Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Solutions de protection pour piscines privées

Comment sécuriser sa piscine ? Comment faire ? Que dit la loi ?

Assurer la sécurité de votre piscine est obligatoire depuis plusieurs années. Mais quels bassins de piscines nécessitent un dispositif de sécurité et quel équipement choisir ? Découvrez les normes actuelles et les solutions !
Le , par Aude
Sécuriser la piscine privée

Propriétaire de piscine privée, vous avez l’obligation de sécuriser votre bassin de nage. Mais si tous les types de piscines ne sont pas concernés, la grande majorité se doit d'avoir un système de protection pour limiter les risques de noyade. Comment sécuriser sa piscine ? Quelles sont les normes ? Voici tout ce que vous devez savoir pour que l'après-midi piscine ne tourne pas au drame...

La sécurité de la piscine est aussi importante que le plaisir qu'elle peut vous apporter. Que cela soit une couverture piscine, un abri de piscine, une barrière, une bâche ou une alarme de piscine, il vous faut donc vous équiper pour éviter les accidents.

Que cela soit une couverture piscine, un abri de piscine, une barrière, une bâche ou une alarme de piscine, il faut vous équiper pour éviter les accidents. Si vous êtes propriétaire d'une piscine privée à usage individuel ou collectif (piscines familiales ou réservées à des résidents, d’hôtels, camping, gîtes ruraux ...), vous devez satisfaire aux normes.

Voyons tout ceci ensemble pour que votre piscine reste une source de plaisir et non d’inquiétude.

 

Normes de sécurité : quelles piscines sont concernées ? 

Les piscines concernées sont les piscines privées enterrées ou semi-enterrées. A savoir que les piscines dites naturelles ou écologiques sont également concernées par les normes de sécurité AFNOR obligatoires. 

Ne sont pas concernés par ces systèmes de protection :

 

Sécuriser sa piscine : les solutions possibles

L’accès à votre piscine doit être sécurisé pour supprimer tout risque de noyade. Les piscines enterrées et semi-enterrées privatives à usage individuel doivent être pourvues d'un dispositif de sécurité normalisé visant à prévenir le risque de noyade. Faisons le point sur les éléments possibles pour sécuriser votre bassin en répondant aux critères des normes AFNOR et norme NF P90-305. 

 

Caractéristiques 

Prix moyen

Les barrières ou clôtures de piscine

Hauteur minimale à respecter
Résistance aux chocs
Verrouillage sécurisé
NF  P90-306

700 à 3.000 euros  

Les alarmes sonores pour piscine

Alarme périphérique ou
Alarme d'immersion
Niveau sonore minimal 
NF P90-307-1

200 à 700 euros

La couverture de piscine 

Bâche ou volets roulants
Sur piscines neuves ou existantes
norme NF P 90-308

1.500 euros

L'abri de piscine

Abri recouvrant entièrement le bassin
 NF P 90-309

4.000 à 50.000 euros

enlightened Bon à savoir : En cas de non-respect, vous vous exposez à une amende pouvant aller jusqu'à 45.000 euros ! La piscine à fond mobile peut également être une bonne solution pour sécuriser les alentours de la piscine. 

sécurité piscine dispositifs

 

 

Les barrières ou clôtures de piscine : sécurité maximale

La barrière de piscine est un système très sécurisant et pratique à l'usage. Elle se suffit à elle-même.

Elles peuvent être en bois, en fer, en pvc ou en plexiglas. Si installer une barrière de piscine vous intéresse, sachez qu'il existe un grand nombre de types et styles de barrières de piscine : barrière en plexi, barrière en PVC, barrière en fer, barrière en filet, barrière transparente ...

Dans tous les cas, les barrières de piscine doivent répondre à la norme NF P90-306.

L'installation de barrières est soumise à ces conditions :

  • une hauteur minimale supérieure ou égale à 1,10 m,
  • aucun risque possible de blessure, coupure ou de piqûre,
  • résistance aux chocs équivalant à un poids de 50kg,
  • mise en place d'un verrou en hauteur sécurisé (nécessitant la manipulation des 2 mains),
  • les enfants de moins de 5 ans ne doivent pas pouvoir ouvrir seuls cette barrière.
     


Les alarmes sonores pour piscine : préviennent mais n'empêchent pas la chute...

A défaut d'autres dispositifs de protection, une alarme de piscine est obligatoire pour les piscines enterrées. Il existe des alarmes dites "barrières" à faisceaux infrarouges invisibles délimitant un périmètre de sécurité au-delà duquel se déclenche une alarme sonore puissante, mais elles n'empêchent pas la chute accidentelle dans l'eau.

L'alarme doit répondre à la norme NF P90-307-1 et :

  • détecter la chute d’un enfant d’au moins 6 kg,
  • se réactiver automatiquement après les baignades,
  • ne pas être mobile,
  • avoir une puissance sonore suffisante,
  • avec commande sécurisée empêchant un enfant de désactiver l’alarme,
  • posséder un moyen de signalisation de défaillance,
  • ne pas utiliser des fréquences radio non autorisées,
  • ne pas être sujette aux déclenchements intempestifs,
  • rester efficace même avec l’utilisation de robot nettoyeur.

Deux types d’alarmes existent :

  • l'alarme périphérique déterminant un périmètre de sécurité avec une barrière infrarouge,
  • l'alarme de surface d'eau qui assure la détection d'immersion  et de chute dans la piscine.
     

Des alarmes parlantes et des bracelets anti-noyade pour les enfants existent également en complément des solutions déjà citées.

Les alarmes parlantes indiquent la nature du danger à savoir l'intrusion dans le périmètre de sécurité ou la chute dans l'eau. Quant aux colliers / bracelets anti-noyade, ces derniers se déclenchent en cas d'immersion mais aussi lorsque l'enfant sort du périmètre de sécurité ou lorsqu'il arrache son collier/bracelet. alarme anti-intrusion aqualife de maytronics

Alarme de piscine © Aqualife

 

 

La couverture de piscine : protège à condition de surveiller 

La couverture rigide doit permettre à un adulte de la franchir. Elle empêche l'immersion involontaire des enfants. Généralement électrique, elle peut aussi être solaire ou manuelle. Elles doivent répondre à la norme NF P90-308.
 

couverture à barre

 Couverture à barre © Piscinelle

 

L'abri de piscine : la protection la plus sûre mais aussi la plus chère !

L'abri de piscine peut être assimilé à une véranda. C'est une protection qui recouvre entièrement le bassin de piscine. Il existe des abris de piscine hauts, de hauteur moyenne et bas. L'abri de piscine peut être télescopique, semi-coulissant, fixe avec parois mobiles, mais aussi amovible ou relevable. 

C'est la protection la plus chère à mettre en place, mais elle permet aussi de pouvoir chauffer la piscine en hiver et s'y baigner si vous le souhaitez. Il doit répondre à la norme NF P90-309.

 

Le cas de la sécurité des piscines hors sol

Si la loi ne prévoit pas de dispositif obligatoire pour la sécurité de votre piscine hors sol, rien ne vous empêche de mettre en place certains réflexes :

  • pensez à enlever ou relever l’échelle lorsque la piscine n’est pas utilisée,
  • investissez dans une alarme de piscine et des bracelets d’alarmes qui se déclenchent en cas de contact avec de l’eau. Ne sous estimez pas les capacités de vos enfants ou petits-enfants à trouver des solutions ingénieuses pour faire des bêtises !
  • les couvertures de piscine existent également pour les piscines hors sol.

 

 

Le Conseil Habitatpresto : rien ne remplace la vigilance des adultes

La surveillance d’un adulte est primordiale pour la sécurité des enfants. Les enfants sont attirés naturellement par l’eau et sont souvent inconscients du danger.

À vous, adultes d’être présents lors des baignades, d’apprendre aux enfants à nager tôt, et surtout les avertir des précautions à prendre sans toutefois susciter la peur. Prévention, bienveillance et surveillance !

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter

Aller plus loin

Si vous désirez avoir plus de renseignements, consultez nos différentes rubriques en Piscine