Quelle relation entretenir avec ses concurrents directs ?

Publié le 17/12/2017

Face à une concurrence toujours plus féroce il est parfois difficile de décrocher de nouveaux chantiers, mais alors quelle relation faut-il entretenir avec la concurrence ? Faut-il jouer des coudes ou au contraire entretenir des relations cordiales ? Voici ce que vous devez savoir pour vous différencier et décrocher de nouveaux chantiers.

Comment devez-vous envisager la concurrence ? Quelle attitude adopter ? Quelles stratégies mettre en place pour faire partie des artisans qui comptent ?



Comment naît la concurrence et comment l’envisager ?

La concurrence est une notion inhérente à toutes activité professionnelle. La concurrence, c’est avoir contre vous des forces qui se battent pour le même but : dominer le marché !

Tous les plombiers d’une même ville se battent pour que l’on fasse appel à leurs services, parmi d’autres plombiers qui font presque ou exactement la même chose. La clé dans tout ça, reste bel et bien de se différencier, mais comment ?

Se différencier de la concurrence


Comment se différencier de la concurrence ?

Un plombier aura peut-être l’idée de proposer ses services même la nuit, un autre promettra d’intervenir sous 30 minutes à compter de l’appel du client. Certains autres vont se différencier par des tenues ou des logos flashy, suscitant l’intérêt cognitif du prospect et marquant ainsi son esprit.

Tout est permis ou presque sur le terrain de l’image et du professionnalisme, le reste est accessoire. La guerre avec la concurrence se fait par obtention de parts de marché, pas à coups de fusil.

La concurrence est en réalité saine ! Elle vous permet de vous positionner, de vous comparer et de sans cesse avoir l’envie de vous améliorer. La concurrence doit vous tirer vers le haut.


Retenez ceci :

Ce qui pousse un prospect (pas encore client) à faire appel à vous est souvent un pur hasard, une recherche sur internet et un coup de fil en fonction des besoins et de l’urgence. Vous avez pour ainsi dire autant de chance que les autres.

Ce qui incitera un client à rester dépendra uniquement de vous (vos qualités, compétences, tarifs, relationnel…).


Vous n’avez pas toutes les cartes en main pour garder un client, mais vos concurrents non plus. Le client file facilement et n’est naturellement pas fidèle, d'où l’intérêt de bichonner un client insatisfait. L’offre est tellement pléthorique, quoi de plus humain !

Comment envisager votre relation avec la concurrence ?

Tout d’abord, pas de crispation. Considérez que vos concurrents eux-mêmes se posent les même questions que vous, peut-être pire encore.

1. Considérez toujours la concurrence comme une opportunité

Identifiez le meilleur de leurs pratiques et ajoutez-les à votre panier. Ainsi, vous allez vous améliorer.

2. Ne pas critiquer la concurrence

Il convient de ne jamais dire du mal de vos chers adversaires ! Ne craignez d’ailleurs pas de vous faire voler vos idées car même si tel était le cas, c’est qu’elles ne sont sans doute pas assez bonnes pour créer une vraie différence.

Dire du mal d’un concurrent peut vous mettre en porte-à-faux vis-à-vis de vos clients et prospects. Vous renvoyez un sentiment négatif, potentiellement vos faiblesses et ce n’est pas bon pour le business !

3. Innovez

Soyez innovant ! Etre innovant signifie se différencier. Vous n’avez pas à être un génie mais être excellent dans un domaine, par exemple, la relation client. “Je connais ce type, il est comme ça ! tu peux y aller de ma part les yeux fermés”.

4. Réseautez 

Multipliez aussi vos canaux d’affaires. Créez des réseaux sur d’autres territoires avec des partenaires du même métier peut vous rapporter de nouveaux clients. Vous pourrez en temps voulu vous repasser des affaires, des clients, augmenter votre visibilité !

L'astuce de pro : qui ne tente rien n'a rien !

L’essentiel est de ne pas rester passif. Ceux qui ne tentent rien n’ont rien. Ils disparaissent des radars, une sorte de sélection naturelle. Se cacher de vos concurrents vous met généralement en position de faiblesse. 

Allez directement chez eux et échangez avec eux. Perdre un prospect ou un client fait partie du jeu. Vous en gagnerez qui viendront de chez vos voisins. L’essentiel est de tendre à une progression constante du nombre de clients et d’en faire des ambassadeurs de votre savoir-faire. Se faire recommander tue naturellement la concurrence brutale.

Puis, si vous vous retrouviez sans concurrence, auriez-vous le potentiel et la taille de structure nécessaire pour mener tout de front ?


Dans la même rubrique

Derniers articles publiés