Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Fosse toutes eaux : l'installation incontournable chez vous

La fosse toutes eaux remplace la fosse septique traditionnelle désormais interdite d'installation. Quelles différences entre les deux ? Prix, installation, entretien, vous saurez tout sur cette fosse nouvelle génération.
Le , par Ando
fosse eaux fonctionnement

Saviez-vous que la traditionnelle fosse septique était désormais interdite d'installation pour les maisons individuelles ? C'est une fosse toutes eaux qu'il vous faut. Quelles sont les différences entre ces deux fosses ? Et surtout, quel est le prix d'une fosse toutes eaux ? Fonctionnement, coût, installation, entretien : découvrez tout !


Seul un professionnel est autorisé à l'installer.


Sommaire 

 

Quelle différence avec la fosse septique ?


À l'inverse de la fosse septique, qui ne récoltait que les eaux des WC, la fosse toutes eaux va servir à la collecte et au traitement des eaux usées domestiques : les eaux ménagères (appelées eaux grises) et les eaux-vannes (toilettes). Attention à ne pas raccorder les eaux de pluie au dispositif. C'est purement interdit.
 

Les trois rôles de la fosse toutes eaux


La fosse toutes eaux effectue le traitement des eaux usées grâce à l'épandage, un filtre sable et un bac à graisses. Le fonctionnement d'une fosse toutes eaux repose sur trois éléments :

  1. Traiter et retenir les eaux ménagères domestiques et les matières polluantes,
     
  2. Liquéfier les matières graisseuses afin d'optimiser leur traitement,
     
  3. Empêcher les matières solides comme la boue de décantation de remonter et flotter.

Fosse toutes eaux ?

Voici un schéma de raccordement à une fosse toutes eaux.

Vu sur Fotolia


Des raccordements complexes nécessitent une expertise dans le domaine.


Bon à savoir enlightened

 Les anciennes fosses sont tolérées si elles sont existantes mais dans tous les cas, elle ne sont plus produites ni même installées.
 

Un prix entre 4.500 et 9.000 €


Comptez entre 4.500 € et 9.000 € pour le prix de la fosse toutes eaux. À l'inverse de la fosse septique, qui ne récoltait que les eaux des WC, la fosse toutes eaux va servir à la collecte et au traitement des eaux usées domestiques. Bien évidemment, le coût variera en fonction de la taille de la fosse : 1.000 L, 3.000 L, 5.000 L...

Bon à savoirenlightened

N'oubliez pas que la mise en place d'un système d'assainissement individuel est éligible à la TVA à taux réduit, l'éco prêt à taux zéro mais aussi les aides de l'ANAH.

 

Un entretien en deux points


Votre fosse toutes eaux doit être entretenue régulièrement pour assurer sa longévité et son bon fonctionnement. Voici comment bien entretenir votre fosse toutes eaux

  1. Vidanges régulières : vous devez faire vidanger votre fosse toutes eaux au moins une fois tous les 4 ans par une entreprise spécialisée. Cette vidange évite que la boue ne bouche le réseau d'épandage. Bon à savoir : cette vidange ne doit pas être faite pendant les périodes de grandes eaux.
     
  2. Evacuation des odeurs : un professionnel évacuera les odeurs en un point choisi en fonction de la direction des vents. Si des mauvaises odeurs s'emparent de votre intérieur, vérifiez que les syphons soient remplis et faites régulièrement couler de l'eau dans chaque appareil (particulièrement valable pour les douches)

Un professionnel qualifié vous assurera une installation aux normes, vous ne prenez pas le risque de devoir tout refaire !


Comment installer une fosse toutes eaux ? Les 3 étapes à suivre


Avant de l'installer chez vous, contactez le SPANC (Service Public d'Assainissement Non Collectif) pour prendre connaissance des normes à respecter dans votre commune.

Voici les étapes clés pour l'installation :

  1. Etude de parcelle : évaluer la perméabilité du sol et l'emplacement ou non de la nappe phréatique pour des raisons de risque de contamination,

  2. Choisir le type de fosse toutes eaux selon le nombre de pièces : 3 m3 (de 3 à 5 pièces maximum), 4 m3 (6 pièces maximum), 5 m3 (7 pièces maximum),

  3. Trouver le bon emplacement en fonction des normes en vigueur : à 35 mètres d'un captage d'eau, à 5 mètres du logement du voisin, à 3 mètres de votre logement.

 

Le Conseil Habitatpresto : et pourquoi pas une micro-station d'épuration ?


Il est possible pour vous d'installer une micro-station d'épuration. Une alternative un peu plus coûteuse certes mais qui présentent de nombreux avantages.


N'attendez plus pour ces travaux obligatoires !

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter