Confidentialité

Puits canadien : fonctionnement, éléments, avis, prix

Puits canadien : fonctionnement, éléments, avis, prix

Puits canadien : fonctionnement, éléments, avis, prix

Si vous réfléchissez à l'utilisation d'énergies renouvelables pour vous chauffer ou vous rafraîchir, le puits canadien peut être une solution adaptée à la configuration de votre logement. Sachez cependant qu'il vous est plus facile de l’installer lors de la construction de votre maison qu’en rénovation. Comment fonctionne un puits canadien ? Quels sont les éléments qui composent un puits canadien ?  Quels sont ses avantages ? Quel budget prévoir ? On vous donne notre avis sur ce dispositif !

Sommaire :

 

Quel est le principe de fonctionnement d'un puits canadien ?

Dans le fond, les Canadiens ont toujours eu de l'avance. Avec ce puits, ils ont créé un procédé géothermique qui apporte une ventilation naturelle à votre logement. Dans le cas où il fait froid, l'air se réchauffe. Au contraire, si la température est caniculaire, l'air se refroidit tel un climatiseur. Que demande le peuple ? On vous l'a dit, ils ont de l'avance depuis toujours. Faisons les présentations.

puits canadien schèma

Copyright © Fotolia

 

Il faut savoir que l’installation d’un puits canadien est rentable à condition d’avoir une amplitude thermique importante et suffisante entre les différentes saisons. Des hivers rudes et des étés chauds permettent d’utiliser le puits à son meilleur rendement.

C'est un procédé qui utilise le fonctionnement de la géothermie. Il apporte ainsi une ventilation naturelle à votre maison. Ce dispositif permet de préchauffer ou refroidir l’air ambiant d’une habitation en utilisant l’inertie du sol.


Un puits mal installé peut polluer l'air intérieur. Confiez l'installation à un professionnel !


 

croquis puits canadien avis

Copyright © Fotolia

 

Le puits canadien utilise la chaleur contenue dans le sol pour réchauffer ou rafraîchir l’air qui sera insufflé dans votre habitation. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la température du sol varie peu, elle reste stable été comme hiver, à environ 10 et 15 °C à 2 mètres de profondeur.

En circulant dans le conduit, l’air se refroidit ou se réchauffe selon la saison et vient alimenter la maison en air chaud ou froid. Un ventilateur redistribue cet air au sein de votre domicile, à l’aide de conduits intérieurs pour le répartir équitablement. 

Lorsque le sol est plus chaud que l’air extérieur, l’air permet de réchauffer la maison, dans ce sens il prend sa dénomination de puits canadien. Lorsque le sol est plus frais que l’air extérieur, l’air permet de climatiser l’habitation, dans ce cas, il prend sa dénomination de puits provençal.

 

Profondeur et composition d'un puits canadien

Il ne peut pas être mis en place dans toutes les habitations, car il est composé de tubes enterrés à 1,5 voire 2 mètres de profondeur. Il vous faut prendre en compte les contraintes de votre terrain et la place disponible pour votre installation. Ce système est composé de plusieurs éléments. 

Bouche d’entrée d’air 

Appelée aussi borne de prise d’air, placée à 30 à 50 mètres de votre logement, elle permet de faire entrer l’air neuf au sein de votre habitation. Parfois équipée d’un filtre, cette bouche d’entrée doit être éloignée des places de stationnement de voitures afin de se protéger des gaz d’échappement.

Ventilateur d’extraction 

Comme ceux utilisés dans une VMC simple flux, ils permettent de distribuer l’air apporté par le puits au sein du logement. Le ventilateur est associé à des bouches d’extraction qui rejettent l’air vicié à l’extérieur.

By-pass 

Il permet de délivrer la meilleure source d’air : air extérieur direct ou air tempéré par le puits canadien (si la température de l’air extérieur est plus adaptée que celle de l’air réchauffé par le sol, le bypass prend la source d’air la plus adéquate par rapport à la température de la maison).

Bouches d’aération 

Elles permettent le raccordement du puits à toutes les pièces de la maison et rejeter l'air vicié.

Tous ces éléments peuvent être vendus sous la forme d'un puits canadien en kit.

💡
Bon à savoir :
Pour installer votre puits canadien, faites confiance à un professionnel


Nous attirons votre attention sur la précision de la mise en place et des connaissances à acquérir pour faire soi-même une installation performante. Une mauvaise pente, la stagnation d'eau et les moisissures dans les canalisations étant les erreurs les plus souvent rencontrées. Le plus grand danger étant la pollution de l'air intérieur. De plus, en fonction de votre région, la concentration en radon du sol doit être étudiée pour éviter toute fuite.

C'est pour cette raison qu'il est plus que conseillé de faire appel à un professionnel pour l'installation de votre puits canadien.


puits canadien kit maison

Copyright © Fotolia

  

Pourquoi choisir un puits canadien ? Notre avis sur ce dispositif

Le puits canadien ne permet pas de chauffer une maison, mais en préchauffant celle-ci, il vous apporte de substantielles économies d’énergie. Sa faible consommation d’électricité et son efficacité permettent de réduire jusqu’à 20 % votre facture de chauffage. Si vous la couplez avec une VMC double flux, sa performance énergétique sera d'autant plus importante. 

Avec un air renouvelé constamment et un système de filtres, l’habitation est plus saine, à condition de bien veiller au type de matériaux utilisé. L’air n’est pas asséché comme avec l’utilisation d’une climatisation, ce qui apporte un confort de vie agréable. Son entretien est facilité avec le changement du filtre 3 fois par an et un nettoyage du réseau tous les 5 ans.

Cette technologie étant encore récente en France, avant d'opter pour de type d'installation, il est nécessaire de réaliser une étude de conception et de dimensionnement en fonction de vos besoins.

Ce type de dispositif apporte certes un confort thermique intéressant été comme hiver, mais nécessite une rigueur et beaucoup de sérieux dans son installation et entretien pour éviter tout risque sanitaire lié au radon ou la condensation émise, ainsi qu'une surconsommation. 

Il faut donc prendre le temps de faire un point avec un professionnel de confiance avant de se lancer dans des travaux pour l'installer. 

Quel budget prévoir ?

Sans compter la pose, un puits canadien coûte environ 7.500 €, et son prix peut s’élever jusqu'à 10.000 €, si vous intégrez un système de ventilation. Le matériel seul, les conduits, le caisson échangeur double flux et le réseau de distribution de l'air coûtent en moyenne 6.000 €. À ceci, ajoutez environ 4.000 € pour la pose du système complet. 

En outre, si jamais votre terrain n'est pas lisse, l'installation d'un tel dispositif peut nécessiter des travaux de terrassement. Renseignez-vous avant de vous engager. 

😉 Le Conseil Habitatpresto : demandez une étude de sol !

Saviez-vous que la qualité de la terre joue également sur la performance du puits canadien ? Plus votre terre est grasse, meilleurs sont les échanges de calories. Si votre terre est sèche et composée de beaucoup de sable, il sera nécessaire d'augmenter la surface de tuyaux pour récupérer autant de calories. C'est pourquoi, il est conseillé de faire faire une étude de sol avant de démarrer le chantier.

 
Référence :  

Chauffage Electricité / Ventilation Part Pompe à chaleur
Amélie DAVID

Amélie DAVID

Rédactrice web

Mes sujets de prédilection ? Le chauffage, l'isolation et la ventilation pour être bien chez soi toute l'année !