Comment fonctionne la ventilation mécanique répartie (VMR) ?

Dans cet article :

    Dans votre maison, les odeurs de la cuisine, des toilettes et de la salle de bains s'entremêlent parfois et embaument, malheureusement, le reste de votre habitation ? Il vous faut un système de ventilation efficace pour éviter ces désagréments et chasser l'humidité. La VMR ou ventilation mécanique répartie peut être une bonne solution. Petite sœur de la VMC (ventilation mécanique contrôlée), elle s'installe lors d'une rénovation. Comment fonctionne une VMR ? Quels sont les différents prix ? Quelle est la différence entre une VMR et une VMC ? Comment installer une VMR chez soi ? On vous dit tout !

    Comment fonctionne une ventilation mécanique répartie ?

    Le but d'une VMR est de créer une circulation de l'air au sein même du logement. Son système de ventilation est fait de telle manière qu'il ne nécessite pas le passage de gaines (enveloppe de canalisation)Les aérateurs indépendants, installés dans les pièces humides indépendamment du système, permettent la circulation de l'air renouvelé dans l'habitation.


    Faites le point sur votre installation pour une meilleure ventilation !


    Trois types de VMR

    Il existe des VMR avec des blocs d'extractions. Dans ce cas de figure, les blocs d'extraction sont installés dans les pièces humides comme la cuisine, la salle d'eau ou les toilettes. Soit, il s'agit de ventilateurs d'extraction simples ou de systèmes hygroréglables avec récupération de chaleur. Le logement est mis en dépression. L'air frais y pénètre par les bouches d'aération des pièces principales comme le séjour et les chambre et depuis les défauts d'étanchéité du bâtiment. Le problème avec ce type de VMR est que ni la température ni la qualité de l'air entrant ne peuvent être contrôlés.

    Autre possibilité : se procurer des unités d'insufflation. Elles injectent de l'air frais dans les pièces humides et créent une surpression. L'air vicié est évacué par les bouches d'aération des pièces principales. Ainsi, l'air entrant peut être filtré et il est possible de le préchauffer en hiver en reliant l'arrivée d'air à un puits canadien.  

    Dernière solution : il existe un système tout en un. Le renouvellement de l'air est à la fois assuré, tout comme l'extraction de l'air vicié et l'insufflation d'air neuf, en même temps.

    Quel est le prix d'une VMR ?

    Les prix d'une VMR varient entre 150 et 600 € par aérateur. Il faut prévoir un aérateur par pièce humide. En ce qui concerne les prix pour l'installation, il faut compter entre 50 et 60 € par heure en règle générale.

    Quelle est la différence entre une VMR et une VMC ?

    VMR

    La VMC fonctionne avec des gaines, contrairement à la VMR, plus simple à installer 

    Une VMC ou ventilation mécanique contrôlée possède un système de gaines. Celles-ci parcourent le logement afin d'en extraire l'air vicié pour le rejeter à l'extérieur. Ces gaines sont indispensables au bon fonctionnement du système puisqu'il est doté d'un ventilateur unique, ce qui nécessite de la place. Il est souvent installé dans les combles. 

    ⚠️
    Attention :
    Ce système de ventilation est préconisé uniquement en rénovation ! Pourquoi ? Car en construction neuve, la pose de VMR est interdite par la RT 2012.

    La VMR a, elle aussi, pour but d'extraire l'air chaud et humide et de le rejeter. Mais pour ce faire, ce ne sont que des ventilateurs autonomes et indépendants des uns et des autres qui fonctionnent. Ainsi, l'air de votre habitation est renouvelé pièce par pièce. Ce système ne nécessite pas de connexion avec les autres pièces et donc, pas de gaine.

    Quels sont les avantages d'une VMR ?

    Les avantages d'une VMR sont nombreux : 

    • Installation facile : pas de passage de gaines et donc pas de conduits d'air
    • Pas de chantier long et compliqué
    • Économique : un seul aérateur ne consomme que 5 à 9 watts
    • Très acoustique et phonique : le bruit ne va pas d'une pièce à l'autre (- de 30 dB)
    • Hygiénique : sans encrassement 

    Il existe 2 types d'aérateurs disponibles pour votre VMR. D'abord, les aérateurs fonctionnent par intermittence. Ils sont hygroréglables avec une détection automatique et une variation de débit. En deuxième lieu, il y a des aérateurs qui fonctionnent de manière permanente, qui n'ont pas de système de détection.

    💡
    Bon à savoir :

    Sachez que l'aérateur permanent est plus efficace et réduit les problèmes d'électroniques que peut engendrer un aérateur intermittent.


    Comment installer une VMR chez soi ?

    Avec une VMR, l'air chaud et humide des pièces comme la cuisine ou la salle de bains est extrait pour être rejeté à l'extérieur. C'est par les ouvertures des chambres, du salon et des autres pièces de vie que l'air entre dans l'habitat. Ainsi, la circulation d'air est poussée depuis les pièces de vie vers les pièces de service.

    Pour fonctionner, la VMR comporte des unités de ventilation, indépendantes les unes des autres. Leur installation nécessite de percer des trous dans les murs extérieurs. Il faudra aussi vous procurer des entrées d'air à insérer sur les traverses de vos fenêtres, ainsi que des extracteurs motorisés qui seront intégrés à la façade.

    En outre, pour permettre une bonne circulation de l'air, il faut s'assurer que les portes sont détalonnées. À défaut, il faut dans ce cas installer des grilles de transfert d'air entre les différentes pièces de la maison

    📎
    Prolongez votre lecture autour de cet article : 

    6 aides pour rénover une maison ancienne à moindre coût

    En résumé, il faut posséder de solides connaissances techniques dans le domaine de la ventilation pour installer une VMR. Un professionnel ou une entreprise spécialisée pourra vous aider afin d'assurer un flux d'air optimal à l'intérieur de votre habitation.


    Assurez vos arrières et faites appel à un professionnel pour l'installation de votre VMR !


    👉
    À noter :
    La norme pour la VMR est "NF". La puissance électrique absorbée des aérateurs doit être inférieure ou égale à 10 W pour les pièces humides comme les WC et la salle de bains, à 15 W en débit réduit cuisine et à 40 W en grand débit cuisine.


    😉 Le Conseil Habitatpresto : calculez la puissance de l'aérateur !

    Avant de choisir l'aérateur qu'il vous faut, il faut déterminer sa puissance. Mais pour cela, il est essentiel de calculer d'abord le volume de la pièce. L'objectif de l'aérateur est de renouveler l'air de ce volume. Il faut compter 6 à 10 fois par heure dans une cuisine, 10 à 15 fois par heure dans une salle de bains ou dans une buanderie et 8 à 12 fois par heure dans les toilettes


    Référence : La ventilation, le guide de l'ADEME

    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Les types de VMC

    Et aussi ...

    Electricité / Ventilation Part VMC
    Adrien Maridet

    Adrien Maridet

    Rédacteur web Habitatpresto

    Adrien, rédacteur web pour Habitatpresto. Fort de mon expérience de journaliste (un métier “passion” que j’ai eu la chance d’exercer pendant six ans), j’aime rechercher, recueillir, recouper et vulgariser l’information sur des sujets divers et variés. J’espère vous aider à travers mes conseils ou bons plans à trouver des réponses à vos questionnements autour de votre ou vos projets à venir.

    Est-ce qu'une VMC doit tourner en permanence ?

    Votre VMC fonctionne continuellement et vous hésitez à l'éteindre en été ou pendant la nuit ? C'est peut-être une très mauvaise idée...

    Lire la suite

    VMC simple flux : fonctionnement, prix, installation, utilisation

    Comment fonctionne une ventilation mécanique contrôlée ? Combien coûte une VMC ? Quid de son installation et de son utilisation ?

    Lire la suite

    Pourquoi ma VMC fait beaucoup de bruit & que faire ?

    Votre VMC fait un vrai vacarme lorsqu’elle fonctionne. Réagissez vite pour identifier l’origine du bruit et découvrez ce qu’il faut faire !

    Lire la suite

    Quelle VMC choisir pour sa maison ? Faites le meilleur choix !

    VMC simple flux hygroréglable, VMC simple flux autoréglable ou VMC double flux, découvrez le modèle qui conviendra le mieux à votre maison !

    Lire la suite

    VMC double flux thermodynamique : fonctionnement et prix

    Quel est le prix moyen à l'achat d'une VMC double flux thermodynamique ? Comment l'installer ? Puis-je bénéficier d'aides financières ?

    Lire la suite

    VPH Ventilation Positive Hygroréglable : tout comprendre

    Fonctionnement, avantages et inconvénients, prix..., voici tout ce qu’il faut savoir sur la VPH ou Ventilation Positive Hygrogérable (ou Hygrorégulée)...

    Lire la suite
     

    Confidentialité