, la libérer lentement le soir et prévenir le chauffage excessif. Oui, on peut bien parler de maison autonome, énergétiquement indépendante qui s’auto-isole grâce aux ressources naturelles.  

En été, la climatisation solaire passive consiste à isoler le bâtiment de l'air chaud et de la chaleur du soleil et évacuer la chaleur produite par les appareils ménagers et les occupants à l'aide d'une ventilation naturelle ; elle est obtenue par l'installation de stores, de rideaux, la plantation de haies et d'arbres à des endroits stratégiques et une attention portée sur la direction des vents dominants et des brises nocturnes.

 

Peut-on se chauffer uniquement à l’aide du chauffage solaire passif ?

Actuellement, il n’est pas encore possible de le faire. On considère qu’en moyenne il est possible de réaliser 40 à 60% du chauffage nécessaire pour l’habitation. Pour combler les pourcentages restants, il est possible d’installer un chauffe-eau solaire, une pompe à chaleur ou une chaudière à condensation par exemple. Pour une ventilation écologique et efficace, pensez aux VMC double flux et aux puits canadiens.

 

 

Le Conseil Habitatpresto !

Les professionnels que vous allez rencontrer auront tous des astuces pour éviter la surchauffe l’été, nous vous conseillons toutefois de planter des arbres caducs (dont les feuilles tombent en hiver) aux abords de la façade sud. Ils permettront d’apporter un peu d’ombre en été pour éviter les surchauffes et leur silhouette sans feuille ne gênera pas l’apport de chaleur en hiver.

Les brise-soleil sont souvent intégré aux maisons bio climatiques ou passives, n’hésitez pas à les employer aussi. Ils permettent de diminuer le rayonnement sur les vitrages en plein été, et ne gênent pas le réchauffement des surfaces vitrées en hiver (le soleil étant plus bas, ses rayons ne sont pas stoppés par les brise-soleil).

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter