Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Assainissement autonome de maison : tout savoir

Assainissement non collectif : tout savoir pour bien choisir

Vous devez installer un assainissement individuel pour votre maison ? Quelle solution d'assainissement autonome choisir lorsque l'on est obligé de s'équiper ? Voici les solutions, leur prix, les différents entretiens.
Le , par Aude
Assainissement maison individuelle

Votre propriété ou le futur terrain que vous souhaitez acheté n'est pas reliée à l'assainissement collectif ? Pas de tout à l'égout possible ? Dans ce cas vous n'avez pas le choix, vous devez installer un système d'assainissement individuel afin de traiter vos eaux usées. Prix, solutions possibles, fosses septiques, fosses toutes eaux... Vous serez incollable sur le sujet !

Qu'est-ce que l'assainissement individuel ? Quels sont les possibilités d'installations ? Quels sont les prix des systèmes d’assainissement individuel ? Comment choisir son système d'épuration ? Qu'est-ce que le diagnostic assainissement ? Qu'est-ce que le SPANC ? 

Découvrez les solutions que vous pouvez mettre en place, car après tout, il ne vous est pas obligatoire d'utiliser le système de fosse septique, d'autres solutions sont possibles !

SOMMAIRE

  • Assainissement autonome : solutions et prix
  • Qu'est-ce que l'assainissement individuel, non collectif ou autonome? 

  • L'installation de pré-traitement d'un assainissement non collectif : une installation au cas par cas

  • Traitement secondaire des eaux usées

Assainissement autonome : solutions et prix

Vous avez le choix ! En effet, moins connus mais tout aussi efficaces, certains assainissements non collectifs (ANC) proposent des solutions alternatives. Mais avant toute chose, il est nécessaire de faire appel au SPANC, afin de valider le choix de la solution d'assainissement. 

Le Service public d'assainissement non collectif (Spanc) est chargé de suivre votre projet d'assainissement individuel de la conception à la réalisation. Il apporte des conseils techniques, assure la conformité des installations et effectue des contrôles obligatoires, durant les travaux, à la réception puis des contrôles périodiques. Pour connaitre le SPANC dont vous dépendez, la mairie ou le conseil général peuvent vous renseigner.  

Un assainissement autonome fonctionne en deux étapes :

  • Pré-traitement
  • Traitement.

Comparatif des différentes solutions d'assainissement autonome : 

 

Prix moyens

Entretien

Fosse toutes eaux

3.000 à 12.000 euros

Vidange : 150 à 450 euros

Fosse septique

N'est plus en vente

Vidange : 150 à 450 euros 

Micro-station d'épuration

5.000 à 10.000 euros 

selon son volume

Vidange : 150 à 300 euros

200 euros contrat de maintenance annuel

Diagnostic assainissement

75 à 150 euros 

Contrôles obligatoires : 200 euros en moyenne

tous les 4 à 10 ans

 

 


cool Vous aimerez cet article : 

Combien coûte un système d'assainissement individuel ?


Qu'est-ce que l'assainissement individuel, non collectif ou autonome? 

Si vous ne faites pas partie du réseau d'assainissement collectif d'une commune, il est obligatoire de vous assurer que la collecte, le traitement puis le rejet de vos eaux usées est bien effectué. Si vous ne savez pas quelle est la situation de votre logement ou du futur terrain que vous souhaitez acheter, un petit tour à la mairie peut vous aider à y voir plus clair. 

Une installation conforme est vitale, vous le savez, lorsque les fosses septiques toutes eaux commencent à faire des siennes, elles deviennent plus qu'incommodantes ! 

Même si de nos jours, le tout à l'égout est la norme, les petites communes ne peuvent parfois pas l'installer, pour cause de coûts d'entretien en raison du peu de foyers concernés. Dans ce cas, vous pouvez choisir parmi plusieurs solutions pour traiter et évacuer vos eaux domestiques. N'imaginez pas pouvoir rejeter les eaux de lessive, de douche, des WC, de vaisselle etc... au fond du jardin en toute impunité ! 

 

L'installation de pré-traitement d'un assainissement non collectif : une installation au cas par cas

Cette installation de traitement primaire a pour but de décanter et diluer les matières organiques. Elle a pour objectif de pré-traiter les eaux usées avant le traitement en lui-même. Cette étape se fait à l'aide d'une fosse septique ou d'une fosse toutes eaux. 

Deux cas de figures sont possibles : 

  • vous possédez déjà une fosse septique : son utilisation est autorisée (selon conditions) mais son installation est désormais interdite,
  • vous devez faire une installation autonome : la fosse toutes eaux s'impose, car le pré-traitement doit traiter l'ensemble des eaux usées (hors eaux de pluies).


enlightenedA retenir : 

- Fosse septique existante utilisable => OK + bac à graisses obligatoires 

- changement de fosse ou installation => Fosse toutes eaux


Nouvelle construction ou nouvelle fosse = fosse toutes eaux obligatoire

Cette installation permet de traiter toutes les eaux de la maison, qu'elles proviennent des toilettes ou des lessives. Elle est composée d'une ventilation pour l'évacuation des gaz formés et peut être en plastique ou en béton. Des boues se forment en son fond avec les matières solides, tandis que les graisses flottent en surface. 

Un pré-filtre permet de retenir les matières solides, le bac à graisses retient les graisses de vos eaux usées. Le nettoyage de ce dernier doit être fait tous les 6 mois.

L'installation de la fosse toutes eaux doit être faite à plus de 3 mètres de votre habitation et plus de 5 mètres d'un arbre ou de la limite de propriété. Lorsqu'elle est positionnée à plus de 10 mètres de votre habitation, l'utilisation d'un bac à graisse est indispensable. 

Il est nécessaire de faire intervenir des professionnels pour sa vidange lorsqu'elle atteint 50% de sa capacité, soit tous les 3 à 4 ans environ. 
 

assainissement de maison autonome

Copyright Fotolia 

 

 

Rénovation de maison = fosse septique utilisable + bac à graisses

Vous allez acheter une maison équipée d'une fosse septique ? Il faut que vous sachiez si celle-ci peut encore être utilisée, ou s'il est nécessaire de passer au tout à l'égout ou à la fosse toutes eaux. En effet, la fosse septique ne traite que les eaux vannes, c'est-à-dire les eaux sales de vos toilettes. Les eaux ménagères sont, quant à elles, recueillies dans un bac à graisse. 

Sachez qu'en cas de vente, en tant que vendeur, vous devez fournir obligatoirement à l'acheteur un diagnostic assainissement, si le logement est équipé d'un assainissement non collectif.

La fosse septique est composée comme la fosse toutes eaux d'une ventilation permettant d'évacuer les gaz de la fosse. Son fonctionnement est le même :

  1. les déchets solides se déposent au fond de la cuve et forment de la boue,
  2. les autres déchets restent en surface,
  3. des bactéries anaérobies permettent de traiter une partie des déchets.

enlightenedEn plastique ou béton, elle doit être vidangée tous les 4 ans environ

 

Traitement secondaire des eaux usées 

On l'appelle également traitement secondaire des eaux usées. Il consiste en une épuration des eaux :

  • par épandage dans le sol naturel,
  • par épandage dans un sol reconstitué : lit d'épandage ou filtre à sable,
  • dans un système de traitement écologique : filtres plantés, filtre à coco, bambou voire lagunage.
     

Les solutions assainissement non collectif tout en un 

Les micro-stations d'épuration permettent de faire le travail de pré-traitement et de traitement. Pas besoin de fosse toutes eaux, toutefois, votre choix doit se porter sur une station agrée par le ministère.

Son entretien est minutieux et demande une maintenance régulière par l'installateur. De plus les boues sont à éliminer plus régulièrement que pour la fosse toutes eaux ou la fosse septique. C'est un choix à réfléchir, mais n'oubliez pas, il ne peut se faire sans l'avis du SPANC.

 

 

Le Conseil Habitatpresto : n'imaginez même pas le faire vous-même

L'installation d'une fosse toutes eaux ou le raccordement d'une habitation avec fosse septique au réseau du tout l'égout doit être fait par des professionnels. Ne jouez pas avec le feu et entourez-vous de bons conseils : mairie, SPANC, professionnels de l'assainissement sont là pour vous épauler. 

Pour aller plus loin, la Rédaction vous conseille :

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter