Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Hausse du prix de l’électricité en 2019 : suspendue pour l'hiver

Pour 2019, votre facture d'électricité devait augmenter d'au moins 3 %. Entre transition énergétique et revente d'énergie nucléaire, découvrez les raisons de cette hausse, et finalement pourquoi elle a été suspendue.
Le , par Aurélia
Compteur d'énergie

Le 1er février 2019, vous deviez connaître une note bien plus salée que prévue concernant votre électricité… La Commission européenne de la régulation de l’énergie a proposé en effet une augmentation du prix de l’électricité en 2019 de 3 à 4 %. En cause : la transition énergétique. La réduction progressive de l’énergie nucléaire a un coût qui se répercute sur les factures d’énergie. Cependant, le 4 décembre, le président de la République et le Premier ministre ont annoncé la suspension de la hausse des taxes de l'électricité pendant l'hiver.

Lisez l’article pour en savoir plus sur ce retournement de situation et sur cette hausse qui concernerait la plupart des français si elle était validée dans le futur.

 

Plus de 25 millions de foyers concernés


Le 1er février 2019, les prix de l’électricité auraient connu une hausse de 3 à 4 % pour plus de 25 millions de foyers français. Ceci est prévu comme étant qu’une première étape : il est prévu que les tarifs ne fassent qu’augmenter. Une autre hausse de plus de 3 % etait déjà prévue pour 2020 également.

Peut-être est-ce le moment pour vous de préparer une rénovation électrique ?

Une hausse pour compenser la transition énergétique


Dans le cadre de l’intégration d’énergies plus respectueuses de l’environnement, EDF revend 25 % de sa production nucléaire à des concurrents, à des tarifs attractifs. Cependant, ceci est limité à un plafond de 100 TWh. Mais la Commission de régulation énergétique a reçu une demande de 133 TWh, ce qui signifie que de l’énergie supplémentaire doit être acquise ailleurs, à des tarifs plus élevés.

Selon la CLEEE, les dépenses supplémentaires pourraient atteindre le milliard dès 2019 pour les français, si ce plafond de 100 TWh n’est pas relevé.


wink A noter

Pour optimiser votre facture d'électricité, retrouvez nos conseils en électricité et en économies d'énergies.


Une révision qui était jugée difficilement envisageable


Les consommateurs d’électricité pourraient compter sur une révision de la hausse de ces tarifs. Néanmoins le gouvernement se met dans une position difficile dans n’importe quel cas.

D’un côté, la colère des gilets jaunes se serait aggravée face à une telle hausse des prix de l’électricité, alors même que la situation cherche à être apaisée.

D’un autre côté, il y a les investisseurs qui risquent d’être mécontents. La valeur en bourse d’EDF a en effet augmenté de plus de 10 milliards d’euros en un an. Une baisse des recettes pourrait alors être mal reçue.

 

Une suspension pendant l'hiver


Le gouvernement a finalement annoncé le 4 décembre la suspension des hausses des tarifs de l'électricité. Suite aux protestations des français et des gilets jaunes notamment, le gouvernement a déclaré que les prix resteraient stables "durant le temps de la concertation". Comme le Premier ministre Edouard Philippe l'a déclaré:


"Aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la Nation".


Recevez des devis gratuitement pour optimiser votre consommation d'électricité

Le Conseil Habitatpresto : ne manquez aucune autre actualité !


Si vous voulez continuer à vous informer sur les actualités concernant votre logement, suivez-nous sur notre page Facebook !

Références :

1. Sarah Ugolini, « Tarifs de l’électricité : très forte hausse en vue pour février », Capital, le 29 novembre 2018

2. « Les prix de l’électricité pourraient s’envoler en 2019 », Ouest France, le 30 novembre 2018

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Electricité