Quel est le prix d'une chaudière gaz ? Notre estimation des coûts

Dans cet article :

    Banni dans le neuf depuis début 2022, le chauffage au gaz reste pourtant une alternative soutenue dans les projets de rénovation énergétique des ménages français. Investir dans une chaudière à gaz représente un coût compris entre 1 000 et 22 000 €. Alors que le prix du gaz explose ces dernières années, cet équipement offre néanmoins des bénéfices indéniables : un confort décuplé, une installation totalement sécurisée... Avant de vous lancer, découvrez tous les coûts en détail à prévoir pour bien préparer votre budget !

    👉
    Dernières actus :
    En réponse à la flambée des prix de l'énergie, exacerbée par la guerre en Ukraine, le Gouvernement a présenté, mi-mars, son 
    plan de résilience économique et social. Dans ce cadre, depuis le 15 avril 2022 et jusqu'au 31 mars 2023, l'aide MaPrimeRénov' est relevée de 1 000 € pour encourager les particuliers à remplacer leur chaudière au fioul ou à gaz par une pompe à chaleur (y compris hybride) ou une chaudière biomasse. Et ce, quelle que soit la tranche de revenus du foyer. Par ailleurs, les subventions pour l'installation de nouvelles chaudières gaz seront arrêtées à compter du 1er janvier 2023.

    Quel est le prix moyen d'une chaudière à gaz ?

    Installer une chaudière à gaz neuve représente un certain investissement. Cependant, en choisissant un modèle de chauffage performant, vous allez pouvoir au fil des années rentabiliser le coût initial grâce aux économies d’énergie que vous allez faire. Et ce, même si le prix du gaz ne cesse de s'envoler ces derniers mois. Il ne faut donc pas se focaliser uniquement sur le prix de votre chaudière gaz pour faire votre choix !

    Le prix moyen d’une chaudière gaz se situe entre 1 000 et 22 000 €, selon le type de chaudière (à condensation, basse température, pulsatoire...).

    Le prix selon le type de chaudière gaz

    La chaudière gaz à condensation est l'équipement le plus installé chez les particuliers. Son prix moyen varie entre 3 000 et 5 500 €. Découvrez le budget moyen à prévoir selon le type de chaudière que vous allez choisir, qui sera alimentée par du gaz naturel ou du gaz de ville, voire par du gaz propane, et qu'il est notamment possible de coupler à des radiateurs ou à un plancher chauffant :

    Type de chaudière 
    Prix moyen
    Prix de pose
    Performance
    Chaudière gaz classique
    Entre 1 000 et 3 000 €
    Entre 600 et 1 500 €
    * / **
    Chaudière gaz basse température
    Entre 1 600 et 4 200 €
    Entre 800 et 2 000 €
    **
    Chaudière gaz à condensation
    Entre 3 000 et 5 500 €
    Entre 500 et 1 000 €
    ***
    Chaudière gaz pulsatoire (ou thermodynamique)
    Entre 3 200 et 6 000 €
    Entre 900 et 2 000 €
    ****
    Chaudière gaz à micro-cogénération
    Entre 10 000 et 22 000 €
    Entre 1 000 et 2 000 €
    ****
    Chaudière gaz propane
    Entre 1 400 et 7 200 €
    Entre 400 et 1 200 €
    **
    Chaudière gaz hybrideEntre 4 000 € et 14 000 €
    Entre 900 € et 3 100 €****

    Pour estimer le coût réel de votre chaudière, rien ne remplace le devis d'un professionnel !


    1. La chaudière gaz classique : entre 1 000 et 3 000 €

    Très présente dans les logements anciens, la chaudière gaz standard fonctionne à haute température (60 à 80 °C). Alors que son rendement moyen avoisine les 80 %, elle réchauffe rapidement un intérieur, mais a tendance à être très gourmande en énergie. Ce modèle, qui est le moins onéreux du marché, n'est cependant pas à privilégier dans le cadre d'une rénovation ou d'un remplacement de chaudière.

    2. La chaudière gaz basse température : entre 1 600 et 4 200 €

    Ce type de chaudière à gaz, qui chauffe l'eau à une température comprise entre 40 et 50 °C, consomme moins d'énergie et permet ainsi de réduire vos factures de chauffage de 10 à 20 % par rapport à une chaudière classique. La chaudière gaz basse température dispose d'un rendement compris généralement entre 85 et 95 %. En revanche, elle se révèle être assez polluante.

    3. La chaudière gaz à condensation : entre 3 000 et 5 500 €

    Qu'elle soit murale ou directement posée au sol, la chaudière gaz à condensation se révèle être très performante et écologique, puisqu'elle dégage peu de CO2, en comparaison à une chaudière gaz standard. 

    Alors que son rendement peut dépasser les 100 %, elle fonctionne en réutilisant l'énergie de la vapeur d'eau issue de la combustion du gaz, qui permet ensuite de préchauffer l'eau du circuit de chauffage. Très économique, elle permet de réduire jusqu'à 30 % vos dépenses énergétiques. Son coût d'installation est, en revanche, plus onéreux, mais peut rapidement être rentabilisé.

    4. La chaudière gaz pulsatoire : entre 3 200 et 6 000 €

    La chaudière gaz pulsatoire fonctionne sans brûleur, mais avec une bougie d'allumage : elle fournit de la chaleur et alimente le réseau de chauffage de l'habitation grâce à une succession de micro-combustions, dont les cycles se répètent à l'infini. Le gaz formé lors de la combustion passe dans des tubes immergés et chauffe le fluide de chauffage.

    Cet appareil offre un excellent rendement (près de 110 %) et un grand confort thermique. Par ailleurs, la chaudière gaz pulsatoire est aussi en mesure de produire de l'eau chaude sanitaire par condensation.

    Innovante, cette combustion auto-entretenue, appelée pulsation, permet de réaliser jusqu'à 40 % d'économies sur vos factures de chauffage. Du fait que ce type de chaudière nécessite moins de gaz pour fonctionner, ses rejets en CO2 dans l'atmosphère s'avèrent être 30 % moins importants que ceux d'une chaudière gaz traditionnelle.

    5. La chaudière gaz à micro-génération : entre 10 000 et 22 000 €

    Encore peu présente chez les particuliers et très coûteuse à l'achat, la chaudière gaz à micro-génération a la particularité de produire aussi bien du chauffage et de l'eau chaude sanitaire, que de l'électricité, sans aucune installation supplémentaire. 

    Raccordée au réseau électrique, cette chaudière à condensation à haut rendement (entre 80 et 90 % pour le chauffage et jusqu'à 20 % pour l'électricité) offre un confort thermique optimum et permet d'atteindre une plus grande autonomie énergétique. Innovante et rentable sur le long terme, grâce aux économies réalisées sur vos factures de gaz et d'électricité, cet appareil est doté d'un moteur chargé de produire de l'énergie et d'un système à condensation amené à générer de la chaleur.

    💡
    Bon à savoir :
    Si vous souhaitez que votre chaudière à gaz chauffe votre habitation, tout en assurant la production d'eau chaude sanitaire, il est conseillé de choisir un appareil dont la puissance est comprise entre 18 et 24 kW.

    6. La chaudière gaz propane : entre  1 400 € et 7 200 €

    La chaudière gaz propane permet de produire du chauffage et de l'eau chaude sanitaire. Elle est raccordée à une cuve de propane qui est rempli une fois à deux fois par an. 

    7. La chaudière hybride : entre 4 000 € et 14 000 €

    La chaudière hybride est l'alliance d'une pompe à chaleur (PAC) avec une chaudière à condensation. Cela permet de faire des économies en utilisant en premier lieu la PAC comme source de chaleur. La chaudière prend le relai quand la PAC n'est pas assez puissante. 

    Le prix selon la surface à chauffer

    Plus la superficie à chauffer sera grande, plus la puissance de l'appareil devra être importante. En parallèle, plus une chaudière sera puissante et plus son coût à l'achat sera élevé. Il est donc primordial de choisir un équipement dont la puissance de chauffe est parfaitement adaptée à la superficie de son logement, voire aux besoins en eau chaude sanitaire du foyer. 

    Si tel n'est pas le cas, vous risquez soit de surconsommer, soit de détériorer prématurément votre appareil, contraint d'alterner des cycles d'arrêt et de fonctionnement.

    Superficie du logement
    Puissance préconisée
    Prix moyen de la chaudière gaz
    Jusqu'à 90 m²
    12 à 20 kW
    Entre 1 600 et 4 500 €
    De 100 à 130 m²
    18 à 24 kW
    Entre 2 500 et 5 700 €
    De 130 à 180 m²
    24 à 35 kW
    Entre 3 600 et 6 200 €
    De 200 m² et plus
    30 à 45 kW
    Entre 5 000 et 8 200 €


    Quels sont les facteurs qui font varier le prix d’une chaudière gaz ?

    Le coût d’une chaudière à gaz va dépendre de plusieurs critères : 

    • La surface à chauffer ;
    • La technologie : à condensation, basse température... ;
    • La configuration du modèle : murale, au sol, extra-plat ;
    • La puissance de l'appareil ;
    • La capacité de production d'eau chaude sanitaire : instantanée, à micro-accumulation, avec ballon d'eau chaude intégré ;
    • Les options supplémentaires : chaudière connectée, design high-tech, système multi-énergie ;
    • La marque de la chaudière : Frisquet, Viessmann, Saunier Duval, De Dietrich, Vaillant... ;
    • Le chauffagiste retenu : les tarifs varient d’un professionnel à un autre et aussi selon la zone géographique ;
    • Les coûts induits par l’installation : dépose de l’ancienne chaudière, raccordement au gaz de ville, évacuation des fumées par conduit de cheminée ou par ventouse.

    Les coûts annexes

    Au coût d’achat de l'équipement, vous devez aussi ajouter certains coûts annexes, comme :

    • le raccordement au réseau de gaz : entre 400 et 600 € ;
    • la création d'un tubage ou d'un conduit étanche pour l'évacuation des fumées de combustion : entre 800 et 2 500 € ;
    • éventuellement les frais de dépose, s’il s’agit d’un remplacement de chaudière : environ 100 € ;
    • la pose d'une cuve propane pour stocker le combustible, si vous habitez en zone rurale et que vous ne pouvez pas être relié à un réseau de gaz de ville  : entre  250 et 350 € ;
    • la location d'une cuve propane : entre 200 et 300 € par an ;
    • le prix du contrat d’entretien annuel : entre 90 et 180 €.

    Les tarifs d'installation

    Le coût de la pose d'une chaudière gaz est compris en moyenne entre 500 et 2 000 €. Il varie notamment selon le modèle choisi, le type de pose (murale ou au sol), les travaux nécessaires et le temps dévolu à la mise en service de l'équipement.

    Exemples de prix réels pratiqués

    Voici quelques exemples de chaudières gaz plébiscitées par les internautes. Les prix mentionnés ne comprennent pas les frais d'installation et les aides de l'État :

    • Chaudière gaz à condensation Saunier Duval Thema AS Condens : idéale pour chauffer une maison d'une superficie inférieure à 100 m² et très performante, cette chaudière murale d'une puissance de 15 kW peut être associée à un ballon d'eau chaude déporté : 2 900 € ;
    • Chaudière gaz à condensation De Dietrich Vivadens MCR 24/28 MI Plus : d'une puissance de 24 kW, cette chaudière murale à très haute performance énergétique (THPE) s'avère idéale pour les logements occupé par 4 personnes. Dans un logement, elle assure aussi bien le chauffage que la production d'eau chaude sanitaire micro-accumulée. Elle permet de réaliser des économies d'énergie allant jusqu'à 30 % en comparaison à une chaudière classique : 3 200 € ;
    • Chaudière gaz pulsatoire Auer : d'une puissance de 20 wH, cette chaudière THPE offre un excellent rendement. Posée au sol et dédiée au chauffage, elle permet jusqu'à 40 % d'économies de consommation de gaz et consomme 4 fois moins d'électricité par rapport à une chaudière à condensation classique : 5 000 €.

    Vous envisagez d'installer chez vous une chaudière à gaz ? Faites estimer votre projet en comparant plusieurs devis de professionnels !


    Le chauffage au gaz interdit dans le neuf depuis début 2022

    Alors que le Gouvernement veut voir disparaître des logements français les chaudières au fioul d'ici 2030, l'ex-ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, le 24 novembre 2020, la suppression du chauffage au gaz dans les constructions neuves (maisons et appartements). Issu, lui aussi, des énergies fossiles, le chauffage au gaz dispose d'une empreinte carbone importante. Cette décision est effective depuis l'entrée en vigueur de la Réglementation environnementale (RE) 2020, qui a succédé à la Réglementation Thermique (RT) 2012 au 1er janvier 2022.

    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :

    5 alternatives convaincantes à la chaudière gaz

    L’objectif fixé par l'exécutif est de réduire la consommation d’énergie de 30 % dans les nouveaux logements collectifs et individuels. Ainsi, depuis début 2022, dans le cas d'un dépôt de permis de construire, il n'est plus possible d'installer une chaudière à gaz. Tous les modèles sont concernés, y compris les chaudières gaz à condensation.

    ⚠️ 
    Important :
    Dans les logements existants ou anciens, il est toujours possible d’opter pour du chauffage au gaz. Toutefois, les primes à la rénovation pour ce mode de chauffage diminuent. La « Prime Coup de pouce chauffage » pour les chaudières gaz a été supprimée depuis le 1er juillet 2021.


    Quelle est la durée de vie d'une chaudière gaz ?

    La durée de vie moyenne d'une chaudière gaz est comprise entre 10 et 25 ans. Pour des raisons de sécurité, votre équipement doit obligatoirement être installé et entretenu une fois par an par un chauffagiste agréé.

    💡
    Bon à savoir :
    Pour vous donner une idée plus concrète, découvrez cet exemple de devis pour le remplacement d'une chaudière à gaz.

    Quelles sont les aides financières pour le remplacement d’une chaudière ?

    Un chauffage à la fois performant et récent vous apporte tout le confort nécessaire pour affronter l’hiver et vous aide à réduire vos factures d'énergie. Mais face à des moyens financiers limités, ces belles paroles ne suffisent pas toujours pour sauter le pas !

    Ne renoncez pas pour autant à remplacer votre vieille chaudière, car l’État propose de nombreuses aides financières pour accompagner votre projet. La plupart de ces aides sont cumulables, ce qui vous permet de réduire l’investissement initial de quelques centaines à quelques milliers d’euros, ce qui est loin d’être négligeable !

    Voici les aides possibles pour le remplacement d’une chaudière :

    Les économies d'énergie grâce à une chaudière THPE

    Vous pouvez réaliser jusqu'à 30 % d'économies d'énergie en remplaçant une vieille chaudière par un modèle à très haute performance énergétique, comme la chaudière à condensation !


    3 conseils pour diminuer votre facture de gaz

    Isoler la maison

    En renforçant l'isolation de la maison, vous pouvez réduire votre facture de gaz. Pour cela, vous devrez isoler en priorité les combles, responsables jusqu'à 30% des déperditions thermiques. Ensuite, vous pouvez isoler les murs, qui constituent 25% des pertes énergétiques. Enfin, pensez à l'isolation des planchers bas, qui peuvent induire 10% des gaspillages de chaleur. 

    Chauffer à la bonne température

    Un degré de moins aux radiateurs, c'est jusqu'à 7% d'économies de chauffage. Eviter de surchauffer. Pour chauffer à la bonne température vous pouvez vous fier aux recommandations de l'Ademe :

    • 19°C dans les pièces à vivre ; 
    • 17°C dans les chambres ;  
    • 22°C dans la salle de bain.

    Entretenir la chaudière

    Obligatoire, l'entretien de la chaudière permet également de faire des économies d'énergie. Vous pouvez réduire votre consommation de gaz jusqu'à 12% selon le fournisseur Engie.

    Recycler sa chaudière gaz : comment faire ?

    Votre chaudière a rendu l'âme et vous ne savez pas quoi en faire ? Vous envisagez de changer de système de chauffage ? 3 solutions existent pour vous débarrasser de votre ancienne chaudière et la valoriser !

    1. La faire reprendre par un professionnel lors de son remplacement

    Si vous faites appel à un professionnel pour l'installation de votre nouvelle chaudière, le chauffagiste qui interviendra chez vous se chargera de la dépose et de la reprise de votre ancien équipement

    Ce type d'appareil est concerné par l'éco-participation, dont le montant est compris dans le prix d'achat d'un équipement neuf. Cette éco-contribution de l'acheteur sert à financer l'allongement de la durée de vie, la collecte, le recyclage et la dépollution des anciens appareils.

    2. L'apporter en déchetterie

    Si vous disposez d'un autre système de chauffage et que vous ne souhaitez pas remplacer votre vieille chaudière par un nouveau modèle plus performant et économique, vous avez la possibilité de déposer votre ancien équipement dans la déchetterie la plus proche de chez vous. Les différents composants et matériaux recyclables seront triés puis valorisés. Les autres seront détruits.

    3. Faire appel à un ferrailleur

    Si votre vieille chaudière est hors service et vous encombre, vous avez aussi la possibilité de contacter un ferrailleur. S'il est intéressé, il pourra se déplacer jusqu'à chez vous pour la reprendre, en vous proposant un prix d'achat. Il se chargera ensuite de valoriser et transformer certains métaux et composants de l'appareil.

    😉 Le Conseil Habitatpresto  : faites appel à un professionnel RGE !

    Pour votre projet de chauffage au gaz, confiez la fourniture et l’installation de votre nouvelle chaudière à un professionnel Reconnu garant de l’environnement (RGE) pour espérer bénéficier des aides de l'État en vigueur !


    Seul un professionnel RGE peut vous permettre de bénéficier des aides à la rénovation énergétique !


    Références :

    Chaudière Chauffage Part
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    Quel prix pour un thermostat de chaudière ?

    Un thermostat non programmable coûte moins de 20 €. Entre 20 et 50 €, vous trouverez un thermostat à affichage électronique, connecté, avec ou sans fi...

    Lire la suite

    Chauffage au fioul : une aide de 200 € maximum mise en place

    Pour faire face à la flambée des prix de l'énergie, le Gouvernement prévoit la mise en place d'un chèque énergie destiné aux particuliers se chauffant...

    Lire la suite

    Comment bien choisir votre silo à granulés ?

    Plusieurs types de silos existent sur le marché. Quel silo de stockage choisir pour vos granulés de bois ? Voici les 4 solutions qui s'offrent à vous...

    Lire la suite

    Sobriété énergétique : quelles recommandations pour les ménages ?

    Le plan de sobriété énergétique a été présenté par le Gouvernement le 6 octobre. Son objectif ? Réduire de 10 % la consommation d'énergie nationale d'...

    Lire la suite

    Chaudière biofioul ou comment continuer de se chauffer au fioul

    Pour remplacer le fioul 100 % fossile pour vous réchauffer, les fournisseurs d’énergie proposent le « biofioul », qui présente un bilan carbone meille...

    Lire la suite

    Chaudière biomasse : tout savoir pour mieux se chauffer

    Hautement performante, écologique et économique sur le long terme, une chaudière biomasse coûte en moyenne entre 3 500 et 24 000 €, hors pose.

    Lire la suite
     

    Confidentialité