Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Que faire en cas de dégâts liés aux intempéries ?

Tempête, crue, pluie : 4 conseils en cas de dégâts sur votre logement

Que faire en cas de tempête de grêle, d'orages violents et de vents dévastateurs ? Si vous avez subi des dégâts suite à des intempéries, voici comment procéder en 4 étapes.
Le , par Aude
4 conseils en cas de dégâts : tempête

Si malheureusement votre maison a été touchée par des intempéries : grêle ou grêlons, pluies diluviennes avec inondations et crues, ou vents violents (tempête), il est possible que vous ayez des dégâts sur votre toiture, votre couverture de toit ou vos menuiseries.

Que vos fenêtres aient des vitres brisées, des dormants arrachés, que vos murs soient détrempés, sans compter les dégâts sur les équipements électroniques, les meubles, peintures et papiers peints. Il faut rapidement agir mais avec prudence et sans se mettre en danger. 

Faisons le point en 4 étapes sur les premières actions à mettre en place et comment gérer cette situation qui peut être difficile, tout en gardant votre calme et si possible le moral !

Un comportement adapté pour une situation exceptionnelle 

Vous êtes face à une situation qui vous dépasse et qui engendre beaucoup de stress et de questions. Prenez le temps de vous poser tranquillement, sans précipitation pour ne pas agir sous le coup de l'adrénaline. Restez en sécurité et patientez le temps que les secours se mettent en place. Enfin suivez ces conseils lorsque sera venu le temps de faire un bilan afin de penser à tout. 

Si les autorités vous enjoignent de rester à l'abri chez vous, suivez les instructions et les consignes, vous aurez tout le temps lorsque le périmètre sera sécurisé de sortir et inspecter les dégâts. 

 

4 conseils degats intemperies

 

 

1. Évaluer les dégâts et faire le tour des détériorations 

Lorsque le danger n'est plus immédiat et que les autorités ne déconseillent plus de sortir, vous pouvez aller constater les dégâts que les intempéries ont pu causer sur votre habitation. 

Munissez-vous de bottes et de gants si besoin afin de ne pas vous blesser avant de sortir. En cas de vents violents et grosse tempête, les débris d'arbres, les branchages peuvent joncher le sol et le rendre dangereux. Faites-vous accompagner si possible ou prévenez vos proches que vous sortez faire un état des lieux des dégâts

Il est nécessaire que vous preniez des photos pour votre assurance, si votre appareil photo dispose d'une fonction horodatage (souvent disponible dans le menu option de l'appareil photo), activez la afin d'ajouter automatiquement aux photos l'heure et la date de prise de vue. 

Un petit carnet et un stylo ou votre smartphone, seront aussi nécessaires pour prendre des notes et consigner vos premières constatations. 

Prenez le plus de photos possibles tout en gardant à l'esprit la sécurité. Ne vous faites pas mal ou ne vous blessez pas en voulant atteindre des zones impraticables à cause de la tempête. 

2. Sécuriser votre habitation et protéger votre famille

Lorsque vous avez constaté les dégâts, il est possible que votre maison soit dangereuse ou inhabitable en l'état, parce que la toiture a été fortement touchée et que celle-ci est instable, ou que votre maison est inondée et qu'il n'est pas possible pour l'instant de rester (en attendant le pompage des eaux). 

Dans ce cas, si les routes sont praticables et que les autorités n'ont pas émis d'avis contraire, se faire héberger dans la famille ou chez des amis reste la meilleure solution. Les mairies proposent souvent un hébergement d'urgence pour les victimes de tempêtes dont le logement a été durement touché. 

Verrouillez bien votre maison avant de quitter les lieux. 

 

3. Prévenir l'assurance de votre sinistre

Il vous faut prévenir au plus vite votre assurance, en ayant bien pris le soin auparavant de reporter au propre toutes les informations dont vous disposez pour les fournir à votre assureur ainsi que toutes les factures de vos meubles ou appareils électroménagers, si vous pouvez les retrouver. 

Les dégâts peuvent être aussi bien intérieurs qu'extérieurs, tout doit être consigné et répertorié. Cela peut aller de l'inondation ayant créé un court-circuit et endommagé tout votre matériel électrique, infiltré les murs, abîmé les boiseries à une partie de toiture envolée à cause de vents violents ou à une bonne partie de tuiles cassées à cause de la grêle. 

 

4. Relire son contrat d'assurance et prendre contact avec des artisans le cas échéant 

Votre compagnie d'assurance peut prendre en charge tous les dégâts qui ont détérioré votre maison ou votre véhicule ? Tant mieux pour vous ! Elle a sûrement un réseau d'artisans pouvant prendre en charge les travaux, rénover et réparer les dégâts de la tempête. Mais ce n'est pas toujours le cas.

Si votre assurance ne couvre pas tous les risques, qu'une partie des travaux est à votre charge, ou que dégâts sont trop importants pour que vous ne fassiez vous même les réparations, il faudra faire appel à des professionnels. 

Comparez et ne signez pas avec le premier artisan rencontré, quoi qu'il arrive, il y aura un délai avant de pouvoir engager les travaux de réparation de votre maison. Notre réseau de professionnels certifiés est à votre disposition pour des devis clairs et détaillés.

 

 

Le Conseil Habitatpresto !

Attention si vous décidez de faire vous-même les réparations. Les chutes  mortelles sont nombreuses après les épisodes de tempête, l'équipement minimum à posséder, si vraiment vous souhaitez réparer votre toiture se compose d'un harnais de sécurité, d'une échelle adéquate et d'un coéquipier pour vous assurer et s'assurer de votre entreprise. Ne vous mettez pas en danger pour du matériel.

Même si vous tenez à votre maison, de nombreuses personnes tiennent à vous !

La Rédaction vous conseille : 

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles