Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Réforme des APL : plus d'un million de personnes perdantes ?

La réforme du calcul des APL s'inscrit dans un souci de redistribution plus juste mais aussi d'économies pour l'Etat. Découvrez en détail les tenants et les aboutissants de cette décision.
Le , par Aurélia
Aides au logement

Actu - Vous en avez sûrement entendu parler auparavant : le gouvernement a l’intention de mettre en place une réforme du calcul des APL. En effet, dans la situation actuelle, les aides au logement sont basées non pas sur les revenus actuels, mais sur les revenus d’il y a deux ans, c’est-à-dire 2017. Au printemps 2019, ceci changera : le gouvernement veut prendre en compte les revenus du moment, dans un souci de distribution plus juste mais aussi d’économies pour l’Etat. Néanmoins, la CAF estime à plus d'un million le nombre de personnes qui vont recevoir moins d'APL : de quoi redouter l'arrivée de cette réforme.

Qui sont donc les « gagnants » et les « perdants » de cette mesure ? Allez-vous être impacté positivement ou négativement ? Pour connaître en détail les fondements de cette décision, continuez à lire notre article !
 

Les APL basées sur les revenus actuels


Les personnes bénéficiant actuellement des APL voient leur aide basée sur les revenus d’il y a deux ans, c’est-à-dire ceux de 2018. Or à partir d’avril 2019, cette aide sera calculée sur la base des revenus de l’année en cours, avec une réactualisation tous les trois mois.

La CAF aurait déjà chiffré le nombre de personnes affectées : 1,2 million de perdants avec cette réforme. Pourtant, le ministre du Logement conteste ce résultat.

Une mesure pour que l’Etat économise


Julien Denormandie, le secrétaire d’Etat à la cohésion des territoires, a déclaré :


« On va donner à chacun ce dont il a besoin »


Cette mesure devrait permettre à l’Etat de faire 1 milliard d’euros d’économies. De plus, Julien Denormandie explique les revenus augmentent, donc logiquement les APL baissent. Ainsi, il ne devrait y avoir aucun perdant.

Cependant, Pierre Madec, économiste à l’OFCE, déclare que la mise en place de ce nouveau mode de calcul s’élèverait à environ 350 millions d’euros. Donc à déduire de ce 1 milliard d’économies annoncées. 
 

Une volonté de redistribuer justement


Cette décision est aussi liée à une volonté de justice et de répartition plus juste des revenus : le secrétaire d’Etat à la cohésion des territoires demande :


« N’est-ce pas normal que la personne qui a récupéré un travail touche moins d’APL ? »


Il souligne également que les bénéficiaires actuels auraient fini par perdre ces bénéfices dans deux ans, lorsque les calculs auraient été refaits. Et a contrario, quelqu’un qui se retrouve avec une baisse de salaire sera aidé plus rapidement

Recevez des devis pour rénover votre logement

Perdant ou gagnant : votre salaire est-il plus élevé qu’en 2017 ?


La situation est à nuancer :

  • Si vos revenus étaient moins élevés en 2017 qu’en 2019, vous serez perdant. L’APL se basera sur vos rentrées d’argent en 2019, et comme elles sont plus grandes, vos APL diminueront.
     
  • Mais à l’inverse, si vos revenus étaient plus élevés en 2017 qu’en 2019, vous bénéficierez d’une valorisation de votre aide au logement, étant donné qu’elle sera basée sur un montant plus faible.

Au final, des « perdants », mais aussi des « gagnants ». 

Comparaison des revenus

Situation

Revenus 2017 < revenus 2019

Perdant

Revenus 2017 > revenus 2019

Gagnant


Le Conseil Habitatpresto : renseignez-vous sur les aides pour vos travaux !


Que vous soyez gagnant ou perdant dans l'histoire, n'oubliez pas que faire des travaux peut réduire vos factures d'énergie entre autres : en effet vous pouvez par exemple bénéficier d'aides aux travaux de rénovation énergétique ! Soyez sûr de connaître les aides pour les travaux en 2019.

Références :

1. Nicolas Raffin, « APL: La réforme des aides au logement ne fera-t-elle vraiment «aucun perdant»? », 20 Minutes, le 23 août 2018

2. Guillaume Chazouillères, « Réforme des APL : 1,2 million de « perdants » l’an prochain ? », Capital, le 4 décembre 2018

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter