Confidentialité

Maison passive : principe, caractéristiques et prix au m2

Maison passive : principe, caractéristiques et prix au m2

Maison passive : principe, caractéristiques et prix au m2

La maison passive, parfois appelée par abus de langage la "maison sans chauffage", est le type d'habitation le mieux isolé à l'heure actuelle. Encore peu répandue en France, sa généralisation dans le neuf débutera dès 2022 pour permettre de réduire la consommation d'énergie des bâtiments tout en luttant contre la précarité énergétique. Quels sont les éléments constitutifs d'une maison passive ? Quels équipements choisir pour allier confort et économies d'énergie ? Quel est le prix moyen de construction au m2 ? Existe-t-il des aides financières pour amortir le coût des travaux ? On vous dit tout !

Sommaire :


Construire une maison passive réclame des compétences spécifiques et un bon suivi de votre projet !


Qu'est-ce qu'une maison passive ?

C'est le type de construction qui, à l'heure actuelle, propose les meilleures performances énergétiques et le plus bas impact sur l'environnement. Avec la Réglementation environnementale (RE) 2020 qui va entrer en vigueur à compter du 1er janvier 2022, les constructions neuves vont d'année en année se rapprocher de plus en plus de ce modèle. En tant que particulier, se mettre aux normes permet :

  • d'augmenter sensiblement votre confort tout en réduisant vos factures de chauffage ;
  • d'augmenter la valeur de votre bien.

 

RT thermique

L'évolution des réglementations thermiques dans le BTP

 

La maison passive n'est pas forcément une affaire de construction neuve. Il existe maintenant de plus en plus de "rénovations passives" : des maisons anciennes ou contemporaines sont rénovées de manière à se rapprocher des performances d'un bâtiment passif.

📌
Vous aimerez aussi cet article :
Rénovation énergétique : pourquoi faire vos travaux en été ?

Maison passive, maison basse consommation, maison THPE (Très haute performance énergétique), bâtiment à énergie positive, maison bioclimatique, ... Ces termes ne vous évoquent rien ? Pas de panique, nous allons vous aider à y voir plus clair !

La principale différence entre tous ces concepts est le besoin en chauffage de la maison, exprimé en kWh/m²/an.

Une maison passive n'a besoin que de 15 kWh/m²/an, ce qui la rend plus performante que :

  • la maison basse consommation (50 kWh/m²/an) ;
  • la maison THPE (88 kWh/m²/an) ;
  • la maison bioclimatique (entre 40 et 50 kWh/m²/an).

Maison passive

Une maison passive bois plain-pied en kit. 
Vue sur Pop Up House


Seul le recours à des professionnels pour la construction de votre maison vous permet d'être couvert par la garantie décennale !


Comment fonctionne une maison passive ?

Les constructeurs ont tendance à privilégier le bois (ossature, bardage) pour la construction des maisons passives, pour ses performances en isolation et régulation de l'humidité. Cependant, ce n'est pas l'architecture ni l'apparence générale qui définit une maison passive. Au contraire ces caractéristiques sont discrètes à l'œil :

 

L'isolation est extérieure ou intégrée dans les matériaux de construction

Une bonne isolation est indispensable pour garantir un minimum de déperditions de chaleur dans la maison et limiter les ponts thermiques.

L'isolation thermique par l'extérieur (ITE) surpasse largement en efficacité l'isolation des murs par l'intérieur, qui est encore largement pratiquée en France. La construction peut être également réalisée en briques monomur pour une isolation répartie.

L'isolation par l'extérieur repose sur le principe du mur manteau. Faites le test : si vous sortez dehors en hiver avec un simple sous-pull et un gros manteau, vous aurez plus chaud que si vous cumulez plusieurs pulls sans mettre de manteau.

L'isolant placé à l'extérieur vous permet de ne pas perdre en surface habitable intérieure. Vous pouvez embellir votre maison en plaçant un bardage extérieur en bois ou en composite.

📌
Notre dossier spécial peut aussi vous intéresser :
Dossier isolation maison : prix, aides de l'état et conseils

 

L'étanchéité à l'air est très importante pour limiter les déperditions énergétiques

L'étanchéité à l'air permet de ne pas perdre la chaleur intérieure et de ne pas faire entrer le froid extérieur. En l'associant à une isolation par l'extérieur, vous pouvez supprimer totalement les ponts thermiques, sources de déperditions de chaleur importantes.

Elle doit impérativement être couplée avec un système de ventilation performante pour permettre le renouvellement de l'air et éviter l'accumulation d'humidité à l'intérieur de la maison. Un puits canadien complète à merveille ce dispositif. 

 

La ventilation est essentielle et doit être performante

Plus vous isolez une maison, plus les échanges d'air entre intérieur et extérieur sont réduits. Cependant, une ventilation mal choisie ou mal posée peut occasionner des pertes de chaleur et vous obliger à chauffer plus. Par ailleurs, elle peut amener de l'extérieur de l'humidité, des pollens et des polluants.

Nous vous recommandons l'installation d'une VMC à double-flux thermodynamique (couplage d'une VMC double flux avec une pompe à chaleur air-air) pour assurer la ventilation, le chauffage et la production d'eau chaude sanitaire


Maison passive schema

Schéma d'une maison passive

 

Les ouvertures (fenêtres et baies vitrées) sont placées stratégiquement

Les maisons passives ont toutes un point commun : de grandes surfaces vitrées triple vitrage au sud et sud-ouest et une quasi-absence d'ouvertures au nord. Les pièces à vivre sont ainsi placées en général au sud. Vous n'avez plus besoin d'allumer les lumières et le chauffage, car l'ensoleillement est suffisant pour éclairer et chauffer ces pièces. La chaleur peut ensuite se diffuser dans l'habitation. Pensez aux baies à galandage pour une ouverture totale sur l'extérieur !

Si vous vivez dans une région très ensoleillée et que vous redoutez une surchauffe en été, nous vous conseillons de placer une pergola bioclimatique contre la façade la plus ensoleillée pour réguler les apports de lumière et de chaleur. 

 

Maison passive exemple

Grandes ouvertures pour cette maison passive ossature bois 

Le chauffage est fourni par les énergies renouvelables

En moyenne, une maison passive va dépenser 90 % de chauffage en moins qu'une maison traditionnelle et environ 50 % de moins qu'une maison respectant les normes de la RT 2012. Le chauffage représente donc simplement un appoint pour une maison passive.

En général, les constructeurs recommandent de poser des panneaux solaires et/ou une pompe à chaleur. Le surplus d'électricité produite par les panneaux solaires peut être revendu à EDF. Si vous souhaitez chauffer votre maison, nous vous recommandons la pose de panneaux hybrides (aussi appelés aérovoltaïques) qui permet de produire de l'électricité et chauffer l'eau chaude sanitaire.

La pompe à chaleur utilise quant à elle, les calories de l'air extérieur pour chauffer l'eau chaude passant ensuite dans le circuit de radiateurs ou dans un chauffage au sol. 

Sinon, vous pouvez vous équiper d'un poêle bois à granulés. Les prix du bois sont plus stables que ceux des autres énergies. De plus, le bois est qualifié d'énergie neutre : pendant sa croissance, le bois absorbe le CO2 qui sera dégagé pendant sa combustion.


Seul un chauffagiste pourra vous conseiller au mieux selon vos besoins !


Nous vous recommandons de compléter votre système de chauffage avec un équipement de domotique pour gérer finement le chauffage, l'éclairage et vous simplifier la vie en automatisant la marche de votre maison au quotidien.

 

Pourquoi construire une maison passive ? 6 avantages

Vivre dans un bâtiment passif présente de nombreux avantages :

  1. privilégier les énergies non polluantes ;
  2. consommer moins d'énergie ;
  3. diminuer son impact sur l'environnement ;
  4. bénéficier d'une température douce et quasi constante toute l'année ;
  5. augmenter la valeur immobilière de votre bien ;
  6. se préserver des canicules, coups de froid et bruits extérieurs grâce au très bon niveau d'isolation de la maison.

📌
Vous aimerez aussi cet article :
Maison d'architecte : prix, étapes & idées de plans originaux

Quel est le prix d'une maison passive ? Quelles aides sont possibles ?

La construction d'une maison passive coûte en moyenne 15 à 25 % plus cher qu'une maison traditionnelle. Il faut donc compter sur un prix de 1.700 à 2.000 euros le m2. Si l'investissement initial est conséquent, le retour sur investissement est considérable, car vous allez très peu dépenser en chauffage.

Des modèles de la maison bois passive en kit permettent aux petits budgets d'accéder à ce type de bien.

Les aides financières concerneront uniquement les maisons à rénover pour en faire des bâtiments passifs. Ces subventions, telles que les aides de l'Anah, MaPrimeRénov' ou encore l'éco-prêt sont soumises à des critères aux niveaux des performances des équipements et des matériaux. Faire appel à un professionnel certifié RGE vous garantit une qualité de chantier et une éligibilité aux aides financières.


Seul un artisan RGE peut vous permettre de profiter des aides financières en vigueur pour vos travaux d'isolation ou de chauffage !


😉 Le Conseil Habitatpresto : posez toutes vos questions à un architecte !

La maison passive est victime de nombreux préjugés : elle est glaciale en hiver et étouffante en été, on ne peut pas ouvrir les fenêtres, l'esthétique n'est pas terrible ... Au lieu d'écouter les avis des uns et des autres, prenez contact avec un architecte spécialisé dans ce type de construction. Il pourra répondre à toutes vos questions et éventuellement vous proposer de visiter une construction passive pour que vous puissiez réellement vous rendre compte de ce que c'est.


Références :

Construction Construction maison et local Rénovation complète
Philippine Jegousse

Philippine Jegousse

Responsable éditoriale pour Habitatpresto

Philippine JEGOUSSE, responsable éditoriale Habitatpresto : Diplômée en rédaction technique, je rédige depuis 2015 pour des blogs du secteur de l'Habitat. J’ai à coeur de vous fournir des infos utiles et claires pour vous aider à réussir vos travaux de rénovation.

21/09/2021

Comment créer une entrée quand on n’en a pas ?

Votre porte d’entrée ouvre directement dans une pièce ? Envie d’une véritable entrée ? Voici quelques astuces pour délimiter un espace autour de votre...

Lire la suite

10/09/2021

Cloisons coulissantes : 5 idées déco pour séparer une pièce

La cloison coulissante est idéale pour séparer et ouvrir les espaces au gré de votre humeur ! Pleine ou ajourée, en verre ou en bois : vous avez le ch...

Lire la suite

10/09/2021

Budget rénovation maison : quel prix pour vos travaux en 2021 ?

Le prix d'une rénovation de maison se situe entre 160 et 1.250 € le m². Découvrez les prix moyens par types de travaux et les aides possibles.

Lire la suite

03/09/2021

Aménager un coin bureau dans un Salon/Chambre : 10 idées à copier

Vous recherchez des idées pour aménager un bureau dans votre salon ou votre chambre ? Découvrez vite nos 10 idées inspirantes !

Lire la suite

02/09/2021

Petits espaces : 13 secrets d'architecte pour gagner des m²

Vous habitez dans un petit appartement ou une petite maison ? Grâce à ces 13 secrets d'architectes, votre petit chez vous aura tout d'un grand !

Lire la suite

30/08/2021

Les tendances travaux à surveiller et nos meilleurs conseils

Découvrez les sujets travaux qui montent et qu'on vous recommande de surveiller !

Lire la suite