Confidentialité

Hausse prix de l'énergie : l'État instaure un bouclier tarifaire

Hausse prix de l'énergie : l'État instaure un bouclier tarifaire

Hausse prix de l'énergie : l'État instaure un bouclier tarifaire

Actu - Dans un contexte de flambée des prix de l'énergie, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé, jeudi 30 septembre, la mise en place d'un bouclier tarifaire, de façon à "prémunir les Français contre ces hausses des tarifs". Ainsi, les tarifs réglementés du gaz seront bloqués et ne devraient pas augmenter jusqu'en avril 2022. Quant au prix de l'électricité, la hausse attendue en début d'année prochaine sera, elle, limitée à 4 %. Détails.


Pour réduire vos factures d'électricité et de gaz, installez un nouveau mode de chauffage chez vous !


Pour éviter que l'envolée des prix de l'énergie ne soit le coup fatal porté sur le pouvoir d'achat des ménages, le Premier ministre a pris des mesures concrètes destinées à "prémunir les Français contre ces hausses des tarifs". Invité du journal de 20 heures de TF1, jeudi 30 septembre, le Premier ministre a annoncé l'instauration d'un bouclier tarifaire pour endiguer cette hausse exceptionnelle des prix du gaz et de l'électricité, constatée depuis de longs mois.

Un chèque énergie amené à être revalorisé ?

En préambule, le locataire de Bercy a rappelé que le Gouvernement avait instauré, mi-septembre, une aide sociale inédite de 100 € supplémentaires, versée au mois de décembre 2021 aux 5,8 millions de bénéficiaires du chèque énergie. Destiné à aider les ménages les plus précaires à payer leurs factures énergétiques, ce chèque, qui vient en complément de celui reçu au printemps (d'un montant de 150 € en moyenne), sera envoyé automatiquement à ces mêmes foyers se chauffant au gaz, à l'électricité, au fioul ou au bois. 

"Si les mesures que nous avons prises ne sont pas suffisantes, nous le (le chèque énergie, NDLR) revalorisons", a affirmé Jean Castex.

Les prix du gaz gelés pendant 6 mois

Alors que les tarifs réglementés du gaz ont encore augmenté de 12,6 % au 1er octobre et ont grimpé de 57,24 % depuis le début d'année 2021, cette sixième hausse mensuelle consécutive devrait être la dernière de l'année. En effet, le Gouvernement a décidé de bloquer les prix jusqu'en avril 2022, période qui devrait coïncider avec la dégringolade des tarifs réglementés du gaz, estime l'exécutif.

"Concrètement, il n'y aura plus d'augmentation du prix du gaz (lors des 6 prochains mois, NDLR). Tout l'hiver prochain, le tarif réglementé du gaz ne dépassera jamais celui d'octobre 2021", a-t-il assuré.

Une bonne nouvelle pour les 5 millions d'abonnés au gaz concernés par ces tarifs réglementés. Et ce, alors que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) tablait sur de nouvelles augmentations des prix, estimées à 20 % en novembre et à 10 % en décembre.

👉
À noter :
Pour compenser cette mesure prise par le Gouvernement, les ménages français devront, à compter du printemps 2022, payer leur gaz légèrement plus cher que les cours mondiaux. Ces derniers devraient néanmoins repartir à la baisse, une fois l'hiver passé. En réalité, il s'agira donc d'un "lissage" des prix.

📌
Prolongez votre lecture autour de cet article :
En 2022, vous ne pourrez plus installer de chaudière au gaz chez vous

La hausse attendue du prix de l'électricité limitée à 4 % début 2022

Intimement liée à celle du gaz, la hausse du prix de l'électricité concerne 23 millions d'abonnés en France. Après une augmentation de 1,61 % au 1er février 2021, les tarifs réglementés de l'électricité, révisables 2 fois par an, ont de nouveau bondi de 0,48 % depuis le 1er août.

Alors qu'ils devaient initialement connaître une nouvelle augmentation de près de 12 % début 2022, le Premier ministre s'est engagé à ce que les tarifs réglementés de vente d'électricité ne bougent pas d'ici la fin d'année 2021 et que la hausse attendue soit plafonnée à 4 % en début d'année prochaine

Les abonnés soumis à ces tarifs réglementés verront donc leur facture augmenter début 2022, mais bien moins que prévu, grâce au déploiement du bouclier tarifaire. Cette énième majoration se matérialisera par une augmentation de 5 € par mois sur la facture d'un client résidentiel se chauffant à l'électricité, souligne l'exécutif.

"Nous empêcherons cette hausse du prix de l'électricité en réduisant le montant d'une taxe sur l'électricité dans un amendement à la loi de finances, qui autorisera le Gouvernement à baisser cette taxe, en fonction de l'augmentation qui sera constatée. Nous limiterons cette hausse à 4 %" début février 2022, a précisé Jean Castex.


Faites jusqu'à 300 € d'économies par an en remplaçant vos vieux convecteurs électriques par des modèles performants !


😉 Le Conseil Habitatpresto : comparez et changez de fournisseur d'énergie !

Le prix de l'électricité et celui du gaz peuvent varier considérablement d'un fournisseur à un autre. Alors, pour profiter des meilleurs tarifs, faites jouer la concurrence ! Prenez le temps de comparer et éventuellement de changer de fournisseur d'énergie pour payer moins cher. Le plus simple est de faire une simulation via un comparateur d'offres en ligne. Vous avez aussi la possibilité d'opter pour un achat groupé d'énergie, afin de négocier des tarifs avantageux.


Références :

Chauffage Electricité / Ventilation Part
Adrien Maridet

Adrien Maridet

Rédacteur web Habitatpresto

Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

27/10/2021

Comment aménager une chambre de bonne de 7, 8, 9 ou 10 m2

Découvrez nos astuces pour bien aménager une chambre de bonne et studio et tirer partie du moindre espace disponible !

Lire la suite

27/10/2021

[Novembre] Les travaux du mois et les projets à anticiper

Alors que l'hiver approche à grands pas, découvrez les travaux qu'il peut être judicieux de réaliser au mois de novembre, mais aussi les projets à ant...

Lire la suite

27/10/2021

Agrandir une pièce : quelle couleur choisir et quel mur peindre ?

Quelles couleurs de peinture permettent d'agrandir visuellement une pièce lorsqu'elle semble trop petite, trop sombre, trop étroite ?

Lire la suite

26/10/2021

Pourquoi mon poêle à pellets se met en sécurité et que faire ?

On vous explique pourquoi votre poêle à granulés se met en mode sécurité de son propre chef et comment résoudre le problème.

Lire la suite

25/10/2021

Jardiner en novembre 2021 : que faire au jardin et au potager ?

Au mois de novembre, le jardin et le potager ont besoin d’entretien. Récoltes, semis, hivernage de la piscine, découvrez ce qu’il faut faire !

Lire la suite

25/10/2021

Rénovation énergétique : le nouveau service France Rénov' dévoilé

Au 1er janvier 2022, le service public, France Rénov', entend offrir un parcours usager simplifié et faciliter l'accès aux aides à la rénovation énerg...

Lire la suite