Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Tout savoir sur la peinture de salle de bain anti-humidité

Peinture anti-moisissure : prix moyen et conseils d'utilisation

Les murs d'une salle de bain humide et mal ventilée peuvent vite se détériorer avec le temps. Tâches, moisissure et peinture qui s'écaille deviennent un véritable problème. Zoom sur les prix et conseils pour tout savoir sur la peinture anti-humidité !
Le , par Aurélia
peinture anti-humidité pour salle de bain

Avec le temps, la peinture de votre salle de bains s'est écaillée, les murs sont tâchés ou défraîchis. Ce problème est peut-être lié à une peinture non adaptée aux pièces humides ou à une mauvaise aération. Mais pas de panique !  Nous sommes là pour vous aider à y remédier grâce à la peinture anti-humidité ! Le prix moyen d'une peinture anti-moisissure se situe entre 19 et 35 €. Quels sont les différents types de peintures anti-condensation pour salle de bains ? On vous dit tout, bonne lecture !

L’humidité constante dans une salle de bains peut vite devenir problématique, que ce soit pour des raisons esthétiques mais surtout pour des raisons de santé ! 

Il est primordial de résoudre ce problème d'humidité avec des peintures préventives ou des peintures curatives (quand le problème d’humidité a déjà été diagnostiqué).
 

 

Quel est le prix d'une peinture anti-moisissure ?  


Le prix moyen d'une peinture anti-humidité se situe entre 19 et 35 € selon le type de peinture (anti-humidité, anti-condensation, anti-moisissure).


Tarifs indicatifs des différents types de peinture au litre et pour 20 m² de surface à couvrir

Types de peinture

Prix au litre

Prix au m² Prix pour 20 m²
Peinture anti-humidité 19 € à 25 € 2.40 € à 3.15 €

96 € à 126 €

Peinture anti-condensation 20 € à 30 € 2.50 € à 3.75 €

100 € à 150 €

Peinture anti-moisissure 24 € à 35 € 3 € à 4.35 €

120 € à 174 €

 

Bon à savoir enlightened
Avec 1 litre de peinture anti-humidité pour salle de bains, vous obtenez un rendement de 8 m² environ. A noter que 2 couches de peinture sont nécessaires !
 


Le plus difficile dans les travaux de peinture est de préparer le support


Les différents types de peinture anti-humidité

 

Cette peinture est constituée de résines acryliques, de latex et de poussières minérales, qui lui permettent de limiter la prolifération des moisissures, algues et champignons microscopiques. Ces derniers se développent dans la salle de bains, pièce humide et chaude par excellence. A terme, ils peuvent provoquer ou aggraver les allergies et problèmes respiratoires, voire déclencher des rhino-pharyngites chez les occupants du logement. 

Il existe en fait 3 types de peinture différentes :
 

1. La peinture anti-humidité : à titre préventif
 

La peinture anti-humidité est généralement appliquée à titre préventif. Elle permet :

  • d’éviter la condensation,
  • de freiner le développement des moisissures.

Certaines marques proposent des peintures anti-salpêtre employées à titre curatif. Elle sont microporeuses, plus adhérentes et permettent de masquer les tâches liées à l'humidité.


2. Peinture anti-condensation : préventif ou curatif
 

La peinture anti-condensation peut être appliquée à titre préventif ou curatif. Elle empêche la condensation et ses effets avec des microbilles de verre. Anti-humidité, elle est un excellent isolant en évitant les ponts thermiques, elle permet de lutter contre la moisissure, l’apparition des tâches et est anti-cloquage. Ce type de peinture hydrofuge est lessivable et sans odeur.


3. Peinture anti-moisissures : la plus efficace si le support est vraiment touché
 

Cette peinture est spécialement formulée pour assainir les murs touchés par la moisissure et éviter sa réapparition. La peinture anti-moisissures masque les tâches, elle est lessivable et microporeuse pour laisser respirer le support.

 

3 conseils pour bien appliquer la peinture anti-moisissure


Pour être réellement efficace, cette peinture un peu technique doit être appliquée soigneusement. Mais ce qui compte le plus, c'est de préparer convenablement vos murs ou votre plafond avant l'application :

  1. faire sécher les murs ou le plafond
  2. nettoyer correctement le support pour l’assainir : brossez, javellisez et laissez sécher les murs avant d’appliquer la peinture.
  3. si le mur ou le plafond s’écaillent, prenez votre mal en patience et décollez soigneusement l’ancienne couche de peinture avant de repeindre votre support.

Seul un pro peut vous garantir un rendu parfait

Si vous laissez l'humidité s'installer, voici ce qu'il pourrait se passer:

 
Si vous laissez l'humidité élire domicile chez vous, elle deviendra de plus en plus difficile à déloger. Voici ce qu'il peut se passer si vous ne faites rien :
 

1. Un plafond qui moisit
 

Aux murs comme au plafond de la salle de bains, traitez l'humidité avant qu'il ne soit trop tard !

 

peinture_humidite_SDB5

Un plafond qui a subit un dégât des eaux

 

2. Une peinture qui s'écaille, c'est plus de travail !
 

Une peinture qui commence à s'écailler sur les murs intérieurs vous donnera beaucoup plus de travail car vous devrez la retirer : grattez, brossez et dépoussiérez !
 

peinture_humidite_SDB6

Le papier peint est rongé par l'humidité



3. Des murs qui noircissent
 

Si vous ne tirez pas la sonnette d'alarme dès les premiers signes d'humidité, elle finira par attaquer toute la pièce !
 

peinture_humidite_SDB4

Des joints de carrelage complètement noircis

 

wink Le Conseil Habitatpresto : anticipez le problème !

Vous avez prévu d'entreprendre des travaux de rénovation dans votre salle de bains ou votre cuisine pour surfer sur la tendance ? Alors anticipez et choisissez une peinture spéciale pour pièces humides afin de limiter les risques !


Le plus difficile dans les travaux de peinture est de préparer le support

> Je fais appel à un peintre

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Salles de Bain / WC