Tubage de cheminée fait dans le mauvais sens : que faire ?

Dans cet article :

    L’installation d’un poêle ou d’une cheminée promet souvent de belles soirées d’hiver. Sauf lorsqu’un problème survient au moment de la pose ! Quelles sont les conséquences d'un tube mis dans le mauvais sens et que faire dans ce cas de figure ? On vous dit tout !

    À quoi sert le tubage de ma cheminée ?

    Un tubage étanche et bien installé est indispensable au bon fonctionnement de votre cheminée : c’est lui qui garantit la bonne évacuation des fumées. Une installation perméable ou un tubage fait dans le mauvais sens peut altérer le tirage de votre cheminée. Il peut aussi engendrer des infiltrations de bistre dans votre conduit ou directement dans votre maison.

    Selon le type de foyer installé, les dimensions de cet élément peuvent varier du simple au double : 80 millimètres en moyenne pour les poêles à pellets, 180 pour les cheminées à foyer ouvert. Au niveau de la toiture, ce tube est en général intégré à un conduit maçonné, appelé souche. Les fumées s’échappent ensuite dans les airs par le chapeau.

    2 sortes de tubage existent selon leur trajet du foyer à la toiture : 

    1. Si cet accès est droit, un tubage rigide sera privilégié. Il se compose de différentes pièces assemblées et nécessite donc quelques raccordements lors de la pose.

    2. Le tube flexible est quant à lui adapté aux conduits avec dévoiement : quand la souche et le foyer ne sont pas alignés en ligne droite. Il se pose sans aucun raccordement.

    Il arrive aussi que les 2 types de tubages soient combinés sur une même installation. Pour l’un comme pour l’autre, un sens de pose doit être impérativement suivi.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :

    Cheminée qui fume : 6 raisons et leurs solutions

    Les risques d’un tubage fait à l'envers

    Si rien ne semble distinguer un tubage bien installé d’un mauvais, les risques sont réels en cas de positionnement à l’envers.  Lorsque le feu s’allume ou s’éteint, les variations de chaleur condensent l’air dans le tube en créant de la vapeur d’eau. Cette vapeur emporte avec elle de la suie goudronnée, appelée bistre.

    Lorsque le tubage est monté dans le mauvais sens, les raccordements peuvent laisser passer cette vapeur à travers le conduit de cheminée ! Ce phénomène, logiquement appelé bistrage, fait apparaître des taches brunes dégageant une odeur âcre dans votre logement. Au contraire, un tubage bien installé permet à cette humidité naturelle de s’écouler dans les bonnes conditions.


    Vous souhaitez profiter sereinement de votre cheminée cet hiver ? Confiez son entretien à un expert !


    Comment savoir si le tubage a été fait dans le mauvais sens ?

    Pour vérifier si votre tubage est installé dans le bon sens, reportez-vous au sens d'évacuation des fumées indiqué dessus. En général, vous le trouverez sous la forme d’une flèche imprimée côté extérieur. Si cette flèche pointe vers le sol, il vous faudra démonter et remonter votre tubage. 

    Si la pose a été réalisée par un artisan, prenez contact avec lui pour régler la situation. Il s’agit en effet d’une malfaçon facilement constatable, pour laquelle il est obligé d’intervenir au titre de la garantie décennale.

    📌
    Prolongez votre lecture autour de cet article :

    Cheminée à foyer fermé : tout savoir pour bien choisir

    😉 Le Conseil Habitatpresto : utilisez toujours du bois sec !

    Attention, cependant, le phénomène de bistrage peut aussi être causé par un fonctionnement au ralenti de votre cheminée ou par l’utilisation de bois humide comme combustible. Pour éviter que la cheminée s'altère, utilisez toujours un bois sec.


    Chauffage Part Poêles et cheminées
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Comment installer un insert à granulés dans une cheminée ?

    L'insert à granulés doit s'installer dans une cheminée. Voici les étapes à respecter selon les caractéristiques de votre logement.

    Lire la suite

    Ramonage cheminée : quand, qui, comment, obligation

    Il est impératif de procéder à un ramonage pour entretenir votre cheminée une à deux fois par an en faisant appel à un professionnel.

    Lire la suite

    Ambiance chalet : les tendances déco pour un air de montagne

    La montagne vous manque ? Relookez votre intérieur et optez pour une déco style chalet de montagne. Laissez-vous séduire par nos 6 idées tendance !

    Lire la suite

    Coup de pouce chauffage : les primes pour sortir du fioul relevées

    Versée dans le cadre du dispositif des CEE, la prime Coup de pouce chauffage a vocation à aider l'ensemble des ménages à passer aux énergies renouvela...

    Lire la suite

    MaPrimeRénov' pour un insert : montant & conditions en 2023

    MaPrimeRénov’ pour l'insert peut aller jusqu'à 2 500 €. Elle est ouverte à tous les ménages qui veulent réaliser des travaux de rénovation énergétique...

    Lire la suite

    MaPrimeRénov' pour le poêle à granulés : éligibilité et montants

    MaPrimeRénov’ pour le poêle à granulés permet aux ménages qui souhaitent s'équiper de diminuer le prix d'achat et de pose. Elle peut aller jusqu'à 2 5...

    Lire la suite

    Commentaires

     

    Confidentialité