Confidentialité

Poêle à granulés : prix et infos pour bien choisir

Poêle à granulés : prix et infos pour bien choisir

Poêle à granulés : prix et infos pour bien choisir

Vous avez pensé au poêle à granulés dans un souci d’économie d’énergie ou de consommation écologique ? Le prix d’un poêle à pellets varie entre 1.900 et 4.700 € HT. Voilà une dépense intéressante afin de réduire vos factures de chauffage. Il s’agit maintenant de faire les bons choix : devez-vous opter pour un poêle à granulés canalisable ou un classique est-il suffisant dans votre cas ? Plusieurs questions se posent pour ces travaux : l’évacuation pour poêle à pellets, le diamètre du conduit, la puissance… Pour tirer le meilleur de ce mode de chauffage judicieux, retrouvez toutes les infos à connaître ci-dessous : prix, différents types..., et bien plus encore !

Sommaire :

Quel prix pour un poêle à granulés ? De 2.700 à 7.500 € en moyenne, pose comprise

Retrouvez dans ce tableau le prix de l’appareil ajouté au prix d’installation d’un poêle à granulés.


Types de poêles à pellets

Fourchette de prix du poêle


Prix de pose HT


Poêle classique

Entre 1.900 à 3.500 €


Entre 3.800 et 6.000 €


Poêle canalisable

Entre 3.800 et 4.500 €


Entre 6.000 et 7.500 €


Poêle ventilé

Entre 2.500 et 4.700 €


Entre 2.700 et 5.100 €


Vous n'êtes pas du tout bricoleur ? Pas d'inquiétude, faites appel à un professionnel pour installer votre poêle à granulés !


Plusieurs facteurs peuvent faire varier le prix d’un poêle à bois de ce type :

  • L’entretien annuel revient à environ 175 € ;
  • Une bougie d’allumage coûte en moyenne 75 €.

Vous devrez peut-être vous lancer dans des travaux supplémentaires si vous n’avez pas d’arrivée d’air convenable ou de conduit de fumée. Suivant tout cela, l’installation de votre poêle peut prendre une demi-journée comme deux jours.

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés ? Un mode de chauffage écologique

Un poêle à granulés est un appareil de chauffage qui utilise une énergie renouvelable faite de sciures. Cet appareil permet donc un mode de chauffage écologique et ainsi rentable sur le long terme.

Poêle à pellets

Un poêle à pellets est un mode chauffage écologique

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés étanche ?

Un poêle à granulés étanche signifie que l’air qui permet la combustion est pris depuis l’extérieur grâce à un conduit ou un espace ventilé. L’étanchéité à l’air empêche les fumées d’entrer à l’intérieur ;

Bon à savoir : Le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) déclare certains poêles étanches  si ce dernier est hermétique et résiste à de grandes pressions d’air.

Quel type de poêle à granulés choisir ?

Il existe différents types de poêles à granulés

  • Le poêle à convection naturelle ;
  • Le poêle ventilé ;
  • Le poêle à granulés canalisables. 

Certains permettent de chauffer principalement une pièce et d’autres un logement entier. Retrouvez dans ce tableau les principales caractéristiques de chaque appareil pour bien choisir.


Types de poêles à granulés
 
Caractéristiques


Poêle à convection naturelle


Aucun ventilateur pour pousser la chaleur, donc silencieux

Installation centrale


Poêle ventilé


Ventilateur, donc un peu de bruit

Installation en coin de pièce, en face d’un espace ouvert


Poêle à granulés canalisable


Gaines ventilées pour répartir la chaleur vers d’autres pièces

Peut faire du bruit avec de multiples ventilateurs : choisir des ventilateurs réglables

Installation de façon à limiter la longueur des gaines


📌
Vous aimerez aussi cet article :
Chauffage au bois : prix & caractéristiques pour bien choisir 

Comment fonctionne un poêle à pellets ?

Un poêle à granulés fonctionne à l’aide de pellets de bois. Il s’agit de petits cylindres de bois compressé de quelques centimètres de long. Le poêle est constitué d’un foyer dans lequel se trouve un brûleur nécessaire à la combustion du bois. Le brûleur est actionné grâce à une résistance électrique et un tuyau d’arrivée d’air qui permet le déclenchement d’une flamme.

Un réservoir de granulés achemine le combustible jusque dans le foyer pour assurer le fonctionnement automatique de l’appareil en fonction des réglages effectués. Cette distribution se fait à l’aide d’une vis sans fin qui tourne grâce à un petit moteur.

Les cendres sont récupérées dans un cendrier que l’utilisateur doit vider régulièrement. Les fumées, quant à elles, sont évacuées par le biais d'un conduit d’évacuation.

Pourquoi choisir un poêle à granulés ?

Opter pour un poêle à granulés est une solution intelligente pour avoir un meilleur système de chauffage et faire des économies d'énergie.

Plus performant

Regroupant à la fois le plaisir d’un feu de cheminée avec la performance thermique moderne, un poêle à granulés est aussi plus performant qu’un poêle à bois classique. Petit bonus, il est aussi très esthétique et s’adapte à votre décoration selon que vous le choisissiez en métal, en acier ou en céramique, mais aussi selon sa taille et sa couleur.

Moins énergivore

Ce système de chauffage permet de faire des économies d'énergie sur vos factures. La planète et votre portefeuille vous diront merci ! Le bois est en effet l’une des sources d’énergie les moins chères. C’est également une source d’énergie propre, qui présente un bilan carbone très faible.

Plus facile à utiliser

Autonome et programmable, un poêle à granulés est très simple d’utilisation. De plus, vous vous débarrassez de la corvée de ramasser et d'entasser du bois pour l’alimenter. Les granulés prennent en outre moins de place à stocker que des bûches. Certains modèles sont même équipés d’un réservoir de granulés intégré. Si un poêle à bois classique demande régulièrement un apport en bois pour un chauffage optimal, un poêle à granulés n’a pas besoin d’être rechargé aussi souvent.

Comment choisir un poêle à granulés ?

Quelle puissance pour un poêle à granulés ? Les 4 critères à retenir

Pour déterminer le besoin en puissance du poêle à pellets, plusieurs critères doivent être pris en compte :

  1. L'emplacement géographique : région chaude ou froide ?
     
  2. L'isolation : votre maison connaît-elle beaucoup de pertes de chaleur ?
     
  3. La surface : avez-vous des étages, ou de grandes pièces ?
     
  4. La température de consigne : quelle température est visée pour l’intérieur ? 

Par exemple, dans le cas d’une maison RT 2012, l’énergie nécessaire est d’environ 60 W/m². Donc une habitation de 100 m² nécessitera un poêle d’une puissance de 6 kW.

Pensez également au ralenti de votre poêle : si celui-ci est trop élevé, votre appareil pourrait continuer à chauffer alors que la température de consigne a déjà été atteinte.

Quelle évacuation pour un poêle à granulés ? Les 3 possibilités

Il y a plusieurs moyens d’évacuer la fumée d’un poêle à pellets :

  1. Le toit : attention car il faudra sûrement faire passer l’installation à travers des sols et murs, ce qui ne sera pas toujours réalisable ;
  2. La façade : plus économique mais risque de tacher les murs ;
  3. Le mur : pour les poêles étanches.

En général, l’évacuation pour un poêle à granulés privilégiée se fera par le toit grâce à un conduit de fumée. Si vous avez l’intention d’en utiliser un déjà existant, assurez-vous qu’il soit étanche et en état correct. 

Si ce n’est pas le cas, il faudra recourir à un tubage pour être aux normes. Dans tous les cas, un professionnel est capable de vous recommander le choix le plus judicieux dans votre situation !

Poêle à granulés

L'évacuation de votre poêle à granulés n'est pas à négliger

Quel diamètre de conduit pour un poêle à granulés ? Entre 80 et 100 mm

Le diamètre du conduit en question est déterminé par la norme EN 13384-1

Plus concrètement, le diamètre du conduit pour poêle à granulés ne doit pas être inférieur à 150 mm dans le cas d’un insert et 180 mm dans le cas d’un fonctionnement possible avec porte ouverte

Néanmoins, pour un poêle à pellets, la sortie de conduit de raccordement possède un diamètre situé entre 80 et 100 mm. Il faudra alors souvent recourir à un tubage du conduit existant. Autrement, vous risquez de laisser passer des particules fines dans votre intérieur.

💡
Bon à savoir :
Le tubage coûte entre 50 et 200 € en moyenne. La création d’un conduit, elle, coûte en moyenne entre 1.000 et 3.000 €.


Vous envisagez d'investir dans un poêle à pellets ? Confiez les travaux d'installation à un professionnel !


Les meilleures marques de poêles à granulés

Bosch, Artel, Philippe Calmus, Fonte Flamme, Cadel, Turbo Fonte, Royal, Casatelli, Tresco, Atlantic, Etna, Kalor, Tectro..., il existe de nombreuses marques de poêles à granulés. 

Pour choisir au mieux le poêle qui conviendra à vos besoins, il faut prendre en compte :

  • Les options de livraison, d’installation, de garantie et le service après-vente du magasin où vous allez acheter votre poêle : chez un fabricant (qui fabrique et assemble les pièces, et vend le poêle assemblé), un assembleur (qui assemble les pièces achetées chez un fabricant et vend le poêle assemblé) ou un distributeur (qui se contente de vendre des poêles déjà assemblés) ;
  • La performance souhaitée : elle est le plus souvent définie par le label Flamme Verte, distinction obligatoire pour prétendre aux aides financières proposées par l’État dans le cadre de travaux de rénovation énergétique ;
  • Le design : un poêle à granulés occupe une certaine place, il est donc recommandé de choisir un appareil au style adapté à votre décoration ;
  • La diffusion de la chaleur : cette dernière devra être plus ou moins large et importante selon la superficie de la pièce ;
  • Le bruit : certains modèles sont plus bruyants que d’autres, renseignez-vous bien au moment de l’achat ;
  • L’étanchéité : certains modèles ne sont pas garantis étanches, attention à bien vérifier ce facteur avant l’installation ;
  • Le prix : il est très variable et dépend notamment de la puissance du poêle.


Pellets ou granulés : quelle est la différence ?

Vous avez commencé vos recherches et avez vu apparaître le terme de pellets. Quelle est la différence avec les granulés ? Le fonctionnement est-il différent ? On vous explique tout !

Un seul et même combustible

Le terme pellet vient de l’anglais, cela signifie littéralement « pastille ». Un granulé, comme un pellet, est un bâtonnet de forme cylindrique, qui vient de résidus de bois compactés et qui sert à alimenter un poêle pour chauffer une pièce. Il n’y a donc aucune différence entre les termes pellet et granulé.

Le même fonctionnement

Que ce soit un poêle à granulés ou un poêle à pellets, le fonctionnement est le même. Les poêles peuvent cependant être de plusieurs types : à convection naturelle, ventilé, ou canalisable.


Quelles sont les étapes d'installation d'un poêle à granulés ?

Une fois votre modèle choisi, il est temps de réaliser l’ampleur des travaux et de passer à son installation, qui devra être effectuée par un professionnel certifié.

Comment installer un poêle à granulés ?

Voici les différentes étapes d’installation de votre poêle :

  • Prenez les mesures et vérifiez les distances de sécurité nécessaires ;
  • Définissez les zones de sortie du conduit d’aération pour expulser la fumée à l’extérieur ;
  • Vérifiez que le sol peut accueillir votre futur poêle (par rapport à son poids, la résistance à la chaleur et l’isolation si c’est un plancher) ;
  • Si vous n’avez pas l’installation électrique nécessaire, installez une prise de courant à proximité ;
  • Installez une grille de ventilation à proximité ;
  • Installez le conduit d’aération étanche et raccordez-le à votre poêle ;
  • Branchez le poêle et mettez-le en route.

⚠️ 
Important :
N’oubliez pas d’entretenir régulièrement votre poêle, en l’aspirant entre deux remplissages. Un poêle à granulés doit être ramoné deux fois par an par un professionnel.

Qui peut installer un poêle à granulés ?

Pour faire installer votre poêle à granulés, il faut obligatoirement faire appel à un artisan RGE (reconnu garant de l’environnement). Pour obtenir le prix le plus juste, n'hésitez pas à comparer plusieurs devis de professionnels !


Seul un professionnel RGE vous permettra de bénéficier des aides financières de l'Etat pour vos travaux !


Bénéficiez d’aides pour votre poêle à pellets

Si vous souhaitez installer un poêle à granulés, vous devrez donc automatiquement faire appel à un professionnel certifié RGE. Grâce à cela, vous pourrez bénéficier d’aides de l’Etat comme MaPrimeRénov' ou la prime énergie. Voici les critères que votre poêle à pellets doit respecter pour que vous puissiez en bénéficier :

  • Rendement supérieur ou égal à 70 % ;
     
  • Taux de carbone inférieur ou égal à 0,3 % ;
     
  • Indice de performance environnemental inférieur ou égal à 1 ;
     
  • Emissions de particules inférieures ou égales à 90 mg par Nm3 ;
     
  • La norme NF 14785 doit être respectée.

Un poêle à bois représente un mode de chauffage écologique qui vous permet de faire des économies sur le long terme. Son installation représente un certain investissement, surtout si vous avez des travaux annexes à réaliser concernant les conduits par exemple. Pour autant, vous pouvez recevoir des aides pour réduire ce coût. Par ailleurs, cet investissement momentané sera contrebalancé par les économies d’énergie que vous ferez grâce à ce chauffage écologique !

😉 Le Conseil Habitatpresto : n'oubliez pas de prévoir un endroit pour stocker vos granulés !

Pour choisir l’endroit idéal où stocker vos granulés de bois, il faut choisir si vous allez les ranger dans leurs sacs dans un placard ou une pièce spéciale (garage, buanderie). Vous pouvez aussi opter pour un réservoir dédié, qui pourra accueillir le contenu d’un ou 2 sacs à la fois. Si vous habitez dans une maison et disposez d’un espace en extérieur, vous pouvez y conserver vos granulés sans risque, notamment dans un abri de jardin. C'est la solution idéale pour en stocker une grande quantité d’un coup, sans que ce soit gênant. Gardez en tête que quel que soit le local utilisé, ce dernier doit absolument être sec pour une meilleure conservation


Références :

Chauffage Poêles et cheminées
Aurélia Ribeiro

Aurélia Ribeiro

Rédactrice web Habitatpresto

Aurélia, rédactrice web SEO pour Habitatpresto et fille d’artisan. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. J'aime vous transmettre toutes mes astuces pour vos projets de déco et de rénovation intérieure, mais également vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : un douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

15/09/2021

Top 7 des chauffages d'appoint du + économique au - économique

C'est un précieux allié pour les plus frileux & pour ceux qui veulent retarder le démarrage du chauffage en automne.

Lire la suite

15/09/2021

Dossier spécial chauffage : tout savoir pour être bien chez soi

Dans notre dossier dédié au chauffage, prenez le temps de la comparaison pour choisir la meilleure alternative en fonction de vos besoins !

Lire la suite

14/09/2021

Poêle à pellets : où et comment stocker les granulés de bois ?

Cuve métallique, cuve bois ou panier à bois, box, réservoir, silo..., découvrez où et comment stocker vos granulés de bois pour les préserver de l'hum...

Lire la suite

14/09/2021

Radiateurs électriques : le guide complet pour bien choisir

Quel type de radiateurs choisir pour votre chauffage électrique ? Rayonnant, à inertie, convecteur ou à double système chauffant, on vous dit tout !

Lire la suite

14/09/2021

Rénover une ancienne cheminée : 5 conseils pour la moderniser

Rénover une ancienne cheminée n’est pas si compliqué et présente de nombreux avantages. Découvrez nos 5 conseils pour la moderniser !

Lire la suite

14/09/2021

Comment fonctionne un robinet thermostatique de radiateur ?

Équipez vos radiateurs d'un robinet thermostatique pour contrôler la température de vos pièces. On vous explique leur fonctionnement !

Lire la suite