Eco-prêt à taux zéro 2020-2021 : un prêt intéressant pour vos travaux

Construction Construction maison et local

Connaissez-vous l'éco-prêt à taux zéro ? Ce prêt, sans conditions de ressources et à taux d'intérêt nul, est destiné à vous aider à réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. A la clé, du confort et des économies d'énergie considérables ! Depuis peu, l'éco-prêt a été étendu à tous les logements achevés depuis plus de 2 ans, pour accélérer le renouvellement du parc immobilier énergivore.

L'éco-prêt à taux zéro fait partie des aides aux travaux de rénovation, au même titre que le crédit d'impôt pour la transition énergétique, la prime énergie, la TVA à taux réduit et les aides de l'Anah. Si vous envisagez des travaux dans votre maison ou appartement, renseignez-vous bien si vous êtes éligible ou non à des aides. Vous allez peut être diviser la facture de vos travaux par 2 !

 

Qu'est-ce que l'Eco-PTZ ?


L'éco-prêt à taux zéro ou éco PTZ est un prêt bancaire à 0% d'intérêt destiné aux particuliers. Vous pouvez ainsi emprunter pour maximum 15 ans de 7.000 à 30.000 € pour faire réaliser vos travaux de rénovation énergétique par une entreprise. Ce prêt est accessible sans conditions de ressources. 
 

Quelles sont les conditions d'éligibilité en 2020-2021 ?
 

Les conditions d'éligibilité étaient les suivantes :

  • Le logement concerné doit être votre résidence principale ou secondaire.
  • La maison ou l'appartement doit être achevé depuis plus de deux ans.
  • Vous devez être propriétaire, co-propriétaire ou baileur.
  • Les travaux doivent être réalisés par une entreprise RGE,
  • Les travaux doivent être éligibles à l'éco-prêt à taux zéro (voir la liste ci-après).

A noter que l'éco-PTZ est cumulable avec le crédit d'impôt pour la transition énergétique !

 

Quels sont les travaux éligibles à l'éco-prêt à taux zéro ?
 

Depuis le 1er mars 2019, plus besoin de réaliser un bouquet de travaux de rénovation énergétique : vous pouvez désormais bénéficier de l’éco-PTZ pour un seul type de travaux :

  • Isolation thermique de l'ensemble de la toiture
  • Isolation thermique des murs donnant sur l'extérieur (au moins 50 % des surfaces)
  • Isolation thermique des fenêtres à la condition que les matériaux utilisés viennent remplacer des parois en simple vitrage (au moins la moitié des fenêtres) et portes donnant sur l'extérieur (au moins la moitié des portes)
  • Isolation des planchers bas sur sous-sol, vide sanitaire ou passage ouvert (100 % des surfaces)
  • Installation, régulation ou remplacement de systèmes de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire
  • Installation d'équipements de chauffage utilisant une source d'énergie renouvelable
  • Installation d'équipements de production d'eau chaude sanitaire utilisant une source d'énergie renouvelable

Le montant maximal de l'éco-PTZ est de :

  • 7 000 € pour une action simple sur les parois vitrées,
  • 15 000 € pour une action simple de travaux d'une autre nature,
  • 25 000 € pour un bouquet de 2 travaux,
  • 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux ou plus.

 

wink Le Conseil Habitatpresto  : pensez à l'éco-prêt complémentaire !

Le seul inconvénient de l'éco PTZ, c'est que vous ne pouvez pas le demander plusieurs fois. Du coup, si vous avez d'autres travaux à financer, pensez à demander un éco-PTZ complémentaire dans un délai porté à 5 ans.


L'éco-prêt oblige à confier les travaux à un professionnel RGE

Références 

  • Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), LOI n° 2018-1317 du 28 décembre 2018 de finances pour 2019 - Article 184
    "Éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)", Service Public, Vérifié le 01 mars 2019