Hausse prix de l'énergie : le bouclier tarifaire maintenu en 2023

Dans cet article :

    Actu - Dans un contexte de flambée des prix de l'énergie, le Gouvernement a annoncé, le 14 septembre 2022, le maintien du bouclier tarifaire, mis en place depuis octobre 2021. Alors que les tarifs réglementés du gaz et de l'électricité devaient initialement connaître une augmentation de 120 % en début d'année prochaine, l'exécutif s'est engagé à ce que la hausse attendue soit limitée à 15 % en 2023. Tous les ménages français, mais aussi les copropriétés et les logements sociaux, seront concernés. Détails.

    Pour éviter que l'envolée des prix de l'énergie ne soit le coup fatal porté sur le pouvoir d'achat des ménages, le Gouvernement a pris des mesures concrètes destinées à "prémunir les Français contre ces hausses des tarifs". Invité du journal de 20 heures de TF1, jeudi 30 septembre 2021, l'ancien Premier ministre, Jean Castex, avait annoncé l'instauration d'un bouclier tarifaire pour endiguer cette hausse exceptionnelle des prix du gaz et de l'électricité, constatée depuis de longs mois.

    Pas de nouvelles augmentations d'ici la fin d'année 2022

    De ce fait, les tarifs réglementés du gaz ont été bloqués depuis le 1er novembre 2021. Jusqu'à fin 2022, ils restent identiques à ceux en vigueur depuis le 1er octobre 2021. Le dispositif d'aide d'urgence a aussi conduit au gel des prix de l'électricité jusqu'à la fin de l'année 2021, puis à une hausse plafonnée à 4 % au 1er février 2022. Comme pour le gaz, la mesure a finalement été prolongée par Bercy jusqu'à fin 2022.

    👉
    À noter :
    En parallèle, le bouclier tarifaire sur le gaz a été étendu, depuis le 16 février 2022, aux 5 millions de ménages habitant dans un logement équipé d'un chauffage collectif (2 millions d'entre eux résident dans un logement HLM, NDLR), qui en étaient exclus jusqu'à présent. Cette mesure s'applique donc aux résidents de copropriétés, mais aussi aux locataires de logements sociaux, de HLM ou ceux chauffés par un réseau de chaleur utilisant du gaz naturel.


    Pour réduire vos factures d'électricité et de gaz, installez un système de chauffage plus performant chez vous !


    Un bouclier tarifaire aménagé en 2023

    Depuis fin 2021, force est de constater que la situation ne s'est pas arrangée. Les tarifs de l'électricité et du gaz se sont envolés, alors que les prix à la pompe ont battu des records. Dans ce contexte inflationniste, exacerbé par la guerre en Ukraine, qui fait rage depuis le 24 février, le Gouvernement a pris de nouvelles mesures pour protéger le pouvoir d'achat des Français.

    À l'occasion d'une conférence de presse organisée le 14 septembre, la nouvelle Première ministre, Elisabeth Borne, a confirmé le maintien du bouclier tarifaire en 2023, et ce, "pour tous les ménages, pour les copropriétés, les logements sociaux et les petites entreprises". Le dispositif va permettre de contenir la hausse des tarifs de l'électricité et du gaz à 15 % dès le début d'année prochaine.

    Pas de rattrapage sur les factures à partir de 2024

    "Nous allons ainsi limiter les hausses de prix à 15 % pour le gaz en janvier 2023 et à 15 % pour l'électricité en février 2023. 15 % au lieu de 120 % (soit des tarifs multipliés par 2,2, si aucune mesure n'avait été prise, NDLR), c'est l'engagement que nous prenons. L'écart ne sera pas reporté sur les factures des consommateurs en 2024 ou plus tard. Il sera pris en charge par l'État", a assuré la cheffe du Gouvernement. Le coût net de ce nouveau bouclier tarifaire s'élèvera à 16 milliards d'euros.

    Concrètement, "ces augmentations vont conduire à une hausse moyenne des factures de l'ordre de 25 € par mois pour les ménages qui se chauffent au gaz, au lieu d'environ 200 € par mois sans bouclier tarifaire. Et à une augmentation moyenne de l'ordre de 20 € par mois pour les foyers qui se chauffent à l'électricité, au lieu de 180 € par mois", a souligné l'ancienne ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion. Soit, respectivement, des économies moyennes de 175 et 160 € par mois, selon les estimations de l'Élysée.

    📌
    Prolongez votre lecture autour de ces articles :
    Depuis début 2022, vous ne pouvez plus installer de chaudière à gaz chez vous
    Quel type de chauffage est le plus économique en 2022 ?

    Un chèque énergie exceptionnel mis en place

    Un moindre mal, mais une nouvelle augmentation loin d'être anodine pour de nombreux ménages français, qui vont donc voir leur facture augmenter début 2023. 

    Pour faire face à cette crise de l'énergie et soulager les foyers les plus modestes, la locataire de Matignon a annoncé la mise en place d'un chèque énergie exceptionnel. Cette aide complémentaire et ciblée sera versée "d'ici la fin de l'année" à 12 millions de ménages. Le montant de ce chèque énergie exceptionnel, d'une valeur de 100 ou 200 €, dépendra des revenus perçus en 2022.


    👉 Pour rappel, l'exécutif avait déjà instauré, mi-septembre 2021, une aide sociale inédite de 100 € supplémentaires, versée au mois de décembre aux 5,8 millions de bénéficiaires du chèque énergie. Destiné à aider les ménages les plus précaires à payer leurs factures énergétiques, ce chèque, venu en complément de celui reçu au printemps (d'un montant de 150 € en moyenne), a été envoyé automatiquement à ces mêmes foyers se chauffant au gaz, à l'électricité, au fioul ou au bois.


    Le plan de sobriété énergétique en ligne de mire

    Par ailleurs, Elisabeth Borne a rappelé l'importance d'agir en faveur de la sobriété énergétique. Pour ce faire, la Première ministre a invité les Français, au même titre que les entreprises et les établissements publics, à "réduire un peu le chauffage et toutes les consommations inutiles" pour faire face au risque de pénurie d'énergie cet hiver

    Des mesures concrètes qui vont dans le sens de l'objectif fixé fin juin 2022 par l'exécutif : réduire de 10 % la consommation d'énergie sur les deux prochaines années par rapport à 2019.


    Faites jusqu'à 300 € d'économies par an en remplaçant vos vieux convecteurs électriques par des modèles performants !


    😉 Le Conseil Habitatpresto : comparez et changez de fournisseur d'énergie !

    Le prix de l'électricité et celui du gaz peuvent varier considérablement d'un fournisseur à un autre. Alors, pour profiter des meilleurs tarifs, faites jouer la concurrence ! Prenez le temps de comparer et éventuellement de changer de fournisseur d'énergie pour payer moins cher. Le plus simple est de faire une simulation via un comparateur d'offres en ligne. Vous avez aussi la possibilité d'opter pour un achat groupé d'énergie, afin de négocier des tarifs avantageux.


    📌
    Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

    Les 20 bons gestes pour diminuer vos factures de chauffage
    Économies d'énergie : faut-il éteindre ou baisser le chauffage ?

    Références :

    Chauffage Electricité / Ventilation Part
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    Puits canadien : fonctionnement, éléments, avis, prix

    Découvrez le système du puits canadien pour chauffer, climatiser et ventiler votre maison grâce à la géothermie.

    Lire la suite

    Comment moins consommer d'électricité ? 5 conseils à suivre

    Comment faire baisser sa facture d’électricité ? Voici 5 astuces pour faire des économies d’énergie et réduire sa consommation d'électricité !

    Lire la suite

    Chèque énergie exceptionnel : qui va pouvoir en bénéficier ?

    Pour faire face à l'envolée des prix de l'énergie, l'exécutif prévoit la mise en place d'un chèque énergie exceptionnel dont le montant varie entre 10...

    Lire la suite

    Quizz : quels gestes adopter pour faire des économies d'énergie ?

    Jouez à notre quizz pour savoir si vous adoptez les bons gestes pour faire des économies d'énergie et découvrez comment réduire votre consommation éle...

    Lire la suite

    Télétravail : 6 astuces pour réduire vos factures d'électricité

    Vous êtes régulièrement en télétravail ? Votre facture d'électricité risque d’en pâtir... Voici 6 astuces qui vous permettront de réduire votre consom...

    Lire la suite

    Comment bien choisir un détecteur de monoxyde de carbone ?

    Tout savoir sur les détecteurs de monoxyde de carbone, leur prix, leur indication et les normes.

    Lire la suite
     

    Confidentialité