14 aides qui financent vos travaux de rénovation en 2024

Mis à jour le 11/07/2024
Dans cet article :

    Vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation énergétique chez vous ? Cependant, votre budget est très serré et vous n'êtes pas sûr de pouvoir réaliser votre rêve... Qu'à cela ne tienne, sans le savoir, vos travaux sont sans doute éligibles à certaines aides financières de l'État. Découvrez vite les aides dont vous pouvez bénéficier en 2024 !

    Vous aimeriez bien refaire l'isolation de vos combles, ajouter une nouvelle couche d'isolant avec un sarking sur la toiture ou effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour votre logement ? Bon nombre de travaux peuvent améliorer votre quotidien, et par la même occasion diminuer votre consommation énergétique.

    Découvrez, en vidéo le témoignage authentique d'une propriétaire sur la rénovation énergétique


    Vous envisagez de réaliser des travaux chez vous ? N'attendez plus pour obtenir des devis de professionnels !


    1. MaPrimeRénov' : une aide ouverte à tous

    Cette aide financière, qui a remplacé le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), est accessible à tous les ménages. Jusqu'à fin 2020, seuls les ménages aux ressources modestes, voire très modestes, étaient éligibles à MaPrimeRénov'. Désormais, les plafonds de ressources pris en compte sont ceux utilisés par l'Anah.

    Seuls les travaux de rénovation énergétique sont concernés. Le montant de l'aide accordé dépend de la nature des travaux et du niveau de revenus des ménages. 

    Depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, l'aide a été segmentée en 2 :

    Dans le cadre d'une rénovation par geste, via le parcours MaPrimeRénov' Efficacité, l'aide peut aller jusqu'à 11 000 € pour une chaudière bois ou une pompe à chaleur géothermique. Les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE. Attention, les logements classés F et G au DPE (diagnostic de performance énergétique), considérés comme des passoires thermiques, ne pourront plus y prétendre à compter du 1ᵉʳ juillet 2024 et seront orientés vers le dispositif MaPrimeRénov' Parcours accompagné.

    Dans le cadre d'une rénovation globale, le parcours MaPrimeRénov' Parcours accompagné, l'aide peut aller jusqu'à 90 % du montant du chantier, plafonnée à 70 000 €. Cumulée avec la prime énergie, la subvention peut financer 100 % des travaux pour les ménages très modestes.

    2. L'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

    L'éco-prêt à taux zéro, d'abord reconduit jusqu'à la fin de l'année 2021, sous une forme simplifiée et renforcée, il a été finalement prolongé jusqu'à fin 2027. Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique à taux zéro favorisant la diminution de consommation énergétique de votre logement. Là encore, ces aménagements doivent obligatoirement être réalisés par un artisan RGE

    Ce prêt sans condition de ressources peut s'élever jusqu'à 50 000 €, à rembourser dans les 20 ans. Depuis 2020, les logements de plus de 2 ans sont devenus éligibles et les travaux d'isolation des planchers bas y sont inclus.

    3. La TVA à taux réduit à 5,5 %

    Cette réduction du taux de TVA à 5,5 % (contre 20 % habituellement) concerne les travaux de rénovation énergétique et ceux induits par ceux-ci, comme le déplacement de radiateurs ou la dépose de carrelage. L'installation d'équipements permettant de produire de la chaleur ou de l'eau chaude grâce aux énergies renouvelables en fait aussi partie.

    Pour en bénéficier, il faut que votre logement soit achevé depuis plus de 2 ans et que les travaux aient été réalisés par une entreprise, qui devra vous fournir une attestation. La liste de tous les travaux éligibles est disponible sur le site Internet des impôts.

    4. La prime CEE, issue des Certificats d'économies d'énergie

    Ce dispositif est assez complexe à comprendre. Pour résumer, l'État oblige les fournisseurs d'énergie à réduire leur consommation d'énergie. L'un des leviers est d'aider leurs clients à faire des économies d'énergie par le biais de travaux de rénovation

    👉 
    À noter :
    On parle indifféremment de prime CEE, Certificat d'économies d'énergie ou encore de prime énergie.

    Quand les ménages font réaliser lesdits travaux par une entreprise RGE (Reconnu garant de l'environnement), ils doivent monter un dossier auprès d'un organisme spécialisé. Une fois ce dossier validé, les particuliers vont recevoir une aide financière d'un certain montant (en général plusieurs centaines d'euros). En échange, le fournisseur recevra un Certificat d'économie d'énergie (CEE) qui lui servira de preuve de son engagement et de ses efforts auprès de l'État. Dans le cas contraire, ces entreprises devront verser des pénalités financières à l’État.

    5. Les offres "Coup de Pouce"

    Les offres "Coup de Pouce" permettent de majorer la prime énergie pour certains travaux. Aujourd'hui, seule est disponible le Coup de Pouce chauffage. Il sert à financer l’installation d’un système de chauffage basé sur les énergies renouvelables (pompe à chaleur, chaudière biomasse...). Cette aide peut aller jusqu'à 5 000 €. La prime permet de financer des travaux engagés jusqu'au 31 décembre 2025 et achevés avant le 31 décembre 2026. Elle a été réformée il y a quelques années. Depuis le 1ᵉʳ juillet 2021, elle ne prend plus en charge le financement d’une chaudière à gaz.

    💡
    Bon à savoir :
    Les offres « Coup de Pouce » ont permis la mise en place de programmes d’isolation à 1 € ou de chaudière à 1 €. Ces programmes ont disparu depuis le 1ᵉʳ juillet 2021.

    6. L'exonération de taxe foncière

    Si vous faites agrandir votre maison ou que vous changez de destination une pièce (transformer un garage en chambre par exemple), il faut que vous fassiez une déclaration auprès des impôts, pour que ceux-ci vous appliquent une exonération de taxe foncière pendant 2 ans après la fin du chantier. C'est plutôt bon à prendre non ?

    Par ailleurs, certaines communes ont mis en place une exonération de taxe foncière pour leurs administrés. Celle-ci s'étend sur 3 à 5 ans. Peuvent en bénéficier les propriétaires ayant réalisé :

    • 10 000 € de travaux par logement l’année précédant l’exonération ;
    • 15 000 € de travaux par logement les 3 années qui suivent l’exonération.

    ⚠️ 
    Attention :
    Toutes les communes ne pratiquent pas cette exonération. Renseignez-vous en mairie avant d’entamer les travaux pour éviter de mauvaises surprises !

    7. Les aides d'Action Logement

    Action Logement propose aux salariés des entreprises privées de plus de 10 employés des programmes d'aides à la rénovation. Le Prêt travaux d'amélioration de la performance énergétique permet de bénéficier d'un crédit à un taux avantageux de 1,5 % dans la limite de 10 000 € pour financer des travaux de rénovation chez soi. Ce prêt est remboursable sur 10 ans. 

    8. Le prêt avance rénovation

    Mis en place dans le cadre de la loi Climat et résilience, le prêt avance rénovation (PAR) est un prêt hypothécaire destiné aux ménages modestes. Il s'agit d'un prêt "in fine". Le capital est remboursé à la fin du prêt suite à la vente du bien ou lors de la succession. Les intérêts, eux, peuvent être remboursés progressivement ou "in fine".  

    Ce prêt est proposé par le Crédit Mutuel et la Banque postale. Les conditions d'éligibilité et les montants dépendent avant tout de l'âge des emprunteurs. Il peut aller jusqu'à 30 000 € avec 2 % de taux d'intérêt.

    9. Le chèque énergie

    Le chèque énergie a remplacé les tarifs sociaux du gaz et de l'électricité. Destiné aux ménages modestes, il permet de régler des factures d'énergie ou de payer un artisan RGE venu faire des travaux. Son montant oscille entre 48 et 277 €. Il n'y a aucune démarche à réaliser pour le demander. Si vous êtes éligible, vous le recevrez directement dans votre boîte aux lettres.

    10. Les aides des collectivités locales

    Les collectivités locales peuvent, elles aussi, vous faire bénéficier d’aides financières pour réaliser vos travaux. Ces dernières concernent généralement la rénovation énergétique. Mais il est préférable de s'adresser directement à sa mairie, son département ou encore sa région. Votre conseiller local France Rénov' peut aussi vous renseigner.

    11. MaPrimeAdapt'

    MaPrimeAdapt est un programme d'aide financière pour l'adaptation des logements des personnes âgées et handicapées. Il vise à favoriser le maintien de l'autonomie de ces personnes. Géré par l'Anah, MaPrimeAdapt vient couvrir un pourcentage des dépenses éligibles. Plafonnée à 22 000 € hors taxes, la prise en charge varie en fonction du niveau de revenu du ménage :

    • 70 % pour les ménages modestes, dans la limite de 15 400 €.
    • 50 % pour les ménages modestes, dans la limite de 11 000 €.

    Elle concerne les particuliers de plus de 70 ans ou de 60 ans et plus en cas de perte d’autonomie avérée GIR (groupe iso-ressources) entre 1 et 4.

    12. Ma Prime Logement Décent

    MaPrime Logement Décent est une autre aide de l'Anah. Elle permet de lutter contre l'habitat indigne en finançant des travaux de rénovation d'ampleur dans les logements insalubres et indécents. Réservées aux propriétaires bailleurs, elle concerne les biens qui font l'objet d'un arrêt de salubrité ou de péril ou d'une évaluation par un professionnel.

    Ma Prime Logement Décent prend en charge des travaux allant jusqu'à 70 000 €, à hauteur de 60 % pour les ménages modestes et 80 % pour les ménages très modestes.

    13. MaPrimeRénov' Copropriété

    MaPrimeRénov' Copropriété permet d'encourager la rénovation énergétique dans les parties communes des immeubles en copropriété. Pour être éligible à l'aide, l'immeuble doit remplir certaines conditions, telles que :

    • Avoir au moins 75 % de résidences principales (ou de tantièmes d'habitation principale) et avoir été construit il y a plus de 15 ans.
    • Être immatriculé au registre national des copropriétés.
    • Réaliser des travaux permettant une amélioration significative du confort et de la performance énergétique.

    Son montant s'élève à 25 000 € par logement au maximum.

    14. Le dispositif Denormandie

    Le dispositif Denormandie est une mesure visant à encourager l'investissement locatif dans l'ancien avec travaux. En échange, le propriétaire reçoit une réduction d'impôt. Cette réduction d'impôt s'applique :

    • dans les 222 villes du plan Action cœur de ville,
    • dans certaines communes ayant signé une opération de revitalisation du territoire.

    Cet avantage fiscal dépend du coût d'acquisition du logement plafonné à 300 000 € et est limité à un investissement maximum fixé à 5 500 € par m² de surface habitable. Le loyer fait aussi l'objet d'un encadrement.

    Le Conseil du Pro : les bons réflexes à avoir avant de lancer ses travaux de rénovation énergétique

    Aymerick Viana, Directeur Commercial chez Novadia Énergie

    Des envies de rénovation mais des aides perçues comme trop complexes

    Le baromètre 2023 de Teksial révèle que les Français perçoivent la rénovation énergétique comme essentielle pour améliorer le confort hivernal et faire face aux vagues de chaleur estivales. Malgré cette nécessité, de nombreux freins subsistent, notamment le manque de moyens financiers et la complexité des démarches. En 2023, la facture énergétique moyenne est de 192 € par mois. Près de la moitié des Français envisagent de réaliser des travaux de rénovation dans les deux ans à venir, et 60 % expriment le besoin d'accompagnement dans ces projets.

    Habitatpresto worker
    Le Conseil Habitatpresto :
    Demandez plusieurs devis et comparez-les !
    Pour faire baisser le coût de vos travaux, faire une demande d'aides financières est très efficace, mais pensez aussi tout simplement à contacter plusieurs professionnels et à comparer les devis de chacun. Vous serez souvent surpris des différences de tarifs d'un artisan à un autre !

    Pour des travaux au juste prix, faites faire plusieurs devis et comparez-les !


    Lexique

    • Rénovation globale : La rénovation globale permet d'améliorer considérablement la performance énergétique d'un bien.  Elle englobe généralement des modifications majeures qui peuvent inclure l'isolation des murs, des toits et des sols, le remplacement ou l'amélioration des systèmes de chauffage... L'objectif est de réduire la consommation d'énergie tout en améliorant le confort intérieur.
    • Professionnel RGE (Reconnu garant de l'environnement) : Un professionnel RGE est un artisan du secteur de la rénovation énergétique avec une certification reconnue par l'État. Passer par un artisan RGE est une condition pour bénéficier d'aides financières publiques telles que MaPrimeRénov', l'éco-prêt à taux zéro...
    • Diagnostic de performance énergétique (DPE) : Le DPE est un rapport qui évalue la performance énergétique d'un bâtiment ou d'un logement. Il mesure la consommation d'énergie et l'impact en termes d'émissions de gaz à effet de serre. Il fournit un classement énergétique de A (très performant) à G (peu performant). 
    • Audit énergétique : Un audit énergétique est une évaluation plus détaillée et technique que le DPE. Il est réalisé par un professionnel qualifié et vise à analyser en profondeur la consommation énergétique d'un bâtiment. L'audit inclut une étude des caractéristiques thermiques du bâtiment, de ses équipements énergétiques, et propose un plan d'action personnalisé pour améliorer son efficacité énergétique.

    Références :

    Part Rénovation complète
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires

    Puis je pretendre a une nouvelle prime rénov pour l’isolation des murs par l’extérieur si j’en ai bénéficié d’une déjà pour l’installation d’une pompe à chaleur

    La Rédaction Habitatpresto

    Bonjour Tony, Oui, il est tout à fait possible de bénéficier de MaPrimeRénov' plusieurs fois pour réaliser différents types de travaux au sein d'un même logement. Vous pouvez obtenir une seconde prime pour des travaux qui concernent une autre partie ou surface de votre logement ou pour financer l'installation d'un autre équipement de chauffage ou d'eau chaude sanitaire. En revanche, le montant total des travaux subventionnés ne peut pas dépasser 20 000 € par logement sur une période de 5 ans. Vous pouvez donc profiter de MaPrimeRénov' pour plusieurs projets de rénovation, tant que vous respectez le plafond de travaux subventionnables fixé par l'Agence nationale de l'habitat (Anah). N'oubliez pas que seul un professionnel RGE peut vous permettre de bénéficier des aides à la rénovation énergétique ! Pour mener à bien votre projet, n'hésitez pas à vous tourner vers notre réseau d'artisans et recevez rapidement des devis gratuits et personnalisés pour vos travaux d'isolation : https://www.habitatpresto.com/devis-travaux/devis-isolation-exterieure Bonne fin de journée. L'équipe Habitatpresto

    Bonjour. Connaissez - une aide pour refaire toute l’électricité pour la remettre aux normes actuelles , ma maison date de 1965 .

    La Rédaction Habitatpresto

    Bonjour, La mise aux normes d'un circuit électrique vétuste est éligible aux aides de l'État, comme les subventions de l'Anah telles que Habitez Sain et Habitez Serein, soumises à condition de revenus. Vous pouvez aussi bénéficier de la TVA à taux réduit, des dispositifs CEE (Certificats d'économie d'énergie) et l'éco-prêt à taux zéro. Notez cependant que l'éco-prêt et les aides de l'Anah ne sont pas cumulables. Bonne journée. L'équipe Habitatpresto

    Bonjour, est-il possible d'avoir des aides si l'on ne prend pas d'entreprise RGE ? les délais sont trop long

    La Rédaction Habitatpresto

    Bonjour, Pour bénéficier d'aides publiques, il est impératif de confier vos travaux de rénovation à un professionnel labellisé RGE. Seul l'octroi de la TVA à taux réduit ne nécessite pas obligatoirement de passer par une entreprise certifiée RGE. Pour en savoir plus sur cette aide, voici un article qui peut vous être utile : https://www.habitatpresto.com/mag/renovation/tva-reduite-travaux-renovation Bonne fin de journée. L'équipe Habitatpresto

    EXTENSION MAISON création chambre rez de chaussée. quelles sont les aides possibles personne de + 65 ans

    La Rédaction Habitatpresto

    Bonjour, Cet article pourra vous en dire plus sur les aides de l'État : https://www.habitatpresto.com/mag/renovation/aides-financement-travaux N'hésitez pas à faire une demande de devis sans engagement en cliquant sur ce lien:https://www.habitatpresto.com/devis-travaux/devis-agrandissement. Pour ensuite contacter les services de l'État qui attribuent des aides à la rénovation, afin de voir si vous êtes bien éligible à une aide financière. Bonne journée L'équipe de la rédaction HabitatPresto

    bonjour financez vous des panneaux solaires merci

    La Rédaction Habitatpresto

    Bonjour, non, nous ne finançons pas de panneaux solaires. En revanche, si vous souhaitez en installer chez vous, voici un article qui peut vous être utile et vous permettre de réduire le reste à charge de vos travaux : https://www.habitatpresto.com/mag/chauffage/ma-prime-renov-panneaux-solaires. Par ailleurs, sachez que nos professionnels sont là pour vous aider ! Pour réaliser votre projet en toute confiance, n'hésitez pas à faire une demande de devis gratuit à cette adresse : https://www.habitatpresto.com/devis-travaux/devis-panneaux-photovoltaiques. Bonne journée. L'Équipe Habitatpresto

    Besoin d'aide ?
    Jean-Pierre d'Habitatpresto
    Jean-Pierre
    Disponible
    Jean-Pierre d'Habitatpresto
    Jean-Pierre d'Habitatpresto
    Bonjour, avez-vous une question concernant un projet de travaux pour votre maison ? Comment puis-je vous assister ?