MaPrimeRénov' 2022 : conditions d'éligibilité et travaux concernés

Depuis le 11 janvier 2021, MaPrimeRénov est désormais accessible à tous les propriétaires et aux syndicats de copropriétaires. Seuls les bailleurs ont dû patienter jusqu'à l'été 2021 pour en bénéficier. Gérée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), cette aide pour les travaux de rénovation énergétique est soumise à des plafonds de ressources. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur MaPrimeRénov' 2022 (montant, plafonds de dépense, conditions de ressources, travaux éligibles...).

Sommaire :



👉
Dernières actus :
En réponse à la flambée des prix de l'énergie, exacerbée par la guerre en Ukraine, le Gouvernement a présenté, mi-mars, son 
plan de résilience économique et social. Dans ce cadre, dès le 15 avril et jusqu'au 31 décembre 2022, l'aide MaPrimeRénov' sera relevée de 1 000 € pour encourager les particuliers à remplacer leur chaudière au fioul ou à gaz par une pompe à chaleur (y compris hybride) ou une chaudière biomasse. Et ce, quelle que soit la tranche de revenus du foyer. Par ailleurs, les subventions pour l'installation de nouvelles chaudières gaz seront arrêtées à compter du 1er janvier 2023.

Comment fonctionne MaPrimeRénov ? Que devient le crédit d'impôt travaux ?

Depuis le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov a remplacé le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), qui, lui, a disparu totalement.  Cette prime aide à lutter contre les passoires thermiques et à  financer vos travaux de rénovation énergétique (isolation des combles, installation d'un poêle à granulés...)

Le montant de la prime dépend de plusieurs critères : le type de travaux, la localisation de votre résidence principale et votre niveau de ressources. Comme ça marche pour le versement de la prime ? MaPrimeRénov' est versée de manière contemporaine à la réalisation des travaux, par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). C’est une bonne nouvelle car cela signifie vous aurez le même interlocuteur pour demander la prime et les autres aides de l’Anah.

💡
Bon à savoir :
Vous envisagez de réaliser chez vous des travaux de rénovation énergétique ? Pour les foyers très modestes, l'aide versée peut couvrir jusqu'à 90 % du montant des aménagements, contre 75 % pour les ménages modestes, 60 % pour les propriétaires aux revenus intermédiaires et 40 % pour les foyers considérés comme aisés.


Seul un professionnel peut vous faire bénéficier d'aides pour vos travaux !

Comment obtenir MaPrimeRénov' ? Les conditions d'éligibilité 

Vous vous demandez quelles sont les conditions pour bénéficier de l'aide financière MaPrimeRénov en 2022 ? Par rapport à l'ancien crédit d'impôt, le changement notable est l’application d’un plafond de ressources, catégorisé en 4 profils (des ménages les plus modestes aux plus aisés).


Votre situation et votre logement

Voici les critères qui concernent votre situation et votre logement :

  • vous devez être propriétaire occupant, propriétaire bailleur ou encore membre d'un syndicat de copropriétaires ;
  • le logement concerné doit être votre résidence principale et doit être occupé a minima 8 mois par an (au lieu de 6 mois jusqu'à présent), que vous viviez dans une maison individuelle ou un logement collectif ;
  • le logement doit être achevé depuis plus de 15 ans (voir ci-dessous) ;
  • les travaux doivent être éligibles à MaPrimeRénov' ;
  • les travaux doivent être entièrement réalisés par un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) ;
  • le délai de réalisation des travaux est fixé à 2 ans : il est néanmoins établi à 1 an pour les ménages ayant demandé et perçu une avance.

⚠️
Important :
Excepté les foyers fermés et des inserts bois qui ont vu leurs forfaits être revalorisés en 2022 afin de lutter contre la pollution de l'air intérieur, les autres barèmes de MaPrimeRénov' "restent inchangés". En revanche, l'aide "se concentre sur les logements les plus anciens, davantage énergivores". Ainsi, depuis le 1er janvier 2022, le dispositif ne finance que les travaux de rénovation énergétique des logements de plus de 15 ans (contre 2 ans précedemment)", souligne l'exécutif. Et ce, "à l'exception des demandes de prime réalisées dans le cadre d'un changement de chaudière fonctionnant au fioul", précise un décret publié au Journal officiel du 31 décembre 2021. Dans ce cas, les logements construits depuis au moins 2 ans peuvent aussi y prétendre.

Vos ressources

Depuis le 11 janvier 2021, la prime est désormais accessible à tous les ménages, répartis dans 4 catégories de revenus :

  • très modestes = bleu, 
  • modestes = jaune, 
  • intermédiaires = violet, 
  • aisés = rose

Plafond de ressources hors Île-de-France (Revenu fiscal de référence)


Composition du foyer

Bleu
Jaune
Violet
Rose

1

15 262 €
19 565 €
29 148 €
> 29 148 €

2

22 320 €
28 614 €
42 848 €
> 42 848 €

3

26 844 €
34 411 €
51 592 €
> 51 592 €

4

31 359 €
40 201 €
60 336 €
> 60 336 €

5

35 894 €
46 015 €
69 081 €
> 69 081 €

Par personne supplémentaire

+ 4 526 €
+ 5 797 €
+ 8 744 €
+ 8 744 €


Plafond de ressources en Île-de-France  (Revenu fiscal de référence)


Composition du foyer

Bleu
Jaune
Violet
Rose

1

21 123 €
25 714 €
38 184 €
> 38 184 €

2

31 003 €
37 739 €
56 130 €
> 56 130 €

3

37 232 €
45 326 €
67 585 €
> 67 585 €

4

43 472 €
52 925 €
79 041 €
> 79 041 €

5

49 736 €
60 546 €
90 496 €
> 90 496 €

Par personne supplémentaire

+ 6 253 €
+ 7 614 €
+ 11 455 €
+ 11 455 €

 

Quel montant pour quels travaux ?

Le montant de MaPrimeRénov' repose sur deux critères :

  • Vos ressources. Il vous faut déterminer votre profil « MaPrimeRénov’ », rose, violet, jaune ou bleu. Calculez-le selon votre revenu fiscal de référence (RFR), le nombre de personnes qui composent le foyer et votre zone géographie (Paris ou province).  
  • Le type de travaux réalisés. Les montants diffèrent selon le profil du demandeur.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici le montant moyen de l'aide que vous pouvez obtenir selon les travaux que vous réalisez et la catégorie de revenus à laquelle vous appartenez :

Ma Prime Rénov' Bleu


Travaux

Ma Prime Rénov'
CEE (estimation)
Cumul
Bonus sortie de passoire
1 500€
/
1 500€
BBC
1 500€
/
1 500€
Audit énergétique
500€
/
500€
Chaudières à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasse
11 000 € €
4 364 €
15 364 €
Chaudières à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasse
9 000 €
4 364 €
13 364 €
Pompe à chaleur géothermique ou eau-eau
11 000 €
4 364 €
15 364 €
Chauffage solaire
9 000 €
4 364 €
13 364 €
Pompe à chaleur air/eau
5 000 €
4 364 €
9 364 €
Chauffe-eau solaire
5 000 €
275€
5 275 €
Poêles à granulés
3 000 €
873€
3 873 €
Poêles à bûches
2 500 €
873€
3 373 €
Foyers fermés, inserts
2 500€
873€
2 873 €
Equipements solaires hybrides
3 500 €
251€
3 751 €
Chaudières à gaz à très haute performance
1 200 €
1 309 €
2 509 €
Réseaux de chaleur ou de froid
jusqu'à
1 200 €
764€
jusqu'à
1 964 €
Chauffe-eau thermodynamique
1 200 €
168€
1 368 €
Dépose d'une cuve à fioul
1 200 €
/
1 200 €
Pompes à chaleur air-air
/
900€
900€
Installation d'un thermostat avec régulation
/
165€
165€
Radiateur électrique performants en remplacement d'un ancien convecteur
 
110 €/ équipement
110 €/ équipement
VMC double flux
4 000 €
441€
4 441 €
Ventilation mécanique simple flux
/
342€
342€
Isolation thermique des fenêtres
100 €/ équipement
79 €/ équipement
179 €/ équipement
Isolation thermique des murs par l'extérieur
75 €/m2
37 €/m2
112 €/m2
Isolation des toitures terrasses
75 €/m2
112 €/m2
96 €/m2
Isolation des murs par l'intérieur
25 €/m2
25 €/m2
62 €/m2
Isolation des rampants de toiture
25 €/m2
22 €/m2
47 €/m2
Protection contre le rayonnement solaire
25 €/m2
5 €/m2
30 €/m2
Isolation des combles perdus
/
22 €/m2
22 €/m2
Isolation d'un plancher bas
/
22 €/m2
22 €/m2


Ma Prime Rénov' Jaune


Travaux

Ma Prime Rénov'
CEE (estimation)
Cumul
Bonus sortie de passoire
1 500€
/
1 500€
BBC
1 500€
/
1 500€
Audit énergétique
400€
/
400€
Chaudières à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasse
9 000 €
4 364 €
13 364 €
Chaudières à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasse
7 500 €
4 364 €
11 864 €
Pompe à chaleur géothermique ou eau-eau
9 000 €
4 364 €
13 364 €
Chauffage solaire
9 000 €
4 364 €
13 364 €
Pompe à chaleur air/eau
4 000 €
4 364 €
8 364 €
Chauffe-eau solaire
9 000 €
137€
9 137 €
Poêles à granulés
2 500 €
873€
3 373 €
Poêles à bûches
2 000 €
873€
2 373 €
Foyers fermés, inserts
1 500 €
873€
2 073 €
Equipements solaires hybrides
9 000 €
125€
9 125 €
Chaudières à gaz à très haute performance
800€
1 309 €
2 109 €
Réseaux de chaleur ou de froid
jusqu'à
800 €
764€
1 564 €
Chauffe-eau thermodynamique
800€
84€
884€
Dépose d'une cuve à fioul
800€
/
800€
Pompes à chaleur air-air
/
450€
450€
Installation d'un thermostat avec régulation
/
165€
165€
Radiateur électrique performants en remplacement d'un ancien convecteur
 
110 €/ équipement
110 €/ équipement
VMC double flux
3 000 €
220€
3 220 €
Ventilation mécanique simple flux
/
171€
171€
Isolation thermique des fenêtres
80 €/
équipement
39 €/
équipement
39 €/
équipement
Isolation thermique des murs par l'extérieur
60 €/m2
18 €/m2
78 €/m2
Isolation des toitures terrasses
60 €/m2
11 €/m2
71 €/m2
Isolation des murs par l'intérieur
20 €/m2
22 €/m2
42 €/m2
Isolation des rampants de toiture
20 €/m2
18 €/m2
38 €/m2
Protection contre le rayonnement solaire
20 €/m2
3 €/m
23 €/m2
Isolation des combles perdus
/
22 €/m2
22 €/m2
Isolation d'un plancher bas
/
22 €/m2
22 €/m2


Ma Prime Rénov' Violet


Travaux

Ma Prime Rénov'
CEE (estimation)
Cumul
Rénovation globale
7 000 €
7 000 €
14 000 €
Bonus sortie de passoire
1 000 €
/
1 000 €
BBC
1 000 €
/
1 000 €
Audit énergétique
300 €
/
300 €
Chaudières à alimentation automatique fonctionnant au bois ou autres biomasse
5 000 €
2 727 €
7 727 €
Chaudières à alimentation manuelle fonctionnant au bois ou autres biomasse
4 000 €
2 727 €
6 727 €
Pompe à chaleur géothermique ou eau-eau
5 000 €
2 727 €
7 727 €
Chauffage solaire
5 000 €
2 727 €
7 727 €
Pompe à chaleur air/eau
3 000 €
2 727 €
5 727 €
Chauffe-eau solaire
5 000 €
137 €
5 137 €
Poêles à granulés
1 500 €
545 €
2 045 €
Poêles à bûches
1 000 €
545 €
1 545 €
Foyers fermés, inserts
800 €
545 €
1 145 €
Equipements solaires hybrides
5 000 €
125 €
5 125 €
Chaudières à gaz à très haute performance
/
655 €
655 €
Réseaux de chaleur ou de froid
400 €
491 €
891 €
Chauffe-eau thermodynamique
400 €
84 €
84 €
Dépose d'une cuve à fioul
400 €
/
400 €
Pompes à chaleur air-air
/
450 €
450 €
Installation d'un thermostat avec régulation
/
165 €
165 €
Radiateur électrique performants en remplacement d'un ancien convecteur
 
55 €/
équipement
55 €/
équipement
VMC double flux
2 000 €
220€
2 220 €
Ventilation mécanique simple flux
/
171 €
171 €
Isolation thermique des fenêtres
40 €/
équipement
39 €/
équipement
79 €/
équipement
Isolation thermique des murs par l'extérieur
40 €/m2
18 €/m2
58 €/m
Isolation des toitures terrasses
40 €/m2
11 €/m2
51 €/m2
Isolation des murs par l'intérieur
15 €/m2
18 €/m2
33 €/m2
Isolation des rampants de toiture
15 €/m2
11 €/m2
26 €/m2
Protection contre le rayonnement solaire
15 €/m2
3 €/m
18 €/m2
Isolation des combles perdus
/
11 €/m2
11 €/m2
Isolation d'un plancher bas
/
11 €/m2
11 €/m2


Ma Prime Rénov' Rose


Travaux

Ma Prime Rénov'
CEE (estimation)
Cumul
Rénovation globale
3 500 €
7 000€
10 500 €
Bonus sortie de passoire
500 €
/
500 €
BBC
500 €
/
500 €
Audit énergétique
/
/
/
Chaudière à granulés
/
2 727 €
2 727 €
Pompe à chaleur géothermique
/
2 727 €
2 727 €
Chauffage solaire
/
2 727 €
2 727 €
Chaudière à bûches
/
2 727 €
2 727 €
Pompe à chaleur air/eau
/
2 727 €
2 727 €
Chauffe-eau solaire
/
137€
137€
Poêles à granulés
/
545€
545€
Poêles à bûches
/
545€
545€
Foyers fermés, inserts
/
545€
545€
Equipements solaires hybrides
/
125€
125€
Chaudières à gaz à très haute performance
/
655€
655€
Réseaux de chaleur ou de froid
/
491€
491€
Chauffe-eau thermodynamique
/
84€
84€
Dépose d'une cuve à fioul
/
/
/
Pompes à chaleur air-air
/
450€
450€
Installation d'un thermostat avec régulation
/
165€
165€
Radiateur électrique performants en remplacement d'un ancien convecteur
 
55 €/
équipement
55 €/
équipement
VMC double flux
/
220€
220€
Ventilation mécanique simple flux
/
171€
171€
Isolation thermique des fenêtres
/
39 €/
équipement
39 €/
équipement
Isolation thermique des murs par l'extérieur
15 €/m2
18 €/m2
33 €/m2
Isolation des toitures terrasses
15 €/m2
11 €/m2
26 €/m2
Isolation des murs par l'intérieur
7 €/m2
18 €/m2
25 €/m
Isolation des rampants de toiture
7 €/m2
11 €/m2
18 €/m2
Protection contre le rayonnement solaire
/
11 €/m
11 €/m2
Isolation des combles perdus
/
11 €/m2
11 €/m2
Isolation d'un plancher bas
/
3 €/m2
3 €/m2


Comment estimer le montant de votre prime ?

Pour estimer le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour la rénovation de votre logement, un simulateur, appelé Simul'Aides, a été mis en place par le Gouvernement.


Seule une entreprise RGE peut vous faire bénéficier des aides de l'État !


Ma Prime Rénov rénovation globale 

Le forfait « rénovation globale » est destiné aux propriétaires qui souhaitent réaliser un bouquet de travaux dans le but de réduire considérablement leur consommation énergétique.

Pour en bénéficier, il vous faudra réaliser un audit énergétique par un expert certifié, afin de dresser la liste des chantiers à réaliser : isolation thermique, changement du système de chauffage... 

En incitant des « bouquets de travaux », lÉtat entend lutter contre les passoires thermiques et accélérer la transition écologique.

Qui peut en bénéficier ?

Depuis cette année, loffre « globale » est ouverte à tous les ménages, sous certaines conditions :

  • Le demandeur doit être propriétaire occupant ou bailleur, ou copropriétaire ;
  • Le logement doit être occupé en résidence principale ;
  • Le logement doit avoir plus de 2 ans dancienneté ;
  • Les travaux doivent être réalisés par un artisan certifié RGE ;
  • Les travaux entrepris doivent permettre une économie dau moins 55 % de la consommation énergétique du logement.

Quels montants pour le forfait de rénovation globale ?

Son montant varie selon les revenus du demandeur.  Il est de : 

  • 15 000 € pour les ménages très modestes (bleu)
  • 10 500 € pour les ménages modestes (jaune)
  • 7 000 € pour les ménages intermédiaires (violet)
  • 3 500 € pour les ménages aisés (rose)

Pour tout bouquet permettant la « sortie de passoire thermique », vous pouvez bénéficier d’un bonus supplémentaire de 500 à 1 500 €.

Un bonus du même montant est également accordé pour les « bâtiments basse consommation » (BBC), si les travaux permettent de faire passer le logement en catégorie A ou B. 

Quelles démarches pour bénéficier de la prime ?

Comment obtenir votre prime ? Les démarches sont assez simples, et 100 % digitales. Voici ce qu'il faut faire :

  1. Déterminer les travaux à engager ;
  2. Obtenir un devis d'un professionnel RGE. Vous pouvez comparer les devis. Surtout n'en signez aucun ! Vous devrez attendre d'avoir la validation de la prime avant de pouvoir signer ;
  3. Créer un compte personnel sur la plateforme FranceRénov' ;
  4. Renseigner les informations nécessaires et évaluer le montant de l'aide ;
  5. Faire valider votre dossier par lAnah, qui vous informera par mail de lacceptation de vos travaux et du montant de la prime qui vous sera versée ;
  6. Démarrer les travaux et obtenir une avance si on le souhaite (seuls les ménages très modestes peuvent en bénéficier) ;
  7. Remettre la facture de vos travaux sur la plateforme afin dobtenir le remboursement ;
  8. Recevoir la prime sous 2 à 3 semaines (si aucune avance n'est demandée, l'aide est versée à la fin des travaux).

Quelles sont les aides cumulables avec MaPrimeRénov' ?

Il vous est tout à fait possible de bénéficier de cette subvention avec d'autres aides comme l'éco-prêt à taux zéro, TVA à taux réduit, prime énergie... et les subventions que propose votre région. Voyons cela ensemble !

La Prime Energie basée sur les CEE

Les Certificats d'Economies d'Energie sont un levier de la transition énergétique. Ce dispositif impose aux fournisseurs d'énergie et aux vendeurs de carburant d'engager des actions en faveur de la réduction d'émission de CO2. Pour cela, ils peuvent notamment proposer des primes énergie aux ménages. Elles servent à financer des travaux de rénovation énergétique.  

Les aides des collectivités locales

Certaines collectivités proposent des subventions. Rapprochez-vous directement de votre mairie, région ou département afin qu’il puisse vous orienter sur les aides disponibles près de chez vous. 

Action logement

Pour les salariés du secteur privé, il est possible de solliciter des prêts avec des taux d'intérêt entre 0,5 et 1 % auprès d'action logement. Ces prêts sont limités à 20 000 € et permettent de faire des travaux de rénovation thermique.  

Le chèque énergie 

Accordé sur condition de ressources, il est destiné à aider les ménages les plus modestes à payer leurs factures dénergies. Son montant oscille entre 48 et 277 €.

L'éco-prêt à taux zéro

Léco-PTZ est à négocier directement avec votre banque partenaire du dispositif. Le prêt peut sélever jusqu’à 50 000 € remboursables sur 20 ans dans le cadre d'un bouquet travaux. 

La TVA à 5,5 % 

Pour lachat de votre matériel de travaux et sur la main d'oeuvre, si vous faites appel à un professionnel vous pouvez bénéficier dun taux réduit à 5,5 %. 

MaPrimeRénov' Sérénité a vu le jour au 1er janvier 2022

Avec le déploiement du nouveau service public consacré à la rénovation énergétique, France Rénov', présenté par le Gouvernement le 22 octobre 2021, MaPrimeRénov' est devenue la colonne vertébrale des aides à la rénovation. Ouverte à tous les ménages et particulièrement plébiscitée en 2021 (800 000 demandes sont attendues, NDLR), elle ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, alors que 2 milliards d'euros ont à nouveau été alloués au dispositif en 2022

Depuis le 1er janvier 2022, l'aide de l'Anah "Habiter mieux sérénité" a disparu au profit de "MaPrimeRénov' Sérénité".

"MaPrimeRénov' Sérénité est le dispositif de référence pour financer les rénovations globales ambitieuses. Cette aide concerne les 5,5 millions de propriétaires occupants aux revenus modestes et très modestes" (soit les foyers ne dépassant pas, respectivement, les plafonds de ressources "jaune" et "bleu" de MaPrimeRénov', NDLR). Elle s'attache notamment à "réduire la précarité énergétique" de ménages défavorisés habitant prioritairement dans des passoires thermiques (logements classés F et G), souligne le ministère de la Transition écologique.

Cette nouvelle aide, complémentaire de MaPrimeRénov' classique, offre des taux de financement avantageux et peut prendre en charge jusqu'à 50 % des travaux de rénovation réalisés, plafonnés à 30 000 €.

👉
À noter :
À compter du 1er juillet 2022, elle sera cumulable avec les certificats d'économie d'énergie (CEE), notamment l'offre Coup de pouce "rénovation performante".

MaPrimeRénov’ copro’ : aide pour les copropriétés

Depuis le 1er janvier 2021, MaPrimeRénov’ est accessible pour les copropriétés pour financer des travaux de rénovation énergétique. 

Quels sont les critères pour en bénéficier ? 

Le logement doit être occupé à 75 % par des résidences principales. Le bâtiment doit avoir été construit il y a plus de 15 ans et être immatriculé au registre national des copropriétés. 

Comme pour les particuliers, les travaux doivent être réalisés par un artisan qualifié RGE couplé d’une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO). Les travaux engagés doivent permettre au moins 35 % de gain d’énergie. 

Quels travaux sont concernés ? 

A la différence des particuliers, MaPrimeRénov’ copro’ ne s’adresse qu’aux parties communes. 

Avant d’entamer des démarches, le syndicat devra réaliser un audit énergétique du bâtiment. Les chantiers sont les mêmes que pour les particuliers : isolation de l'enveloppe de l’édifice, nouvel équipement de chauffage ou d'eau chaude sanitaire, ect.

Quels montants ? 

Contrairement aux logements individuels, la somme versée correspond à 25 % du prix des travaux, quel que soit le chantier ou les revenus des copropriétaires. 

Le plafond de versement est de 3 750 € maximum par logement. 

Les copropriétés situées en zone de développement urbain bénéficient d’une aide supplémentaire de 3 000 € par logement. 

😉 Le Conseil Habitatpresto : commencez par l'isolation !

Les travaux d'isolation sont souvent une priorité. En renforçant l'étancheité de votre maison, vous pouvez gagner en confort thermique et diminuer vos besoins en chauffage. Vous pourrez ensuite trouver le meilleur système de chauffage pour la maison. 

 
Références :

Part Rénovation complète
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

Enduit terre : un enduit à l'ancienne aux propriétés étonnantes

L'enduit en terre est particulièrement beau et ultra-isolant ! Il se fond dans le paysage et régule naturellement son taux d'humidité.

Lire la suite

Fortes chaleurs : quels petits travaux faire sans trop se fatiguer ?

Vous voulez profiter des beaux jours pour faire quelques travaux dans votre maison. Lesquels peut-on effectuer par forte chaleur sans se fatiguer ?

Lire la suite

Sécheresse : quels sont les 8 risques pour votre maison ?

Durant l'été, l'eau s'évapore bien plus rapidement... Et cela peut avoir de graves conséquences pour votre habitation ! Découvrez les risques ici.

Lire la suite

Les tendances travaux à surveiller et nos meilleurs conseils

Découvrez les sujets travaux qui montent et qu'on vous recommande de surveiller !

Lire la suite

Comment déménager sans stress ? Nos 10 conseils pratiques

Les déménagements sont toujours synonymes de stress. Pas de panique, avec une bonne préparation et nos 10 conseils pratiques, ce sera facile !

Lire la suite

Prix travaux de peinture au m² : tarifs 2022 & exemples de devis

Le prix moyen de travaux de peinture au m² se situe entre 20 et 65 €. Mais ce tarif peut varier selon le type de peinture utilisé et l'état du support...

Lire la suite
 

Confidentialité