Tarifs réglementés du gaz : ils disparaîtront au 1er juillet 2023

Dans cet article :

    Vous utilisez une chaudière à gaz pour vous chauffer ? Sachez que la loi Pacte, adoptée par le Parlement le 11 avril 2019, mettra fin aux tarifs réglementés du gaz à compter du 1er juillet 2023. Une décision visant à stimuler l’économie et qui encouragera les abonnés à faire jouer la concurrence. Détails.


    Vous souhaitez remplacer votre système de chauffage actuel ? Profitez des conseils et de l'expertise d'un chauffagiste !


    Des prix fixés selon l’offre et la demande, après la fin des tarifs réglementés

    C’est acté, la loi Pacte, défendue par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, entraînera la fin des tarifs réglementés du gaz naturel GDF-Suez d’Engie à compter du 1er juillet 2023. Ces derniers sont fixés chaque mois par les pouvoirs publics, après proposition de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

    Près de 5 millions de foyers sont concernés par ces tarifs réglementés, soit environ 50 % des ménages français abonnés au gaz. Ils pourront se tourner vers une offre concurrente moins chère. En effet, la loi Pacte permettra aux fournisseurs de fixer leurs tarifs librement, selon l’offre et la demande.

    Si vous êtes concerné, pas de panique, Engie aura l'obligation de vous prévenir par courrier de ce changement dans les 3 mois. Des lettres de rappel seront aussi envoyées par le fournisseur à plusieurs reprises d'ici à l'échéance.

    📌
    Prolongez votre lecture autour de cet article :
    En 2022, vous ne pourrez plus installer de chaudière à gaz chez vous

    Un bouclier tarifaire instauré jusqu'à fin 2022

    Au même titre que le prix de l'électricité, les tarifs réglementés du gaz ont connu une hausse vertigineuse depuis le début d'année 2021, grimpant de 57,24 % entre janvier et octobre. La dernière augmentation a eu lieu au 1er octobre, avec des prix qui ont augmenté de 12,6 % en moyenne par rapport au mois de septembre.

    Face à cette flambée des prix de l'énergie, le Gouvernement a annoncé, le 30 septembre, la mise en place d'un bouclier tarifaire, destiné à "prémunir les Français contre ces hausses des tarifs". De ce fait, les tarifs réglementés du gaz naturel ont été bloqués depuis le 1er novembre. De plus, ils sont gelés non plus jusqu'en avril 2022, comme prévu initialement, mais bien jusqu'à la fin de l'année 2022, a assuré le Premier ministre, Jean Castex, le 21 octobre. Concrètement, jusqu'à fin 2022, "le prix du gaz ne dépassera jamais celui d'octobre 2021", avait insisté le chef du Gouvernement, au journal de 20 heures de TF1.

    Une décision qui s'explique par "une décrue des prix (des cours mondiaux du gaz, NDLR) vraisemblablement plus lente que prévu". C'est une bonne nouvelle pour les 5 millions d'abonnés au gaz concernés par ces tarifs réglementés. Ils devront néanmoins, à compter de début 2023, payer leur gaz légèrement plus cher que les cours du marché mondial pour compenser les sommes non versées par les consommateurs en 2022.

    😉 Le Conseil Habitatpresto : c'est le moment de changer d'énergie !

    Si les offres proposées par d’autres fournisseurs de gaz ne sont pas plus avantageuses que celles dont vous disposez actuellement, vous avez toujours la possibilité de passer à une autre source d’énergie, en optant pour une chaudière biomasse, un poêle à granulés ou encore un chauffage central électrique. Vous pourrez aussi porter votre choix sur une énergie renouvelable, en faisant installer chez vous une pompe à chaleur ou en misant sur l'énergie solaire ! Ces différents équipements ont le gros avantage d'être éligibles aux aides à la rénovation énergétique, si vous passez par un professionnel RGE (Reconnu garant de l'environnement).


    📌
    Vous aimerez aussi cet article :
    Pompes à chaleur : prix & type pour bien choisir


    Seul un professionnel RGE vous permettra de bénéficier des aides de l'État pour l'installation d'un nouveau système de chauffage chez vous !


    Référence :

    Chaudière Chauffage Part
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    Poêle à bois qui sent la fumée : comment stopper les odeurs ?

    Vous craignez les odeurs de fumée de votre poêle à bois ? Pas de panique, des solutions simples et rapides existent !

    Lire la suite

    Quelle température idéale dans la maison, pièce par pièce ?

    Comment régler son chauffage pour vivre confortablement tout en maîtrisant ses factures de chauffage ? Faisons le point pièce par pièce !

    Lire la suite

    Contrat d'entretien chaudière : une maintenance en toute sérénité

    Un contrat d’entretien de chaudière, c’est la tranquillité d’esprit garantie. Vous n’oublierez plus jamais de faire entretenir votre appareil !

    Lire la suite

    Chauffage au fioul : une aide de 200 € maximum mise en place

    Pour faire face à la flambée des prix de l'énergie, le Gouvernement prévoit la mise en place d'une aide à destination des particuliers se chauffant au...

    Lire la suite

    Quand et où se réapprovisionner en granulés de bois ?

    Quand et où s'approvisionner en granulés pour son poêle ou sa chaudière à bois ? Faut-il craindre une pénurie de granulés de bois cet hiver ? On vous...

    Lire la suite

    Entretien chaudière au fioul : obligatoire & indispensable

    Une chaudière au fioul doit être entretenue chaque année par un professionnel. Prix, prise en charge, maintenance..., on vous dit tout !

    Lire la suite
     

    Confidentialité