Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS
Accueil Guide travaux
Transformer un garage en chambre : quelle réglementation ?

Transformer un garage en chambre : faut-il un permis de construire ?

Vous souhaitez transformer votre garage en pièce de vie ? Quelles sont les formalités à respecter ? Nous avons listé les autorisations nécessaires pour agrandir votre maison tout en restant zen !
Le , par Aude
règles changement garage pièce

Vous manquez de place dans votre logement, et même si l'idée d'aménager vos combles est séduisante, vous préférez opter pour la transformation de votre garage en chambre. Economique et facile à mettre en oeuvre, transformer son garage en pièce à vivre est LA solution pour créer une chambre supplémentaire. Côté autorisation, vous devrez vérifier si votre commune est couverte par un PLU pour savoir si une déclaration de travaux au préalable sera nécessaire. Pas de panique, on vous explique tout !

Mais quelles sont les autorisations nécessaires pour transformer le garage en chambre ou en bureau ? Peut-on transformer un garage en chambre sans permis ? Faut-il une déclaration préalable pour aménager un garage en chambre ? Quand doit-on faire une demande préalable de travaux ? Quand doit-on faire une demande de permis de construire ? Doit-on faire appel à un architecte pour aménager une pièce à vivre dans le garage ? Qu'en est-il du stationnement de voiture ? Nos réponses ci-après pour faire le point sur le sujet et éclaircir les zones d'ombres avant de lancer les travaux !    

En transformant votre garage en pièce à vivre vous pouvez rapidement obtenir une nouvelle pièce pour répondre aux besoins de votre famille. Lorsqu'elle s'agrandit, que les enfants grandissent ou lorsque vous développez une activité, une pièce supplémentaire s’avère parfois indispensable.

Sommaire :

 

Transformer un garage en chambre : une autoristation ou un permis de construire nécessaire


Vos combles peuvent être aménagées, mais vous ne souhaitez ou ne pouvez, faire autrement, c'est le garage qui doit s'effacer au profit d'une chambre de plus ! 

Économique et facile à mettre en place, l'installation de mètres carrés supplémentaires pour une chambre, une salle de jeux ou un bureau à la place de votre garage demande de respecter certaines procédures et obtenir certaines autorisations avant de procéder au début du chantier. Rien d'insurmontable toutefois, mais il faut en passer par là pour pouvoir profiter de cette pièce en plus !

De la simple déclaration préalable jusqu'à la demande d'un permis de construire, la démarche à entreprendre pour transformer un garage en chambre dépend de différents critères tels que la surface de plancher, les modifications de la façade, le PLU de votre commune etc. Vérifiez ces caractéristiques avant de vous lancer !

enlightenedVous aimerez aussi cet article Extension de garage prix : tout pour bien préparer son budget
 

 Pensez également à prévoir une isolation performante pour votre nouvelle pièce !transformer garage en pièce supplémentaire

Copyright © Fotolia

Recevoir des devis gratuits pour l'aménagement d'un garage

 

Aménager un garage en chambre : 3 points à vérifier avant de vous lancer


Il vous faut vérifier certains points avant de vous lancer dans cet aménagement de garage en pièce à vivre : 


1. Calculez la surface habitable maximale de votre terrain 

En effet, si les termes vous sont familiers, difficile parfois d'y comprendre quelque chose. Votre maison est actuellement située sur un terrain qui possède un coefficient d'occupation du sol défini. Le COS, coefficient d'occupation des sols se multiplie par la surface de votre terrain pour obtenir la surface habitable maximale autorisée. Autrefois utilisée pour ces calculs, le SHON et le SHOB ne sont plus en vigueur aujourd'hui. 

Les nouvelles dénominations sont l'emprise au sol et la surface de plancher :
 

  • cette surface de plancher correspond à la somme des surfaces de planchers closes et couvertes, sous une hauteur de plafond supérieure à 1.80 m. On la calcule à partir du nu intérieur de l'habitation, en excluant donc les cloisons isolantes,
     
  • l'emprise au sol comprend la surface au sol résultant de la projection des éléments de votre construction : débords et surplombs comme les balcons ou loggias par exemple. 


La surface de votre garage doit être ajoutée pour connaitre la surface de plancher ou l'emprise au sol et ainsi savoir si l'ensemble respecte le COS de votre terrain. 

Votre logement est dans une zone couverte par un PLU ? Vous n'avez plus l'obligation de respecter le COS

 

 

2. Devez-vous faire une déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire ?

Si votre commune n'est pas couverte par un PLU

  • la surface de plancher ou l'emprise au sol est inférieure à 20 m² : une déclaration préalable de travaux est obligatoire
  • la surface de plancher ou l'emprise au sol est supérieure à 20 m² : un permis de construire est obligatoire
  • modification de la façade (ajout d'ouvertures telles que des fenêtres, suppression de la porte de garage etc..) : un permis de construire est obligatoire
  • le terrain se trouve dans une zone de secteur sauvegardé : Bâtiments de France

Si votre commune est couverte par un PLU

  • la surface de plancher ou l'emprise au sol est inférieure à 20 m² : une déclaration préalable de travaux est obligatoire
  • la surface de plancher est comprise entre 20 et 40 m² et porte la surface habitable totale à plus de 150 m² : un permis de construire est obligatoire
  • modification de la façade (ajout d'ouvertures telles que des fenêtres, suppression de la porte de garage etc..) : un permis de construire est obligatoire
  • le terrain se trouve dans une zone de secteur sauvegardé : Bâtiments de France

 

3. Vérifiez que vous n'êtes pas obligé de refaire une place de stationnement 

Certains PLU et règlements de lotissement imposent une place de stationnement couverte pour les maisons individuelles ainsi qu'une place de parking extérieure. En transformant votre garage en pièce à vivre, vous supprimez de fait cette place de stationnement couverte. Cela signifie qu'il vous faut en recréer une sur votre terrain. C'est facilement faisable avec un abri de voiture ou un carport élaboré

 

 

Le Conseil Habitatpresto : faites-vous accompagner par un professionnel de confiance

C'est un beau projet que vous avez là, ne le sous-estimez pas, mais ne le surestimez pas non plus. Ces démarches sont les mêmes pour bon nombre de modifications et travaux effectués sur des habitations. Une fois les démarches passées, vous serez heureux de voir le chantier se lancer et avancer. 

Les professionnels sont également présents pour vous accompagner, n'hésitez pas à leur faire part de vos inquiétudes et préoccupations !

Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter