Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Motoriser son portail soi-même : bonne ou mauvaise idée ?

Comment motoriser son portail ?

Motoriser son portail n'est pas une mince affaire. Même si sur le papier, l'installation parait abordable, elle demeure néanmoins technique et nécessite certaines connaissances ? Comment faire ? Nos réponses ici !
Le , par Jean-Charles
portail automatique

Marre de devoir sortir de votre voiture chaque jour pour ouvrir ou refermer le portail ? En motorisant votre portail, vous n'aurez plus qu'à appuyer sur un petit bouton, bien au chaud dans votre voiture, le rêve, particulièrement lorsqu’il pleut à torrent. Vous souhaitez motoriser le portail existant ? Rien de plus simple, suivez le guide !

Motoriser son portail n'est pas très compliqué, à condition d'être un bon bricoleur et que le portail soit déjà électrifié. Si ce n'est pas le cas mieux vaut faire appel à un professionnel. 

Portail battant, portail coulissant ou portail ancien, zoom sur les diférentes étapes nécessaires pour motoriser votre portail.



 

Comment motoriser un portail : toutes les étapes

 

1- Electrifiez votre portail  

Pour être motorisé votre portail doit être relié au courant porteur ou à un système solaire. Cela suppose que vous fassiez les raccordements nécessaires, que vous creusiez une tranchée depuis votre tableau électrique principal. Pensez à une mise à la terre du circuit électrique. Faites appel à un électricien pour cette étape plus que sensible.

 

 

2- Fixez les bras articulés

En fonction de votre type de portail déterminez la hauteur et l'emplacement exact du bras articulé. Ensuite, déportez sur le pilier la hauteur de traverse sur laquelle le bras doit être fixé. Prenez les cotes et percez les trous avec le gabarit (généralement fourni avec l’achat de la motorisation de portail)

3- Fixez le bloc moteur

Attention, étape cruciale, contrôlez bien le niveau du moteur sans quoi il fonctionnera mal. Pensez également à le relier à une ligne de terre. 


€ Bon à savoir € : 

Selon le type de portail, l’automatisation coûte entre 500 à 2 500 € pose comprise. Pour plus de détails consultez notre comparatif de prix motorisation portail.


4- Réglez les bras 

Fixez les bras à chaque vantail du portail, attention, choisissez une visserie adaptée pour ne pas éclater le matériau du portail. Le réglage des bras doit être très minutieux, vérifiez que l'ouverture se fait facilement, sans frottement ou accoups. 

5 - Raccordez le moteur à l'éléctricité

Il ne vous rester plus qu'à raccorder les fils électriques au moteur, suivez bien la notice ou gare au court-circuit. L'intervention d'un électricien est souhaitée.

6 - Positionnez une butée

Attention, n'oubliez pas cette étape cruciale, positionnez une butée pour chaque vantail afin qu’ils ne viennent pas percuter chacun des piliers ou gare aux dégats. La butée doit être bien réglée, il est préférable de faire appel à un professionnel.

 

Motoriser un portail battant

Il convient d’adapter la motorisation au matériau de votre portail et en fonction du terrain ou celui-ci est construit. Pour un portail battant vous pouvez choisir un système:

  • à vérins (adapté uniquement aux portails solides, tel que le portail en fer forgé sinon risque d’arrachement)

  • à bras (le plus classique et le plus adaptable)

  • à roues

  • intégré au portail (discret mais peu réparable si problème)

  • enterré (le plus coûteux)

 

Motoriser un portail coulissant

Pour un portail coulissant, les possibilités sont les suivantes :

  • Rail au sol autoportant (travaux de maçonnerie importants)
  • Bras articulé

 

 

Le conseil Habitatpresto  : laissez faire les pros

Il est certes possible de motoriser seul son portail à condition que l'éléctricité soit déjà installée mais il vaut mieux faire appel à un professionnel. De plus vous y gagnerez du temps, un professionnel oeuvre rapidement, avec précision, fait les réglages au millimètre près pour éviter de casser, fissurer ou faire cogner le portail sur les structures porteuses. Pour finir, il assure le service après pose, pour d’éventuelles pannes ou réglages finaux et vous propose un matériel conforme aux normes européennes. 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Portails