Comment réparer les dégâts après un incendie ? Nos conseils

En été, avec le retour des grosses chaleurs et de la sécheresse, les feux peuvent se propager à grande vitesse autour de votre habitation. Mais ce ne sont pas les seules causes, puisqu'un accident domestique peut aussi causer un incendie dont les conséquences peuvent être dramatiques. Mais alors, comment nettoyer son logement après un incendie ? Qu'il ait été entièrement détruit ou partiellement endommagé par les flammes, voici tout ce que vous devez savoir pour réparer les dégâts.

Sommaire :



⚠️
Important :
Si votre maison a été endommagée par un incendie, il est fortement recommandé, notamment si vous êtes propriétaire du bien sinistré, de vous entourer d'un expert d'assuré indépendant qui se chargera de vous accompagner dans vos démarches et de défendre vos intérêts auprès de votre assurance, de façon à obtenir la meilleure indemnisation possible. En parallèle, votre assureur se chargera de mandater un expert, qui viendra sur place constater les dégâts et évaluer le préjudice.
Vous n'aurez plus qu'à attendre que votre compagnie d'assurance vous confirme la prise en charge du sinistre et vous informe du montant de l'indemnisation, avant de prendre contact et de faire appel à une entreprise spécialisée dans les rénovations de bâtiments endommagés par un incendie. Le montant de la franchise, qui reste à votre charge, est, lui, évalué au moment de la souscription à votre contrat d'assurance habitation (lire plus bas, NDLR).

Incendie : les dégâts causés à la suite de l'intervention des pompiers

Malheureusement, un feu et ses fumées toxiques se propagent très rapidement. De ce fait, ils peuvent faire des victimes et provoquer des dégâts matériels très importants.

⚠️
Important :
Depuis mars 2015, l'installation de détecteurs de fumée est obligatoire dans toutes les habitations.

En s'affairant à tenter de sauver ce qui peut encore l'être, les pompiers sont contraints d'asperger une grande quantité d'eau et bien souvent même d'utiliser différents types d'extincteur, notamment à poudre chimique, pour réussir à venir à bout des flammes. Toiture et charpente calcinées et détrempées, revêtements de sol et muraux, cloisons, mobiliers et isolation endommagés et imbibés d'eau..., les dommages peuvent être conséquents, mettant parfois en péril la structure de la maison.

dégats_incendie_maison_intervention_pompiers

Dès lors qu'elle est en proie aux flammes, une maison peut très rapidement partir en fumée...

Quoi qu'il en soit, un assèchement complet, un nettoyage des suies et une "dépollution" du bâtiment sont à prévoir au plus vite, après l'intervention des soldats du feu. Dans tous les cas, il est indispensable de faire appel à une entreprise spécialisée.


Pour prévenir le risque d'incendie, veillez à faire contrôler régulièrement votre installation électrique par un professionnel !


Comment enlever l'odeur de brûlé après un incendie ?

Chaque année, en France, plus de 300 000 incendies d'habitation nécessitent l'intervention des sapeurs-pompiers, d'après les chiffres publiés par le ministère de l'Intérieur. Avec le retour de l'été et des fortes chaleurs, les risques d’incendie sont décuplés. Alors qu'un incendie domestique se produit en moyenne toutes les 2 minutes en France, les feux de forêts sont très courants pendant la période estivale et ont tendance à se multiplier ces dernières années, exacerbés par le dérèglement climatique.

Après un incendie, l'odeur de brûlé peut rapidement devenir omniprésente et insupportable. Pour qu'elle n'imprègne pas de façon durable un logement, il est donc important d'agir vite. Et ce, une fois que l'eau utilisée pour éteindre les flammes a été évacuée et que la suie a été éliminée du sol au plafond.

Pour ce faire, il est primordial d'aérer le plus possible votre logement de manière à purifier l'air de votre logement, en laissant pénétrer et circuler l'air extérieur. Pour assurer une bonne ventilation, il est nécessaire d'ouvrir toutes les portes et fenêtres, et de placer des ventilateurs dans les coins des pièces et à proximité de vos ouvertures.

Cependant, pour vous débarrasser de façon durable de ces effluves de fumée et de la suie disséminée ici et là, un nettoyage de fond en comble de votre habitation sera impératif :

  • videz vos tiroirs, enlevez tout ce qui peut l'être et passez à la machine ou nettoyez à sec tout ce qui est récupérable : vos vêtements, mais aussi vos tapis, rideaux, coussins, couvertures et tout votre linge de maison.
  • lavez toutes vos surfaces avec une solution composée de vinaigre blanc, de savon à vaisselle et d'eau chaude. Sols, murs, plafonds, portes, fenêtres, plinthes, armoires, étagères et autres meubles (intérieur comme extérieur)..., tout doit y passer !
  • n'oubliez pas de nettoyer et faire inspecter vos systèmes de chauffage, votre climatisation et votre ventilation par un professionnel.

Une fois le grand nettoyage effectué, n'hésitez pas à désodoriser votre intérieur à l'aide d'absorbeurs d'odeurs en pot, de bougies parfumées, de désodorisants en spray ou encore d'huiles essentielles.

👉
À noter :
Malgré tous vos efforts, il n'est pas rare que l'odeur de fumée répandue dans la maison soit toujours bien présente... Pour plus d'efficacité, il est fortement recommandé de faire intervenir une entreprise spécialisée de nettoyage et décontamination après-sinistre. Ces experts disposent de l'expertise, mais aussi des équipements (générateurs d'ozone, épurateurs et purificateurs d'air...) et produits de nettoyage adéquats pour éliminer, une bonne fois pour toutes, cette odeur de fumée et vous permettre de retrouver un air sain chez vous !

Comment nettoyer un mur ou un plafond noirci par la fumée ?

Si le plafond ou les murs sont entièrement recouverts de suie, sachez qu'un lessivage ne sera pas suffisant. Quoi qu'il en soit, il est impératif de faire intervenir une entreprise spécialisée, si vous espérez réintégrer au plus vite votre logement sans risquer de mettre en danger votre santé. Et pour cause, les gaz issus de la combustion des différents éléments de votre logement, comme le monoxyde de carbone, sont polluants et très toxiques.

Avant toute chose, une décontamination complète et une désinfection des surfaces sont nécessaires. Les professionnels se chargeront ensuite de procéder au nettoyage et au décapage des suies déposées sur les sols, murs et plafonds. Une fois votre intérieur nettoyé et sain, vous n'aurez pas d'autre choix que de faire reprendre vos murs et plafonds, afin de les repeindre ou de coller un nouveau papier peint.

📌
Prolongez votre lecture autour de cet article :

Épisode cévenol : comment éviter les dégâts matériels

Quand est-il possible de reconstruire une maison après un incendie ?

Dans certains cas, la structure, trop endommagée par l'incendie, ne peut être sauvée. Si le sinistre est trop important, la démolition du logement s'avèrera nécessaire.

A contrario, une réfection totale de l'habitation pourra être décidée, après avoir fait constater que les murs de l'habitation sont sains et qu'une reconstruction n'occasionnerait aucun risque susceptible de porter atteinte à la sécurité des personnes ou à la salubrité publique. Si tel est le cas, un renforcement de la structure existante sera indispensable, avant de reconstruire la maison sinistrée. Une fois les travaux de nettoyage et de déblayage effectués, les travaux de gros œuvre et de second œuvre pourront commencer.

intervention_pompiers_incendie_domestique

Après un incendie, une reconstruction à l'identique peut être envisagée sous certaines conditions

Quoi qu'il en soit, pour qu'une reconstruction à l'identique d'une habitation sinistrée soit envisageable, certains prérequis sont nécessaires :

  • le logement doit avoir été construit dans les règles (obtention d'un permis de construire...) ;
  • l'habitation doit avoir été détruite par les flammes ou démolie à la suite du sinistre, du fait d'un risque élevé d'effondrement du bâtiment ;
  • la reconstruction doit être réalisée dans un délai maximal de 10 ans après la destruction ou la démolition du bâtiment.

⚠️
Attention :
Dans le cas d'une reconstruction à l'identique d'une habitation détruite par les flammes, vous serez dans l'obligation de déposer une nouvelle demande de permis de construire auprès de votre mairie. Et ce, bien que vous ayez déjà obtenu l'autorisation de faire construire par le passé.


Avant de faire réaliser les travaux de réparation et de rénovation après un incendie, faites établir plusieurs devis pour comparer les prestations et prix proposés par chaque entreprise !


😉 Le Conseil Habitatpresto : soyez vigilant au moment de souscrire une assurance habitation !

En cas de sinistre, être indemnisé par votre assurance est un moindre mal, surtout si votre logement a été entièrement détruit par les flammes... Pour autant, sachez qu'un incendie, contrairement à une inondation, n'est pas considéré comme une "catastrophe naturelle", peu importe son origine. Ainsi, vous pouvez ne pas être indemnisé, dans le cas où vous n'ayez pas souscrit un contrat d'assurance multirisque habitation (MRH), qui comprend une garantie incendie-explosion. Obligatoire pour les locataires, il est aussi fortement recommandé pour les propriétaires (et même impératif pour ceux dont le logement est situé dans une copropriété, NDLR). Et pour cause, en plus de prendre en charge les dommages matériels résultant de l'incendie, il couvre ceux engendrés par une éventuelle explosion, mais aussi les dégâts provoqués par les pompiers au moment d'éteindre les flammes.


📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Intempéries, catastrophe naturelle : comment être indemnisé ?

Références :

Part Rénovation complète Revêtement de plafond Revêtement mur
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

Prix travaux de peinture au m² : tarifs 2022 & exemples de devis

Le prix moyen de travaux de peinture au m² se situe entre 20 et 65 €. Mais ce tarif peut varier selon le type de peinture utilisé et l'état du support...

Lire la suite

Peinture qui cloque et qui fait des bulles : causes et solutions

La peinture que vous venez d’appliquer cloque et fait des bulles ? Identifiez la cause avant de poncer et de repeindre la surface touchée.

Lire la suite
 

Confidentialité