Mur anti-bruit : quel est le meilleur matériau pour zéro bruit ?

Dans cet article :

    Vous êtes de plus en plus gêné par le bruit extérieur ? Il est temps d'installer un mur anti-bruit ! Une solution simple et facile à installer. Cependant, le prix d'un mur anti-bruit varie de 60 à 450 € le m² selon la nature du matériau. Hauteur à prévoir, budget selon chaque matériau, réglementation..., on vous dit tout !

    Sommaire :

    Qu'est-ce qu'un mur anti-bruit ?

    Le mur anti-bruit est la solution à tous vos problèmes si vous habitez dans un environnement bruyant, avec le passage de nombreux véhicules, près d'un aéroport ou d'un chemin de fer. Ce mur extérieur agit comme un écran acoustique. Il se charge d'absorber les bruits et sons parasites et assure une bonne isolation acoustique. Un mur anti-bruit est généralement placé à la limite de votre propriété et réduit considérablement le niveau des nuisances sonores.

    ⚠️
    Attention :
    Pour être efficace, le mur anti-bruit doit être construit avec des matériaux spécifiques et être suffisamment haut sans quoi il perdra toute efficacité !

    mur anti-bruit

    Si vous vivez près d'une route fréquentée, mieux vaut avoir des murs extérieurs isolants pour vous protéger du bruit !

    Avant de vous lancer, une étude sera nécessaire au préalable pour permettre à un professionnel de définir le niveau sonore auquel vous êtes confronté et mettre en œuvre la meilleure solution pour vous !


    Construire un mur anti-bruit requiert des compétences spécifiques. Un mur mal réalisé ou non adapté à votre cas, et vous serez encore dérangé par les bruits !


    Quelle est la bonne hauteur pour s'isoler du bruit ?

    Pour calculer la hauteur nécessaire pour vous isoler du brouhaha extérieur et construire votre mur anti-bruit, suivez ce mode opératoire :

    1. Tirez une ligne d'ombre : positionnez-vous à la source des nuisances sonores (par exemple le bord de la route), imaginez le début d'une ligne à 50 cm du sol. Tirez cette ligne jusqu'à la zone de nuisance sonore (par exemple, le premier étage de votre maison, voire votre toit). Cette ligne représente votre bulle de protection et doit prendre en compte les variations de votre terrain, en allant par exemple à votre fenêtre la plus haute (n'oubliez pas les velux),
       
    2. Visualisez votre mur anti-bruit : imaginez-le à la limite de votre propriété. Il s'élève depuis le sol jusqu'à la ligne d'ombre imaginée, sachant qu'il doit mesurer au minimum 2 m de hauteur pour être efficace. À vous de décider ensuite avec un professionnel quelle sera la meilleure hauteur pour vous isoler en fonction de votre habitation et des nuisances sonores qui vous entourent.

    💡
    Bon à savoir :
    En deçà de 2 m, l'intérêt d'un mur anti-bruit est pratiquement nul.

    Hauteur d'un mur anti-bruit

    Un schéma pour visualiser la hauteur de votre mur anti-bruit


    Les nuisances sonores vous gâchent la vie ? Un artisan saura déterminer la hauteur nécessaire pour votre mur anti-bruit !


    Quels sont les matériaux à privilégier ? Comparatif

    Parfois, pour ne pas dire souvent, l'isolation acoustique des maisons et en particulier des fenêtres n'est pas toujours efficace. Découvrez ce tableau des matériaux utilisés pour réduire le bruit extérieur. Faites évaluer les nuisances sonores par un professionnel certifié et choisissez votre type de mur anti-bruit pour un calme éternel.

    comparatif matériaux mur anti-bruit

    Certains matériaux disposent de propriétés isolantes bien plus importantes que d'autres

    Pour un mur anti-bruit de 2 m de hauteur, il faudra prévoir en moyenne entre 140 et 350 € le mètre linéaire.

    Matériaux


    Prix au mètre linéaire (hors pose)


    Efficacité phonique
     (en décibel de protection)


    Gabion


    De 200 à 350 €


    60 dB


    Mur en parpaing ou en béton


    De 140 à 300 €


    50 dB


    Mur en brique


    De 175 à 330 €


    40 dB


    Palissade en bois


    De 150 à 450 €


    25 dB


    Tôle ondulée et panneaux acoustiques métalliques


    De 60 à 110 €


    17 à 25 dB



    Confiez vos travaux à un professionnel et bénéficiez de la garantie décennale !


    En bonus, voici quelques indices sonores qui vous seront utiles pour mieux choisir :

    • Entre 50 et 60 dB : bureau, avec des discussions à voix haute,
    • 55 dB pour les aérodromes,
    • 68 dB pour les routes et les TGV,
    • 73 dB pour les voies ferrées, hors TGV,
    • Entre 70 et 80 dB : rue bruyante ou hall de gare,
    • Entre 71 et 100 dB pour une activité industrielle ou un chantier (marteau-piqueur...).

    💡
    Bon à savoir :
    Vous pouvez même avoir un mur anti-bruit végétal dans votre jardin ! Ce sera une clôture en bois ou en fibres naturelles, ou encore un talus aménagé pour améliorer l'isolation acoustique.
     

    Que dit la réglementation sur le mur anti-bruit ?

    Si une toute nouvelle route s'est construite à proximité de chez vous, c'est au maître d'ouvrage de s'occuper de la protection de votre bâtiment. Dans le cas où le niveau sonore se voit augmenter de plus de 2 dB, c'est aux pouvoirs publics que revient la tâche de vous dédommager par une subvention visant à isoler votre façade. Si ce n'est pas le cas, vous avez la possibilité de la réclamer devant un tribunal administratif. Si vous cherchez à installer un mur anti-bruit, rapprochez-vous de votre mairie pour respecter la réglementation.

    En conservant vos murs actuels, vous vous préservez certes d'une certaine dépense financière. Cependant, vous continuerez à être dérangé au quotidien par les nuisances sonores extérieures, voire par vos voisins bruyants, sans trouver une solution durable. Alors qu'en faisant le choix du mur anti-bruit, vous vous offrez l'assurance d'un mur durable qui vous apporte le calme chez vous. Une qualité rare dans les habitations aujourd'hui, surtout en zone urbaine ! Votre maison obtiendra une vraie plus-value.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : veillez à ce que votre mur anti-bruit soit vraiment efficace !

    Pour être un maximum efficace et masquer au mieux la pollution sonore, votre protection doit être implantée au plus près de la source de bruit, en limite de propriété. Pour autant, si la distance entre l'origine du bruit et le mur anti-bruit est plus grande que celle entre le mur et la zone à protéger, vos efforts seront vains. Alors que l'élévation d'un mur n'aura, dans ce cas précis, pas ou peu d'incidences sur votre quotidien, ne foncez pas tête baissée et renoncez à votre projet.


    Références :


    N'attendez plus pour vous débarrasser des bruits qui polluent votre quotidien !


    Isolation Maçonnerie Part
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

     

    Confidentialité