Comment fabriquer un kiosque de jardin ? 6 étapes pas à pas

Vous avez l’âme d’un bricoleur ? Cet été, lancez-vous le défi de construire votre kiosque de jardin ! Réalisable en quelques semaines avec un peu d’huile de coude, ce projet doit cependant être bien pensé : établir les plans, choisir les matériaux, monter la charpente et la toiture ou encore vérifier les permis de construction… Préparez correctement votre plan d’actions avant de vous lancer. Voici les étapes à suivre pour mener à bien votre projet et monter un abri de jardin. 

Sommaire :

 

Les 6 étapes pour construire un kiosque de jardin

Étape 1 : définissez la forme de votre kiosque de jardin et dessinez les plans

Vous avez certainement une petite idée du style de kiosque que vous souhaitez fabriquer pour votre jardin. Rectangulaire, hexagonale ou encore circulaire, à vous de définir sa forme ainsi que celle de la toiture et s’il sera ouvert ou fermé. 

Vous devrez également penser aux matériaux de construction : bois (pignon, pin traité, bois exotique ou chêne), PVC, fer forgé ou aluminium, de nombreuses options sont disponibles. De la même manière, pensez aux dimensions que vous souhaitez lui donner, notamment en termes de hauteur et d’occupation de terrain. Ces informations sont capitales, car au-delà de 5 m² et 12 m de hauteur, vous devrez demander un permis de construire auprès de votre mairie. 

À partir de ces indications, posez par écrit votre projet : les plans doivent être très détaillés pour ne négliger aucune étape dans la fabrication. 

💡Bon à savoir

Dans le cas d’une construction de pavillon dont la dimension est comprise entre 5 et 20 m², vous devrez demander une déclaration préalable de travaux (DP). Il s’agit d’une autorisation d’urbanisme (selon le Plan Local d’urbanisme) dont la demande se fait auprès de votre mairie.

Etape 2 : Choisissez le bon emplacement 

Dans votre projet de fabrication de kiosque de jardin, l’une des premières étapes consiste à choisir l’emplacement sur lequel vous construirez. Non seulement cette étape est importante pour définir la taille exacte de votre kiosque, mais aussi pour effectuer des travaux de nivellement de terrain si nécessaire. Si le terrain de votre jardin est irrégulier, vous ne pourrez pas poser des fondations solides pour votre kiosque. 

📌 
Cet article peut aussi vous intéresser : 

Comment faire les fondations pour un abri de jardin ? Le guide


Un paysagiste saura vous conseiller pour choisir l'emplacement idéal


Etape 3 : préparez le terrain pour la construction 

Etape clé dans toute construction, la préparation du terrain sur lequel reposent les fondations. Pour éviter que votre structure ne soit bancale et fragile, il s'avère crucial de niveler l’espace. Pour cela, décaissez et nivelez sur au moins 20 cm. Cette opération peut être réalisée avec une pelle. 

Dans le caisson, posez la base de la construction : déposez les planches à coffrage qui tapisseront le sol, puis constituez un « hérisson en graviers » qui servira d’assise pour le dallage béton coulé au-dessus. Ensuite, gâchez la dalle à l’aide d’une bétonnière et scellez. N’oubliez pas de laisser un espace pour la pose de vos poteaux. 

💡 Bon à savoir :

La base peut être faite de pavé, de brique ou même de bois de terrasse.

Étape 4 : montez la charpente  

Cette étape est déterminante dans l’aspect final de votre kiosque : c’est la charpente qui définit la forme de celui-ci grâce à la position des poteaux et leur nombre.

Fixez vos poteaux à la verticale au-dessus du sol que vous avez construit, selon la forme que vous souhaitez donner à votre kiosque. Soyez précis et assurez-vous qu’ils soient tous au même niveau. A l’aide d’un cordage épais, consolidez la structure. Vous pouvez aussi vous servir de poutres ou de panneaux.

Ensuite, il vous faudra poser les sablières. Cette opération est souvent fastidieuse, demandez de l’aide à des amis. On les pose à mi-bois aux extrémités des poteaux. Une fois posées, assemblez les liens pour maintenir fermement les sablières et chevillez-les. 

S’en suite une autre étape délicate : la pose des fermes et poinçons. Quelle que soit leur forme, maintenez-les posées grâce à des tiges filetées. Fixez ensuite les chevrons pour finaliser la charpente. N’hésitez pas à ajouter des pannes intermédiaires si besoin pour renforcer le toit. 

Si vous souhaitez un abri de jardin fermé, c’est le moment de poser les murs et portes d’accès. Entre la cabane et le jardin d'hiver, c'est solution est idéale pour vous créer un espace de vie supplémentaire ou héberger vos outils de jardin.  

Etape 5 : montez la toiture du kiosque

Fixez une planche de bois sur les chevrons : on l’appelle la volige. Au-dessus, disposez une couverture dans le matériau qui vous plait : ardoise, bois, métal… Nous vous recommandons d’ajouter une solution hydrofuge pour protéger la toiture (la volige) contre les intempéries.

Etape 6 : les finitions 

La partie la plus simple : agrémentez votre kiosque avec les derniers détails. Vous pouvez par exemple ajouter des lumières pour le soir, ou encore installer une gouttière pour récolter l’eau de pluie si votre région est sujette à de fortes précipitations. Les options sont nombreuses pour répondre à vos attentes. L’important est que vous puissiez profiter de votre nouvelle espace dans le jardin, construit par vous-même !

Et si vous faisiez appel à un expert ?

Si vous n’êtes pas très bricoleur, il vaut mieux se tourner vers un professionnel. De nombreuses enseignes proposent des kiosques de jardin « clé en main » (abri de jardin en kit) ou en palettes dès 600 € pour un kiosque de jardin ouvert. 

Cependant, si vous souhaitez un modèle fermé prévoyez un budget denviron 2 300 € (plus ou moins selon les matériaux et les prérequis techniques de la construction). 

Pour référence, comptez au moins 1 500 € si vous effectuez vous-même la fabrication (tout matériel compris). 


Quelques inspirations pour votre futur kiosque 

Maisonnette ou véritable petit chalet lorsqu’ils sont fermés, ou gloriette radieuse habillée de rosiers ou autres fleurs, les abris de jardin permettent de créer un nouvel espace détente dans votre maison. A l’abri du bruit de la maison, profitez pour relaxer au milieu de la verdure dans un lieu romantique. 

Le kiosque en bois

Le kiosque en bois est le plus commun. En général, il s'agit de celui le plus facile à monter. 

Kiosque en bois

 

Le kiosque de jardin en fer forgé

Plus résistant que le kiosque en bois, le kiosque en fer forgé donne une touche romantique à un jardin.

Kiosque en fer forgé

Le kiosque de jardin en pierre

Moins commun, le kiosque en pierre est très résistant aux intempéries.

Kiosque en pierre

😉 Le Conseil Habitatpresto : Pensez à préparer vos outils !

Pour construire un kiosque de jardin, vous aurez besoin d’un certain nombre d’outils, parmi lesquels, perceuse, scie circulaire, défonceuse, ponceuse et raboteuse. N’oubliez pas le bois et le matériau de votre structure et / ou toiture.


Images vues sur Pinterest

Abris Carport et Cabane Aménagement du jardin Part
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

 

Confidentialité