Peinture anti-moisissure : rôle, prix, types, application, avantages

Mis à jour le 07/01/2023
Dans cet article :

    Avec le temps, les murs de votre salle de bain ou d'autres pièces humides de la maison, sont envahis par la moisissure.  N'attendez pas, dès les premières taches, prenez le problème à la racine, et vérifiez que la peinture utilisée est bien adaptée aux pièces humides ou mal aérés. La peinture anti-humidité ou anti-moisissure, coûte entre 19 et 35 € le litre, et peut faire des miracles. Quels sont les différents types de peintures anti-condensation ? Comment bien utiliser une peinture anti-moisissure ? on vous dit tout !

    Quel est le rôle d'une peinture anti-humidité ?

    La peinture anti-humidité limite la prolifération de la moisissure, des champignons, et protège murs et plafonds contre l’humidité. Une fois peints, les murs respirent mieux, ils évacuent l'eau absorbée par le passé. Cette peinture, par ailleurs,  évite le dépôt d’eau résultant de la condensation de l’air contenue dans l’atmosphère de la pièce. 

    Quel est le prix d'une peinture anti-moisissure ?  

    Le prix moyen d'une peinture anti-humidité se situe entre 19 et 35 € selon le type de peinture (anti-humidité, anti-condensation, anti-moisissure).


    Tarifs indicatifs des différents types de peinture au litre et pour 20 m² de surface à couvrir

    Types de peinture

    Prix au litre

    Prix au m²
    Prix pour 20 m²
    Peinture anti-humidité
    19 € à 25 €
    2.40 € à 3.15 €

    96 € à 126 €

    Peinture anti-condensation
    20 € à 30 €
    2.50 € à 3.75 €

    100 € à 150 €

    Peinture anti-moisissure
    24 € à 35 €
    3 € à 4.35 €

    120 € à 174 €

     

    💡 Bon à savoir 
    Avec 1 litre de peinture anti-humidité pour salle de bains, vous obtenez un rendement de 8 m² environ. À noter que 2 couches de peinture sont nécessaires !


    Le plus difficile dans les travaux de peinture est de préparer le support


    Les différents types de peinture anti-humidité

     Cette peinture est constituée de résines acryliques, de latex et de poussières minérales, qui lui permettent de limiter la prolifération des moisissures, algues et champignons microscopiques ou de salpêtre. Ces derniers se développent facilement dans la salle de bains, pièce humide et chaude par excellence. A terme, ils peuvent provoquer ou aggraver les allergies et problèmes respiratoires, voire déclencher des rhino-pharyngites chez les occupants du logement. 

    Il existe en fait 3 types de peinture différentes :
     

    1. La peinture anti-humidité : à titre préventif

    La peinture anti-humidité est généralement appliquée à titre préventif. Elle permet :

    • d’éviter la condensation,
    • de freiner le développement des moisissures.

    Certaines marques proposent des peintures anti-salpêtre employées à titre curatif. Elle sont microporeuses, plus adhérentes et permettent de masquer les tâches liées à l'humidité.


    2. Peinture anti-condensation : préventif ou curatif

    La peinture anti-condensation peut être appliquée à titre préventif ou curatif. Elle empêche la condensation et ses effets avec des microbilles de verre. Anti-humidité, elle est un excellent isolant en évitant les ponts thermiques, elle permet de lutter contre la moisissure, l’apparition des tâches et est anti-cloquage. Ce type de peinture hydrofuge est lessivable et sans odeur.


    3. Peinture anti-moisissures : la plus efficace si le support est vraiment touché

    Cette peinture est spécialement formulée pour assainir les murs touchés par la moisissure et éviter sa réapparition. La peinture anti-moisissures masque les tâches, elle est lessivable et microporeuse pour laisser respirer le support.

    Comment bien utiliser la peinture anti-moisissure ?

    Pour être réellement efficace, cette peinture un peu technique doit être appliquée soigneusement. Mais ce qui compte le plus, c'est de préparer convenablement vos murs ou votre plafond avant l'application :

    Bien l'appliquer en 3 étapes 

    1. faire sécher les murs ou le plafond
    2. nettoyer correctement le support pour l’assainir : brossez, javellisez et laissez sécher les murs avant d’appliquer la peinture.
    3. si le mur ou le plafond s’écaillent, prenez votre mal en patience et décollez soigneusement l’ancienne couche de peinture avant de repeindre votre support.

    Peut-on l'appliquer sur des murs déjà humides ?

    Dans le cas où les murs sont humides en permanence, à cause d'une infiltration, il existe une catégorie d'hydrofuge de surface ou d'enduit anti-humidité, et même des peintures anti-moisissures que l'on peut appliquer sur des surfaces humides.

    Les avantages et les inconvénients d'une peinture anti-moisissure

    Cette peinture a beaucoup d'avantages  

    • Elle vous débarrasse efficacement de ces horribles taches noires causées par la moisissure,
    • elle constitue une excellente base si vous comptez mettre une autre couleur par-dessus,
    • elle empêche l'apparition de la moisissure,
    • beaucoup de ces peintures contiennent des fongicides et algicides,
    • il existe une version lessivable facilement nettoyable,
    • elle convient à tous types de surface,
    • sèche rapidement, en 2 heures environ et  5 heures maximum.

    Elle présente aussi certains inconvénients :

    • Certaines peintures hydrofuges empêchent les surfaces de respirer, et ont tendance à seulement "cacher" les problèmes d’humidité due à l’infiltration de l’humidité par en dessous,
    • l’odeur de solvants présents dans la composition de cette peinture peut mettre plusieurs jours à disparaître,
    • il faut respecter le temps de séchage avant de procéder à l’application d'un revêtement par-dessus.

    L'humidité est un problème sérieux, n'attendez pas !

    Ne laissez jamais l'humidité s'installer, voici les risques :

    Si vous laissez les problèmes d’humidité élire domicile chez vous, elle deviendra de plus en plus difficile à déloger. Voici ce qu'il peut se passer si vous ne faites rien :
     

    1. Un plafond qui moisit

    Aux murs comme au plafond de la salle de bains, traitez l'humidité avant qu'il ne soit trop tard !

    humidité moisissure

     

    Un plafond qui a subit un dégât des eaux

     

    2. Une peinture qui s'écaille, c'est plus de travail ! 

    Une peinture qui commence à s'écailler sur les murs intérieurs vous donnera beaucoup plus de travail car vous devrez la retirer : grattez, brossez et dépoussiérez !
     

    humidité dégât

    Le papier peint est rongé par l'humidité

    3. Des murs qui noircissent 

    Si vous ne tirez pas la sonnette d'alarme dès les premiers signes d'humidité, elle finira par attaquer toute la pièce !
     

    humidité joint noircit

    Des joints de carrelage complètement noircis

     

    😉 Le Conseil Habitatpresto : anticipez le problème !

    Vous avez prévu d'entreprendre des travaux de rénovation dans votre salle de bains ou votre cuisine pour surfer sur la tendance ? Alors anticipez et choisissez une peinture spéciale pour pièces humides afin de limiter les risques !


    Référence : 


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Les causes de l'humidité

    Diagnostic humidité

    Les problèmes :

    Les solutions contre l'humidité :

    Humidité / Etanchéité Part Salle de bain
    Aurélia Ribeiro

    Aurélia Ribeiro

    Rédactrice web Habitatpresto

    Aurélia, rédactrice web SEO pour Habitatpresto et fille d’artisan. Je rédige des articles pour Habitatpresto depuis 2018. J'aime vous transmettre toutes mes astuces pour vos projets de déco et de rénovation intérieure, mais également vous apporter une solution concrète face à un problème rencontré dans votre quotidien : un douche qui fuit, une chaudière qui se met en sécurité, etc.

    Commentaires

     

    Confidentialité