Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Comment bien choisir un détecteur de monoxyde de carbone ?

Pour tout savoir sur les détecteurs de monoxyde de carbone, de leur installation à l'indication d'utilisation en passant par leur prix et les normes à vérifier. Parce qu'éviter une intoxication au monoxyde de carbone est indispensable !
Le , par Aude
Détecteur monoxyde de carbone, tout savoir

Si l’on pense souvent au détecteur de fumée, on oublie généralement le détecteur de monoxyde de carbone. Pourtant chaque année, des milliers de personnes sont victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone et une centaine en décèdent. Il faut ainsi prendre ses précautions en cas de chauffage au bois ou d'utilisation de chauffage d'appoint utilisant un combustible liquide.

Pourquoi acheter un détecteur de monoxyde de carbone ? Qu'est-ce que la norme NF 292 ? Comment fonctionne un DAACO ? Quel est le prix moyen d'un détecteur autonome de monoxyde de carbone ?

Ce gaz extrêmement dangereux est émis lors de la combustion de matières fossiles comme le gaz de ville, l’essence, le fioul, le bois, le charbon. Si vous utilisez ce type de combustible, l’installation d’un DAACO, détecteur autonome de monoxyde de carbone devient indispensable.

 

Pourquoi installer un détecteur de monoxyde de carbone ?

Il est normal de se poser la question surtout si vous avez installé un détecteur de fumée au sein de votre logement. Ne va-t-il pas faire doublon ?  En effet, c'est légitime de vous poser la question, car si vous avez une maison avec plusieurs étages ou d'une grande surface, vous avez certainement déjà installé plusieurs équipements. 

Reste que l’essentiel est de protéger votre maison et les membres de votre famille, en vous assurant que tout est fait pour que rien ne vous arrive, en étant avertit en temps et en heure en cas de souci. 

Pour ce faire deux solutions complémentaires, le DAAF, par ailleurs obligatoire depuis mars 2015 et le DAACO.

Le détecteur de fumée (DAAF) ne vous avertit pas du danger en cas d’émission de monoxyde de carbone contrairement au DAACO. Chacun détecte un danger précis. 

Dans le cas du DAACO, il détecte le monoxyde de carbone, un gaz :

  • invisible,
  • inodore,
  • insipide,
  • très toxique,
  • mortel.

Ces caractéristiques le rendent très dangereux car il est indétectable pour les humains. Il résulte de la mauvaise combustion de combustibles fossiles, issus d’appareils ménagers ou de chauffages tels que des chauffe-eau, chaudières à conduit de fumée (les chaudières à ventouse ne sont pas concernées), cheminées, chauffages d’appoint au gaz ou pétrole, gazinières, poêles à mazout ou à charbon, gaz d’échappement dans le garage, barbecue en pièce confinée…

L’alarme du détecteur de monoxyde de carbone est différente de celle du détecteur de fumée afin de ne pas les confondre.

 


Les principales causes de présence de monoxyde de carbone sont :

  • un manque d’entretien de vos appareils,
  • une mauvaise installation ( faites toujours appel à un professionnel pour installer votre équipement),
  • une ventilation insuffisante,
  • une cheminée obstruée,
  • un conduit fissuré.

 

Les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone :

En cas d’exposition légère, les personnes peuvent ressentir de légers maux de tête, de la fatigue, des nausées et vomissements. Des symptômes qui peuvent s’apparenter à des symptômes grippaux. Il est nécessaire d’être très vigilant, car en quelques heures ceux-ci peuvent passer à de violents maux de tête, une somnolence et de la confusion, entraînant par la suite la mort.

 

détecteur monoxyde de carbone

 


Où installer un détecteur de monoxyde de carbone ?

Il est conseillé d’installer un détecteur de monoxyde de carbone dans chaque pièce disposant d’un appareil à combustion. Le salon ou salle à manger sont donc concernés si vous possédez une cheminée ou un poêle. Mais également dans la cuisine si vous avez une gazinière.

Votre appareil de chauffage est dans une buanderie ? Un détecteur doit être installé à l’entrée de celle-ci côté couloir.

Si votre appareil à combustion est une cheminée, veillez à installer un détecteur de monoxyde de carbone à proximité du conduit dans toutes les pièces parcourues par celui-ci.

Le DAACO doit être placé au-dessus du niveau de la porte et des fenêtres, à plus d’un mètre de l’appareil à combustion.

 

 

Comment fonctionne un détecteur de monoxyde de carbone ?

Il opère par électrochimie. Une solution chimique présente dans le détecteur réagit au contact du monoxyde de carbone si un seuil critique est dépassé. Cette réaction déclenche le passage d’un courant électrique qui génère une action sur l’alarme. Les mesures de monoxyde de carbones sont relevées toutes les 50 secondes environ

Certains détecteurs sont pourvus d’un écran qui indique le taux de monoxyde de carbone mesuré dans la pièce.

Les détecteurs de monoxyde de carbone doivent être certifiés NF 292 et EN 50291.

Leur durée de vie est de 5 à 7 ans, les piles n’ont pas besoin d’être changées, car elles sont prévues pour fonctionner toute la durée de vie du détecteur. 

Pour un prix compris entre 30€ et 60€ en moyenne, il existe également des packs, permettent d’acquérir un détecteur de fumée et un détecteur de monoxyde de carbone en profitant d’une réduction, si vous n'avez pas encore le vôtre.

 


Le Conseil Habitatpresto !

Aérez régulièrement votre logement, ne bouchez pas les entrées et sorties d’air (voir notre article sur la ventilation).

Faites vérifier vos appareils à combustion tous les ans, par un professionnel qualifié. Chauffez-vous mais sans danger !

Si vous n’êtes pas en mesure d’installer vous-même ce genre de détecteur, vous pouvez faire appel à un électricien pour la pose.

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter