Confidentialité

Guide sanitaire OPPBTP : une 11 ème mise à jour au mois de mars

Guide sanitaire OPPBTP : une 11 ème mise à jour au mois de mars

Aurélia Ribeiro - Le 12/04/2021

Actu - Suite à la troisième vague de l'épidémie de COVID-19 et au nouveau confinement partiel puis total du pays instauré par le Gouvernement, le guide sanitaire de l’OPPBTP a fait l’objet d’une 11 ème mise à jour. Rappel des mesures d'hygiène pendant les repas, augmentation de la durée de l'isolement, etc., voici les 4 nouvelles recommandations de la dernière version du guide sanitaire du 24 mars dernier !


Gagnez du temps : notre service clients valide les chantiers auprès des particuliers.


Les 4 nouvelles recommandations du guide de l’OPPBTP


La nouvelle version du guide sanitaire du BTP intègre désormais les nouvelles recommandations du Haut Conseil de Santé Publique et de la mise à jour du 23 mars dernier du “Protocol national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de Covid-19”.

Selon l’Institut Pasteur, le milieu professionnel représente 15 % des contaminations en France par la Covid-19. Le télétravail doit donc être privilégié autant que possible mais il reste peu applicable dans le BTP. La mise à jour du guide sanitaire rappelle donc la base de la prévention avec les gestes barrières, l’aménagement des lieux de pause, encourage la prise des repas en extérieur, augmente la durée de l'isolement en cas de symptômes ou de cas contact et rappelle l’obligation de se munir de l’attestation de déplacement.


1. Rappel des consignes d’hygiène et d'aménagement des lieux de repas

En entreprise, les risques de contamination sont les plus élevés lors des temps de pause. Pendant les repas, le port du masque est impossible. Il est donc indispensable que les consignes d’hygiène soient respectées et que les lieux de restauration soient aménagés en respectant le protocole sanitaire afin de protéger le personnel.

La nouvelle version rappelle donc les préconisations suivantes qui doivent être scrupuleusement respectées :

  • L’hygiène des mains avant le repas,
  • La désinfection régulière des tables, des chaises et des ustensiles,
  • Le port du masque pour se déplacer (le retirer seulement à table),
  • La distanciation de deux mètres entre chaque personne ou l’installation d’une cloison de séparation fixe ou amovible (plexi, verre, etc.),
  • Le placement en quinconce sur chaque table.


2. Encourager la prise des repas à l’extérieur

Le guide recommande également aux employeurs d’encourager les employés à prendre leurs repas à l’air libre, en extérieur, lorsque la météo est au beau fixe. L’entreprise doit donc aménager des zones prévues à cet effet.


3. Augmentation du nombre de jours d’isolement

Si un salarié devient cas contact d’une personne positive à la COVID-19, ou présente des symptômes, il doit être placé à l’isolement. Le salarié peut se déclarer sur le site d’Ameli pour obtenir un arrêt de travail COVID et présenter un test dans les 48h. En cas de résultat positif, le délai d’isolement du malade passe de 7 à 10 jours.


4. Se munir de l’attestation de déplacement

Pour les chantiers au-delà de 30 km et pendant les horaires du couvre-feu, les salariés doivent se munir d’une attestation professionnelle de déplacement.

📌

Vous aimerez aussi lire

Pause déjeuner : des restaurants ouverts pour les salariés du BTP


👷 Le Conseil du Pro : rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux !


Pour ne rien manquer de l’actualité BTP, suivre l’évolution de la crise sanitaire, et les annonces du Gouvernement, rejoignez-nous sans plus attendre sur notre page Facebook Habitatpresto Pro. Nous restons mobilisés pour vous tenir au courant des dernières informations !


Pas le temps de prospecter ? Habitatpresto vous trouve des clients à la porte de chez vous !


Références :

  1. Virginie Leblanc, "Covid-19 : l’OPPBTP publie la onzième version de son guide de préconisations de sécurité sanitaire", Prévention BTP, màj le 24 mars 2021
  2. Corentin Patrigeon, "L'OPPBTP met à jour son guide sanitaire pour l'adapter au nouveau protocole national", Bati Actu, le 24 mars 2020

Dans la même rubrique

Derniers articles publiés