Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Se débarrasser de ses déchets verts

Pouvez-vous brûler vos déchets verts ?

Que faire des déchets de la tonte ? De l’élagage ou du désherbage du potager ? Brûler ses déchets verts n'est pas anodin, découvrez ce que vous avez le droit de faire et de ne pas faire !
Le , par Carole
Peut-on bruler dechets verts ?

Lorsque le printemps revient, il faut s'occuper du jardin : alors que les travaux d’entretien du jardin, tonte de gazon, petit élagage, battent leur plein, il serait bon de revenir sur la réglementation des feux et opération de brûlage des déchets verts.

En effet, il n'est pas toujours possible de brûler les déchets verts de votre jardin ! 

Qu'est-il possible de faire avec les déchets verts ?

Quelles sont les autorisations pour brûler les branches, feuilles et herbes tondue ? 

Nous faisons le point pour vous ! 

Pouvez-vous brûler vos déchets verts ?

Depuis très longtemps à la campagne, mais aussi désormais aux abords des villes, les particuliers qui entretiennent leur propriété et n’ayant pas les moyens d’amener leurs déchets verts à la déchèterie, les font brûler, incinérateur de jardin ou pas.

Il s’agit principalement des éléments issus de la tonte de pelouses, de la taille de haies et d'arbustes, d'élagages, de débroussaillement, de désherbage du potager, etc.

Mais cela pose trois problèmes :

  • cela occasionne de la pollution, dont on pourrait se passer pour le plus grand intérêt de la planète et la qualité de l’air ;
  • les fumées sont sources de conflit de voisinage quand la maison du voisin est constamment enfumée, pensez au linge qui sèche sur l'étendoir et qui absorbe l'odeur de fumée !

  • tout feu représente un risque d’incendie potentiel et donc un danger.

 

 dechets verts bruler autorisation

 

Principe : brûler les végétaux, c’est interdit, sauf exception !

Depuis une circulaire du 18 novembre 2011 des ministères de l’Environnement, de la santé et de l’aménagement des territoires, la règle est "l’interdiction de brûlage des déchets verts", d’autant plus qu’ils sont acceptés et valorisés dans les déchèteries. Cette interdiction est généralement reprise à l’article 84 du Règlement sanitaire départemental.

Mais très souvent, celui-ci permet au Préfet de déroger à cette règle. Concrètement, seuls les départements où il existe une grande concentration urbaine, un parc naturel protégé ou des conditions climatiques particulières (vent violent, comme la Tramontane ou le Mistral) maintiennent l’interdiction générale et permanente pour des raisons de sécurité publique et sanitaire.

Si le brûlage est admis par arrêté préfectoral, il doit cependant être encadré. En effet, il ne peut être pratiqué que :

  • à certaines heures ;
  • certains mois (surtout pas l'été) ;
  • en l’absence de vent ou quasi-faible (moins de 20 km/h, par exemple) ;
  • à une distance minimum des habitations, voiries, végétaux susceptibles de s’embraser, et matières inflammables.

Dans tous les cas, les végétaux doivent être secs. En cas d’infraction, une amende de 3.750 euros est encourue.

 

 

Le Conseil Habitatpresto !

En cas de tonte, il est possible d'utiliser l'herbe coupée en tant que paillage pour un massif ou le potager. Veillez toutefois à ce que cette herbe ne contienne pas trop de mauvaises herbes, cela pourrait les relancer à l'endroit où vous déposez votre "paillage" naturel ! 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto