Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Construire un mur de clôture en parpaing

Entourer sa propriété avec un mur de clôture, c'est choisir un ouvrage durable et robuste. Chantier important, découvrez comment bien préparer votre projet !
Le , par Aude
mur de cloture

Vous possédez une maison et celle-ci n'est pas entourée par une clôture ? Pour délimiter votre propriété et en sécuriser l'accès, plusieurs solutions s’offrent à vous : poser un grillage, une clôture en bois, en PVC ou en fer forgé, ou tout simplement élever un mur de clôture. Cette dernière solution est la plus durable et la plus robuste.

C'est un investissement que l'on regrette rarement. En effet, quoi de plus dissuasif qu'un mur de clôture ? Sécurisant et apportant une belle valeur ajoutée à votre propriété, c'est un investissement sur le long-terme. 

Mais est-il facile de monter un muret en parpaing ? Comment construire un mur de clôture soi-même ? Quel est le prix d'un mur de clôture ? Pourquoi construire un muret ou une murette ? Quel matériau utiliser pour entourer un jardin ? Peut-on faire soi-même son muret de clôture ?

Découvrons ensemble les réponses à ces questions ! 

 

Le mur de clôture : robuste, dissuasif et durable


Vous souhaitez clôturer votre propriété, pour la délimiter ou pour être à l’abri des regards ? Il existe de nombreuses solutions de clôture. Si votre choix se porte sur un muret ou un mur, vous pouvez opter pour une clôture de longue durée et robuste. En effet, rien de plus rassurant qu'un mur de clôture encerclant toute votre propriété ! 

Vous n'avez plus à craindre que les enfants n'aillent chercher leur ballon sur la route, que vos animaux domestiques ne partent faire une escapade chez le voisin et inversement, les chiens errants ne viendront plus sur votre terrain pour se soulager !

Côté dissuasion, c'est la meilleure solution pour rendre votre propriété plus difficilement accessible par les cambrioleurs. Inconsciemment, leur intérêt décroît à la vue d'un mur d'enceinte, même s'il ne fait pas 2 mètres de haut. A choisir entre deux maisons, si l'une d'entre elle est clôturée, voire fermée par un portail et portillon, tandis que la seconde est ouverte à tous vents, le choix est vite fait ! 

Côté intimité, vous voilà tranquille si vous désirez vous faire bronzer sur votre terrasse sans être inquiété par la présence du voisin ou de la voisine à quelques mètres.

De plus ce type de clôture apporte de la valeur ajoutée à votre propriété, car non seulement le mur possède un effet décoratif et met en valeur votre maison, mais de plus, en cas de revente, c’est une plus-value forte et un avantage non négligeable pour les futurs acheteurs.

 

5 raisons de clôturer son jardin


Tout savoir sur le mur de clôture, réglementation et prix 

Un mur ou un muret de clôture peut être utilisé de différentes manières. Il est possible de construire un mur en parpaings, de le recouvrir de crépi ou de le peindre pour le coordonner au style de votre habitation, ou d'élever un mur pour supporter une clôture en pvc ou en fer forgé.

Sa hauteur peut être plus ou moins grande. Pour être à l'abri des regards et pour votre sécurité, une hauteur d'environ 2 mètres est recommandée, sachant que plus votre mur est haut et plus cela coûte de l'argent !

Attention, la hauteur de votre mur n'est pas libre. Elle est généralement réglementée par :

  • le plan local d'urbanisme (dans 99% des cas) ;
  • le règlement de copropriété, s'il en existe un ;
  • le Code Civil par défaut, selon, d'une part, la taille de votre commune, et d'autre part, si votre clôture est mitoyenne à un terrain voisin ou qu'elle donne sur le domaine public (rue, voie d'accès) ;
  • les Bâtiments de France, si vous êtes dans un secteur sauvegardé.

N'oubliez pas de remplir une déclaration préalable de travaux (Cerfa n°51434*03) pour la construction nouvelle de murs et clôtures de 2 mètres et plus.

Pour rester en bons termes avec votre voisinage, vérifiez que la hauteur de votre muret ne gênera pas vos voisins, c'est-à-dire qu'il ne privera pas votre voisin de la vue ou des rayons du soleil (on parle de "préjudice de vue"). Votre mur ne doit pas non plus constituer une gêne pour les automobilistes (par exemple en réduisant la visibilité dans un virage, ce qui pourrait être une source d'accident). Renseignez-vous auprès de votre Mairie.

mur de clôture parpaing


Mais avant tout, la hauteur de votre muret sera fonction de vos attentes : simple délimitation, suppression du vis-à-vis, protection contre les intrusions ...  

Le prix d'un mur de clôture dépend du périmètre à entourer, de la hauteur du mur souhaitée et de sa finition. On peut compter entre 8.000 et 20.000 euros HT minimum pour un mur de clôture avec fondations (entre 30 à 80 cm) suivant l'utilité d'une hauteur de 1.10 m à 1.90 m, sur 80 mètres de long au total.

 

 

Le prix moyen est un peu élevé pour votre budget ? Avez-vous consulté nos articles sur les clôtures en bois, les clôtures en fer et acier et les clôtures en PVC ? Belles alternatives, elles permettent de clôturer votre jardin sans sacrifier à l'esthétisme. Le grillage de clôture ou les panneaux grillagés peuvent également être complétés par une haie naturelle pour délimiter une propriété.

 

Comment construire un mur de clôture ?


Pour construire un mur de clôture en parpaing, il faut creuser des fondations (hors gel) et couler un béton de propreté pour poser le ferraillage. Les armatures du ferraillage doivent être raccordées, puis le coffrage installé et fixé à l'aplomb. La semelle est ensuite coulée, située entre 50 cm et 100 cm de profondeur selon la nature du sol de votre région. La semelle désigne une épaisseur de béton permettant de repartir les charges du futur mur.

Reste à laisser sécher puis à élever le mur de parpaing à l’aide de mortier. Si vous n’avez jamais construit de mur, sachez que c’est un chantier lourd et délicat à gérer, réservé aux bricoleurs avertis, possédant une bonne condition physique, disposant d’un matériel important (bétonnière, mini-pelle pour creuser les fondations, etc…) et de temps pour faire avancer le chantier !

Vous ne devrez pas ménager vos efforts et aurez besoin de bras en plus pour vous aider, ne serait-ce que pour déplacer les parpaings ! C'est donc le moment de battre le rappel des amis ! 

 

Le Conseil Habitatpresto ! 

Renseignez-vous auprès de votre Mairie avant tout début de chantier et faites appel à un géomètre pour délimiter et borner votre terrain si ce n’est pas encore fait. 

N'oubliez surtout pas de vous équiper en pantalon, bonnes chaussures et gants pour éviter les brûlures et gerçures causées par le mortier si vous construisez votre mur vous-même ! 

Les professionnels peuvent vous établir des devis gratuitement, n’hésitez pas à faire des demandes, pour ne pas vous retrouver à mi-parcours du chantier et vous rendre compte qu’il est humainement impossible de le terminer seul !

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Portails