VMC double flux thermodynamique : fonctionnement et prix

La ventilation mécanique contrôlée double flux thermodynamique est un équipement à haut rendement qui assure la ventilation, le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire. Grâce à sa pompe à chaleur, cette VMC rafraîchit également votre logement en été. Quel est le prix moyen à l'achat ? Comment l'installer ? Puis-je bénéficier d'aides financières ? On vous dit tout !


Qu'est-ce qu'une VMC double-flux thermodynamique ?

La VMC double-flux thermodynamique désigne le couplage d'une VMC double-flux avec une pompe à chaleur air-air. Elle assure les fonctions de ventilation, chauffage et climatisation.

Quelles sont les différences avec une VMC double-flux classique ?

Dans une "maison passive" ou "basse consommation", ce type de VMC peut couvrir quasiment l'ensemble des besoins en chauffage grâce au niveau d'isolation et d'étanchéité du bâtiment. Pour un rendement optimum, il est déconseillé d'ouvrir trop souvent les fenêtres ce qui peut perturber vos habitudes au début.

Selon le degré d'isolation de votre habitat, du climat et du débit de ventilation, vous pouvez faire des économies de 30 à 60 % sur le chauffage. Certains fabricants proposent des modèles 3 en 1 pour la ventilation, le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire.


Vous n'êtes pas du tout bricoleur ? Pas d'inquiétude, faites appel à un professionnel !


Comment fonctionne une VMC double-flux thermodynamique ? 

La VMC double flux thermodynamique est composée :

  • d'un échangeur thermique,
  • d'une pompe à chaleur (PAC),
  • d'un réseau de ventilation.

L'air intérieur humide et chaud est extrait des pièces dites de service (cuisine, salle de bain, WC), puis passe dans l'échangeur d'air. Cet air vicié transite vers la pompe à chaleur pour en récupérer la charge calorifique.

Ensuite, l’air intérieur (refroidi) est rejeté à l’extérieur tandis que l’air extérieur est aspiré dans la maison, puis filtré et réchauffé en passant dans la pompe à chaleur. Enfin, cet air extrait est ensuite soufflé dans les pièces principales (salon, salle à manger, bureau, chambre) grâce au système de ventilation.

 

Schéma vmc double flux thermodynamique

Schéma d'une VMC double flux thermodynamique. © Wolf

Quel est le prix d'une VMC double-flux thermodynamique ?

Le prix d'achat moyen d'une VMC double flux thermodynamique se situe entre 7 000 et 15 000 € (pose incluse).

Équipement

Prix moyen


VMC double flux thermodynamique seule

7.000 - 15.000 € (pose incluse)

Puits canadien seul

1.000 - 3.000 € (hors frais de terrassement, d'ingénierie et de pose).

VMC double flux + puits canadien

7.000 - 12.000 €

VMC double flux thermodynamique + puits canadien

Demander un devis

 

Pour l'installation d'une VMC, vous pouvez bénéficier des subventions de l'Anah (Agence nationale pour l'habitat) ainsi que de certaines aides locales. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou du Point Info Energie le plus proche de votre domicile.

Le puits canadien n'est pas éligible aux subventions et autres aides financières concernant la rénovation énergétique.


Trouvez le bon prix !


Des avis partagés sur la rentabilité de la VMC double-flux thermodynamique

Au niveau des performances et des économies d’énergie sur les frais de chauffage, la VMC double flux thermodynamique a tout bon, selon les fabricants !

Toutefois, son efficacité est optimale uniquement dans les maisons passives et dans les zones climatiques favorables (H3), ce qui correspond grossièrement aux régions du Sud Est de la France. Par ailleurs, l’investissement de départ est conséquent et difficile à amortir.

En effet, l’installation est complexe et doit être réalisée par un professionnel familier de ce type d’équipement. 

Les frais de pose sont donc à  prévoir dans le budget. De plus, le fonctionnement des ventilateurs consomme plus d’électricité, qu’une VMC classique. 

Malgré tout, il serait dommage de rejeter en bloc ce système tout-en-un de chauffage, climatisation et ventilation.

💡
Bon à savoir :
270 € par an : c'est le montant moyen d'économies réalisées grâce à l'installation d'une VMC. 

Vous pouvez demander l’avis d’un professionnel en VMC sur l’adéquation et la pertinence d’une VMC double flux thermodynamique au vu :

  • des caractéristiques techniques de votre maison,
  • de vos besoins en ventilation, chauffage et  climatisation,
  • du climat de votre région.

Ce dernier vous orientera alors vers la VMC la plus adaptée à votre cas de figure : VMC simple flux, VMC double flux, VMC double flux thermodynamique...

📌
Vous aimerez aussi cet article :

Quelle VMC choisir pour sa maison ? Faites le meilleur choix !

Le must ? Associer la VMC à un puits canadien

Vous pouvez associer la VMC double flux thermodynamique à un puits canadien (ou puits provençal). Cette solution est plutôt préconisée dans le cadre d'une construction neuve que d'une rénovation, car ce dispositif nécessite d'importants travaux de terrassement.

Un puits canadien assure la ventilation de la maison en faisant circuler l'air par géothermie (sous terre) ce qui permet de faire des économies sur le chauffage et la climatisation. 

Ce système ne rejette pas de gaz à effet de serre. Une étude thermique doit être réalisée au préalable (environ 2 500 €).

Coût moyen d'un puits canadien : environ 1 000 et 3 000 € (hors frais de terrassement, d'ingénierie et de pose).


Installation et entretien : faites appel à un professionnel 

L'inconvénient de cette VMC est la complexité de son installation (avec la pose des gaines notamment) qui nécessite le recours à un professionnel qualifié pour le respect strict des spécifications du fabricant. De plus, le système doit être placé dans un local chauffé.

Une VMC double flux thermodynamique doit être entretenue tous les ans (changement de filtres).

Nous vous recommandons vivement de faire appel à un professionnel RGE pour garantir la qualité de la pose de votre VMC ainsi que son entretien. Une VMC mal installée peu devenir bruyante et au pire inefficace.


Quels sont les professionnels RGE autour de chez moi?


😉 Le Conseil Habitatpresto : ouvrez les fenêtres

30 minutes par jour d'aération : c'est le minimum recommandé pour renouveler l'air de la maison et limiter les effets néfastes de l'humidité, mais aussi des allergènes et des produits chimiques présents par exemple dans les meubles. Alors, ouvrez les fenêtres ! 


Références :


Electricité / Ventilation Part VMC
La Rédaction Habitatpresto

La Rédaction Habitatpresto

Equipe de rédaction

La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

Est-ce qu'une VMC doit tourner en permanence ?

Votre VMC fonctionne continuellement et vous hésitez à l'éteindre en été ou pendant la nuit ? C'est peut-être une très mauvaise idée...

Lire la suite

Comment fonctionne la ventilation mécanique répartie (VMR) ?

Comment équiper son logement d'une VMR ? Avantages, prix, types, on vous dit tout !

Lire la suite

VPH Ventilation Positive Hygroréglable : tout comprendre

Fonctionnement, avantages et inconvénients, prix..., voici tout ce qu’il faut savoir sur la VPH ou Ventilation Positive Hygrogérable (ou Hygrorégulée)...

Lire la suite

Pourquoi ma VMC fait beaucoup de bruit & que faire ?

Votre VMC fait un vrai vacarme lorsqu’elle fonctionne. Réagissez vite pour identifier l’origine du bruit et découvrez ce qu’il faut faire !

Lire la suite

Quelle VMC choisir pour sa maison ? Faites le meilleur choix !

Vous vous demandez quelle VMC choisir pour une rénovation ? VMC simple flux hygroréglable, VMC simple flux autoréglable ou VMC double flux, vous ne pa...

Lire la suite

VMC simple flux : fonctionnement, prix, installation, utilisation

Comment fonctionne une ventilation mécanique contrôlée ? Combien coûte une VMC ? Quid de son installation et de son utilisation ?

Lire la suite
 

Confidentialité