Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Photovoltaïque : que faut-il penser de l'autoconsommation ?

Quelles sont les différentes solutions d'autoconsommation ? Lesquelles sont les plus avantageuses pour votre porte-monnaie ? Zoom.
Le , par Aurélia
photovoltaique

Quand vous faites installer des panneaux photovoltaïques sur votre toit, vous avez la possibilité d’autoconsommer l'électricité produite ou de la revendre à Enedis (ex-ERDF), ou bien encore un mix des deux. Retrouvez les différentes solutions d'autoconsommation avec tous leurs avantages pour votre porte-monnaie !

Autres articles qui peuvent vous intéresser : chauffage solaire, devis travaux

 

Autoconsommation photovoltaïque : comment ça marche ?

 

L'autoconsommation en électricité solaire est le fait de produire son électricité et de la consommer sur place.

Elle peut être totale (lorsque l'électricité produite n'est pas injectée au réseau public) ou partielle (dans ce cas l'installation solaire est raccordée au réseau public et le courant produit est injecté sur le réseau).

>> Bon à savoir :

⇒  Le taux d’autoconsommation est la part de la production électrique consommée immédiatement sur place. 
⇒  Le taux d’autoproduction est la part de la consommation électrique d’un bâtiment produite sur place.

 

Pourquoi autoconsommer ?

 

Le recours à l'autoconsommation permet de :

  • réduire sa dépendance énergétique à un fournisseur électrique,

  • réduire sa facture d'électricité,

  • protéger l'environnement en passant aux énergies renouvelables.

 

Autoconsommation sans revente (avec stockage) : pour les cas extrêmes

 

Un panneau photovoltaïque ne permet pas de produire de l'électricité de manière régulière et continue. Il dépend du niveau d'ensoleillement de votre région et la production va être plus efficace en été. Or, c'est en hiver que les besoins en électricité sont les plus forts.

C'est pourquoi, vous pouvez être tenté de passer à l'autoconsommation totale. C'est-à-dire stocker et consommer selon vos besoins TOUTE l'électricité que vous produisez. Attention, cette solution est réservée à des cas de figure bien précis :

  • lorsque les conditions de se raccorder au réseau public ne sont pas favorables (site isolé),

  • lorsque votre contrat de revente de 20 ans est terminé.

► Contrat de revente : Pour vendre son électricité, il faut raccorder vos panneaux au réseau public en constituant un dossier auprès d’Enedis, qui gère ensuite le raccordement.

Un contrat est établi entre les deux parties pour une durée de 20 ans : il fixe le prix de rachat de l’électricité.

Dans les cas cités ci-dessus, il faut vous équiper d'un parc de batteries pour stocker l’électricité non consommée.

Si vous désirez vous affranchir totalement du réseau par principe, nous vous déconseillons tout de même de passer à l'autoconsommation totale.

En effet, vous ne payerez pas le TURPE (Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité) mais vous ne pourrez pas obtenir la prime à l’investissement pour une installation jusqu’à 3 kWc !

 

Autoconsommation avec revente (sans stockage) : on dit oui !

 

Aussi appelée autoconsommation partielle, ce cas de figure permet de consommer en temps réel l'électricité produite et de revendre le surplus à Enedis. Vous pouvez ainsi vous affranchir des prix élevés de l'électricité grâce au tarif de rachat avantageux et à la couverture d'une partie de vos besoins par l'énergie solaire. De plus, vous alimentez votre quartier en électricité verte !  L'Etat vous garantit l'achat de votre élctricité verte et les tarifs sont fixés par le gouvernement sur proposition de la CRE (Commission de Régulation de l'Energie).

>> Retrouvez ici les tarifs d'achat de l'électricité

► Attention : Même si vous choisissez de revendre votre courant, c'est le surplus d'électricité qui est vendu, mais vous autoconsommez la même quantité d'électricité produite !

 

Autoconsommation photovoltaïque : quelle puissance choisir ? 

 

En autoconsomation, une installation photovoltaïque d'une puissance inférieure ou égale à 3 kWc peut satisfaire ses besoins en électricité. En effet, le choix de la puissance d’un panneau solaire dépend de vos besoins en énergie, du taux d’ensoleillement et de l'orientation des panneaux solaires. Pour un rendement optimal de votre installation solaire, il vous faut en moyenne 1000 W de rayons solaire/m2, une température de 25°c, et une bonne inclinaison des panneaux.

 

Combien coûte une installation de panneaux solaires ?

 

Le prix de l'installation de panneaux solaires pour une autoconsommation varie selon différents facteurs :

  • vos besoins en énergie,

  • le taux d'ensoleillement de votre lieu d'habitation,

  • la structure de votre bâtiment...

Toutefois, pour une installation de panneaux solaires de moins de 3 kWc, comptez environ 10 000 à 15 000 €.

Avec les aides à l'investissement et la revente de l'électricité, le prix de l'investissement est rentabilisé.

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter