Quel type de chauffage est le plus économique en 2023 ?

Mis à jour le 26/10/2023
Dans cet article :

    Que vous redoutiez l'approche de l'hiver ou que vous souhaitiez profiter du système de chauffage le plus performant, la question du budget est celle qui revient le plus. En effet, selon vos besoins en chauffage, l'énergie peut revenir très chère, surtout si votre logement connaît des déperditions thermiques importantes. Mais alors, quel type de chauffage est le plus économique ? Pas toujours facile de déterminer quel système va être le plus adapté chez soi. Mettons de côté les coûts d'installation et regardons plutôt le budget chauffage à prévoir par an, selon l'énergie et le mode de chauffage choisis.

    ✅ Article validé par notre référent technique travaux, Sevcet C.

    Quel choix pour avoir un chauffage économique et performant ? Retrouvez la réponse dans notre article : chaudière à bois, chauffage électrique, panneaux solaires... Vous saurez quel type de chauffage privilégier !
     

    Quel est le mode de chauffage le plus rentable ?

    Le chauffage est bien souvent l'un des postes de dépenses les plus importants, après le paiement de votre loyer ou le remboursement de votre prêt immobilier. Découvrez quel est le mode de chauffage le plus économique pour maîtriser vos factures d'énergie sans rogner sur votre confort :


    Chauffage

    Coût moyen à l'achat
    Coût moyen annuel d'utilisation
     
     
    Pour une maison de 100 m²
    Pour un appartement de 60 m²


    Poêle à bois ou à granulés

    1 000 à 6 000 €
    800 €
    500 €


    Pompe à chaleur

    6 000 à 20 000 €
    900 €
    530 €


    Chaudière gaz à condensation murale

    3 000 à 7 000 €
    1 400 €
    880 €


    Radiateurs à inertie

    400 à 1 500 €
    1 550 €
    950 €


    Chaudière fioul à condensation

    7 000 à 10 000 €
    1 700 €
    1 300 €



    📌
    Prolongez votre lecture autour de ces articles :

    Quel type de chauffage choisir en 2023 ?
    Top 13 des chauffages d'appoint du + économique au - économique

    Top 6 des systèmes de chauffage les plus économiques 

    Afin de vous aider à faire le bon choix, découvrez notre top 6 des types de chauffage, du + économique au - économique, en tenant compte notamment des performances de chaque appareil et de la flambée des prix de l'énergie, exacerbée avec la guerre Russie-Ukraine. A noter également que l'isolation du logement, et donc son année de construction va impacter le coût moyen annuel d’utilisation du chauffage :

    1. Poêle à bois ou chaudière biomasse : divisez votre facture par 2

    Le chauffage au bois est l’énergie la moins chère du marché, bien moins onéreuse que les énergies fossiles, dont le prix ne cesse d'augmenter. Il permet de diviser la facture de chauffage par 2 avec, en plus, un investissement abordable. Bûches, granulés ou bois densifié ou déchiqueté, le bois utilisé est une ressource naturelle et renouvelable. L’approvisionnement dépend des régions, il faudra donc vérifier les fournisseurs qui se trouvent près de chez vous avant d’opter pour cette solution. Pensez aussi à mettre en place un lieu de stockage pour les combustibles.

    Le coût à prévoir pour l’installation d’un poêle à bois ou à granulés varie en moyenne entre 1 000 et 6 000 €. Concernant la chaudière à bois ou à bûches, l’espace au sol nécessaire est bien plus important. 

    Le prix d'une chaudière biomasse s’élève en moyenne à 18 000 €, mais c’est une solution à la fois écologique et économique. Elle offre un grand confort thermique, en chauffant l'intégralité d'un logement, et peut même produire de l'eau chaude sanitaire. En plus d'être une installation écologique, peu émettrice de gaz à effet de serre, la chaudière biomasse dispose aussi d'un rendement énergétique (différence entre la quantité d'énergie combustible produite et celle consommée par l'appareil pour chauffer votre logement, NDLR) très élevé, compris entre 60 et 95 %.

    👉 Coût moyen annuel d’utilisation : 800 €

    poêle à bois


    Vous envisagez d'installer chez vous un poêle à granulés ? N'attendez pas pour vous renseigner auprès d'un professionnel !


    2. Pompe à chaleur : faites jusqu'à 60 % d'économies

    La pompe à chaleur fonctionne en captant la chaleur de l’air extérieur pour la transmettre au circuit de chauffage afin de chauffer l’eau des radiateurs à eau ou d'alimenter un plancher chauffant hydraulique. C’est une solution performante qui permet de faire environ 60 % d’économies. 

    L’investissement est assez important, entre 6 000 et 10 000 €. Si vous optez pour une pompe à chaleur géothermique, qui viendra pomper la chaleur du sol via un réseau de captage ou de forage, il vous en coûtera environ 20 000 €.

    👉 Coût moyen annuel d’utilisation : 900 €

    pompe à chaleur


    Vous souhaitez remplacer votre système de chauffage vieillissant par une pompe à chaleur ? Profitez des conseils et de l'expertise d'un professionnel !


    3. Énergie solaire : rentable sur le long terme, pour votre budget et l'environnement

    L’énergie solaire est une solution économique, puisqu'elle est gratuite, mais aussi écologique. En effet, les économies réalisées représentent 10 à 50 %, et ce, quel que soit l’endroit où vous habitez. En reliant un chauffe-eau solaire à des panneaux solaires, l'eau chauffée peut être stockée pour alimenter un système de chauffage hydraulique, comme des radiateurs à eau ou un plancher chauffant.

    Néanmoins, l'un de ses gros inconvénients est son intermittence. En effet, la nuit ou durant l'hiver, dès lors que les journées sont plus courtes et que le soleil est moins présent, l'énergie solaire peut ne pas suffire. De ce fait, il est fortement recommandé de la combiner à un autre mode de chauffage, susceptible de prendre le relais, comme une pompe à chaleur ou une chaudière.

    Par ailleurs, l’installation d’un système de chauffage solaire représente, au départ, un investissement important, entre 5 500 et 22 000 €. Ce mode de chauffage est donc rentable uniquement sur le long terme. À noter que l’État encourage, par des aides financières, l’installation de panneaux solaires. Il faut compter environ une dizaine d'années pour obtenir un retour sur investissement.

    energie solaire


    Vous êtes bien décidé à installer des panneaux solaires sur le toit de votre maison ? Pour des travaux au juste prix, comparez plusieurs devis de professionnels !


    4. Chaudière gaz à condensation : l'installation la moins chère

    Pour ce chauffage au gaz, il suffit d’être raccordé au gaz de ville. Cette énergie apporte confort et ne nécessite aucun espace de stockage. Le rapport qualité prix reste bon malgré la hausse annuelle du tarif du gaz. Pour faire encore plus d’économies, pensez à remplacer votre vieille chaudière par une plus moderne et donc plus performante. L’installation d’une chaudière à gaz à condensation coûte entre 3 000 et 7 000 €.

    ⚠️ 
    Important :
    Si vous prévoyez de faire construire ou d'acheter un logement neuf, il n'est plus possible d'installer une chaudière à gaz, depuis le 1er janvier 2022. Tous les modèles sont concernés, y compris les chaudières gaz à condensation. En revanche, dans les habitations déjà construites, il est toujours possible d'opter pour un chauffage au gaz. Néanmoins, sachez que les primes à la rénovation pour ce mode de chauffage diminuent fortement. La prime "Coup de pouce chauffage" a notamment été supprimée depuis le 1er juillet 2021, en ce qui concerne les chaudières au gaz.

    👉 Coût moyen annuel d’utilisation : 1 400 € (si modèle à condensation)

    Chaudière gaz à condensation murale


    📌
    Vous aimerez aussi cet article :
    Entretien annuel du chauffage : tout ce qu'il faut savoir

    5. Radiateurs à inertie : pour les logements déjà bien isolés

    Le chauffage électrique est l’énergie la plus chère bien que l’investissement faible (entre 1 000 et 3 500 €) et l’utilisation simple soient attractifs au début. Pourtant, sur le long terme, cette solution est beaucoup moins intéressante. En effet, les chauffages électriques sont particulièrement énergivores et ne conviennent pas à de grands espaces ou des habitations mal isolées. Seuls les radiateurs à inertie parviennent à tirer leur épingle du jeu.

    👉 Coût moyen annuel d’utilisation (tous types de radiateurs confondus) : 1 550 €

    Radiateur à inertie

    6. Chaudière fioul à condensation : pour les maisons non raccordées au gaz

    Si votre habitation n’est pas raccordée au gaz, le fioul est la solution adaptée. Il est aussi idéal pour les grands espaces, car sa diffusion est rapide et homogène. Cependant, étant donné que le coût du fioul est lié au prix du pétrole, les tarifs sont variables et très coûteux. Pensez à remplir les cuves de votre chaudière fioul à condensation hors saison !

    ⚠️ 
    Attention :
    Depuis le 1er juillet 2022, il est interdit d'installer une chaudière au fioul (ou au charbon) neuve, aussi bien dans les logements existants que neufs. En revanche, il est toujours possible de la faire réparer. Ainsi, seules les anciennes chaudières tombées en panne et non réparables doivent obligatoirement être remplacées par des systèmes à moindre impact environnemental et plus économes en énergie.

    👉 Coût moyen annuel d’utilisation : 1 700 € environ (si modèle à condensation)

    chauffage fioul

    Quel est le chauffage le plus économique pour une maison ancienne ?

    Dans une maison ancienne avec des performances énergétiques limitées, le mieux reste de remplacer la chaudière à fioul ou à gaz par du chauffage au bois. En effet, il s'agit du combustible le moins cher selon l'Ademe. La chaudière biomasse peut se greffer sur le circuit de chauffage déjà existant, ce qui vous permet de ne pas changer les radiateurs. 

    Quel chauffage pour une maison neuve ? 

    Les maisons neuves sont souvent bien isolées. Nous vous recommandons à 100% la pompe à chaleur. Et si vous vivez dans une région froide, ajoutez un chauffage d'appoint :

    • au bois, tel qu'un poêle à granulés
    • un chauffage solaire, fonctionnant avec des panneaux solaires thermiques.

    En conclusion

    Qu’il s’agisse d’une maison neuve ou d’une maison ancienne, le chauffage au bois reste la solution la plus économique et la plus efficace, à condition, bien sûr, de disposer d'un espace de stockage pour les bûches ou les granulés. Attention, chauffage au bois ne veut pas obligatoirement dire chauffage à faible impact écologique. En France, le chauffage au bois est responsable d’une grosse partie de la pollution atmosphérique. Pour rester écolos, choisissez un bois produit dans le cadre d’une gestion durable des forêts. Et faites aussi en sorte de choisir un équipement performant étudié pour réduire les sources de pollution.

    Autre appareil à privilégier, la pompe à chaleur, bien qu'alimentée en électricité, se montre peu énergivore. Elle offre un rendement au moins 2 fois supérieur à celui des chaudières les plus performantes. Même si les PAC géothermiques sont coûteuses à l'achat, elles apparaissent, à l'usage, comme l'un des systèmes de chauffage les plus avantageux et rentables du marché.

    📌
    Ces articles peuvent aussi vous intéresser :
    Quand mettre en route le chauffage ? Voici la meilleure période
    Quelle température idéale dans la maison, pièce par pièce ?

    😉 Le Conseil Habitatpresto : comparez le prix des énergies !

    Pour vous aider à faire votre choix de type de chauffage, rendez-vous sur le site www.energie-info.fr qui compare pour vous le prix des différentes énergies ainsi que les offres des opérateurs. Vous avez aimé cet article ? Alors, vous allez adorer notre dossier spécial chauffage.


    Références :

    Lexique

    • Déperditions thermiques : Pertes de chaleur d'un bâtiment dues à une mauvaise isolation ou des défauts de construction.
    • Pompe à chaleur : Système qui capte la chaleur extérieure pour chauffer un espace intérieur.
    • Chaudière gaz à condensation : Appareil de chauffage utilisant le gaz naturel et récupérant la chaleur des fumées pour augmenter son efficacité.
    • Radiateurs à inertie : Appareils électriques de chauffage qui conservent la chaleur et la restituent de manière homogène.
    • Chaudière fioul à condensation : Appareil de chauffage utilisant le fioul et récupérant la chaleur des fumées pour augmenter son rendement.
    • Chaudière biomasse : Appareil de chauffage utilisant des matériaux biologiques (comme le bois) comme source d'énergie.
    • Rendement énergétique : Rapport entre l'énergie produite et celle consommée par un appareil.
    • Panneaux solaires thermiques : Dispositifs captant la chaleur du soleil pour chauffer de l'eau.
    • Performances énergétiques : Efficacité d'un bâtiment ou d'un système à utiliser l'énergie sans la gaspiller.
    • Gestion durable des forêts : Pratiques forestières visant à protéger et à préserver les forêts pour les générations futures.
    • PAC géothermiques : Pompes à chaleur utilisant la chaleur de la terre pour chauffer un espace intérieur.
     ✅ Article validé par ...

    Nom de l'artisan
    Sevcet

    Référent technique

    Avec une expérience significative dans le domaine de la rénovation, j'ai évolué en tant que référent technique après avoir exercé en tant qu'artisan. Mon expertise me permet de vous conseiller et de vous guider efficacement dans tous vos projets de rénovation, en mettant l'accent sur la qualité et l'efficacité.

    🛠 Voir mon profil Linkedin

    Chaudière Chauffage Part Poêles et cheminées Pompe à chaleur Radiateurs
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste, un métier que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans, j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider, à travers mes conseils ou bons plans, à trouver des réponses à vos interrogations autour de vos projets travaux à venir.

    Commentaires

    Merci pour cette etude comparative qui me semble très correcte.

    La Rédaction Habitatpresto

    Bonjour ! Merci pour votre commentaire ! Bonne journée. L'équipe Habitatpresto