Est-ce que le ramonage est obligatoire & quand le faire ?

Dans cet article :

    C'est la première année que vous utilisez votre nouvelle cheminée ou votre nouveau poêle à bois. Des questions sur son entretien vous viennent alors en tête... Est-ce que le ramonage est obligatoire ? La réponse est "oui". Quand faire le ramonage de la cheminée ? Il doit être réalisé au moins une fois par an. Prix, obligation, fréquence, étapes pour le faire soi-même, on vous dit tout sur le sujet !


    👉
    Focus prix :

    L'intervention dure en moyenne entre trente minutes et une heure et coûte entre 60 et 160 € selon la taille de votre installation. Les tarifs sont en général plus élevés à Paris.

    À quoi sert un ramonage ?

    Il consiste à éliminer les suies et les dépôts de cendres de la paroi intérieure du conduit d'évacuation des fumées. Il concerne aussi bien les cheminées, que les poêles à bois ou encore les inserts.

    Le ramonage est essentiel pour le bon fonctionnement de votre appareil de chauffage au bois, notamment pour éviter les risques de refoulement et donc d'intoxications au monoxyde de carbone ainsi que les incendies. Il s'agit donc autant d'une question de sécurité que de confort chez vous !

    Est-ce que le ramonage est obligatoire ? Oui, une fois par an

    Oui, le ramonage est obligatoire au moins une fois par an. Néanmoins, tout dépend des arrêtés préfectoraux ou municipaux de votre commune. La réglementation applicable est consultable en mairie. 

    Attention, si vous ne respectez pas cette obligation, vous pouvez être soumis à une amende forfaitaire de 450 € et d'une non-indemnisation de la part de votre assurance habitation en cas de sinistre.


    Pour un ramonage rapide et un chauffage au bois sécurisé, confiez la tâche à un expert !


    Pourquoi le ramonage est obligatoire ?

    Il est obligatoire afin de s'assurer de la conformité de votre appareil, éviter un risque d'incendie et ainsi garantir la sécurité du logement et de ses habitants.

    Une fois l'opération effectuée, le ramoneur doit vous remettre un certificat de ramonage. Ce document est à conserver précieusement jusqu'au prochain ramonage. En effet, en cas de sinistre, votre assureur pourra vous le réclamer.

    Quand faut-il procéder au ramonage ? 2 fois par an dans l'idéal

    Il est recommandé de faire ramoner son appareil de chauffage au bois deux fois par an :

    • une fois au cours de la période d'utilisation (au cours de l'hiver),
    • une autre fois avant (début d'automne) ou après cette période (début du printemps).

    Sachez qu'aucune obligation ne vous soumet à une date particulière.


    Faites entretenir votre système de chauffage au meilleur prix !


    Qui doit faire le ramonage ? Un professionnel est plus que recommandé

    Vous pouvez soit faire appel à un ramoneur professionnel, soit vous charger vous-même du ramonage. Néanmoins, il s'agit d'une opération délicate qui nécessite un équipement, du matériel et des compétences spécifiques. Un professionnel est donc vivement recommandé pour cet entretien.

    Si toutefois, vous souhaitez le réaliser vous-même, il existe dans le commerce, des kits de ramonage qui incluent un jeu de cannes (perches) et un hérisson (brosse spéciale pour le ramonage). N'hésitez pas à demander conseil auprès des vendeurs pour choisir un kit adapté au dimensionnement de votre conduit.

    Voici le prix des accessoires dont vous aurez besoin :



    Accessoires


    Prix moyen

    Bâche

    2 €

    Kit de ramonage

    15 €

    Brosse métallique

    À partir de 5 €
    Balayette

    À partir de 2 €

    Aspirateur

    À partir de 40 €


    Ramoner soi-même sa cheminée : 8 étapes à connaître

    Une fois le kit acheté, voici les étapes pour ramoner votre chauffage au bois :

    1. Vider le cendrier (si existant),

    2. Enlever ou démonter les accessoires tels que les chenets, la plaque en fonte, le déflecteur de fumée,

    3. Protéger les abords du chauffage avec une bâche,

    4. Placer un récipient (bassine, grand sac-poubelle...) sous le conduit,

    5. Monter le hérisson sur une ou deux cannes,

    6. Introduire le hérisson monté sur une perche dans le conduit par le bas,

    7. Gratter le conduit et ajouter des cannes au fur-et-à mesure de la progression.

    8. Une fois la corvée terminée, videz les cendres et les débris tombés dans le récipient.

    Profitez du ramonage pour nettoyer l'intérieur et la vitre de votre poêle, cheminée ou insert ! Munissez-vous pour cela d'une brosse métallique, d'une balayette et d'un aspirateur. Pour une vitre propre, il suffit de saupoudrer un chiffon ou du papier journal roulé en boule, de cendre du poêle puis de frotter.

    Pour les récalcitrants du ménage, souvenez-vous qu'il est préférable de nettoyer régulièrement votre appareil pour qu'il chauffe bien et que vous vous sentiez bien chez vous !

    ramonage cheminée

    Il est possible de ramoner soi-même sa cheminée

    😉 Le Conseil Habitatpresto : utilisez des bûches compressées !

    Pour un foyer et un conduit plus propre à l'année, les bûches compressées, appelées aussi les bûches densifiées, seront idéales. La meilleure qualité du bois encrasse moins votre appareil et son conduit, évite que la vitre noircisse et offre un chauffage plus confortable.


    Un appareil bien entretenu fonctionnera plus longtemps et limitera le risque d'incendie !


    Référence : 


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Sur l'entretien :

    Sur les problèmes de chauffage au bois :

    Chauffage Part Poêles et cheminées
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    MaPrimeRénov' pour un insert : montant & conditions en 2023

    MaPrimeRénov’ pour l'insert peut aller jusqu'à 2 500 €. Elle est ouverte à tous les ménages qui veulent réaliser des travaux de rénovation énergétique...

    Lire la suite

    MaPrimeRénov' pour le poêle à granulés : éligibilité et montants

    MaPrimeRénov’ pour le poêle à granulés permet aux ménages qui souhaitent s'équiper de diminuer le prix d'achat et de pose. Elle peut aller jusqu'à 2 5...

    Lire la suite

    8 aides pour s'équiper d'un poêle à granulés ou à bois

    Pour installer un poêle à granulés ou à bois, vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique. Explications.

    Lire la suite

    Entretien d'un poêle à granulés : quel prix prévoir ?

    Le coût d'entretien d'un poêle à granulés est compris entre 140 et 250 €. Cela inclut généralement l'une des deux opérations de ramonage obligatoires.

    Lire la suite

    Pressostat pour poêle à pellets : quel est son rôle ?

    Le pressostat du poêle à granulés est un élément indispensable à votre sécurité. Il bloque le fonctionnement de l'appareil en cas de pression dans le...

    Lire la suite

    Odeur de suie : quel risque pour la santé & quelles solutions ?

    L'hiver, des odeurs de suie peuvent apparaître suite à l'utilisation de la cheminée. Quels sont les risques ? Comment éliminer la suie et les odeurs d...

    Lire la suite

    Commentaires

     

    Confidentialité