Goutte d'eau qui tombe du plafond de ma maison : causes & solutions

Mis à jour le 21/05/2024
Dans cet article :

    Imaginez ce moment où, après une longue journée de travail, vous rentrez chez vous pour trouver une goutte d'eau qui tombe du plafond de votre maison. Cette vision peut déclencher un sentiment de panique et de frustration intense. Ne laissez pas ce petit problème devenir un cauchemar plus grand. Suivez nos conseils et faites appel à un professionnel dès maintenant et retrouvez la tranquillité d'esprit que vous méritez.

    Pourquoi j'ai des gouttes d'eau au plafond ?

    Les gouttes d'eau au plafond, notamment dans une salle de bain ou un appartement, peuvent être causées par une fuite d'eau au plafond, souvent liée à des infiltrations d'eau au plafond. Ces infiltrations peuvent provenir d'une fuite dans la toiture, des canalisations défectueuses, ou d'une mauvaise isolation qui entraîne de la condensation.

    Entendez-vous ce bruit régulier, presque hypnotique, de la goutte d'eau qui tombe du plafond ? Chaque "ploc" résonne comme un avertissement. Ne laissez pas ce son devenir un cauchemar. Contactez un professionnel pour une intervention rapide et efficace.

    Trouvez en moins de 48h des professionnels qualifiés pour réparer la fuite

    Faisons le tour ensemble de toutes les causes possibles d'un dégâts des eaux au plafond.

    Les gouttes d'eau qui tombent du plafond peuvent être causées par une fuite dans la toiture. Une toiture endommagée, avec des tuiles cassées ou des joints défectueux, permet à l'eau de pluie de s'infiltrer et de s'accumuler dans les plafonds. Cela peut être particulièrement problématique lors de fortes pluies ou de tempêtes, lorsque l'eau s'infiltre rapidement et en grande quantité.

    Une autre cause fréquente de gouttes d'eau au plafond est la condensation. Une mauvaise isolation ou une ventilation insuffisante peut entraîner de la condensation, surtout dans les zones humides comme la salle de bain. Lorsque l'air chaud et humide entre en contact avec une surface froide, de l'eau se forme et finit par goutter du plafond. Ce problème est souvent exacerbé par une mauvaise circulation de l'air ou l'absence de systèmes de ventilation efficaces.

    Les fuites des canalisations sont également une source courante d'infiltrations d'eau au plafond. Des tuyaux défectueux ou fissurés situés dans les plafonds peuvent fuir, causant des dégâts des eaux. Ces fuites peuvent provenir de canalisations d'eau potable, d'évacuation des eaux usées, ou même des systèmes de chauffage. Si non réparées rapidement, elles peuvent causer des dommages importants à la structure du plafond et à l'intérieur de la maison.

    Par ailleurs, l'infiltration par les murs extérieurs peut permettre à l'eau de pénétrer et de s'infiltrer jusqu'au plafond. Les fissures ou les joints défectueux dans les murs extérieurs sont des points d'entrée courants pour l'eau de pluie. Lorsque l'eau trouve un chemin à travers ces points faibles, elle peut atteindre le plafond et provoquer des gouttes d'eau.

    Des appareils défectueux, comme les chauffe-eaux, climatiseurs, ou machines à laver situés à l'étage supérieur, peuvent également causer des gouttes d'eau au plafond. Si ces appareils fuient, l'eau peut facilement s'infiltrer dans le plafond en dessous et causer des dégâts des eaux. Il est crucial de vérifier régulièrement ces appareils pour s'assurer qu'ils ne fuient pas et qu'ils sont bien entretenus.

    Les problèmes de gouttières peuvent aussi entraîner des gouttes d'eau au plafond. Des gouttières bouchées ou mal installées peuvent faire déborder l'eau de pluie, qui s'infiltre ensuite dans les murs et atteint le plafond. Il est important de maintenir les gouttières propres et en bon état pour prévenir ce type de problème.

    Enfin, les fenêtres mal scellées peuvent permettre à l'eau de pluie de s'infiltrer et de provoquer des gouttes d'eau au plafond. Lorsque les joints autour des fenêtres sont défectueux, l'eau peut passer à travers et causer des infiltrations d'eau au plafond, particulièrement lors de conditions météorologiques défavorables. Les fenêtres doivent être régulièrement inspectées et entretenues pour éviter ces problèmes.

    📌 La Rédaction vous recommande :
    Tout savoir sur le diagnostic humidité et son prix

    Nous comprenons combien il peut être stressant de découvrir une fuite d'eau chez soi. Cette petite goutte peut rapidement devenir un gros problème si elle n'est pas traitée à temps. En sollicitant un devis auprès de notre réseau de professionnels, vous obtiendrez une solution rapide et efficace, afin de protéger votre maison et votre tranquillité d'esprit.

    Trouvez en moins de 48h des professionnels qualifiés pour réparer la fuite

    Le cas spécifique de la salle de bain : pourquoi une goutte d'eau tombe du plafond en placo ?

    Les gouttes d'eau qui tombent du plafond de la salle de bain peuvent être particulièrement frustrantes et problématiques. Ce phénomène est souvent causé par des fuites de plomberie cachées derrière les murs ou le plafond, une mauvaise ventilation qui entraîne de la condensation excessive, ou des infiltrations d'eau provenant des étages supérieurs. Dans un immeuble, ce problème peut également provenir de joints défaillants au niveau de la baignoire, de la douche ou de l'évier chez le voisin du dessus, permettant à l'eau de s'infiltrer jusqu'à votre plafond.

    La salle de bain étant une zone humide, les risques de condensation augmentent, surtout si la ventilation est insuffisante.

    Pour remédier à ce problème, commencez par identifier la source de la fuite en observant les signes de moisissure ou d'humidité autour des tuyaux et des appareils sanitaires. En cas de doute, faites appel à un plombier pour une inspection professionnelle. Si vous suspectez que la fuite provient du voisin du dessus, il est important de le notifier afin qu'il puisse vérifier l'étanchéité de ses installations.

    Cet article pourrait vous intéresser :
    👉 Moisissure au plafond de salle de bain malgré VMC

    Comment savoir si il y a une infiltration d'eau au plafond ?

    Pour détecter une infiltration d'eau au plafond, cherchez des signes tels que des auréoles au plafond, des taches d'humidité, des moisissures, ou un plafond qui s'affaisse. Ces signes de dégâts des eaux au plafond sont souvent accompagnés de gouttes d'eau qui tombent du plafond de la salle de bain ou de l'appartement.

    Les signes qui montrent un dégât des eaux au plafond comprennent :

    1. Auréoles et taches d'humidité : Des auréoles au plafond ou des taches sombres sont des signes évidents d'infiltrations d'eau au plafond.
    2. Plafond qui s'affaisse : Si le plafond commence à s'affaisser ou à se déformer, cela peut indiquer une accumulation d'eau due à une fuite d'eau plafond.
    3. Moisi et odeur de moisissure : La présence de moisissure ou une odeur persistante de moisi peut signaler un problème d'humidité continue.
    4. Peinture écaillée ou cloquée : La peinture qui s'écaille ou se cloque est souvent le résultat de l'eau qui s'infiltre derrière les couches de finition.
    5. Gouttes d'eau : Des gouttes d'eau qui tombent du plafond, particulièrement dans les pièces humides comme la salle de bain, indiquent une fuite active.
    6. Bruits d'eau : Entendre de l'eau couler ou des bruits de gouttes d'eau derrière le plafond peut indiquer une fuite.
    7. Croissance de champignons : La croissance de champignons ou d'autres formes de vie végétale sur le plafond est un signe clair de présence excessive d'humidité.
    8. Plafond détrempé : Une sensation de plafond mouillé ou détrempé au toucher est un indicateur direct de dégât des eaux.

    Ces signes doivent être pris au sérieux et nécessitent une intervention rapide pour éviter des dommages plus importants et coûteux.

    Saviez-vous que la majorité des propriétaires qui découvrent des fuites d'eau font appel à un artisan professionnel ? Ne restez pas seul face à ce problème. Suivez l'exemple de nombreux autres et obtenez un devis gratuit dès maintenant pour une réparation rapide et efficace.

    Trouvez en moins de 48h des professionnels qualifiés pour réparer la fuite

    Je vois une auréole au plafond, mais l'eau ne coule pas : c'est grave ou pas ?

    Une auréole au plafond est souvent un signe précurseur de problèmes plus graves comme une goutte d'eau qui tombe du plafond. Cette tache circulaire ou irrégulière, généralement plus sombre que le reste du plafond, indique la présence d'humidité due à une infiltration d'eau. Les causes possibles incluent une fuite dans le toit, des problèmes de canalisation ou une mauvaise isolation. Il est crucial de traiter une auréole dès son apparition pour éviter des dommages plus importants, tels que la formation de moisissures ou des dégâts structurels. Identifier et réparer rapidement la source de l'humidité est essentiel avant d'entreprendre les travaux de rénovation du plafond.

    Quels sont les risques d'une fuite d'eau au plafond ?

    Les risques associés à une fuite d'eau au plafond vont bien au-delà des simples dommages matériels et présentent des risques pour la santé. D'un point de vue structurel, l'eau persistante peut affaiblir les supports de la maison, conduisant potentiellement à un affaissement ou même à un effondrement de la structure.

    L'humidité constante favorise la croissance de moisissures, souvent invisibles jusqu'à ce qu'elles aient envahi de grandes surfaces. Respirer les spores de moisissure peut provoquer des problèmes respiratoires, des allergies, des irritations cutanées, et d'autres problèmes de santé, particulièrement pour les enfants et les personnes âgées.

    Ainsi, une fuite d'eau au plafond, bien plus qu'un simple désagrément esthétique, nécessite une intervention rapide pour protéger la structure de votre maison et la santé de ses occupants.

    Comment réparer une infiltration d'eau au plafond ?

    La réparation du plafond après un dégât des eaux implique d'abord de localiser et de réparer la source de la fuite d'eau au plafond. Ensuite, il faut assécher la zone affectée et réparer ou remplacer les matériaux endommagés, comme le placo, pour restaurer le plafond endommagé. Si le plafond est gravement endommagé et tombe, contactez votre assurance pour couvrir les coûts de réparation et éviter d'autres dégâts des eaux au plafond.

    Avez-vous remarqué une goutte d'eau qui tombe du plafond ? Craignez-vous des dégâts plus importants si cela n'est pas réparé rapidement ? Souhaitez-vous une solution fiable et rapide ? Faites appel à un professionnel près de chez vous et assurez la protection de votre maison contre les fuites d'eau.

    Trouvez en moins de 48h des professionnels qualifiés pour réparer la fuite

    Premières actions à réaliser pour sécuriser votre intérieur

    1. Coupez l'alimentation électrique de la pièce affectée pour éliminer tout risque d'électrocution.
    2. Placez un récipient sous la fuite pour recueillir l'eau et éviter qu'elle ne se propage ou n'endommage le sol.
    3. Utilisez des serpillières ou des chiffons pour absorber l'eau si la fuite est importante, afin de prévenir son infiltration dans les murs ou le sol.
    4. Essayez de boucher la fuite si celle-ci est facilement identifiable et accessible.
    5. Déplacez les meubles et objets précieux situés sous la fuite pour les protéger des dégâts.
    6. Documentez les dégâts en prenant des photos ou des vidéos pour faciliter les démarches avec votre assurance et accélérer la prise en charge.
    7. Aérez la pièce : Ouvrez les fenêtres pour favoriser la circulation de l'air et aider à sécher les surfaces humides. Utilisez un déshumidificateur si possible pour réduire l'humidité ambiante.
    8. Surveillez les signes de moisissure : Après avoir contrôlé la fuite, inspectez régulièrement la zone pour détecter toute apparition de moisissure, qui peut se développer rapidement dans des environnements humides.
    9. Consultez votre contrat d'assurance : Vérifiez les clauses de votre contrat d'assurance habitation pour comprendre la couverture offerte en cas de dégâts des eaux. Notez les informations nécessaires pour faire une réclamation.
    10. Contactez un professionnel rapidement : Faites appel à un plombier ou un spécialiste en sinistres pour évaluer et réparer la fuite. Une intervention rapide peut prévenir des dommages plus étendus et coûteux.
    11. Préparez-vous pour des réparations supplémentaires : En fonction de l'étendue des dégâts, vous pourriez avoir besoin de réparations supplémentaires comme la réfection du plafond, des murs, ou du sol endommagé.

    Qui appeler quand de l'eau coule du plafond ?

    Lorsqu'il y a de l'eau qui coule du plafond, il est crucial de contacter un plombier pour identifier et réparer la source de la fuite d'eau au plafond. Si les dégâts des eaux au plafond sont importants, impliquant des infiltrations d'eau au plafond et des dommages au placo, il peut être nécessaire de faire appel à un couvreur et de déclarer le sinistre à votre assurance.

    Je me souviens d'un ami qui avait ignoré une petite fuite dans son plafond, pensant qu'elle se résoudrait d'elle-même. Quelques semaines plus tard, il a dû refaire tout son plafond à cause des dégâts d'eau. Ne laissez pas cela vous arriver. Prenez les devants et faites appel à un professionnel dès aujourd'hui pour éviter des réparations coûteuses demain.

    Trouvez en moins de 48h des professionnels qualifiés pour réparer la fuite

    Assurance locataire ou propriétaire : qui est responsable d'un dégât des eaux au plafond ?

    Les dégâts causés par une fuite d'eau au plafond peuvent être considérables, incluant la destruction du plafond, du mobilier, du sol, ainsi que la formation de moisissures et d'humidité, et des dommages structurels. Il est crucial pour l'assurance de déterminer la responsabilité du dégât des eaux entre le locataire et le propriétaire.

    La fuite provient de votre logement

    Dans ce cas, vous êtes responsable. Cependant, la prise en charge de l'indemnisation par l'assurance dépendra de la cause de la fuite et de la couverture du propriétaire ou du locataire.

    La fuite provient du logement d'un voisin en appartement

    Si la fuite émane d'un voisin, vous êtes considéré comme la victime et c'est le voisin qui est responsable. Son assurance devra couvrir les coûts des réparations nécessaires.

    La fuite provient des parties communes

    Dans ce scénario, c'est l'assurance de l'immeuble qui est sollicitée, car le syndic de copropriété est responsable de l'entretien des parties communes.

    Comment les professionnels réparent une fuite d'eau au plafond ?

    La réparation d'une fuite d'eau au plafond nécessite une approche systématique et professionnelle pour garantir une solution durable. Voici comment les professionnels procèdent pour traiter les différentes causes de fuites.

    Réparation de fuite de plomberie :

    Lorsqu'une fuite est due à un problème de plomberie, le plombier commence par une inspection détaillée utilisant des outils comme des caméras d'inspection endoscopiques pour localiser précisément la fuite. Les réparations peuvent inclure le remplacement des sections de tuyaux endommagées avec des raccords en laiton ou en PVC, ou des interventions plus complexes telles que l'hydrocurage, une technique de nettoyage haute pression pour déboucher les canalisations.

    Tenter de réparer une fuite de plomberie sans les compétences appropriées peut aggraver les dégâts et causer des inondations plus graves.

    Intervention sur la ligne d'eau principale :

    Une fuite de la ligne d'eau principale, qui alimente votre domicile en eau potable, peut causer des dommages importants au plafond. Le plombier utilise des détecteurs de fuites acoustiques pour localiser les fuites cachées sous terre ou derrière les murs. Ensuite, il procède soit au remplacement de la section endommagée de la ligne avec des tuyaux en polyéthylène réticulé (PEX) ou en cuivre, soit à l'installation de nouveaux raccords en compression.

    Réparer soi-même une fuite de la ligne principale sans les outils appropriés peut entraîner des coupures d'eau prolongées et des réparations coûteuses.

    Réparation de fuite des toilettes :

    Une fuite provenant des toilettes peut causer des dégâts au plafond situé en dessous. Le plombier inspecte le réservoir et la cuvette, vérifiant les joints d'étanchéité et le mécanisme du flotteur. Il remplace les joints défectueux ou la cuvette entière si elle est fissurée. Le plombier peut également ajuster ou remplacer le clapet de la chasse d'eau pour prévenir de futures fuites.

    Une mauvaise manipulation des composants des toilettes peut entraîner des fuites continues et des dégâts supplémentaires.

    Réparation de fuite dans la salle de bain :

    Une fuite dans la salle de bain peut résulter d'une baignoire ou d'un lavabo qui déborde. Le plombier examine les canalisations et les raccords, utilisant parfois des colorants traceurs pour identifier les fuites. Il répare les joints en silicone ou en caoutchouc autour des baignoires et des douches, et applique des produits hydrofuges pour empêcher les infiltrations. Le plombier vérifie également le bon fonctionnement des systèmes de drainage.

    Une réparation incorrecte peut entraîner des fuites récurrentes et des dommages structurels dus à l'humidité.

    Réparation de fuite de toiture :

    Lorsque la fuite provient du toit, un plombier collabore souvent avec un couvreur pour identifier et réparer les dommages extérieurs. Ils utilisent des membranes d'étanchéité, des produits bitumineux, et des tuiles de remplacement pour assurer une réparation durable. Ils vérifient également l'intégrité des solins et des noues. En maison, les réparations intérieures sont à la charge du propriétaire, tandis qu'en appartement, elles relèvent de la responsabilité du syndic ou du propriétaire. Il est essentiel de contacter rapidement ces parties pour organiser les réparations.

    Tenter de réparer une fuite de toiture sans expérience peut aggraver les dommages et compromettre la structure du toit.

    Réparation du plafond en placo après un dégât des eaux

    Pour réparer un plafond endommagé par un dégât des eaux, il faudra procéder aux étapes suivantes (il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel) :

    1. Identification et réparation de la fuite : Localisez la source de la fuite, qu'il s'agisse d'une canalisation défectueuse, d'une infiltration depuis la toiture, ou d'un problème de joint chez un voisin. Faites appel à un professionnel pour colmater la fuite.
    2. Assèchement de la zone : Utilisez des déshumidificateurs et des ventilateurs pour sécher complètement la zone touchée. Assurez-vous que toute l'humidité soit éliminée pour éviter la formation de moisissures.
    3. Retrait des matériaux endommagés : Coupez et retirez les sections du plafond endommagées par l'eau. Cela inclut généralement les plaques de plâtre (placo) ou le plâtre.
    4. Préparation de la surface : Nettoyez la zone et traitez-la avec un produit anti-moisissure. Vérifiez également l'isolation et remplacez-la si elle est humide ou endommagée.
    5. Remplacement des matériaux : Installez de nouvelles plaques de plâtre ou du plâtre. Fixez-les solidement aux montants du plafond.
    6. Application de l'enduit : Appliquez une couche d'enduit de jointement sur les nouvelles plaques de plâtre. Lissez la surface et laissez sécher.
    7. Ponçage et finition : Une fois l'enduit sec, poncez la surface pour obtenir une finition lisse. Appliquez une sous-couche d'apprêt avant de repeindre le plafond avec une peinture de qualité adaptée aux environnements humides, surtout dans des pièces comme la salle de bain.

    En suivant ces méthodes, les professionnels peuvent efficacement gérer et réparer les fuites d'eau, assurant ainsi la protection de la structure de votre maison et la santé de ses occupants. Une intervention rapide et bien menée permet d'éviter des dommages plus graves et coûteux à long terme. Les compétences et les outils spécialisés des professionnels garantissent des réparations efficaces et durables.

    Trouvez en moins de 48h des professionnels qualifiés pour réparer la fuite

    Prix moyen pour réparation d'un dégâts des eaux 

    Le prix moyen pour la réparation d'un dégât des eaux (incluant le prix de la recherche de fuite) peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment l'ampleur des dommages, le type de réparation nécessaire, la localisation géographique, et le prestataire de services choisi. Voici une estimation des coûts typiques associés à différents aspects des réparations après un dégât des eaux :

    1. Inspection et diagnostic : 100 à 300 euros
    2. Assèchement et déshumidification : 500 à 3 000 euros, en fonction de l'ampleur des travaux.
    3. Réparation des murs et plafonds :
      • Réparation mineure : 200 à 500 euros
      • Remplacement de panneaux de gypse : 1 000 à 2 500 euros
    4. Réparation des sols :
      • Remplacement de moquette : 500 à 1 500 euros
      • Réparation de parquet : 1 000 à 3 000 euros
    5. Réparation de plomberie : 150 à 500 euros
    6. Peinture : 200 à 1 500 euros, selon la surface à repeindre.
    7. Traitement contre les moisissures : 500 à 3 000 euros, selon l'ampleur de l'infestation.

    Il est toujours recommandé de demander plusieurs devis auprès de professionnels qualifiés pour obtenir une estimation plus précise et adaptée à votre situation spécifique.

    Trouvez en moins de 48h des professionnels qualifiés pour réparer la fuite

    Comment prévenir un dégât des eaux au plafond ?

    Pour éviter les dégâts des eaux au plafond, plusieurs mesures préventives peuvent être prises.

    Inspectez régulièrement les joints d’étanchéité des zones humides comme la salle de bain et la cuisine, ainsi que les appareils électroménagers. Faites contrôler par un plombier les conduites d’eau et les robinets, même ceux difficilement accessibles, et effectuez les travaux nécessaires.

    Avant de partir pour une longue période, fermez les arrivées d’eau et vidangez vos systèmes.

    Pensez à nettoyer régulièrement vos gouttières et si besoin à la désobstruer et à protéger vos tuyaux exposés au froid en hiver avec des gaines isolantes. Vérifiez l’étanchéité des fenêtres pour empêcher les infiltrations d’eau de pluie.

    Si vous soupçonnez une fuite, relevez le compteur d’eau avant et après une nuit sans utilisation ; une différence indique une fuite cachée.

    Le conseil du pro

    Selon Marc, plombier à Lyon : "Je recommande vivement d’investir dans des capteurs de fuites d'eau connectés. Ces dispositifs vous alerteront immédiatement en cas de détection d'humidité, permettant ainsi une intervention rapide et efficace. Ces actions peuvent significativement réduire le risque de dégâts des eaux."

    Habitatpresto worker
    Le conseil Habitatpresto:
    Faites jouer la loi Warsmann
    La loi Warsmann, instaurée en France, protège les consommateurs contre les factures d'eau excessives résultant de fuites non visibles dans leurs canalisations privatives après compteur. Si une fuite d'eau est détectée et réparée, le consommateur peut demander à bénéficier de cette loi. Il doit fournir une attestation de réparation du plombier à son fournisseur d'eau. En vertu de cette loi, le fournisseur d'eau est tenu de limiter la facture à une somme correspondant au double de la consommation moyenne habituelle du ménage. Ainsi, en cas de fuite d'eau importante, la loi Warsmann permet de réduire considérablement le montant de la facture, offrant une protection financière substantielle aux consommateurs.

    Lexique utile

    • Bavure : Accumulation visible de moisissures ou de saletés laissée par l'eau qui s'infiltre et sèche, laissant des traces inesthétiques.
    • Déshumidificateur : Appareil utilisé pour réduire l'humidité de l'air dans une pièce, crucial dans le processus de séchage après un dégât des eaux.
    • Enduit de jointement : Matériau utilisé pour combler et lisser les joints entre les plaques de plâtre lors de la réparation de plafonds endommagés.
    • Évaporation forcée : Technique utilisée pour accélérer le séchage des matériaux en utilisant des appareils comme des ventilateurs à haute vitesse et des chauffages.
    • Fissure capillaire : Petite fissure dans le plafond par laquelle l'eau peut s'infiltrer, souvent difficile à détecter à l'œil nu.
    • Flambement : Déformation ou courbure du plafond due à l'accumulation d'eau et à la pression exercée par cette eau sur les matériaux.
    • Gonflement : Expansion des matériaux de construction, comme le plâtre ou le bois, causée par l'absorption de l'eau.
    • Hydrofuge : Produit appliqué sur des surfaces pour les rendre résistantes à l'eau et prévenir les infiltrations.
    • Inspection endoscopique : Utilisation de caméras spéciales pour examiner l'intérieur des murs et des plafonds afin de localiser les sources de fuite.
    • Isolation hydrophobe : Matériau d'isolation qui repousse l'eau, utilisé pour prévenir les dégâts des eaux en assurant une meilleure protection contre l'humidité.
    • Manchon de réparation : Raccord utilisé pour réparer une section endommagée de tuyau sans avoir à remplacer toute la ligne de plomberie.
    • Mastic d'étanchéité : Composé utilisé pour sceller les fissures et les joints afin de prévenir les infiltrations d'eau.
    • Mousses expansives : Produits utilisés pour remplir et sceller les cavités et les fissures dans les matériaux de construction pour prévenir les infiltrations d'eau.
    • Pompage d'eau : Procédé de retrait de grandes quantités d'eau accumulée à l'aide de pompes industrielles, souvent la première étape après une inondation ou un dégât des eaux majeur.
    • Siphon de sol : Dispositif de drainage installé dans le sol d'une pièce pour évacuer l'eau accumulée, souvent utilisé dans les salles de bain ou les sous-sols.
    • Solin : Pièce métallique ou en plastique utilisée pour sceller et étanchéifier les jointures dans les toits et les murs pour empêcher l'eau de pénétrer.
    • Test d'intrusion : Procédure consistant à vérifier les points d'entrée potentiels de l'eau dans une structure en simulant des conditions de pluie ou en utilisant des colorants pour suivre le chemin de l'eau.
    • Traitement anti-moisissure : Application de produits chimiques pour éliminer les moisissures existantes et prévenir leur réapparition après un dégât des eaux.
    • Ventilation croisée : Technique utilisée pour sécher efficacement une zone humide en créant un courant d'air traversant entre plusieurs ouvertures.
    • Ventilateurs turbo : Appareils à haute puissance utilisés pour augmenter le flux d'air et accélérer le processus de séchage dans les zones touchées par un dégât des eaux.
    Humidité / Etanchéité Part
    Philippine Jegousse
    133 articles

    Philippine Jegousse

    Responsable éditoriale pour Habitatpresto

    Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

    Commentaires

    Besoin d'aide ?
    Jean-Pierre d'Habitatpresto
    Jean-Pierre
    Disponible
    Jean-Pierre d'Habitatpresto
    Jean-Pierre d'Habitatpresto
    Bonjour, avez-vous une question concernant un projet de travaux pour votre maison ? Comment puis-je vous assister ?