7 aides qui financent vos travaux de rénovation en 2020-2021

Rénovation complète

Vous envisagez de faire des travaux de rénovation chez vous en 2020-2021 ? Or, votre budget est très serré et vous n'êtes pas sûr de pouvoir réaliser votre rêve ... Qu'à cela ne tienne ! Vos travaux sont sans doute éligibles à certaines aides de l'Etat, sans que vous ne le sachiez ...  Découvrez vite ce que vous pouvez obtenir !


Il n'a jamais été aussi économique de réaliser vos travaux, n'attendez plus !

>Je commence mon projet


Les 7 aides aux travaux pour optimiser votre budget en 2020-2021


Vous aimeriez bien refaire l'isolation de vos combles, ajouter une nouvelle couche d'isolant avec un sarking sur la toiture ou effectuer un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour votre logement ? Bon nombre de travaux peuvent améliorer votre quotidien, et par la même occasion diminuer votre consommation énergétique
 


1. MaPrimeRénov' : un coup de pouce pour les ménages modestes

A partir du 1er janvier 2021, cette aide sera accessible à tous les ménages. Jusqu'à fin 2020, seules les ménages aux ressources modestes, voire très modestes sont éligibles à MaPrimeRénov'. Les plafonds de ressources sont ceux utilisés par l'Anah. Le montant accordé va varier selon la nature des travaux (seuls les travaux de rénovation énergétique sont toutefois concernés) et votre niveau de revenus.


2. Le CITE : le crédit d'impôt qui prend en charge 30 % des coûts

 

A partir du 1er janvier 2021, le crédit d'impôt sera supprimé, au profit de MaPrimeRénov'


Ce crédit d’impôt de 30 % visant à assurer des chantiers de rénovation énergétique est prolongé jusqu'à fin 2020 mais avec certaines modifications. En effet, le chauffage au fioul ne fait plus partie des travaux éligibles. 


3. Les aides de l'ANAH : un budget de 110 millions d'euros


L'ANAH (Agence Nationale pour l'Habitat) dispose d'un budget de 110 millions d'euros qui est reconduit en 2020.

Cela signifie que les propriétaires de maison peuvent bénéficier des aides pour les travaux de rénovation énergétique (sous conditions de ressources) tout au long de l'année. Les travaux devront néanmoins être réalisés par un professionnel RGE.

Nous avons récapitulé les aides de l'ANAH pour les travaux de votre logement, cela peut vous aider à faire le point ! 
 

4. L'Eco-prêt à taux zéro : éligibilité pour les logements de plus de deux ans


L'éco-prêt à taux zéro est reconduit jusqu'en 2021 mais sous une forme simplifiée et renforcée. Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique à taux zéro favorisant la diminution de consommation énergétique de votre logement. En 2020, les logements de plus de deux ans deviendront éligibles et les travaux d'isolation des planchers bas y seront inclus.
 

5. La TVA à taux réduit 5,5%

Cette réduction du taux de TVA à 5,5% concerne les travaux de rénovation énergétique et ceux induits par ceux-ci (par exemple, le déplacement de radiateurs ou la dépose de carrelage). Pour en bénéficier, il faut que votre logement soit achevé depuis plus de 2 ans et que les travaux soient réalisés par une entreprise. Cette-dernière devra vous fournir une attestation.
 

6. Les Certificats d'Economies D'Energie

Ce dispositif est assez complexe à comprendre. Pour résumer, l'Etat oblige les fournisseurs d'énergie à réduire leur consommation d'énergie. L'un des leviers est d'aider leurs clients à faire des économies d'énergie par le biais de travaux de rénovation. Quand les ménages font réaliser lesdits travaux par une entreprise RGE (Reconnu Garant de l'Environnement), ils doivent monter un dossier auprès d'un organisme spécialisé. Une fois ce dossier validé, les particuliers vont recevoir un certain montant (en général plusieurs centaines d'euros) et en échange le fournisseur recevra gagnera un certificat d'économie d'énergie (CEE) qui lui servira de preuve de ses efforts auprès de l'Etat. A noter qu'on dit indifféremment CEE, Certificat d'Economies d'Energie ou encore prime énergie.
 

7. L'exonération de taxe foncière

Si vous faites agrandir votre maison ou que vous changez de destination une pièce (transformer un garage en chambre par exemple), il faut que vous fassiez une déclaration auprès des impôts, pour que ceux-ci vous appliquent une exonération de taxe foncière pendant 2 ans après la fin du chantier. C'est plutôt bon à prendre non ?

wink Le Conseil Habitatpresto  : demandez plusieurs devis et comparez-les !

Pour faire baisser le coût de vos travaux, faire une demande d'aides financières est très efficace, mais pensez aussi tout simplement à contacter plusieurs professionnels et à comparer les devis de chacun. Vous serez souvent surpris des différences de tarifs d'un artisan à un autre !


Pour des travaux au juste prix, faites faire plusieurs devis et comparez-les !

> Je reçois des devis et je compare gratuitement


Référence : Je fais des travaux dans mon habitation principale ou secondaire, Impots.gouv.fr, 2020