Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Réduction d’impôts pour un jardin bien entretenu

Crédit d'impot : entretien de votre jardin

Faire entretenir son jardin permet de bénéficier d'un crédit ou d'une réduction d’impôt et surtout vous assure un travail de pro ! Découvrez comment en profiter en 2016, quelles sont les conditions à remplir !
Le , par Carole
Crédit d’impôt et entretien de jardin

Entretenir son jardin peut être difficile, pour peu que vous ayez plusieurs centaines de mètres carrés de pelouse, voire plus d'un millier ! Entre les arbres à tailler, les fruitiers à soigner, les arbustes et haies à élaguer pour les faire repartir de plus belle au printemps, l'entretien du jardin peut prendre beaucoup de temps et demander du matériel : nettoyage, ramassage des feuilles mortes, taille des arbustes et arbres, plantation des jeunes arbrisseaux, élagage ... Avez-vous déjà songé à faire entretenir votre jardin par un professionnel ? 

Quels sont les avantages à faire entretenir son jardin par un professionnel des espaces verts ? Quelle réduction d’impôt sur le revenu pouvez-vous toucher ? Qui contacter pour en bénéficier ? Quelles sont les conditions pour bénéficier d'un crédit d’impôt ?

Employer un professionnel pour entretenir le jardin peut être une formidable opportunité de faire des économies et de bénéficier du savoir-faire d'un pro !

Pourquoi faire faire entretenir le jardin ?

Que vous soyez actif ou retraité, il n’est pas toujours facile d’effectuer des travaux en extérieur, faute d’une météo clémente mais aussi de temps disponible. Lorsque le matériel fait défaut (souffleur, taille haie, échelle, motoculteur, etc.), mieux vaut envisager d’avoir recours à un professionnel de l’entretien des espaces verts, cela coûte parfois moins cher et le risque d’une mauvaise chute sera évité.

Sachez que les dépenses relatives aux interventions de petits travaux de jardinage ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu, voire même un crédit d’impôt (c'est-à-dire un chèque du trésor public si vous n'en payez pas).

La moitié des dépenses supportées est déductible, sachant que cette somme est soumise à un plafond annuel. Le plafond 2016 par foyer, pour les dépenses relatives aux interventions de petits travaux de jardinage est de 5.000 euros par foyer fiscal. 

 


faire entretenir son jardin devis


Comment bénéficier de l'avantage fiscal ?

Il prend la forme :

  • d’un crédit d’impôt sur le revenu pour les dépenses supportées au titre de l’emploi direct d’un salarié, ou le recours à une association, une entreprise ou un organisme déclaré. Concrètement, si la personne n’est pas imposable, elle reçoit un chèque de remboursement du trésor public,
  • d’une réduction d’impôt sur le revenu, lorsque le contribuable paie une prestation de services rendue au domicile d’un ascendant (ex : le fils paie le jardinier de ses parents).

Si le contribuable bénéfice d’autres avantages fiscaux (ex : emploi d’une aide-ménagère) les dépenses ne peuvent dépasser la limite globale de 12.000 euros. Ce plafond est identique pour les contribuables mariés, veufs, célibataires ou divorcés et quel que soit le nombre de salariés employés. Toutefois, ce seuil est relevé de 1.500 euros (sans pouvoir excéder 15.000 euros) :

  • par enfant à charge (mineur, majeur rattaché) ou 750 euros en cas de résidence alternée ;
  • par membre du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans ;
  • par ascendant âgé de plus de 65 ans lorsque le contribuable assume les frais d’emploi d'un salarié travaillant à la résidence d'un parent. A noter que dans ce cas, les frais sont additionnés aux dépenses engagées par le contribuable pour l’emploi d’un salarié à sa propre résidence.

La réduction d’impôt est calculée sur la base de 50 % des dépenses effectivement supportées par le contribuable, avec les limites données ci-dessus. 

Le prix d'une heure d'entretien de jardin coûte en moyenne 30 à 35 euros. Elle dépend toutefois des travaux de jardinage, élagage, tonte à effectuer. 

 

 

Le Conseil Habitatpresto !

Attention à bien conserver les justificatifs, car le bénéfice de l'aide est subordonné à la présentation d’un document attestant du paiement des salaires et des cotisations sociales, de l'identité du bénéficiaire, de la nature et du montant des prestations réellement effectuées payées à l'association, l'entreprise ou l'organisme (y compris attestation Urssaf et chèque emploi service universel).

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto