Comment détecter une fuite d'eau dans un mur ?

Qu’il s’agisse d’une petite infiltration d’eau dans un mur ou d’une fuite importante, il est important de la détecter le plus tôt possible pour limiter les dégâts. Bien souvent difficile à repérer, il existe désormais plusieurs méthodes et dispositifs pour vérifier la présence d’eau dans un mur : humidimètre, détecteur ou encore caméra thermique, les innovations ne manquent pas pour identifier les infiltrations.

Sommaire :

Fuite d’eau dans un mur : quels sont les premiers signaux ?

Plusieurs signaux révélateurs doivent éveiller vos soupçons quant à la présence d’une fuite d’eau dans vos murs. Parmi eux :

  • La présence d’une flaque d’eau au pied du mur ;
  • Une odeur nauséabonde qui s’émane du mur (égout) ;
  • La présence de traces d'humidité et d’auréoles témoins d’humidité ou moisissures sur le papier peint ;
  • Le papier peint qui se décolle ou peinture qui s'effrite ;
  • La surconsommation deau même lorsque vos robinets sont fermés.

Plus ou moins visibles selon la gravité de la fuite, il est souvent préférable de vérifier la présence d’une infiltration d’eau avec des appareils de détection de fuite adaptés. En effet, certaines marques peuvent résulter d’une ancienne fuite d’eau (ou dégât des eaux) mal traitée, et que l’évaporation n’aura pas suffi à faire disparaître complètement le problème. 


Vos murs ont été abîmés à la suite d'une fuite d'eau ? N'attendez pas pour réagir !


6 méthodes pour détecter une fuite d’eau dans un mur 

Si vous souhaitez confirmer la présence d’une fuite d’eau dans l’un des murs de votre maison, 6 appareils de détection peuvent vous aider. Ils vous aideront également à identifier avec précision la source de la fuite. 

1. L’humidimètre (ou testeur d’humidité)

Lhumidimètre est un appareil qui permet de visualiser en clin d’œil le taux d’humidité présente dans le mur. Précis, il saura distinguer une ancienne tache d’une nouvelle zone humide et donc la présence réelle d’un dégât des eaux actuel. Il vous suffit de l’appuyer contre le mur et le déplacer pour mesurer la teneur en humidité sur toute la surface de votre paroi. 

👉 Son prix se situe en moyenne entre 20 et 50 €.

2. Le détecteur électro-acoustique 

Cet outil capte les ultrasons émis par les tuyaux de canalisation en cas de fuite. Il pourra identifier la source de la fuite grâce à son système danalyse sonore : plus le volume sonore est élevé, plus la fuite est proche. Ce dispositif vous permettra de confirmer si le problème provient de vos canalisations. 

👉 Son prix est plus élevé : au moins 90 €. 

3. La caméra thermique (ou caméra endoscopique)

Aussi appelé caméra infrarouge, la caméra thermique identifie les variations de températures dans le mur. Elle expose alors l’ensemble de tuyauterie qui composent vos canalisations et qui traversent vos murs : tuyau d’eau chaude, eau froide, réseau de chauffage... Elle saura localiser d’où provient l’eau qui circule et si celle-ci est à l’origine d’un problème de fuite. Généralement, les zones froides sont celles-ci à risque de fuite. 

👉 Son prix : dès 50 €.

4. Le gaz traceur 

Il s’agit d’injecter dans les tuyaux un mélange d’hydrogène et d’azote. Si, grâce à un outil de mesure, vous notez que le gaz s’échappe, alors c’est qu’il y a une fuite. L’évacuation du gaz est presque instantanée. 

👉 Comptez 10 à 12 € pour une bouteille de gaz traceur de 500 ml.

5. Le colorant 

La fluorescéine est un colorant fluorescent qui vous aidera à détecter la présence d’eau dans vos murs. De couleur jaune ou verte, il met en exergue le cheminement de l’eau. Vous pouvez le compléter de la rhodamine B (de couleur rouge ou orange) pour distinguer les fuites. Soyez rassuré, aucun de ces colorants ne laisse de tache. 

👉 Environ 30 € les 100 gr. 

6. L’inspection vidéo 

Si vous avez accès à votre tuyauterie, c’est une méthode efficace. Elle consiste à plonger une caméra endoscopique dans vos conduits d’eau et de suivre depuis l’intérieur son déplacement à la recherche d’une fuite. Vous pourrez noter par vous-même l’usure de vos canalisations, les raccords défectueux ou encore la présence de moisissure. Un bon moyen de vérifier l’état de votre plomberie. 

👉 Il faudra prévoir 80 à plus de 500 € pour une caméra endoscopique.

📌
Cet article peut aussi vous intéresser :
Tout savoir sur le diagnostic humidité et son prix

Comment colmater une fuite d’eau dans un mur ?

Fuite détectée, il est temps de la réparer afin de limiter les dégâts ! Commencez par fermer le circuit d’arrivée d’eau afin de ne pas aggraver la situation, puis contactez un plombier. En effet, il s’agit de travaux délicats, et il est préférable de faire appel aux services d’un expert qualifié, d’autant plus si la fuite provient d’un mur porteur.


Seul un professionnel peut vous aider à vous débarrasser efficacement d'un excès d'humidité chez vous !


Comment intervient le professionnel ?

1. Fuite d’eau dans un mur porteur

 L'intervention du plombier débute par la recherche de fuites d’eau et l’identification avec précision de la source de la fuite, en s’appuyant sur le plan de canalisation. Ensuite, il délimite la zone de travaux (la plus petite possible) sur le mur et protégera les meubles et le sol avec une bâche. Puis, il retire couche par couche le revêtement (papier peint, enduit, carrelage ou encore plâtre) du mur jusqu’à atteindre le tuyau concerné.

La zone de travail est alors dégagée, et votre plombier peut commencer à réparer la fuite :

  • Il coupe l’arrivée d’eau et dégage le tuyau sur au moins 5 cm de part et d’autre ;
  • Il le nettoie et le sèche complètement, avant de le décaper avec un tissu décapant (toile émeri...) ;
  • Il fait ensuite chauffer le tuyau avec un chalumeau et soude la fissure. Si la fente est superficielle, vous pouvez utiliser un mastic ou de l’adhésif, tout aussi efficace mais moins durable ;
  • Il prépare le nouveau mortier et s’assure de la parfaite étanchéité de la réparation ;
  • Il rebouche le mur avec le mortier frais, qu’il faudra laisser sécher au moins 24h. Après ce délai, vous pouvez refaire votre revêtement mural.

2. Fuite d’eau dans une cloison sèche 

Les travaux seront plus simples. Une fois l’emplacement de la fuite clairement identifié, votre spécialiste plombier va découper les parties de la cloison affectée pour pouvoir accéder à la canalisation. Ensuite, le travail de réparation et colmatage est sensiblement identique, jusqu’au rebouchage du trou.

💡
Bon à savoir :
Vous pouvez aussi faire appel aux services d’un étanchéiste, spécialisé dans les problèmes d’infiltration d’eau.

Prix d’un service de dépannage 

Selon les outils utilisés, l’accessibilité à la fuite et la gravité du sinistre, le devis peut montrer du simple au double. Un spécialiste vous facturera le repérage du problème et le colmatage de la fuite. 


Recherche de fuite deau : technique utilisée


Tarif moyen


Par gaz traceur


Entre 400 et 500 €


Par vidéo


Au moins 300 €


Par inspection thermique 


Au moins 250 €


Par appareil électroacoustique 


Au moins 150 €


Par humidimètre 


Environ 100 €


À cela, ajoutez entre 250 et 800 € de frais dintervention pour la réparation de la fuite.

💡
Bon à savoir :
Beaucoup d’assurances habitation couvrent les dégâts des eaux. Renseignez-vous pour demander une indemnité. Ne tardez pas !  En cas de sinistre, il faut envoyer les justificatifs sous 5 jours.

😉 Le Conseil Habitatpresto : traitez la maison contre l'humidité !

Pour prévenir les risques de fuites, vous pouvez utiliser des produits hydrofuges ou imperméables sur vos murs. En parallèle, vérifiez régulièrement l’étanchéité de vos joints de fenêtres ou de votre toiture et procédez, si besoin, à un assainissement de vos parois.


📌
Prolongez votre lecture autour de cet article :
Comment diminuer l'humidité de la maison ? 3 solutions efficaces

Humidité / Etanchéité Part Rénovation complète
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

Épisode cévenol : comment éviter les dégâts matériels ?

Qu'est-ce qu'un épisode cévenol ? Quels gestes adopter pour se mettre à l'abri ? Comment protéger sa maison des orages et éventuelles crues ? On vous...

Lire la suite

Neige : 4 risques pour ma maison et ma toiture

La neige tombée reste accumulée sur votre toit. Attention, elle peut présenter un vrai risque pour votre maison et votre toiture !

Lire la suite
 

Confidentialité