Les chaudières au fioul et charbon interdites dès 2022

Chauffage

Les chaudières fonctionnant aux énergies fossiles telles que le fioul et le charbon seront interdites dès 2022. L’objectif du gouvernement étant de mettre au fin aux chaudières au fioul, sources de pollution, d’ici 2030. C’est pourquoi, lors du Conseil de Défense Écologique qui se tenait lundi 27 juillet 2020, l’Etat a souhaité accélérer sur ce sujet en interdisant tout remplacement et toute nouvelle installation de ces équipements dès le 1er janvier 2022. Plus de détails dans notre article !

 

Une disparition progressive des chaudières les plus polluantes

L'Etat souhaite mettre fin d'ici 10 ans aux chaudières fioul et d'une manière générale aux chaudières les plus émettrices de gaz à effet de serre. Ainsi, Elisabeth Borne, l'ancienne ministre à la Transition Ecologique avait annoncé déjà en 2019 vouloir interdire les chaudières au bois les plus polluantes, c'est à dire celles alimentées par des bûches, au profit de celles fonctionnant avec des granulés.

A présent, le gouvernement souhaite avancer plus rapidement sur les sujets environnementaux et interdire tout remplacement et nouvelle installation de chaudière au fioul ou au charbon dès le 1er janvier 2022.

En tant que particulier, vous aurez donc le choix à l’avenir entre opter pour une pompe à chaleur, une chaudière au gaz ou encore une chaudière bois à granulés.

 

80 % du coût de remplacement pris en charge pour les ménages modestes

Quand votre chaudière rend l'âme ou lorsqu'elle vous fait surconsommer inutilement, il faut la remplacer par un équipement moins énergivore. Seulement cela a un coût ! C'est pourquoi l'Etat souhaite accompagner les ménages et notamment ceux aux ressources modestes, face à l'interdiction à venir du chauffage au fioul et au charbon.

Concrètement, le budget alloué à MaPrimeRénov' va être augmenté de 2 milliards d’euros supplémentaires au cours des deux prochaines années. En cumulant à la fois MaPrimeRénov' et les autres aides de l'Etat telles que les certificats d'économies d'énergie ou encore les aides de l'Anah, il est possible, pour un ménage modeste, de couvrir environ 80% du coût de remplacement d'une chaudière fioul.

angel Cet article va vous intéresser :
Remplacer sa chaudière au fioul : 80 % de vos dépenses remboursées


Seul un professionnel RGE vous permet de bénéficier de ces subventions

> Je cherche une entreprise RGE


Références :

  • Énergie : l’installation de chaudières au fioul ou charbon interdite dès 2022, Capital, Mis à jour le 28 juillet 2020
  • Interdiction des terrasses chauffées, fin des chaudières au fioul… les annonces du Conseil de défense écologique, Le Parisien, Mis à jour le 28 juillet 2020