Confidentialité

Luminothérapie : 5 conseils pour la pratiquer chez soi

Luminothérapie : 5 conseils pour la pratiquer chez soi

Luminothérapie : 5 conseils pour la pratiquer chez soi

Victime d’une petite dépression saisonnière, votre moral est au plus bas… Pas de panique, nous avons LA solution ! La luminothérapie vous permet de faire le plein de vitamine D chez vous et ainsi de lutter contre un grand nombre de maux. Comment faire de la luminothérapie ? Il est important de pratiquer cette médecine douce en suivant quelques consignes pour un résultat efficace : choisir une lampe aux normes, définir la bonne quantité de lumière, déterminer la bonne heure pour l’utiliser, etc. Voici nos 5 conseils pour pratiquer la luminothérapie chez soi !

La luminothérapie consiste à s’exposer à une lampe qui imite la lumière naturelle pour soigner : la dépression, les troubles du sommeil, les syndromes prémenstruels, les troubles alimentaires, les problèmes de peau, certaines pathologies neurologiques, le décalage horaire etc.


Pour vous sentir bien chez vous, une belle déco qui vous correspond est indispensable.


5 conseils pour faire de la luminothérapie à la maison


Le temps est gris, pluvieux, et le soleil n’a pas pointé le bout de son nez depuis un bon moment. Vous avez le moral dans les chaussettes et prendre un bain de soleil dans le jardin est impossible... C’est alors que la luminothérapie intervient pour traiter vos troubles liés au manque de vitamine D. Néanmoins, même si cette thérapie ne présente pas de danger et peut s’utiliser à la maison, il est nécessaire de suivre quelques consignes pour un résultat optimal.


1. Choisir une lampe conforme aux normes pour une utilisation sans danger

Le premier conseil, et pas des moindres, est de choisir une lampe de luminothérapie sans danger. Elle ne doit pas émettre de rayons infrarouges ou ultraviolets qui sont nocifs pour les yeux et la peau. Vérifiez que le sigle “CE” qui signifie “Conforme aux Exigences”, figure bien sur le produit que vous achetez.


2. Déterminer la quantité de lumière nécessaire à vos besoins

La quantité de lumière produite par la lampe doit correspondre à vos besoins et au temps que vous pouvez consacrer à l’exposition.

  • Par exemple si vous devez partir travailler et que vous n’avez pas vraiment le temps de passer des heures devant une lampe, un appareil à 10.000 lux est recommandé pour n’y passer qu’une demi-heure par jour.

  • Mais si vous êtes en télétravail, alors vous pouvez opter pour une lampe à 2.000 lux qui nécessite deux heures d’exposition par jour. Posée sur votre bureau, vous pourrez donc l’utiliser tout en travaillant.


3. L’utiliser au bon moment pour un traitement efficace

Pour profiter des bienfaits de la lampe, vous devez déterminer les troubles que vous voulez traiter. Par exemple, si vous souffrez de troubles du sommeil et notamment d’un réveil précoce, mieux vaut utiliser votre appareil en fin de journée pour vous coucher plus tard. Cependant si vous faites une dépression saisonnière, il est plutôt conseillé de faire le traitement en début de matinée pour vous coucher plus tôt le soir.


4. Positionner la lampe à la bonne distance

Vous vous demandez : comment positionner une lampe de luminothérapie ? La réponse est simple, elle doit être placée à 50 cm de votre visage environ. L’objectif est que la lumière de la lampe soit dirigée sur vous.

💡

Il est possible de regarder la télévision dans le salon, de travailler sur un ordinateur assis à votre bureau ou encore de lire un livre de votre bibliothèque pendant que vous faites de la luminothérapie.


5. Ne pas l'utiliser si vous souffrez de certaines pathologies

La luminothérapie à la maison ne doit pas être pratiquée si vous souffrez de pathologies ophtalmologiques, de certains troubles psychiatriques ou si vous prenez des médicaments photosensibilisants. N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin en cas de doute !

📌

Vous aimerez aussi lire cet article

5 plantes qui attirent les énergies positives chez vous


😉 Le Conseil Habitatpresto : utilisez-là du milieu de l’automne jusqu'à la fin de l’hiver !


L’idéal pour pallier le manque de lumière naturelle et de vitamine D, est d’utiliser votre lampe de luminothérapie tous les jours, de mi-octobre à fin mars (début du printemps). Elle vous aidera à mieux traverser cette période de froid qui vous déprime tant et à tenir jusqu’à l’arrivée de la belle saison où vous pourrez rallumer le barbecue, et débâcher la piscine !


Préparez vos prochains projets travaux pour vous changer les idées !

> Je commence mon nouveau projet maintenant


Références :

  1. Céline, "Luminothérapie : les règles à suivre pour se sentir bien chez soi !", Déco, le 20 juillet 2020
  2. "Comment utiliser la luminothérapie chez soi ?", Le Parisien
Bureau Rénovation complète
Aurélia Ribeiro

Aurélia Ribeiro

Rédactrice web Habitatpresto

Aurélia, rédactrice web SEO pour Habitatpresto et fille d’artisan. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. J'aime vous transmettre toutes mes astuces pour vos projets de déco et de rénovation intérieure, mais également vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : un douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

27/07/2021

RT 2020 : 5 changements pour la construction & la rénovation

La construction de votre future maison ou vos prochains travaux de rénovation seront soumis à la nouvelle réglementation thermique, la RT 2020. Découv...

Lire la suite

27/07/2021

Les tendances travaux de la semaine

Découvrez les sujets travaux qui montent et qu'on vous recommande de surveiller !

Lire la suite

23/07/2021

Aménager une salle de bain dans la chambre : 7 erreurs à éviter

Une salle de bain dans la chambre, le must du must niveau tendance, élégance et pratique ! Vous l'avez rêvé ? Lancez-vous dans ce projet, mais attenti...

Lire la suite

22/07/2021

[Août] Les travaux du mois & les projets à prévoir

Alors que l'été bat son plein, découvrez les travaux qu'il peut être intéressant de mener de front au mois d'août. Pensez aussi à prendre du bon temps...

Lire la suite

19/07/2021

Mur porteur ou pas ? 5 astuces pour le reconnaître

Si vous souhaitez démolir une cloison, prenez garde à ne pas démolir un mur porteur. Ce serait catastrophique pour la structure de votre maison ! Déco...

Lire la suite

19/07/2021

Quelles sont les heures pour faire des travaux chez soi ?

Tondre votre pelouse, bricoler avec des outils électriques ou entreprendre de lourds travaux sont réglementés par des horaires. On vous dit tout pour...

Lire la suite