Prime énergie 2023 : 8 questions que vous vous posez

Mis à jour le 27/01/2023
Dans cet article :

    Vous avez des travaux d'isolation à faire chez vous ou un système de chauffage à remplacer ? Bonne nouvelle, vous pouvez bénéficier d'une prime énergie pour vous aider à réaliser ces travaux de rénovation énergétique. Qu'est-ce que la prime énergie ? Cette aide de l'État oblige les fournisseurs d'énergie à accorder une prime aux particuliers qui réalisent ces travaux. Fonctionnement, montant, conditions d'éligibilité..., voici 8 questions que vous vous posez et nos réponses !

    8 questions/réponses sur la prime énergie

    Vos factures de chauffage sont élevées, vous avez froid chez vous en hiver et trop chaud en été... Pour y remédier, vous avez décidé d'entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Vous avez entendu parler de la prime énergie qui pourrait vous aider dans le financement de votre projet, mais vous n'avez aucune idée de quoi il s'agit. Pas de panique, nous vous avons préparé 6 questions que vous pouvez vous poser sur ce dispositif et leurs réponses :

    1. Comment fonctionne la prime énergie ?

    La prime énergie, ou "Coup de Pouce économie d'énergie", est un dispositif de financement pour des travaux d'économies d'énergie (travaux d'isolation) ou l'acquisition d'équipements économes en énergie (remplacement du chauffage).

    La prime énergie, qui s'inscrit dans le cadre des Certificats d'économie d'énergie (CEE), a été mise en place par le Gouvernement français afin d'obliger les grands fournisseurs d'énergie (électricité, gaz, GPL, chaleur et froid, fioul domestique et carburants pour automobiles) à :

    • Réaliser des économies d'énergie ;
    • Inciter les particuliers à faire des travaux d'économies d'énergie ou à acheter des équipements peu énergivores.

    Tous les trois ans, ces fournisseurs (qu'on appelle aussi "les obligés" dans le jargon administratif) doivent rendre des comptes à l'État, c'est-à-dire présenter ces CEE, sous peine de subir des pénalités (2 centimes par kWh manquant).

    À titre d'incitation, le particulier reçoit un chèque, un virement bancaire, des bons d'achat, un prêt à taux compétitif, une déduction sur ses prochaines factures d'énergie ou simplement des conseils gratuits (méfiance dans ce cas-là !) de la part de ces fournisseurs ou des grandes surfaces qui ont noué des partenariats avec des fournisseurs d'énergie.


    N'attendez plus pour faire des économies sur vos factures !


    2. Qui a droit à la prime énergie ? 

    Tous les ménages particuliers peuvent profiter de la prime énergie. Néanmoins, le montant de la prime est fixé en fonction du nombre de personnes composant le foyer et de leurs revenus.

    Revenus fiscaux de référence pour les ménages modestes, en vigueur depuis le 1er janvier 2023

    Nombre de personnes dans le foyer
    Plafonds de revenus des ménages vivant en Île-de-France

    Plafonds de revenus des ménages vivant en province

    1
    27 343 €

    20 805 €

    2
    40 130 €

    30 427 €

    3
    48 197 €

    36 591 €

    4
    56 277 €

    42 748 €

    5
    64 380 €

    48 930 €

    Par personne supplémentaire
    + 8 097 €

    + 6 165 €


    💡
    Bon à savoir :
    Si votre foyer dépasse ces montants, vous n'êtes pas considéré comme un foyer aux ressources modestes, mais vous pouvez quand même percevoir la prime énergie, mais son montant sera moins élevé.

    3. Quel est le montant de la prime énergie ?

    Les montants de la prime énergie sont variables selon les revenus du foyer et le type de travaux réalisés. Ils peuvent atteindre plusieurs centaines d'euros, voire plusieurs milliers d'euros. Certaines entreprises montent jusqu'à 4 000 € pour les travaux de chauffage. 

    Le calcul de la prime énergie se fait de manière forfaitaire selon les directives du ministère de l'Écologie. Pour connaître le montant auquel vous avez le droit, utilisez un simulateur en ligne.
     

    4. Comment obtenir la prime énergie ?

    Vous êtes décidé à refaire votre isolation ou remplacer vos vieux radiateurs pour réduire vos factures d'électricité ? Pour profiter de la prime énergie, les conditions suivantes doivent être respectées :

    • Le logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans, que vous soyez locataire ou propriétaire et qu'il s'agisse de votre résidence principale ou secondaire ;
    • Les travaux doivent être éligibles ;
    • L'équipement doit être conforme ;
    • L'artisan qui réalise les travaux doit être labellisé Reconnu garant de l'environnement (RGE).

    Pour en faire la demande, vous devez :

    • Vous inscrire à un programme sur le site des fournisseurs d'énergie et recevoir une validation,
    • Faire faire un devis par une entreprise qualifiée et réaliser les travaux,
    • Envoyer le dossier complet dans les 3 à 6 mois (selon le fournisseur) qui suivent la fin des travaux.

    ⚠️
    Attention :
    Il est indispensable que la date d'inscription au programme soit antérieure à celle du devis !

    5. Quelle prime énergie choisir ?

    Plusieurs groupes, fournisseurs, enseignes peuvent donner la prime énergie. Voici quelques entreprises :


    Pour bien choisir votre prime énergie, il est donc indispensable de comparer les offres de plusieurs acteurs habilités puisque chacun propose sa propre prime avec les critères suivants variables : 

    1. La forme de la prime : elle peut être sous forme de chèque, de bon d'achat, de bon de réduction... ;
    2. Le délai de versement : il peut varier de 1 à 6 mois ;
    3. Le montant : il peut varier considérablement d'un opérateur à l'autre.

    6. Quels sont les travaux et équipements éligibles ?

    Chaque année, le ministère du Développement durable indique les travaux éligibles à ces primes énergie. Voici les travaux et équipements éligibles en 2023 :

    Isolation

    Équipements de chauffage


    • Chaudière biomasse performante
    • Pompe à chaleur de type air/eau, eau/eau ou hybride
    • Appareil de chauffage au bois très performant
    • Système solaire combiné
    • Raccordement d'un réseau de chaleur fonctionnant aux énergies renouvelables


    7. Qui peut réaliser les travaux de rénovation ?

    Pour bénéficier de la prime énergie, les travaux de rénovation doivent être réalisés par un professionnel RGE. Cela fait partie des impératifs.

    8. Peut-on bénéficier de la prime énergie plusieurs fois ?

    Il est possible de demander plusieurs primes énergie pour plusieurs opérations de travaux différentes. En revanche, vous ne pouvez pas de demander la prime à plusieurs fournisseurs ou opérateurs pour la même opération de travaux.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : cumulez les différentes aides de l'État !

    Si le montant de la prime n'est pas suffisant pour financer vos travaux, sachez qu'il est possible sous certaines conditions de cumuler la prime énergie avec d'autres aides. En effet, vous pouvez l'associer avec l'éco-prêt à taux zéro, MaPrimeRénov' ou encore la TVA à taux réduit.


    Seul un professionnel RGE peut vous faire bénéficier des aides à la rénovation énergétique !


    Références :

    Chauffage Isolation Part Rénovation complète
    Amélie David

    Amélie David

    Rédactrice web

    Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !

    Commentaires

     

    Confidentialité