Isolation phonique : comment se protéger efficacement du bruit ?

Dans cet article :

    Vous entendez le film du soir de vos voisins ? Vous connaissez par cœur les chansons qu'ils chantent sous la douche ? Vous ne parvenez pas à vous endormir quand ils organisent une soirée entre amis ? Certains travaux d'isolation peuvent vous rendre la vie plus agréable en atténuant les sons de l'extérieur. Comment diminuer le bruit au quotidien ? Comment insonoriser son logement ? Quelles sont les normes acoustiques en vigueur pour l'isolation phonique ? Combien coûte une isolation phonique ? Découvrez comment vivre mieux, dans le silence !

    Vous n'êtes pas seul. Comme vous, 43 % des Français disent être gênés par le bruit et 87 % le considèrent comme une nuisance rédhibitoire à la définition de leur logement idéal, selon des chiffres de l'ADEME (Agence de la transition écologique) publiés en 2018.


    Vous souhaitez obtenir un diagnostic acoustique ?


    Comment réduire le bruit au quotidien ?

    Votre foyer se divise en différentes zones, plus ou moins bruyantes. Préparez donc votre projet en pensant à votre vie quotidienne. Les pièces animées qui pourraient être proches des pièces calmes, méritent une attention particulière. Ainsi, si vous avez le sommeil léger et que votre chambre partage le même mur que celui de la salle de bains, pensez aux bruits matinaux qui peuvent vous déranger si vous n’êtes pas le premier à investir la douche !

    Si vous possédez un appartement, une isolation phonique adaptée pour les parties communes sera la bienvenue. Elle permet de garder une bonne entente entre voisins en diminuant l’effet « caisse de résonance » que peuvent avoir le hall ou les cages d'escalier.

    Sachez que le bruit passe par l’air et le bâtiment comme le plancher et le plafond ou encore une cloison séparant deux pièces. Il faut alors isoler l’ensemble de la pièce. Attention, les défauts d’étanchéité comme les fissures, les fenêtres mal isolées permettent aussi au bruit de s’infiltrer chez vous !

    Comment isoler phoniquement un logement ?

    schema diffusion bruit

    L'isolation phonique est très importante dans une maison

    Copyright © Fotolia

    1. L'isolation phonique des fenêtres 

    Vos menuiseries doivent être en bon état. La suppression des ponts phoniques est obligatoire, car si de petites ouvertures laissent passer l’air, elles le font aussi avec les sons.

    Le vitrage de vos fenêtres est déterminant également : le triple vitrage, le vitrage à isolation renforcée (VIR), le double vitrage asymétrique (type 10-6-4), et le double vitrage (4-16-4). Le premier et dernier chiffre correspondent à l’épaisseur en millimètre de la vitre, le chiffre du milieu correspond à l’épaisseur remplie avec du gaz, la plupart du temps de l’argon. Le simple vitrage n'est plus vendu actuellement. Vous n'en trouverez que dans les habitations anciennes.

    Vous pouvez d'ailleurs en cas de rénovation, si votre logement est ancien, profiter des aides de l'Anah pour les particuliers propriétaires.

    2. L'isolation phonique des sols et plafonds 

    Le plus simple est l’utilisation d’un revêtement isolant comme de la moquette épaisse, du parquet flottant, voire l’utilisation d’une sous-couche supplémentaire.

    Il est également possible de créer un faux-plafond suspendu en ajoutant un isolant phonique.

    Dernière solution : la dalle flottante.  Elle se compose d'un isolant que l'on recouvre d'une dalle commune en béton armé. Il s'agit d'une technique assez lourde à mettre en place, mais qui a fait ses preuves. Attention à bien vérifier que la hauteur de vos plafonds le permette. 

    3. L'isolation phonique des murs 

    L’isolation acoustique peut se faire en contre cloison, en dissimulant l’isolant derrière une plaque de plâtre, une cloison en brique ou en béton cellulaire.

    Des solutions combinant isolant et ossature métallique permettent d’avoir une isolation renforcée par une lame d’air entre les profilés et la paroi actuelle.

    Les panneaux sandwich (contenant plusieurs couches de matériaux) permettent également d’être collés sur la cloison. D’une épaisseur de 4 à 10 centimètres en moyenne, ils sont simples à poser.

    📎
    Prolongez votre lecture autour de cet article :

    Quel est le meilleur isolant ? Tout savoir pour bien choisir

    Les matériaux utilisés peuvent être les suivants : la laine de roche, la laine de verre, la laine de chanvre, la ouate de cellulose ainsi que la mousse composite polyuréthane.

    💡
    Bon à savoir :
    De la peinture pour réduire la propagation des sons ? Certaines marques en proposent. Ces peintures dites insonorisantes, anti-bruit ou acoustiques sont pleines de promesses, mais certains remettent en cause leur efficacité. Toutefois, d'après des études menées par le Centre scientifique du bâtiment, cette solution en 3 couches permettrait de réduire les sons de 3 à 15 dB.

     

    Combien coûte une isolation phonique ?

    Types d'isolation
     Prix
    Murs
    De 30 à 90 € le m²
    Plafond
    De 40 à 110 € le m²
    Sol
    De 30 à 60 € le m²
    Diagnostic acoustique
    À partir de 150 €


    Ces prix ne sont que des estimations et dépendent de votre projet, de la surface et des matériaux utilisés. Ils ne comprennent pas la main d'œuvre. Comptez entre 30 et 80 € par heure pour la main d'œuvre.

    Quelles sont les normes acoustiques en vigueur pour l'isolation phonique ?

    La Nouvelle Réglementation Acoustique (NRA) permet de définir les performances minimales d’une habitation. En construction, elle vous impose des normes à respecter afin de correspondre aux indices européens. 

    En rénovation, si aucune réglementation n’est imposée, il est souvent conseillé de se rapprocher le plus possible des niveaux demandés pour la construction. 


    Vous ne savez pas par où commencer ? Demandez l'avis d'un professionnel !


    Contrairement à la réglementation thermique pour les bâtiments existants, rien ne vous oblige à suivre une quelconque règle si vous souhaitez faire rénover votre habitation.

    Il est tout de même recommandé de respecter les exigences de la nouvelle réglementation acoustique pour les logements neufs. Voici donc les seuils d’isolation acoustique à ne pas dépasser :

    • bruit aérien intérieur (discussion, bruits de la télévision...) : 53 dB,
    • bruit d’impact (les talons de chaussures, les chocs sur le sol...) : 58 dB,
    • bruit aérien extérieur (rue, voitures...) : 30 dB.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : faites-vous conseiller !

    Prenez donc le temps de préparer votre projet. Si vous faites construire votre résidence, vous pourrez mettre en place, plus facilement que pour une rénovation, certaines isolations phoniques. Estimez avec l’artisan quel type d’isolant sera le plus adéquat en fonction de vos besoins et de votre budget. Vous y gagnerez en calme et sérénité.


    Références : 


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Sur l'isolation phonique :

    Pour stopper les sources de bruit : 

    Isolation Isolation phonique Part Rénovation complète
    Amélie David

    Amélie David

    Rédactrice web

    Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !

    Bande résiliente : pourquoi est-elle utile pour bien isoler ?

    La bande résiliente est un matériau pratique et utile pour isoler votre logement. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le sujet !

    Lire la suite

    Résistance thermique : c'est la résistance au froid et au chaud

    Vous envisagez des travaux d'isolation chez vous pour gagner en confort ? Attention à bien prendre en compte la résistance thermique des matériaux !

    Lire la suite
     

    Confidentialité