Confidentialité

Action logement : 3 aides pour financer vos travaux

Action logement : 3 aides pour financer vos travaux

Action logement : 3 aides pour financer vos travaux

Vous êtes salarié, propriétaire, et vous voulez améliorer les performances énergétiques de votre logement ? Vous êtes salarié retraité et vous avez besoin de réaliser des travaux d'adaptation chez vous ? Vous souhaitez déménager pour vous rapprocher de votre lieu de travail ? Bonne nouvelle, vous êtes peut-être éligible à l’une des trois aides d’Action Logement ! Aide aux travaux de rénovation énergétique, aide aux travaux d’adaptation et prime déménagement, on vous dit tout !

👉
À noter :
Ces aides sont pour l'instant suspendues, car le nombre de dossiers reçus par Action Logement dépasse l'enveloppe financière consacrée à cette subvention.


N'attendez plus pour être bien chez vous !


⚠️
Important :
Les nouveaux plafonds de ressources et les éventuelles nouvelles conditions d'attribution des aides aux travaux n'ont pas encore été communiqués par l'État. Les modifications seront soumises à l'adoption du projet de loi de Finances 2022 (mise à jour complète courant janvier 2022).

3 aides financières mises en place par Action Logement

Parmi le panel d'aides de l'État disponibles, Action Logement propose 3 financements pour améliorer votre quotidien :

1. Jusqu'à 20.000 € pour les travaux de rénovation énergétique

Action logement a mis en place une première aide qui s’adresse aux personnes souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique chez eux afin d’améliorer leur confort quotidien et réduire leurs factures de chauffage.


Cette aide concerne les 3 types de travausuivants :

  1. L’isolation thermique des planchers, des murs et des combles,
  2. Le remplacement du système de chauffage,
  3. Installation d’appareils de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable (solaire, biomasses, bois)


3 conditions pour en bénéficier

Cette aide est attribuée sous certaines conditions :

  1. Être salarié, propriétaire occupant ou bailleur ;
  2. Avoir des revenus modestes fixés par le plafond des ressources de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) ;
  3. Le logement doit se trouver en zone B2 ou C parmi les 222 villes concernées en France métropolitaine et territoires d’Outre-Mer.

💡
Bon à savoir :
Des prêts aidés (à taux préférentiel) de 10.000 à 30.000 € peuvent venir compléter cette subvention.


2. Une aide de 5.000 € pour réaliser des travaux d’adaptation des parties sanitaires

Afin d’améliorer le cadre de vie des personnes âgées et des personnes en situation de perte d’autonomie, Action Logement attribue une aide de 5.000 € pour des travaux d’aménagement de la salle de bains afin de prévenir les risques de chute.

Cette subvention permet de réaliser les 3 types de travaux suivants :

  1. Remplacement d’une baignoire par une douche italienne avec un sol anti-dérapant ;
  2. Rehaussement d’une cuvette de WC et installation d’une barre d’appui ;
  3. Pose d’un lavabo.


2 conditions pour l’obtenir

  1. Être un ancien salarié à la retraite ;
  2. Être âgé de 70 ans et plus ou être en situation de perte d’autonomie.

💡
Bon à savoir :
L’aide est versée dans les 3 mois suivant la date de fin des travaux !


3. Une prime de 1.000 € pour se rapprocher de son lieu de travail

Action Logement donne également un coup de pouce financier de 1.000 €, aux salariés ou aux personnes ayant une promesse d’embauche dans une entreprise privée, pour déménager afin de se rapprocher de leur lieu de travail.


3 conditions d’éligibilité

  1. Être salarié ou avoir une promesse d’embauche dans une entreprise privée ;
  2. Percevoir moins de 1,5 fois le SMIC pour une personne seule, ou moins de 2 SMIC pour un couple ;
  3. Le nouveau logement doit être à moins de 30 minutes du lieu de travail ou être accessible facilement par les transports publics.

😉 Le Conseil Habitatpresto : cumulez avec d’autres aides aux travaux !

En plus des aides d’Action Logement, l’État propose tout un panel de subventions pour améliorer votre cadre de vie et votre confort à la maison : MaPrimeRénov’, éco-PTZ, TVA réduite... La plupart de ces aides financières sont cumulables entre elles, alors renseignez-vous !


Seul un professionnel certifié RGE peut vous faire profiter des aides de l'État !


Références :

  • Julien Gautier, Action Logement : de nouvelles aides pour les ménages, Se Loger
  • "Aide à la rénovation énergétique", Action Logement
Aménagements pour l'accessibilité Isolation Part Rénovation complète
Amélie DAVID

Amélie DAVID

Rédactrice web

Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !