Prix travaux de peinture au m² : tarifs 2024 & exemples de devis

Mis à jour le 24/11/2023
Dans cet article :

    Vous prévoyez de repeindre les murs de votre habitation ? Bonne idée, mais combien cela peut bien vous coûter ? Quel budget prévoir pour repeindre une pièce ? Le prix pour des travaux de peinture s'élève en moyenne entre 20 et 65 € HT le m². Le type de surface (mur, plafond) et de peinture (acrylique, glycéro...), mais aussi l'état général du support et la superficie à peindre vont influer sur le coût final du chantier. Découvrez nos guides de prix et nos exemples de devis peinture pour préparer au mieux votre budget !

    Découvrez en vidéo le prix des travaux de peinture au m²


    Notre outil de calcul pour votre budget peinture

    Utilisez notre outil de calcul pour simuler gratuitement le prix de vos travaux de peinture, si vous décidez de faire appel à un professionnel :


     

    Quel tarif au m² pour vos travaux de peinture ?

    Vous vous demandez comment estimer le prix au m² de vos travaux de peinture ? Voici comment procèdent les professionnels pour déterminer le coût de la main-d'œuvre. Avec un tarif au m², le peintre en bâtiment calcule la somme de toutes les surfaces à peindre et applique un coût au m². Le prix moyen de travaux de peinture s'élève entre 20 et 65 € HT / m², fournitures incluses. Le budget à établir varie notamment en fonction du type et de l'état du support à peindre, mais aussi des prestations à effectuer.


    Quel prix pour repeindre les murs ? Comptez en moyenne entre 20 et 48 € le m².

    Quel prix pour repeindre un plafond ? Comptez en moyenne entre 25 et 55 € le m².


    Pour repeindre un plafond, les coûts varient en fonction de la superficie. Par exemple, pour un plafond de 30 m², le prix se situe entre 750 et 1 650 €, tandis qu'un plafond de 50 m² peut coûter entre 1 250 et 2 750 €, en fonction de la qualité de la peinture et de la préparation nécessaire.

    La peinture des portes nécessite précision et expertise. En moyenne, le prix pour peindre une porte varie entre 50 et 100 €, selon le type de peinture et la complexité de la tâche.

    À titre d'information, pour des travaux de peinture réalisés en extérieur, notamment dans le cadre d'un ravalement de façade, comptez entre 30 et 90 € HT le m², voire jusqu'à 110 € le m² pour la pose de peinture isolante.

    Les prix cités ici sont donnés à titre indicatif. Rien ne remplace le devis d'un professionnel !

    Comment calculer une surface à peindre ? Une opération simple

    Pour déterminer une surface à peindre, pas besoin de vous noyer dans les chiffres et de vous faire mal au crâne. Un calcul simple suffit :

    • Pour un mur : (longueur x hauteur) - (surface des portes et/ou des fenêtres) = surface en m²
       
    • Pour le plafond : longueur x largeur = surface en m² (soit la même surface que celle du sol)

    Le prix selon le type de peinture

    Le prix des travaux de peinture au m² varie également selon le type de peinture utilisé. La peinture vinylique est la moins chère du marché, tandis que la peinture isolante est la plus onéreuse.

    Tarifs indicatifs des différents types de peinture au m²


    Types de peinture

    Prix moyen au m²

    Peinture vinylique

    3 €

    Peinture ardoise et magnétique

    4 €

    Peinture radiateur

    4 €

    Peinture anti-humidité spéciale salle de bain et cuisine

    4,50 €

    Peinture acrylique

    5,30 €

    Peinture carrelage

    6,25 €

    Peinture glycéro

    6 €

    Peinture polyuréthane

    7 €

    Peinture alkyde

    8,50 €

    Peinture effet béton

    14,30 €

    Peinture anglaise (Farrow & Ball par exemple)

    20 €

    Peinture biologique

    22 €

    Peinture époxy

    22 €

    Peinture hydrofuge

    22 €

    Peinture thermorégulante

    25 €

    Peinture isolante

    28 €


    Le prix de certaines peintures spécifiques

    Selon certains peintres, il faut prendre en compte que certaines peintures plus spécifiques peuvent coûter plus cher. Voici quelques cas : 

    • Les peintures haut de gamme, bien qu'elles puissent coûter jusqu'à 70 € par litre, offrent une durabilité accrue et nécessitent moins de retouches sur le long terme ;
    • Les techniques comme le trompe-l'œil ou les effets marbrés coûtent environ 50 à 100 € par m², en raison de la complexité et du temps requis ;
    • Les peintures conçues pour résister à l'humidité ou à la chaleur peuvent varier de 40 à 80 € par litre, un investissement essentiel pour les cuisines et les salles de bain ;
    • Les options écologiques, telles que les peintures à base d'eau ou à faible COV, coûtent généralement entre 30 et 55 € par litre, un choix préférable pour la santé et l'environnement ;
    • Créer une couleur ou une finition personnalisée peut augmenter le prix à 60 € par litre ou plus, mais permet d'obtenir un design unique et sur mesure.
    Pour un résultat efficace et rapide, il est recommandé de faire appel à un peintre pour l'application de ces peintures spécifiques

    Le prix selon la finition choisie 

    La finition peut avoir une incidence sur le prix de la peinture. En effet, les peintures décoratives brillantes ou à effets sont souvent plus chères que les simples peintures. 

    Travaux de peinture
    Prix au m²
    Peinture satinée sur le mur
    Entre 18 et 31 € par m²
    Peinture satinée sur le plafond
    Entre 24 et 42 € par m²
    Peinture mate sur le mur
    Entre 18 et 31 € par m²
    Peinture mate sur le plafond
    Entre 24 et 42 € par m²
    Peinture à effets (métallisée, glitter...) sur le mur
    Entre 55 et 70 € par m²
    Peinture à effets (métallisée, glitter...) sur le plafond
    Entre 58 et 77 € par m²


    Comment déterminer l'état du support à peindre ? 

    3 états différents du support à peindre ou à rénover peuvent rendre plus ou moins complexe la réalisation du chantier et contribuer à augmenter le prix de vos travaux de peinture :

    1. Un support neuf ou en bon état

    La surface ne révèle pas ou très peu d'irrégularités (trous, fissures, cloques...), conduisant à une préparation rapide du support avant la mise en peinture. Le revêtement mural en l'état peut, à certains endroits, être tâché ou jauni, mais ces petits défauts n'empêchent pas le mur d'être lisse et sain.

    👉 Si votre support est en bon état, il faudra seulement prévoir :

    1. un lessivage ou un léger ponçage, si nécessaire, afin de nettoyer le support en le débarrassant de ses impuretés, salissures et autres taches tenaces ;
    2. l'application d'une sous-couche, appelée aussi couche d'impression, pour permettre à la peinture d'adhérer plus facilement et éviter la formation de cloques ;
    3. l'application des couches de finition : 2 couches seront suffisantes pour repeindre un mur blanc en blanc, 3 couches et plus seront nécessaires si le mur actuel est coloré.

    2. Un support en état moyen

    La surface présente quelques petits trous, fissures et cloques. Pour autant, le support reste sain, puisqu'aucune infiltration, trace d'humidité ou moisissure n'est constatée.

    👉 Dans ce cas de figure, certains travaux seront à réaliser :

    1. un grattage du revêtement actuel, afin de retirer les aspérités qui n'adhèrent plus à la surface ;
    2. l'application d'une couche d'impression, pour permettre à l'enduit d'accrocher parfaitement au support ;
    3. l'ouverture des fissures à l'aide d'un grattoir triangulaire, avant de les reboucher avec de l'enduit. L'application d'un calicot sur les fissures les plus visibles permettra de ne pas les voir réapparaître ;
    4. un ponçage intégral du mur, pour éliminer le surplus de matière et aplanir le support ;
    5. l'application d'une seconde couche d'impression ;
    6. l'application des couches de finition, avec au minimum 2 couches de peinture à prévoir.

    Le ponçage intégral est une étape clé dans la préparation des surfaces avant la peinture. Le prix du ponçage au mètre carré peut varier entre 3 et 8 €, selon l'état de la surface et le degré de finition désiré.

    3. Un support en mauvais état

    Un mur ou un plafond est considéré comme abimé dès lors que d'importantes fissures, des trous et des effritements sont visibles sur tout ou partie de sa surface. Un dégât des eaux peut notamment être en cause. Quoi qu'il en soit, un gros travail de préparation sera nécessaire pour assainir et remettre en état le support.

    👉 Si votre support est en mauvais état, voici les travaux à réaliser :

    1. si le support est sec : un grattage du revêtement actuel, afin de retirer les aspérités qui n'adhèrent plus à la surface. Si le support est humide : un grattage des moisissures, avant l'application d'un produit fongicide. Un temps de séchage de plusieurs semaines sera alors nécessaire ;
    2. l'application d'une couche d'impression, pour permettre à l'enduit de bien adhérer au support ;
    3. l'ouverture, le traitement et le rebouchage des trous et des fissures avec de l'enduit ;
    4. un ponçage du mur, pour éliminer le surplus de matière ;
    5. l'application d'une seconde couche d'enduit (ratissage) ;
    6. un ponçage intégral du mur, pour aplanir la surface ;
    7. l'application d'une seconde couche d'impression ;
    8. l'application des couches de finition, avec au minimum 2 couches de peinture à prévoir.

    Le ratissage, étape essentielle pour un rendu lisse des murs, consiste à appliquer un enduit de lissage. Le prix du ratissage au m2 varie généralement entre 5 et 15 €, en fonction de l'état de la surface et du niveau de finition souhaité.

    Le prix selon l'état du support

    Sachez que le type de support et l'état général de la surface à repeindre auront des répercussions significatives sur le coût de la main-d'oeuvre et donc sur le coût final du chantier. Et pour cause, un support en mauvais état demandera beaucoup plus de travail de préparation qu'une surface à recouvrir déjà lisse, propre et sèche.

    mur support mauvais état cloques

    Dès lors qu'un mur est en mauvais état, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel pour le repeindre

    En prenant tous ces éléments en compte, voici les tarifs pratiqués en moyenne, selon le type de support et son état au moment de commencer les travaux (fournitures, travaux de préparation et main-d'oeuvre inclus) :


    Travaux de peinture selon le type et l'état du support (recouvert avec une peinture classique)


    Prix moyen au m² (pour une hauteur sous plafond inférieure à 3 m)

    Peindre des murs en bon état
    Entre 20 et 25 €
    Peindre des murs en état moyen
    Entre 30 et 35 €
    Peindre des murs en mauvais état
    Entre 42 et 48 €
    Peindre un plafond en bon état
    Entre 25 et 30 €
    Peindre un plafond en état moyen
    Entre 35 et 40 €
    Peindre un plafond en mauvais état
    Entre 50 et 55 €
    Peindre des murs et un plafond en bon état
    Entre 25 et 30 €
    Peindre des murs et un plafond en état moyen
    Entre 30 et 45 €
    Peindre des murs et un plafond en mauvais état
    Entre 45 et 65 €


    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :
    Peinture intérieure : voici les 5 couleurs tendance en 2024

    Vous avez plusieurs plafonds à repeindre ? Inutile de vous tordre le cou et de sacrifier votre dimanche !

    Prix de la peinture selon la matière du support

    Lorsque vous planifiez des travaux de peinture, il est essentiel de prendre en compte la matière du support, car cela peut influencer significativement le coût global. Voici quelques exemples de supports et les prix associés à leur peinture :

    • Murs en plâtre : les murs en plâtre nécessitent souvent une préparation minutieuse. En moyenne, peindre ces surfaces coûte entre 25 et 45 € par mètre carré, incluant la préparation et deux couches de peinture.
    • Boiseries : la peinture sur bois demande une attention particulière, notamment l'application d'une sous-couche spécifique et parfois un traitement antifongique. Le prix varie de 30 à 60 € par mètre carré, en fonction du type de bois et de la finition souhaitée.
    • Surfaces en béton : les surfaces en béton, telles que les murs extérieurs, nécessitent des peintures spéciales résistantes aux intempéries. Le coût peut varier entre 35 et 55 € par mètre carré, selon la qualité de la peinture utilisée et le niveau de préparation nécessaire.
    • Métal : peindre des surfaces métalliques implique souvent l'utilisation de primaires antirouille et de peintures spécifiques. Les tarifs pour peindre le métal se situent généralement entre 40 et 70 € par mètre carré.

    Quels sont les coûts annexes et optionnels à prévoir ?

    En plus de la peinture en elle-même, d'autres éléments sont à prendre en compte au moment d'estimer le budget de vos travaux pour une mise en peinture ou une réfection des murs de son habitation.

    Coûts annexes : protection de la pièce + location d'un échafaudage ou d'une échelle

    Avant même de préparer la surface destinée à être peinte, il est bien souvent nécessaire, notamment dans le cadre d'une rénovation, de protéger le mobilier déjà en place, mais aussi les menuiseries (fenêtres, plinthes, poignées de portes...) et le sol. Pour ne pas détériorer tous ces éléments de votre logement, il est indispensable de les recouvrir à l'aide d'une bâche de protection, de film plastique ou encore de ruban adhésif. Pour permettre au peintre d'oeuvrer dans les meilleures conditions possibles, certains équipements devront même être retirés temporairement (prises électriques et interrupteurs, meubles suspendus, appliques murales...).

    Dans la plupart des cas, l'artisan en charge des travaux applique un tarif forfaitaire pour la protection des pièces, qui s'élève rarement en dessous de 50 ou 60 € HT par pièce. La dépose éventuelle d'équipements peut aussi faire grimper la note finale, notamment si elle nécessite l'intervention d'une personne externe (un plombier, pour enlever un radiateur, sans risquer de l'abimer).

    Par ailleurs, pour accéder aux plafonds et à certaines zones de votre habitation, l'installation d'une échelle, voire d'un échafaudage, peut aussi engendrer des frais supplémentaires, liés à la location de l'équipement.

    travaux peinture location échelle

    Le coût de la location d'une échelle est parfois à prévoir

    Coûts optionnels : le recours à un décorateur ou à un architecte d'intérieur

    Mais ce n'est pas tout, puisque des coûts optionnels peuvent aussi contribuer à augmenter sensiblement le prix final de vos travaux. Si vous vous lancez dans la rénovation complète d'une maison ou d'un appartement ou si vous avez prévu d'emménager dans un logement neuf, que vous venez tout juste d'acquérir, il peut être intéressant d'être épaulé par un décorateur ou un architecte d'intérieur. Il vous livrera de précieux conseils et vous permettra de mener à bien votre projet, en vous accompagnant tout au long des travaux. 

    Dans ce cas, il faudra donc prévoir, en supplément, les honoraires de ce prestataire, qui correspondent en moyenne à une somme comprise entre 10 et 15 % du montant total HT des travaux.


    📌
    Prolongez votre lecture autour de cet article :
    Peinture : comment rattraper les traces de reprise et de rouleau ?

    Pourquoi faire appel à un professionnel ?

    Confier la réalisation de vos travaux de peinture à un peintre professionnel a plusieurs avantages :

    • des conseils et une expertise pour un résultat optimal ;
    • un travail de préparation soigné : mise en place de protection au sol, retrait des appliques et des radiateurs, lessivage des surfaces, rebouchage des trous et des fissures... ;
    • l'assurance d'un chantier parfaitement exécuté et de finitions parfaites ;
    • un gain de temps indéniable ;
    • une remise en état des lieux après le chantier : retrait des bâches et des différentes protections, nettoyage des pièces...

    ⚠️
    Attention :
    Bien que l'idée de faire peindre au black pour économiser puisse sembler séduisante, il est crucial de comprendre les risques encourus. Travailler sans facture peut impliquer l'absence de garantie sur la qualité du travail, des risques juridiques et l'absence de recours en cas de problème. Il est donc fortement recommandé de choisir des professionnels déclarés pour vos travaux de peinture.

    Comment trouver le bon peintre ? 4 conseils

    Si vous décidez de faire appel à un peintre en bâtiment pour la réalisation de vos travaux, voici quelques conseils pour vous permettre de jeter votre dévolu sur le bon professionnel :

    1. Demander conseil à ses proches

    Avant toute chose, faites fontionner le bouche-à-oreille ! En parlant de votre projet de travaux autour de vous, un professionnel de confiance peut vous être recommandé par des amis ou votre entourage.

    2. Se renseigner sur la réputation de l'entreprise

    N'hésitez pas à consulter les avis clients sur Internet et à demander à l'entreprise de vous fournir des photos de réalisations et chantiers récents.

    3. Veiller à ce que le peintre dispose d'une assurance responsabilité civile

    Avant de signer un devis, assurez-vous que l'entreprise choisie dispose d'une assurance responsabilité civile ou d'une responsabilité civile professionnelle valide. Dans le cas de travaux de peinture mal exécutés, la responsabilité contractuelle de l'artisan peut être engagée. Cette assurance peut notamment couvrir les dommages causés par la projection de peinture sur vos biens personnels.

    Par ailleurs, le fait que le peintre souscrive une assurance décennale peut être un gage de confiance supplémentaire. Même si les risques de sinistres pris en charge par l'assurance décennale sont limités en ce qui concerne les travaux de peinture, elle a l'avantage de vous prémunir contre les malfaçons et les dommages importants liés à l'intervention du professionnel et survenus jusqu'à 10 ans après la fin des travaux.

    4. Demander plusieurs devis

    Faites jouer la concurrence et examinez plusieurs devis de professionnels avant de faire votre choix. Vous pourrez ainsi comparer les prestations et les tarifs proposés par chaque artisan.

    Trouvez rapidement un peintre près de chez vous avec Habitatpresto

    Quel taux de TVA s'applique pour les travaux de peinture ?

    taux de TVA sont applicables aux travaux de peinture. Ils dépendent notamment de l'ancienneté du logement et peuvent vous permettre de réaliser des économies non négligeables, d'autant plus si une grande superficie est à (re)peindre :

    1. la TVA à 20 % : elle concerne les travaux de peinture effectués dans un logement neuf ou dont la construction a été achevée il y a moins de 2 ans ;
    2. la TVA intermédiaire à 10 % : elle s'applique aux habitations construites depuis au moins 2 ans à la date du début des travaux de rénovation. Pour espérer en bénéficier, l'ensemble du matériel et des fournitures doit être acheté par un professionnel, chargé de réaliser les travaux de réfection au sein du logement. De ce fait, si vous achetez vous-même la peinture, vos aménagements seront soumis à une TVA de 20 %.
    3. la TVA réduite à 5,5 % : cette TVA s'exerce dans le cadre de travaux de rénovation énergétique et d'amélioration de l'habitat (travaux d'isolation, remplacement d'un système de chauffage...) nécessitant, en parallèle, de reprendre ou refaire certaines peintures. Et ce, uniquement si le chantier est confié à un professionnel qualifié. Il peut donc être judicieux de grouper vos travaux et de les confier à différents artisans qualifiés, afin de profiter au mieux des aides de l'État.

    👉
    À noter :
    En revanche, si vous vous chargez vous-même d'acheter le matériel (pots de peinture, outillage...) et de réaliser vos travaux de peinture, vous ne bénéficierez évidemment d'aucune réduction de TVA.

    Des exemples de devis peinture basés sur de vrais chantiers

    Pour obtenir le devis le plus juste et anticiper la préparation du support mural par l'entreprise de peinture retenue, il vous faudra préciser quelques éléments :

    • Le type et la nature du support à peindre : le prix varie selon qu’il s’agisse de peindre des murs ou des plafonds. En effet, les plafonds sont plus difficiles à peindre, les prix seront donc plus élevés. Précisez aussi si les murs sont en plâtre ou s’il faut peindre du carrelage.
       
    • L'état des supports : le coût de la prestation va beaucoup dépendre de l’état des supports à peindre. Faut-il faire la dépose d’un ancien revêtement ? Les surfaces sont-elles endommagées ? Faut-il prévoir plusieurs couches de peinture ?
       
    • Les pièces de la maison : vos pièces sont-elles vides ou y a-t-il un mobilier à protéger (comme dans le cas d'une rénovation, par exemple) ?
       
    • Le choix de la marque et du type de peinture : si vous avez une préférence pour un type de peinture (comme la peinture anglaise par exemple) vous pouvez le préciser. Sinon, c'est le peintre qui choisira le type de peinture le plus adapté à votre pièce. Certaines peintures sont bien plus chères que d’autres. D'autres peintures (foncées, de couleurs vives...) nécessitent un nombre de couches plus important pour espérer obtenir le rendu tant attendu.

    Ainsi, pour vous faire une idée plus précise du budget à prévoir pour vos travaux de peinture, voici plusieurs exemples de devis, qui concernent aussi bien des logements neufs que des biens destinés à être rénovés :

    Quel prix pour peindre une chambre de 12 m² ?

    Vous envisagez de peindre les murs et le plafond de votre chambre à coucher de 12 m² ? Le peindre en bâtiment chargé du chantier va se charger de retirer l'ancien papier peint, de procéder au lessivage des surfaces, mais aussi au rebouchage et au mastiquage des éventuelles trous et fissures. Et ce, avant d'appliquer une sous-couche, puis 2 couches de peinture lavable.

    👉 Budget total à prévoir : 886 € HT, soit 74 € / m² au sol

    Studio de 20 m²

    Vous avez hérité de ce studio de 20 m², situé en rez de jardin et bien agencé, que vous envisagez de mettre en location. Avant cela, d'importants travaux de peinture sont nécessaires. Murs et plafonds vont être repeints pour permettre à l'appartement de retrouver de sa superbe. Avant cela, un entoilage complet des murs va être effectué par le professionnel chargé des travaux, de façon à empêcher aux quelques petites fissures visibles de s'élargir et à d'autres d'apparaître au fil des années.

    👉 Budget total à prévoir : 3 028 € HT, soit 151 € / m² au sol

    T2 de 40 m²

    Votre fils s'apprête à entrer à l'université et il occupera l'agréable T2 de 40 m² que vous proposez à la location depuis 5 ans. Pour qu'il s'y sente au mieux, vous avez décidé de faire appel à un professionnel pour procéder à un rafraîchissement complet de l'appartement. Les murs vont donc être entièrement repris, avec une association peinture / papier peint.

    👉 Budget total à prévoir : 4 742 € HT, soit 118 € / m² au sol

    T3 de 60 m²

    Vous êtes propriétaire de ce bel appartement de ville, tout juste libéré de son ancien locataire et que vous souhaitez continuer à mettre en location. Pour ce faire, rien de tel que quelques coups de peinture pour lui offrir une cure de jouvence. Vous avez demandé à un peintre de confiance de repeindre entièrement les murs et le plafond du salon. Préalablement à la réfection des peintures, un entoilage partiel des murs de l'appartement est prévu.

    👉 Budget total à prévoir : 7 802 € HT, soit 130 € / m² au sol

    travaux de peinture devis

    Un appartement de ville repeint de fond en comble

    Maison neuve de 100 m²

    Alors que vous avez décidé de faire construire, vous êtes à deux doigts de toucher au but et d'intégrer la maison de vos rêves. Avant cela, une mise en peinture de l'ensemble des murs et plafonds, mais aussi des portes et plusieurs radiateurs, est nécessaire, pour un rendu harmonieux.

    👉 Budget total à prévoir : 14 634 € HT, soit 146 € / m² au sol.

    Maison en rénovation de 150 m²

    Vous êtes tombé sous le charme de cette maison de 150 m² construite il y a une vingtaine d'années et qui mérite une seconde jeunesse. Les murs et plafonds vont être repeints et remis au goût du jour. Avant cela, le professionnel en charge des travaux va s'atteler à cacher les défauts et régulariser la surface destinée à être repeinte, en tapissant l'intégralité de vos murs d'une toile de verre en rouleau, posée de la même manière qu'un papier peint.

    👉 Budget total à prévoir : 25 948 € HT, soit 173 € / m² au sol.

    Le prix à prévoir pour des travaux de peinture peut varier considérablement d'un artisan à un autre !

    Exemple d'un devis de peinture détaillé pour un appartement de 50 m²

    Exemple de devis pour repeindre les murs de plusieurs pièces d'un appartement de 50 m²

    Pièces
    Surface en m²
    Travaux réalisés
    Prix HT au m² / unitaire
    Total
    Salon
    85 m²
    • Protection des surfaces 
    • Lessivage ou ponçage des murs
    • Sous-couche si nécessaire
    • 2 couches de peinture
    25 €
    2 125 €
    Couloir : mur abîmé et fissuré
    18 m²
    • Lessivage
    • Rebouchage et masticage 
    • Ponçage
    • Sous-couche
    • 1 ou 2 couches de peinture
    35 €
    630 €
    Chambre
    40 m²
    • Lessivage ou ponçage des murs
    • Sous-couche si nécessaire 
    • 1 ou 2 couches de peinture
    22 €
    880 €
    Cuisine : murs et plafond
    mur : 36 m²
    plafond : 13 m²
    • Protection des surfaces
    • Ponçage ou lessivage
    • Sous-couche si nécessaire
    • 2 couches de peinture
    mur : 21,11 €
    plafond : 23,33 €
    murs : 759,96 €
    plafond : 303,29 €
    Portes : 2 faces
    6 portes
    • Décapage et rinçage 
    • Rebouchage si nécessaire
    • Ponçage
    • 2 couches de peinture
    178 €
    1 068 €
    Radiateur en fonte
    5 radiateurs
    • Lessivage
    • Couche anticorrosion 
    • 2 couches de peinture 
    108 €
    540 €
     

     

     
     
    Total HT
    6 306,25 €
    TVA
    10 %
    Total TTC
    6 936,86 €


    Habitatpresto worker
    Le conseil Habitatpresto:
    Poncer le support avant de peindre
    Il est tentant de vouloir brûler les étapes pour terminer le chantier plus vite... Erreur ! Il faut poncer soigneusement le support avant de le peindre. Si vous négligez ce point, la peinture ne va pas tenir dans le temps et vous allez devoir recommencer tout le travail. Quelle perte de temps !

    Lexique

    • Peinture alkyde : Peinture à base de résine alkyde, un compromis entre les peintures à base d'eau et d'huile.
    • Peinture époxy : Revêtement à base de résine époxy, connu pour sa résistance et utilisé pour les sols et surfaces industrielles.
    • Peinture hydrofuge : Peinture résistante à l'humidité, utilisée dans les pièces humides.
    • Peinture polyuréthane : Peinture durable et résistante aux rayures et produits chimiques.
    • Peinture radiateur : Peinture formulée pour résister à la chaleur des radiateurs.
    • Peinture carrelage : Peinture conçue pour adhérer au carrelage, utilisée en rénovation.
    • Peinture biologique : Peinture écologique, formulée sans composés organiques volatils nocifs.
    • Effet béton : Finition de peinture imitant l'aspect du béton, utilisée pour un look moderne.
    • Peinture magnétique : Peinture contenant des particules de fer, permettant de tenir des aimants.
    • Égrenage : Processus d'enlèvement des résidus et de la poussière sur une surface avant de peindre, généralement effectué avec du papier de verre pour assurer une surface propre.
    • Rendement de la peinture : Mesure de la surface qu'une quantité définie de peinture peut couvrir en une seule couche, utilisée pour calculer la quantité nécessaire pour un projet.
    • Primaire (ou couche d'accrochage) : Première couche de peinture appliquée, souvent sur des surfaces non poreuses, servant de film protecteur et améliorant l'adhérence de la peinture finale.
    • Brillant spéculaire : Indicateur du niveau de brillance de la peinture, évalué par le rapport entre la quantité de lumière émise et réfléchie par une surface, classant la peinture en catégories telles que mate, satinée ou brillante.
    • Composé organique volatil (C.O.V.) : Matières organiques s'évaporant dans des conditions de séchage normales, principalement des solvants de peinture à l'exception de l'eau, influençant la qualité de l'air et la santé.

    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Sur les prix des travaux de peinture :

    Sources :

     ✅ Article validé par ...

    Nom de l'artisan
    Sevcet

    Référent technique

    Avec une expérience significative dans le domaine de la rénovation, j'ai évolué en tant que référent technique après avoir exercé en tant qu'artisan. Mon expertise me permet de vous conseiller et de vous guider efficacement dans tous vos projets de rénovation, en mettant l'accent sur la qualité et l'efficacité.

    Décoration Part Peinture Rénovation complète Revêtement de plafond Revêtement mur
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste, un métier que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans, j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider, à travers mes conseils ou bons plans, à trouver des réponses à vos interrogations autour de vos projets travaux à venir.

    Commentaires

    Merci pour tous les renseignements et conseils

    La Rédaction Habitatpresto

    Bonjour, Merci pour votre commentaire. Ravis que notre article ait pu vous être utile ! Bonne journée et bon début de semaine. L'équipe Habitatpresto