Quelle VMC dans une maison sans combles ? 2 solutions

Mis à jour le 26/11/2023
Dans cet article :

    La VMC est le système le plus efficace de ventilation. Elle est indispensable pour conserver un air intérieur sain et diminuer l’humidité d’une habitation. Il est vrai que l’installation du caisson de la VMC se place généralement dans les combles de la maison. Alors, comment faire si un logement ne dispose pas de combles ? Habitatpresto vous explique quelle VMC choisir pour une maison sans combles. 

    1. Les modèles de VMC extra-plats

    Une des solutions à la ventilation d’une habitation qui ne possède pas de combles est l’installation d’une VMC extra-plate. Il est possible de trouver un système extra-plat pour les différents types de VMC : 

    • simple flux, 
    • double flux, 
    • hygroréglable. 

    Les VMC extra-plates sont simples d’utilisation : il suffit de les fixer au plafond et de s’assurer de la bonne liaison entre les bouches d’entrées d’air disposées dans les pièces principales. Il est conseillé d’installer le bloc d’extraction d’air dans une pièce telle que la salle de bain, afin d’optimiser la ventilation, de ne pas être gêné par le bruit du ventilateur et surtout de ne pas avoir à installer des gaines trop longues.  

    Le choix du type de VMC dépendra ensuite de plusieurs paramètres liés à votre logement. Par exemple, si votre maison est ancienne il est recommandé d’installer une VMC double flux hygroréglable. Si ce modèle est un des plus coûteux parmi les VMC centralisées, il est beaucoup plus abordable lorsqu’il s’agit d’un modèle extra-plat. 

    Vous cherchez le modèle de VMC qui convient à votre logement ? Faites appel à un professionnel !

    2. La VMC décentralisée ou sans conduit

    Si votre logement vous empêche d’installer un réseau de gaines, alors il faudra vous tourner vers un modèle de VMC décentralisée, ou VMC sans conduit. Ce système est une bonne alternative pour ventiler un logement qui ne dispose pas de combles. 

    La VMC sans conduit est équipée d’un seul bloc, enveloppé d’un isolant thermique et acoustique, que l’on encastre directement dans le mur. Son isolation permet de réduire les déperditions énergétiques et les éventuelles nuisances sonores du ventilateur. Elle s’installe seulement sur un mur qui donne sur l’extérieur, pour permettre le renouvellement de l’air, et se place en hauteur du mur, à l’horizontale. Il faut ensuite la raccorder à une alimentation électrique, et le tour est joué ! 

    La VMC décentralisée, ou sans conduit, ne nécessite pas de réseau de gaines et implique donc peu de travaux. Elle est recommandée pour les petits espaces et s’installe en général dans les pièces les plus humides. Pour garantir un bon renouvellement de l’air, il est préférable de l’installer dans deux pièces au minimum, comme la salle de bain puis la cuisine, par exemple.

    Habitatpresto worker
    Le conseil Habitatpresto:
    Pensez à entretenir votre VMC
    Que ce soit un système de VMC centralisé ou sans conduit, il est essentiel d’assurer son bon fonctionnement. Pour cela, procédez à un entretien régulier en faisant appel à un professionnel, environ tous les 3 ans, pour un nettoyage complet du système de ventilation. En complément, vous pouvez également nettoyer vous même les bouches d’extraction et le filtre de votre installation environ tous les six mois.


    Référence :  Arrêté du 24 mars 1982 relatif à l'aération des logements

    Part VMC
    La Rédaction Habitatpresto

    La Rédaction Habitatpresto

    Equipe de rédaction

    La rédaction d’Habitatpresto regroupe des passionnés de travaux, de DIY et de décoration.

    Commentaires