Trouvez les meilleurs conseils pour vos travaux
DEVIS GRATUITS

Les prix du gaz vont baisser de 0,5 % en août

Bonne nouvelle : les prix du gaz vont diminuer de 0,5 % en moyenne en août. Les chutes des cours mondiaux continuent à profiter aux foyers français, qui par ailleurs, font face à une hausse du prix de l'électricité.
Le , par Aurélia
Euros sur gazinière

Actu - Bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat des Français ! Les tarifs réglementés du gaz vont à nouveau diminuer en août, en moyenne de 0,5 %, après une baisse de 6,7 % en juillet : une baisse donc beaucoup moins importante. La chute des cours mondiaux depuis fin 2018 est notamment en cause. Une annonce qui semble bien méritée, alors que le gouvernement a décidé d'une hausse des prix de l'électricité. Près de 40 % des Français abonnés au gaz sont concernés par cette baisse des tarifs réglementés, soit près de 4,3 millions de foyers.

Cette baisse du prix du gaz intervient dans le cadre d'un projet d'arrêté du gouvernement. Ce-dernier, pour éviter une envolée des prix à l'automne, souhaite lisser la baisse des prix du gaz sur plusieurs mois. Avant d'être publié, le projet d'arrêté du gouvernement doit recevoir un avis du Conseil supérieur de l'énergie (CSE) et de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).


Seul un professionnel est habilité pour installer, dépanner et entretenir votre chaudière gaz

Contactez un chauffagiste dès maintenant


 

Les prix du gaz vont baisser jusqu'en octobre

 

Au 1er juillet, les foyers abonnés à une offre de gaz aux tarifs réglementés ont vu leur facture baisser de 6,7%. En août, la baisse est en moyenne de 0,5 %, avec quelques variations suivant la consommation de gaz :

  • Ménages qui utilisent le gaz pour se se chauffer et cuisiner : - 0,3 %,
     
  • Ménages qui utilisent le gaz pour se chauffer : - 0,6 % maximum,
     
  • Ménages qui utilisent le gaz pour cuisiner et qui sont abonnés aux  tarifs réglementés : - 0,1 %.
     

Les Français doivent s'attendre ensuite à une stabilité en septembre avant une nouvelle baisse de 0,5% en octobre. Dès le mois de novembre, les prix du gaz vont repartir à la hausse : +2,2% en novembre et + 1,3% en décembre. Une belle contrepartie pour le porte-feuille des Français, quand on pense à la hausse spectaculaire des prix de l'électricité. 

L'Etat a ainsi lissé les fluctuations de prix du gaz pour éviter que les Français ne subissent une envolée des prix à l'automne. Sans cette répartition, les tarifs auraient chuté de près de 13 % en juillet, mais ils auraient augmenté de près de 5 % en octobre et en novembre.

 

Comment expliquer la baisse des tarifs réglementés du gaz ?

 

La baisse du prix du gaz s'explique par une hausse de l'offre conjuguée à une baisse de la demande. Le volume de gaz en circulation est en augmentation, ce qui est dû notamment au lancement de grands projets de gaz naturel liquéfié en Russie, en Australie et aux Etats-unis au cours des derniers mois. Cependant, la demande est en baisse en Europe ainsi qu'en Chine, grâce à l'hiver 2018-2019 qui a été relativement doux.


Le Conseil Habitatpresto : faites jouer la concurrence !

 

Pour faire des économies sur le long terme, les ménages ont tout intérêt à faire jouer la concurrence pour réduire leur facture de gaz. Le plus simple est de faire une simulation avec un comparateur d'offres de gaz en ligne. Vous avez également la possibilité de faire un achat groupé pour négocier des tarifs avantageux.


Votre chaudière commence à dater ?
Passez à un modèle à condensation pour faire jusqu'à 40% d'économies d'énergie !

Demander une étude gratuite


Références : 

  • Les tarifs du gaz vont fortement baisser le 1er juillet, Les Echos, mis à jour le 16 juin 2019.
  • Les prix du gaz vont baisser de 6,7% en juillet, le Journal de Saône et Loire, mis à jour le 16 juin 2019.
  • Les tarifs réglementés du gaz vont baisser en août, Le Journal de l'Economie, le 30 juillet 2019
Article précédent
Article suivant
Habitatpresto

Voir les autres articles

Inscription Newsletter