Confidentialité

Chaudière basse température : découvrez ses spécificités

Chaudière basse température : découvrez ses spécificités

Chaudière basse température : découvrez ses spécificités

Vous songez à changer de chaudière pour réaliser des économies d’énergie ? Avez-vous pensé à la chaudière basse température ? Une chaudière basse température, comme son nom l’indique, va avoir une température de chauffe inférieure à une chaudière standard. En plus de faire baisser votre facture d'énergie ce type de chaudière est moins polluante. Attention cependant au modèle que vous choisissez, car certains sont désormais interdits depuis une directive européenne de 2018. Explications.  


Installer une chaudière à basse température implique l'intervention d'un chauffagiste professionnel. 


Sommaire :


Qu’est-ce qu’une chaudière basse température ?

Une chaudière basse température est une chaudière gaz dont la température de chauffe est plus basse que les chaudières classiques. Cela permet aux ménages de faire des économies d'énergie.

Une chaudière gaz basse température va chauffer l’eau du réseau de chauffage à une température plus faible que les autres chaudières. Elle assure ainsi un meilleur rendement énergétique en limitant la température minimale de chauffe. Même si on parle de « basse température », cette température ne va pas baisser votre confort thermique, il sera même meilleur qu’avec une ancienne chaudière.

Il existe plusieurs modèles :

  • Une chaudière murale : plus compacte, elle prend moins de place
  • Une chaudière au sol : plus encombrante, elle va nécessiter un espace conséquent
  • Une chaudière double service ou mixte : ce modèle permet d’avoir du chauffage et l’eau chaude sanitaire

Comment reconnaître une chaudière basse température ?

Pour vous assurer que vous avez bien une chaudière basse température, il faut chercher sur votre chaudière l’autocollant avec sa fiche technique. Cette fiche indique la classification des chaudières, notamment par rapport à leur performance énergétique, pour des puissances comprises entre 4 et 400 kW.

Quelle est la température de chauffe d’une chaudière à basse température ?

La température de chauffe d’une chaudière gaz basse température est situé aux alentours de 50°C, contre 60°C à 80°C pour une chaudière au gaz standard. 


Quel est le prix d'une chaudière basse consommation ?

Il faut compter entre 2 000 et 4 000 € pose comprise pour l’installation d’une chaudière basse température. Même si cela représente un certain investissement, on estime le rendement énergétique d’une chaudière basse température à 92%, ce qui permettrait de réduire de 15% votre facture de chauffage.


Avantages et inconvénients de la chaudière basse consommation

Opter pour une chaudière basse température présente de nombreux avantages :

  • Meilleur rendement énergétique
  • Meilleur confort thermique
  • Économies d’énergie 
  • Moins d’émissions de gaz à effet de serre, donc moins de pollution

Bien que ce soit une solution avantageuse, la chaudière basse température présente quelques inconvénients :

  • Le combustible utilisé étant du gaz, cela reste une énergie fossile donc c’est un système de chauffage quand même polluant 
  • elle doit être complétée par l'installation de radiateurs basse température et/ou d’un plancher chauffant pour une utilisation optimale
  • elle est plus chère qu’une chaudière gaz standard 

Pour faire davantage d'économies d'énergie, elle pourra être remplacée par une chaudière à condensation dite chaudière à très haute performance énergétique.


Quelle différence entre une chaudière basse température et condensation ? 

Ces deux types de chaudière permettent de faire d'importantes économies d'énergie. Elles ne doivent cependant pas être confondues. La différence entre une chaudière basse température et une chaudière à condensation se situe au niveau de leur mode de fonctionnement. Voyons cela en détails.


Le fonctionnement d’une chaudière à condensation 

Le fonctionnement d’une chaudière à condensation va différer. Au lieu d’émettre des fumées vers l’extérieur, la chaudière à condensation va récupérer les calories (donc la chaleur) contenues dans les vapeurs de fumées de combustion. Elle va donc utiliser la vapeur des fumées pour chauffer. Son rendement va être aussi élevé, même plus élevé qu’une chaudière à basse température et son installation est généralement plus facile. Le rendement est souvent supérieur à 100%.

Le fonctionnement d'une chaudière gaz à basse température

Une chaudière basse température va fonctionner comme une chaudière gaz standard. Elle va chauffer un liquide caloporteur (c’est-à-dire qui va transporter la chaleur) – en général de l’eau – vers une pièce de la chaudière appelée chambre de combustion. 

Une fois une certaine température atteinte, le liquide caloporteur est transporté à travers tout le système de chauffage pour atteindre les appareils de chauffe : radiateurs, chauffe-eau si c’est un modèle mixte, et parquet chauffant si vous en avez un. 

Enfin, la dernière étape de fonctionnement consiste en l’évacuation des fumées de combustion, à travers soit :

  • Un conduit individuel classique de type conduit de cheminée
  • Une ventouse horizontale : système à double conduit (un conduit pour l’arrivée d’air extérieur vers la chaudière et un autre pour évacuer les fumées de combustion vers l’extérieur)
  • Une Ventilation Mécanique Contrôlée (ou VMC) : un seul conduit dit simple flux qui évacue les fumées de combustion et l’air 

Même si la température de chauffe est plus basse par rapport aux autres chaudières, ce type de chaudière vous assure un bon confort thermique, l’ensemble des pièces étant chauffées de façon homogène.  


Une installation qui implique l'intervention d'un professionnel

L’installation d’une chaudière basse température par un professionnel est assez simple, à la condition d’avoir un système de chauffage central et un réseau de diffusion de la chaleur adaptés. La seule difficulté peut résider dans l’évacuation des fumées, notamment par rapport aux normes environnementales européennes de 2018. Nous vous recommandons fortement de faire appel à un professionnel certifié RGE, c’est-à-dire Reconnu Garant de l’Environnement, pour l’installation de votre chaudière.  

Bon à savoir : lors de l’installation de votre chaudière basse température, vérifiez que cette dernière soit bien équipée d’un régulateur d’ambiance, qui permet d’anticiper vos besoins en énergie en fonction de la température extérieure. Attention à ne pas confondre cette pièce avec un thermostat d’ambiance !


Un entretien bien spécifique à effectuer chaque année

Comme toute chaudière, il faut prévoir un entretien annuel, pour éviter qu’elle ne s’éteigne et prendre le risque qu’elle ne redémarre plus. Au moment de l’installation, prévoyez un contrat d’entretien, pour assurer un bon fonctionnement et une sécurité optimale. Il faut également procéder à un ramonage, qui est généralement effectué au moment de l'entretien annuel.


Les chaudières basse consommation interdites depuis 2018 ?

Les directives européennes de 2018 ont interdit à la commercialisation les chaudières basse température. Sont concernées les chaudières gaz basse température B1 à ventouse qui sont installées en conduit individuel. En effet, elles se révèlent trop polluantes et avec un niveau de rentabilité énergétique trop faible.  Sont également interdites les chaudières gaz dont les émissions d’oxyde d’azote (gaz à effet de serre) sont supérieures à 56 mg / kWh.

Les nouvelles chaudières B1 Nox autorisées

Sont autorisées les chaudières gaz basse consommation B1 Nox à condition qu’elles :

  • Soient installées en habitat collectif 
  • Soient raccordées à un conduit commun (ou un conduit individuel s’il fait plus de 10 mètres de longueur)
  • Présentent une rentabilité énergétique d’au moins 75% 
  • N’émettent pas plus 56 mg / kWh d’oxyde d’azote

💡 Bon à savoir : Vers la fin du fioul et du gaz !

Les chaudières au fioul, qu’elles soient standards, basse température ou à condensation, sont désormais interdites dans les bâtiments neufs. En cas de panne, elles devront également être remplacées  par d'autres modes de chauffage dans les bâtiments déjà existants d’ici 2022. 

De la même manière, en vertu de la RE 2020 (Réglementation Environnementale 2020), les chaudières à gaz ne pourront plus être installées dans les constructions neuves dès 2022. 

Vous pouvez opter pour des modes de chauffage alternatif tels que la chaudière biomasse. 

Je demande un devis pour le chauffage au bois



😉 Le Conseil Habitatpresto : Pensez aux aides à la rénovation énergétique !

Si vous souhaitez remplacer votre chaudière, vous pouvez bénéficier d’aides de l’État. Si vous avez besoin d’un conseil pour d’autres travaux de rénovation énergétique, vous pouvez consulter notre annuaire pour trouver un professionnel de qualité. Vous pouvez aussi établir un devis gratuit !


Références :

Chaudière Part
Philippine Jegousse

Philippine Jegousse

Responsable éditoriale pour Habitatpresto

Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

27/10/2021

Comment aménager une chambre de bonne de 7, 8, 9 ou 10 m2

Découvrez nos astuces pour bien aménager une chambre de bonne et studio et tirer partie du moindre espace disponible !

Lire la suite

27/10/2021

[Novembre] Les travaux du mois et les projets à anticiper

Alors que l'hiver approche à grands pas, découvrez les travaux qu'il peut être judicieux de réaliser au mois de novembre, mais aussi les projets à ant...

Lire la suite

27/10/2021

Agrandir une pièce : quelle couleur choisir et quel mur peindre ?

Quelles couleurs de peinture permettent d'agrandir visuellement une pièce lorsqu'elle semble trop petite, trop sombre, trop étroite ?

Lire la suite

26/10/2021

Pourquoi mon poêle à pellets se met en sécurité et que faire ?

On vous explique pourquoi votre poêle à granulés se met en mode sécurité de son propre chef et comment résoudre le problème.

Lire la suite

25/10/2021

Jardiner en novembre 2021 : que faire au jardin et au potager ?

Au mois de novembre, le jardin et le potager ont besoin d’entretien. Récoltes, semis, hivernage de la piscine, découvrez ce qu’il faut faire !

Lire la suite

25/10/2021

Rénovation énergétique : le nouveau service France Rénov' dévoilé

Au 1er janvier 2022, le service public, France Rénov', entend offrir un parcours usager simplifié et faciliter l'accès aux aides à la rénovation énerg...

Lire la suite