Confidentialité

Aides Anah 2022 : montant, plafond & travaux éligibles

Aides Anah 2022 : montant, plafond & travaux éligibles

Aides Anah 2022 : montant, plafond & travaux éligibles

Les travaux de rénovation, voire de réhabilitation d'un bien immobilier peuvent rapidement coûter cher. Pour que le budget ne soit pas un frein à l'amélioration de votre logement, pensez aux aides de l'Anah (Agence nationale de l'Habitat). Certaines de ces subventions sont ouvertes à tous quand d'autres sont simplement destinées aux propriétaires bailleurs ou occupants aux ressources modestes, voire très modestes. Quelles sont les aides de l'Anah ? A qui s'adressent-elles ? Quels sont les travaux éligibles ? On vous dit tout !

Comment bénéficier des aides de l'Anah ? Plusieurs conditions doivent être remplies pour bénéficier de cette aide financière à la rénovation énergétique : le type de travaux, les conditions de ressources, être propriétaire. Quel est le montant des aides de l'Anah ? Le montant du financement de vos travaux déprendra à son tour de plusieurs conditions, comme le nombre de personnes dans le foyer, ses revenus mais aussi la région d'habitation. Découvrez également notre dossier complet sur les aides travaux.


Les aides de l'Anah obligent à confier les travaux à un professionnel RGE !


⚠️
Important :
Les nouveaux plafonds de ressources et les éventuelles nouvelles conditions d'attribution des aides aux travaux n'ont pas encore été communiqués par l'État. Les modifications seront soumises à l'adoption du projet de loi de Finances 2022 (mise à jour complète courant janvier 2022).

Quelles conditions respecter pour être éligible aux aides de l'Anah ?

L'Anah a une vocation précise : améliorer l'ensemble des logements privés existants sur le territoire national. Il s'agit d'un établissement administratif public, délivrant, sous conditions, des subventions aux particuliers propriétaires de leur logement qui souhaitent faire des travaux. Plusieurs conditions sont requises pour que vous puissiez prétendre aux aides de l'Anah pour vos projet de travaux :
 

Les conditions concernant votre situation et votre logement

  • Ne pas dépasser un niveau de ressources fixé nationalement.
  • Le logement concerné doit avoir plus de 15 ans à la date où est acceptée votre demande d’aide.
  • Ne pas avoir bénéficié d'un PTZ (prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété) depuis les cinq dernières années.
  • Habiter votre logement en tant que résidence principale pendant au moins 6 ans après la fin des travaux.
     

Les pré-requis concernant les travaux

  • Les travaux ne concernent pas la décoration de votre logement, ils ne sont pas assimilables à une construction neuve ni à un agrandissement.
  • Le montant minimum des travaux est de 1.500 €.
  • Ne pas avoir commencé les travaux avant d'avoir déposé votre dossier d'aide auprès de l'Anah. Nous vous recommandons d’attendre la notification du montant de l’aide dont vous allez bénéficier pour engager des travaux.
  • Faire intégralement réaliser les travaux par des professionnels du bâtiment, sauf en cas d’auto-réhabilitation accompagnée.
  • Réserver à l'Anah l’enregistrement des Certificats d’économie d’énergie (CEE) générés par les travaux de rénovation thermique, dans le cadre des aides Habiter Mieux sérénité.

MaPrimeRénov’ : une aide de l’Anah ouverte à tous pour les travaux de rénovation énergétique

Mise en place en janvier 2020 pour les ménages modestes, MaPrimeRénov’ a été généralisée à tous depuis début 2021. Elle permet de financer des travaux de rénovation énergétique (isolation, installation d’un système de chauffage écologique...). Elle concerne les logements construits depuis plus de deux ans utilisés comme résidence principale.

Quel plafond de revenus ? 

Le montant de MaPrimeRénov’ dépend des revenus du foyer, du lieu de résidence et des travaux menés. Un barème a été établi selon un code couleur.

Depuis le 11 janvier 2021, la prime est désormais accessible à tous les ménages, répartis dans 4 catégories de revenus :

  • très modestes = bleu ;
  • modestes = jaune ;
  • intermédiaires = violet ; 
  • aisés = rose.

Plafond de ressources hors Île-de-France (Revenu fiscal de référence)


Composition du foyer

Bleu
Jaune
Violet
Rose

1

14 879 €
19 074 €
29 148 €
> 29 148 €

2

21 760 €
27 896 €
42 848 €
> 42 848 €

3

26 170 €
33 547 €
51 592 €
> 51 592 €

4

30 572 €
39 192 €
60 336 €
> 60 336 €

5

34 993 €
44 860 €
69 081 €
> 69 081 €

Par personne supplémentaire

+ 4 412 €
+ 5 651 €
+ 8 744 €
+ 8 744 €


Plafond de ressources en Île-de-France (Revenu fiscal de référence)


Composition du foyer

Bleu
Jaune
Violet
Rose

1

20 593 €
25 068 €
38 184 €
> 38 184 €

2

30 225 €
36 792 €
56 130 €
> 56 130 €

3

36 297 €
44 188 €
67 585 €
> 67 585 €

4

42 381 €
51 597 €
79 041 €
> 79 041 €

5

48 488 €
59 026 €
90 496 €
> 90 496 €

Par personne supplémentaire

+ 6 096 €
+ 7 422 €
+ 11 455 €
+ 11 455 €


Quels sont les travaux pris en charge ? 

MaPrimeRénov’ permet de prendre en charge tout ce qui a trait à la rénovation énergétique :

  • L’isolation ;
  • Le chauffage ;
  • La ventilation. 

Elle est cumulable avec d’autres aides comme la prime énergie, lancée dans le cadre des Certificats d’économies d’énergie (CEE). Les grilles ci-dessous vous détaille les montants auxquels vous pouvez prétendre.

Les autres aides de l'Anah 2022 : quel plafond de ressources pour en bénéficier ?

Votre logement est en mauvais état, difficile à chauffer ou pas adapté à votre handicap ? Découvrez vite les seuils de ressources pour prétendre aux aides de l'Anah. Cette dernière distingue 2 catégories de bénéficiaires : les ménage aux ressources très modestes et les  ménage aux ressources modestes. Si vous êtes à la retraite, sachez que avez droit à des aides spécifiques au seniors pour réaménager la salle de bains notamment. A noter que dans le cadre d'une rénovation des parties communes d'un immeuble, une demande groupée par le syndicat de copropriétaires peut être effectuée pour simplifier la démarche !

Vous pouvez prétendre aux aides de l'Anah si vos revenus annuels ne dépassent pas les seuils suivants :

Nombre de personne(s) dans le foyer
Revenus en € / an (Ile-de-France)
Revenus en € / an (province)
1


20.593 € (très modeste)

25.068 € (modeste)


14.879 € (très modeste)

19.074 € (modeste)

2


30.225 € (très modeste)

36.792 € (modeste)


21.760 € (très modeste)

27.896 € (modeste)

3


36.297 € (très modeste)

44.188 € (modeste)


26.170 € (très modeste)

33.547 € (modeste)


4



42.381 € (très modeste)

51.597 € (modeste)


30.572 € (très modeste)

39.192 € (modeste)


5



48.488 € (très modeste)

59.026 € (modeste)


34.993 € (très modeste)

44.860 € (modeste)



Par personne supplémentaire




+ 6.096 € (très modeste)

+ 7.422 € (modeste)



+ 4.412 € (très modeste)

+ 5.651 € (modeste)


Comparez plusieurs devis pour vos travaux de rénovation énergétique !


L’aide Habiter mieux sérénité : si les économies d'énergie sont au moins de 35 %

Habiter mieux sérénité est une offre réservée aux ménages modestes et très modestes. Elle permet de prendre en charge des travaux de rénovation énergétique (isolation des combles, chauffage, changement de vos portes...) dans un logement de plus de 15 ans. La prise en charge s’effectue ainsi : 

  • Jusqu'à 50 % HT du montant total des travaux pour les ménages très modestes (barème MaPrimeRénov’ bleu), plafonné à 15.000 € maximum. On peut y ajouter la prime Habiter mieux d’une valeur de 10 % du montant total des travaux HT, plafonnée à 3.000 € ; 
  • Jusqu'à 35 % HT du montant total des travaux pour les ménages modestes (barème MaPrimeRénov’ jaune), plafonné à 10.500 € maximum. On peut y ajouter la prime Habiter mieux d’une valeur de 10 % du montant total des travaux HT, plafonnée à 2.000 €. 

Les bonus Habiter mieux

Dans le cadre du plan France relance, le gouvernement a ajouté des bonifications à Habiter mieux :

  • Un bonus « sortie de passoire » qui concerne les passoires thermiques dont l’étiquette énergétique du diagnostic de performance énergétique (DPE) avant travaux est F ou G. Cette aide est de 1.500 €. Elle est octroyée si le logement passe à une étiquette E ou mieux ;
  • Un bonus BBC de 1.500 € si l’étiquette énergétique après travaux atteint A ou B.

Selon une étude de l'Observatoire Clameur, plus de 40 % du parc locatif privé français est constitué de passoires énergétiques, c'est-à-dire des logements très énergivores étiquetés F ou G au DPE. Il reste donc encore pas mal de travaux à entreprendre dans les années à venir !

L'aide Habiter serein : pour les travaux lourds

Cela concerne la réhabilitation d'un logement en très mauvais état, voire insalubre. Les travaux dits "lourds" sont pris en charge par l'Anah à hauteur de 50 % et pour un montant maximal du chantier à 25.000 € HT. Les travaux de décoration, d'agrandissement ou assimilables à de la construction neuve sont exclus.

Cette aide ne concerne que les ménages modestes ou très modestes.

L'aide Habiter sain : pour lutter contre le mal logement 

L'aide Habiter sain concerne la sécurisation du logement (rénovation de l'installation électrique, de la plomberie ou du chauffage pour éviter le risque de saturnisme, faire une mise à la terre...).

Elle est portée à 50 % du montant total HT des travaux avec un plafond de 10.000 € HT

Elle concerne également simplement les ménages modestes et très modestes.

L'aide Habiter facile : pour les travaux d'adaptation du logement 

L'aide Habiter facile intervient dans le cadre de l'adaptation d'un logement à la vieillesse et au handicap, « par exemple, le remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied ou l’installation d’un monte-escalier électrique », comme le précise l’Anah.

  • Pour les « ressources très modestes », elle prend en charge jusqu'à 50 % du montant total des travaux HT dans la limite de 10.000 € maximum ;
  • Pour les « ressources modestes »,  elle peut financer jusqu'à 35 % du montant total des travaux HT, plafonné à 7.000 €.

👉
Bon à savoir :
Les aides de l'Anah sont compatibles avec l'éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit, la prime énergie...

Les aides de l'Anah : pour quels travaux ?

Afin de vous aider à y voir plus clair, voici un tableau récapitulatif vous présentant les différents dispositifs existants proposés par l'Anah : 

Aides de l'Anah
Type de travaux
Taux de subvention
 Ménage modeste

Taux de subvention
 Ménage très modeste

Habiter Serein

Réhabilitation d'un logement
 en très mauvais état, voire insalubre

Plafond : 25.000 € HT
50 %
50 %
Habiter Sain

Adaptation d'un logement à la vieillesse et au handicap
Plafond : 10.000 € HT
50 %
50 %
Habiter Facile
Habiter facile
Travaux de rénovation énergétique
Plafond : 10.000 € HT
50 %
35 %
Habiter mieux

Sécurisation du logement
Plafond : 15.000 € HT
50 %
35 %
MaPrimeRénov
 
Travaux de rénovation énergétique
Plafond : 20.000 € HT sur 5 ans

Sur barème
Sur barème


😉 Le Conseil Habitatpresto  : prenez-le temps de vous renseigner !

Le système des aides à la rénovation est assez complexe. Prenez le temps de bien vous renseigner sur les différentes aides proposées par l'Anah. Certaines d'entre elles sont accessibles aux propriétaires bailleurs ainsi qu'aux travaux de rénovation pour adapter un logement au handicap ou à la vieillesse. 


Les aides de l'Anah obligent à faire appel à une entreprise pour vos travaux de rénovation énergétique !


Part Rénovation complète
Aurélia Ribeiro

Aurélia Ribeiro

Rédactrice web Habitatpresto

Aurélia, rédactrice web SEO pour Habitatpresto et fille d’artisan. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. J'aime vous transmettre toutes mes astuces pour vos projets de déco et de rénovation intérieure, mais également vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : un douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

Les fauteuils monte-escalier : tout savoir pour bien choisir

Faire installer chez soi un fauteuil monte-escalier, c'est pratique lorsque ceux-ci deviennent difficiles à gravir. Voici nos conseils pour bien le ch...

Lire la suite

Peinture qui cloque et qui fait des bulles : causes et solutions

La peinture que vous venez d’appliquer cloque et fait des bulles ? Identifiez la cause avant de poncer et de repeindre la surface touchée.

Lire la suite

Réhabiliter une grange en habitation : tout ce qu'il faut savoir

Vous avez très envie de vous lancer dans la rénovation d'une grange ? Réhabilitée, aménagée, elle serait parfaite. Mais que faire ?

Lire la suite

Les tendances travaux à surveiller et nos meilleurs conseils

Découvrez les sujets travaux qui montent et qu'on vous recommande de surveiller !

Lire la suite

MaPrimeRénov' 2022 : conditions d'éligibilité et travaux concernés

Depuis le 11 janvier 2021, MaPrimeRénov est désormais accessible à tous les propriétaires et aux syndicats de copropriétaires.

Lire la suite

RE 2020 : 5 changements pour la construction & la rénovation

La construction de votre future maison ou vos prochains travaux de rénovation sont soumis, depuis début 2022, à la Réglementation environnementale (RE...

Lire la suite