Entretien annuel du chauffage : tout ce qu'il faut savoir

Rien de plus important que de prendre soin de son mode de chauffage afin qu'il reste performant et que sa consommation n’entraîne pas plus de dépenses que de raison ! Chaque année, il est nécessaire de faire entretenir votre système de chauffage. L'entretien annuel doit être réalisé par un professionnel et est obligatoire, que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement. Comment bien entretenir vos appareils ? À quelle fréquence faire contrôler votre chaudière, votre poêle à bois ou votre pompe à chaleur ? Peut-on se charger soi-même de cet entretien ? Quel est le prix d'un contrat d'entretien de chauffage ? On vous dit tout !


Pour le bon fonctionnement et la longévité de vos appareils, ne négligez pas l'entretien de votre système de chauffage !


Sommaire :

Pourquoi entretenir son chauffage ?

Vous rêvez d'un hiver au chaud et sans contrariété ? Pouvoir profiter d'une chaudière qui démarre au quart de tour, sans mauvaise surprise, est quelque chose que vous pouvez vous offrir en programmant un entretien annuel de votre équipement. C'est bien souvent lorsque l'on en a le plus besoin, en plein hiver, que le système de chauffage lâche, tombe en panne, ne démarre plus ou que la chaudière se met en défaut...

Parce que bien entendu, ce n'est pas en été que cela va vous embêter le plus, c'est au moment le plus critique, lorsque les appareils sont sollicités et fonctionnent à plein régime qu'ils décident de nous jouer un mauvais tour !

Vous avez sûrement déjà été ennuyé par une panne en plein week-end, le samedi en fin d'après-midi... Impuissant, vous devez soit faire appel à un dépanneur, soit prendre votre mal en patience et attendre le lundi matin pour appeler une société d'entretien de chauffage.

Pour éviter ces désagréments, un entretien régulier et une visite avec révision annuelle sont indispensables. Vous diminuez les risques de panne ou problèmes de chauffe et tout ce qui s'ensuit : chauffage d'eau à la bouilloire ou la casserole, douche chez les amis ou la famille et accumulation de couvertures pour tenter de se réchauffer quand le thermomètre est de 10 °C dans le salon ! En parallèle, un système de chauffage mal entretenu peut causer, à long terme, des surconsommations d'énergie, mais aussi des émanations de CO2.

A contrario, s'il est bichonné, vous gagnerez indéniablement en confort, avec un appareil performant sur la durée, dont vous assurez la pérennité, et plus économe en énergie.

📌
Prolongez votre lecture autour de cet article :
Quel type de chauffage choisir en 2021 ?

Est-ce obligatoire d'entretenir sa chaudière et son système de chauffage ?

Oui, l'entretien d'un système de chauffage de type fioul, gaz, bois ou charbon est obligatoire (décret n°2009-649 du 9 juin 2009).

⚠️
Important :
Ce contrôle doit être effectué une fois par an par un professionnel du chauffage agréé et qualifié, dès lors que votre chaudière, quel que soit le combustible utilisé, dispose d'une puissance comprise entre 4 et 400 kW. Sont donc concernées aussi bien les chaudières gaz classiques que celle à condensation, mais aussi les chaudières bois ou à granulés, celles au fioul ou encore les chaudières multicombustibles et biomasse.

Cette maintenance vous garantit un bon fonctionnement et un bon réglage de vos appareils, mais aussi votre sécurité et votre santé. Indispensable également pour vérifier qu'aucune fuite de monoxyde de carbone n'a lieu, que le rendement est optimisé et que rien n'entrave le fonctionnement et la performance de votre appareil.

Les pompes à chaleur doivent également être contrôlées tous les ans afin de vérifier l’étanchéité du circuit frigorigène pour les appareils contenant plus de 2 kg de fluide. La pompe à chaleur des chauffe-eau thermodynamiques doit être contrôlée tous les 5 ans, mais pour un chauffage performant, un contrôle annuel est fortement recommandé. 

Les installations de chauffage solaire n'ont pas besoin de contrôle spécifique, mais un nettoyage régulier est important.

 

entretien annuel chauffage

 

Qu'est-ce qu'un contrat d'entretien de chauffage ?

Vous pouvez souscrire un contrat d'entretien, qui inclut le plus souvent la visite annuelle de contrôle, le dépannage durant l'année en cas de panne, le ramonage du conduit de fumée, voire le remplacement de pièces défectueuses.

Il est important de bien vous faire confirmer, lors de la souscription, les éléments inclus dans le contrat d'entretien et ceux qui ne le sont pas, afin d'éviter d'avoir de mauvaises surprises en cas de problème. La visite doit comprendre les vérifications obligatoires, le nettoyage et le réglage de l'appareil.

Quel est le prix moyen d'un contrat d'entretien ?

Le budget à prévoir pour un contrat d'entretien annuel de votre système de chauffage s'élève en moyenne entre 80 et 170 €, même si le coût de certains contrats de maintenance peut parfois dépasser les 200 €. Le tarif dépend des options choisies, de votre système de chauffage et de votre localisation. N'oubliez pas de demander le coût du forfait déplacement, car il vaut mieux parfois faire appel à une entreprise moins connue, mais plus proche de chez vous qu'une enseigne ayant pignon sur rue, qui vous facturera un forfait kilométrique en sus de l'entretien.

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Quel type de chauffage est le plus économique en 2021 ?

Est-ce au locataire de payer l'entretien de sa chaudière ?

Le coût de l'entretien d'une chaudière est toujours à la charge de l'occupant du logement. L'intervention d'un professionnel sera donc prise en charge soit par le locataire, lorsque le bien est loué, soit par le propriétaire des lieux, s'il est occupant.

Néanmoins, 2 exceptions subsistent :

  1. le bail signé entre le propriétaire et son locataire indique que cette obligation légale revient au propriétaire du logement ;
  2. la chaudière est collective : dans ce cas, l'entretien est à la charge du propriétaire ou du syndicat des copropriétaires de l'immeuble.

Une chaudière bien entretenue fonctionnera mieux et plus longtemps !


Quel entretien réaliser pour chaque type de chauffage ?

L'entretien des radiateurs à eau chaude sanitaire

Avant de redémarrer votre chauffage, pensez à nettoyer la poussière qui a pu s'accumuler derrière les radiateurs. Il est aussi nécessaire de purger vos radiateurs, de façon à éliminer l'air piégé dans les tuyaux reliant la chaudière aux radiateurs. Cette intervention doit être effectuée une fois par an, à l'automne, afin de rendre votre installation plus performante, mais aussi moins bruyante, et de réduire les risques de fuites. Si vous n'êtes pas bricoleur, confiez cette mission à un chauffagiste, pour ne pas risquer d'endommager vos équipements ! 

👉
À noter :
Le désembouage de vos radiateurs est, lui, à prévoir tous les 4 ou 5 ans, en moyenne. Pour réaliser cette maintenance plus délicate, vous n'avez pas d'autre choix que de faire appel à un professionnel qualifié.

Comment entretenir votre chaudière gaz ?

Le professionnel que vous avez chargé de l'entretien de votre chauffage au gaz doit :

  • vérifier le vase d'expansion ;
  • contrôler les équipements de sécurité ;
  • contrôler le débit en eau chaude et le régler si nécessaire ;
  • vérifier l’étanchéité des circuits de l'appareil ;
  • nettoyer le brûleur et la veilleuse ;
  • nettoyer le corps de chauffe ;
  • contrôler le débit de gaz pour le chauffage ;
  • vérifier le bon fonctionnement de la pompe ;
  • contrôler les organes de régulation ;
  • vérifier la température d'eau chaude selon le débit.

Un ramonage des conduits de votre chaudière gaz devra aussi être réalisé une fois par an.


Les points d'entretien d'une chaudière fioul

Les points de vérification et d’entretien sont les suivants : 

  • mesurer le taux de CO2 dans les fumées ;
  • mesurer l'indice de noircissement ;
  • mesurer les températures de fumées ;
  • nettoyer le foyer de la chaudière fioul ;
  • démonter et nettoyer le brûleur, vérifier les dispositifs de sécurité ;
  • régler la température de l'eau chaude sanitaire ;
  • contrôler le niveau de l'eau ;
  • relever le type de gicleur et mesurer la pression du pulvérisateur.


L'entretien d'un poêle à granulés ou à pellets

L'entretien annuel de votre pôele à granulés comprend :

  • un ramonage et un nettoyage approfondi : conduit, raccordement, foyer et chambre de combustion ;
  • les différents contrôles d'étanchéité (porte, porte cendrier, porte de la réserve à granulés) ;
  • un nettoyage du ventilateur d'air chaud et de l'extracteur de fumée ;
  • un contrôle de la réserve à granulés ;
  • un nettoyage du fond de réserve et d'alimentation ;
  • un contrôle du système d'alimentation et d'allumage ;
  • une vérification de la régulation des températures ;
  • les réglages du poêle.


L'entretien d'un poêle à bois, d'une cheminée à foyer fermé ou ouvert ou d'un insert 

Pour ces différents systèmes de chauffage au bois, le ramonage et la vérification du conduit de fumée doivent être effectués 2 fois par an, dont une fois pendant l'hiver, au cours de la période de chauffe. Pour l'occasion, le chauffagiste ou ramoneur professionnel amené à intervenir chez vous en profitera pour réaliser l'entretien des conduits de raccordement à votre appareil. 

Même s'il est recommandé de passer par un professionnel, sachez que vous pouvez vous-même vous charger du ramonage de votre poêle à bûches ou de votre cheminée.

En parallèle, il est conseillé de nettoyer, tous les mois, le foyer et le tiroir à cendres de vos poêles, à l'aide d'une brosse. Par ailleurs, veillez à brosser l'intérieur et les parois de votre cheminée à foyer ouvert ou fermé et de votre insert, au moins une fois par an et chaque semaine au cours de l'hiver.


L'entretien d'une chaudière à bois ou biomasse

Le professionnel doit contrôler les points suivants : 

  • mesure de la combustion ;
  • indice de noircissement ;
  • décendrage du foyer, du conduit et de la chambre de combustion ;
  • nettoyage du ventilateur, du système d’alimentation pellets et du foyer ;
  • vérification de la régulation ;
  • contrôle des éléments de sécurité et de l'étanchéité de la porte ;
  • nettoyage du système d'évacuation des cendres.

 

L'entretien d'une pompe à chaleur

Les éléments d'une pompe à chaleur à faire contrôler chaque année par un plombier-chauffagiste ou frigoriste sont les suivants :

  • contrôle des températures pour mesurer la performance ;
  • contrôle les échangeurs ;
  • vérification de l’écoulement des condensats et leur nettoyage ;
  • vérification des températures des fluides ;
  • contrôle du circuit d'étanchéité du fluide ;
  • vérification des circuits électriques ;
  • contrôle des réglages, de la régulation et de la qualité du fluide.

Seul un professionnel agréé peut réaliser l'entretien de votre chaudière !


😉 Le Conseil Habitatpresto : ayez les bons réflexes avant de remettre en route votre chaudière !

La pression de votre chaudière doit être comprise entre 1 et 2 bars. Veillez donc à ce qu'elle soit bien réglée (1.5 bar est parfait) afin de ne pas endommager son mécanisme et vous mettre en danger. Une molette permet d'augmenter la pression, vous pouvez donc le faire manuellement si elle indique une perte de pression. En cas de problème avec votre chaudière, n’hésitez pas à l’éteindre puis à la rallumer. Si le problème persiste, faites appel à un professionnel. Par ailleurs, n'oubliez pas de faire installer des détecteurs de fumées si ce n'est pas déjà fait (obligatoires depuis mars 2015) et de monoxyde de carbone, notamment si vous vous chauffez au bois !


Références :

Chauffage Part
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

Pompes à chaleur : prix & types pour bien choisir

Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les pompes à chaleur : prix, caractéristiques, types, installation, système de chauffage..., on vous dit tout...

Lire la suite

Pompe à chaleur air-air : fonctionnement & prix 2022

La pompe à chaleur air-air ou climatisation réversible : fonctionnement, avantages et inconvénients, prix et installation, on vous dit tout !

Lire la suite

Prix d'un poêle à bois en 2022

Avant de faire installer votre poêle à bois, sachez que son prix moyen s'élève en moyenne à 1 200 €, avec une fourchette comprise entre 700 et 6 000 €...

Lire la suite

Quel est le prix d'une pompe à chaleur ? Les coûts réels

Le prix d’une pompe à chaleur aérothermique air-eau s'élève entre 65 et 90 € par m² chauffé. Ces tarifs varient en fonction du type de PAC choisi.

Lire la suite

Quel est le prix d'une chaudière à granulés ? Tarif moyen & aides

Le prix d'une chaudière à granulés va varier entre 9 000 et 25 000 € en fonction du modèle choisi, de sa puissance et des options choisies.

Lire la suite

Prix du gaz en août 2022 : les tarifs bloqués jusqu'à fin 2022

Initialement prévu jusqu'au 30 juin, le gel des prix du gaz, entré en vigueur le 1er novembre 2021, est maintenu jusqu'à la fin de l'année 2022.

Lire la suite
 

Confidentialité