VPH Ventilation Positive Hygroréglable : tout comprendre

Dans cet article :

    Après la pandémie de Covid-19 et notamment les risques de propagation de virus à travers l’air, vous avez décidé qu’il est grand temps de renouveler le système de ventilation de votre maison ! Vous souhaitez en savoir plus sur les différents systèmes d’aération, et notamment comment la VPH – Ventilation Positive Hygroréglable (ou Hygrorégulée) – s’en distingue. On vous dit tout sur la VPH, son fonctionnement, ses avantages et inconvénients, et le budget que son installation représente. 


     


    Faites appel à un professionnel pour limiter la pollution intérieure de votre logement ! 


    Qu’est-ce que la VPH ?

    Tout comme les autres systèmes de ventilation, la VPH sert à purifier l’air ambiant de votre intérieur. Son fonctionnement est cependant différent. 

    Fonctionnement

    Tout comme la VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) double flux, la VPH est une ventilation mécanique par insufflation (ou VMI). Elle fonctionne à l’aide d’un moteur, qui va assurer le débit constant d’un air sain à l’intérieur. 

    La VPH procède de la façon suivante :

    • L’air est aspiré via une turbine basse consommation située dans le caisson de ventilation
    • Il est ensuite filtré et purifié, avant d’être tempéré. 
    • L’air ainsi assaini est insufflé dans la maison ;
    • L’air pollué et l’humidité sont évacués vers l’extérieur grâce à des bouches d’extraction.

    Différence avec les ventilations mécaniques par extraction 

    La VPH fonctionne à l’inverse d’une VMC simple flux ou d’une VMR, qui sont des ventilations mécaniques par extraction. En effet, la VMC simple flux et la VMR (Ventilation Mécanique Répartie) vont extraire l’air de votre maison pour le rejeter vers l’extérieur.

    schéma fonctionnement VPH 1

    Vu sur maisonsur.com


    📌
    Cet article peut aussi vous intéresser :

    VMC simple ou double flux : quelles sont les différences ?


    Quels sont les avantages de la VPH ?

    La VPH présente de nombreux avantages, c’est d’ailleurs l’un des systèmes de ventilation les plus efficaces sur le marché ! Voyons cela ensemble. 

    Un air plus sain

    La ventilation étant indispensable, la VPH vous aide à assainir considérablement l’air ambiant de votre maison. L’air insufflé est en effet plus sain, puisqu’il est filtré avant d’être réparti dans vos pièces. Ainsi, il réduit considérablement la prolifération des particules malsaines, bactéries, virus et acariens. 

    Une compatibilité avec tous les modes de chauffage

    Quel que soit votre mode de chauffage – radiateurs électriques, plancher chauffant, pompe à chaleur, chauffage à gaz ou à bois – la VPH s’y adapte parfaitement. Ainsi, pas besoin de faire des travaux pour adapter votre système !

    Un taux d’humidité mieux régulé

    Nous l’avons vu, la VPH régule le taux d’hygrométrie (c’est-à-dire d’humidité) de l’air ambiant. En procédant de cette manière, elle aide à lutter contre la condensation et les moisissures. L’étanchéité de votre maison est ainsi assurée !

    Moins d’odeurs

    Puisqu’elle permet de renouveler l’air, la VPH aide aussi à éliminer les mauvaises odeurs

    • moisissures, 
    • cuisine, 
    • canalisations...

    Votre maison devient plus agréable au quotidien !

    Des économies d’énergie

    Comme la VPH vient tempérer l’air ambiant en le préchauffant, cela vous permet de réaliser des économies sur votre facture de chauffage et votre consommation d’énergie. L’air étant plus sec, il est plus facile à chauffer.

    Une utilisation facile

    Ce système est simple d’utilisation. Il est facilement réglable, à l’aide d’une télécommande, que ce soit pour contrôler le débit du ventilateur, la température de préchauffage ou l’arrêt du moteur. Grâce à cette télécommande, vous pourrez aussi vérifier le taux d’humidité. 


    Faites appel à un professionnel pour installer une VPH !



    Quels sont les inconvénients de la VPH ?

    Ce système présente malheureusement des inconvénients, à prendre en compte avant de vous lancer. 

    Pas idéale pour les grandes surfaces 

    Si vos pièces sont grandes, voire très grandes, le fait qu’il n’y ait qu’une seule bouche de diffusion de l’air propre peut engendrer des zones où l’air ne circule pas assez, voire pas du tout. 

    De plus, si l’isolation de vos pièces fait défaut, cela peut engendrer de la condensation sur les parois intérieures, entrainant sur le long terme des moisissures.

    Un entretien régulier

    Comme tout système de ventilation mécanique, la VPH nécessite un entretien régulier, notamment au niveau des filtres qui doivent être nettoyés une fois par an minimum. 

    Besoin d’une alimentation électrique permanente

    Pour fonctionner, une VPH nécessite une alimentation électrique en continu pour filtrer, préchauffer et diffuser l’air.  

    La nécessité d’un accès facile

    Du fait de son obligation d’entretien, n’oubliez pas de prévoir un accès facile en cas de réparation ou toute autre opération de maintenance. Si vous n’avez pas la place de dédier une pièce ou un local pour y installer le caisson d’extraction, vous pouvez toujours l’installer dans les combles. 

    schéma fonctionnement VPH 2

    Vu sur Pinterest


    Gagnez du temps en confiant l'entretien de votre VPH à un professionnel !


    Comment s’installe une VPH ?

    L’installation d’une VPH est simple et rapide, elle ne demande pas beaucoup d’aménagements :

    • D’abord, on installe le caisson qui contient le moteur turbine et les filtres
    • Le caisson est relié aux bouches d’extraction posées sur la façade ou le toit pour évacuer l’air pollué de la maison
    • Le caisson est aussi raccordé aux grilles d’extraction à l’intérieur qui permettent de diffuser l’air assaini.

     Même si son installation est simple, le système doit absolument être installé par un professionnel. 


    👷
    Faites appel à un professionnel de confiance

    Comme pour tous vos travaux liés à la performance énergétique de votre logement, nous vous recommandons de faire appel à un artisan certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement). 


    Quel prix pour une VPH ?

     Il faut différencier le prix de l’appareil et le prix de pose.  Voyons combien peut coûter une VPH. 

    Prix de l’appareil

    Pour installer une VPH, il faut compter 700 € minimum pour tout le matériel nécessaire. Ce prix va plus ou moins varier en fonction de sa marque, sa taille, et de la puissance et la qualité du moteur. Si vous optez pour une version connectée qui vous permet de vérifier la qualité de l’air en temps réel depuis une application, ce sera également plus cher.

    Prix de la pose et de l’entretien

    Il vous faudra également prendre en compte le prix de pose, qui peut monter jusqu’à 5.000 € pour les modèles les plus sophistiqués. N’oubliez pas de prévoir dans votre budget le coût des filtres s’il faut les remplacer. De plus, vous devez faire contrôler le moteur régulièrement. Vous pouvez prévoir un contrat d'entretien avec l’installateur pour être tranquille. 


    😉 Le Conseil Habitatpresto : faites-vous conseiller !

    Vous avez des questions concernant un projet de rénovation ? Nous sommes là ! Que ce soit pour obtenir des conseils sur comment mieux vous chauffer cet hiver, quelle est la couleur tendance de l’année pour repeindre votre intérieur, ou encore de quelles aides financières de l’État vous pouvez bénéficier pour une rénovation énergétique, Habitatpresto vous accompagne.  


    Référence : La ventilation, le guide de l'ADEME


    PROLONGEZ VOTRE LECTURE :

    Les types de VMC

    Et aussi ...

    Electricité / Ventilation Part VMC
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    VMC double flux thermodynamique : fonctionnement et prix

    Quel est le prix moyen à l'achat d'une VMC double flux thermodynamique ? Comment l'installer ? Puis-je bénéficier d'aides financières ?

    Lire la suite

    Quelle VMC choisir pour sa maison ? Faites le meilleur choix !

    VMC simple flux hygroréglable, VMC simple flux autoréglable ou VMC double flux, découvrez le modèle qui conviendra le mieux à votre maison !

    Lire la suite

    Est-ce qu'une VMC doit tourner en permanence ?

    Votre VMC fonctionne continuellement et vous hésitez à l'éteindre en été ou pendant la nuit ? C'est peut-être une très mauvaise idée...

    Lire la suite

    Comment fonctionne la ventilation mécanique répartie (VMR) ?

    Comment équiper son logement d'une VMR ? Avantages, prix, types, on vous dit tout !

    Lire la suite

    Pourquoi ma VMC fait beaucoup de bruit & que faire ?

    Votre VMC fait un vrai vacarme lorsqu’elle fonctionne. Réagissez vite pour identifier l’origine du bruit et découvrez ce qu’il faut faire !

    Lire la suite

    VMC simple flux : fonctionnement, prix, installation, utilisation

    Comment fonctionne une ventilation mécanique contrôlée ? Combien coûte une VMC ? Quid de son installation et de son utilisation ?

    Lire la suite
     

    Confidentialité